de La Chapelle Grand Prix

delachapelle-grandprix-10

de La Chapelle Grand Prix
1992 – 6 cyl. en ligne 12V
170 ch – 200 km/h
960 kg

Depuis 1978, Xavier de la Chapelle donne des couleurs au paysage automobile français avec ses évocations de Bugatti type 55. Fort de ce succès d’estime, et à l’écoute des desiderata de ses fidèles clients, de la Chapelle présente à Genève en 1992 une version plus radicale de sa Type 55 : la de la Chapelle Grand Prix. Avec 70 kilos en moins, une présentation plus racing, la Type 55 perd ses marche-pieds et englobe ses optiques AV dans les ailes, singeant les Morgan. Un look sensuel en harmonie avec ses performances…

La de la Chapelle Grand Prix conjugue le thème de la Type 55 pour les intégristes : plus légère, plus rigide, et plus sport… Une réussite !

Sous ce long capot qui s’ouvre en deux parties, la de la Chapelle Grand Prix cache un 6 en ligne d’origine BMW. Avec 3 litres de cylindrée, il développe selon les choix du client, de 170 à 240 ch (normal, Alpina ou Schnitzer). La boîte de vitesse et le différentiel (sans autobloquant) est également issu du catalogue du constructeur bavarois. Un gage de fiabilité et simplicité. Pont court ou long permettent de conférer plus ou moins de performances à ce roadster au look vintage. Le châssis est repris à la Type 55 avec sa structure à poutre centrale et son treillis multi-tubulaire en acier. Comme sur les autos de course, des suspensions à doubles triangles sont complétés de barres antiroulis et de combinés ressorts-amortisseurs (dont deux double AR). L’allègement a porté ses fruits avec environ 70 kg en moins sur la bascule (exit coffre, pare-chocs, portes…) tandis que le châssis se montre très rigide. Posée sur des jantes alu 15″ chaussées en 205/60 VR15, le freinage est confié à quatre disques ventilés avec servofreins. Toute la force d’attraction de la de la Chapelle Grand Prix est là avec son look rétro et son châssis inspiré de la course moderne. La conduite est physique et sportive, avec en prime une direction virile et sans assistance de direction. L’accès à bord est acrobatique puisque les portes sont aux abonnées absentes, mais l’effort mérite d’être accompli devant la qualité de présentation et finition : tableau de bord à l’ancienne avec une instrumentation complète et sellerie cuir cousue main. Une qualité de finition et de réalisation qui se paie cher avec un prix frisant les 400 000 Francs !…

Notre avis
emoticonLoin d’être un voyage dans le temps, la de la Chapelle Grand Prix est bien plus que cela. C’est avant tout l’idée que le bitume doit se déguster avec originalité et passion sans compromis. Sans compromis du temps qui passe grâce à une mécanique et un châssis moderne, et sans compromis avec une conduite qui reste authentiquement sportive, sans filtre, et qui replace le conducteur au centre des plaisirs automobiles. Un look vintage sportif, une finition à la carte et des performances dans le coup,… pas de doute de la Chapelle fait encore mouche…

Autres versions :

Les Rivales :

  • de La Chapelle Grand Prix Depuis 1978, Xavier de la Chapelle donne des couleurs au paysage automobile français avec ses évocations de Bugatti type 55. Fort de ce succès d’estime, et à l’écoute des desiderata de ses fidèles clients, de la Chapelle présente à Genève en 1992 une version plus radicale de sa Type 55 : la de la Chapelle ...
  • Jaguar XJS V12 Cabriolet Il aura fallu attendre 13 ans avant que la Jaguar XJS ne se dévoile intégralement en « vrai » cabriolet. 10 ans plus tard, en 1993, Jaguar opère une révolution de palais pour la XJS Cabriolet : nouveau V12 de 6 litres plus moderne, nouvelle boîte auto 4 rapports moderne et surtout une plastique subtilement ...
  • Jaguar XK8 Cabriolet Après une très (trop ?) longue carrière, Jaguar remise le controversé cabriolet XJS au garage. Pour l’année 97, c’est la révolution de palais avec la Jaguar XK8. Rien n’est trop beau pour son nouveau cabriolet, alors Jaguar reprend l’appellation « XK » très usitée dans les années 50 et 60, et lui accole un 8 ...
  • Jaguar XKR Cabriolet Depuis 1996, sous la houlette de Ford, Jaguar fait un retour remarqué sur le marché des cabriolets avec le remplacement du vieillissant (mais ô combien attachant !) XJ-S par le nouveau cabriolet XK8. Ligne reprenant certains tics de la mythique Type E, le cabriolet XK8 se dote d’un compresseur pour 1998 pour aller taquiner les ...
  • Mercedes-Benz SL600 R129 Depuis 1989, le nouveau SL génération R129 est en passe de devenir un véritable classique du genre. Coupé avec le hard top, il devient découvrable avec sa capote électrique et son filet antiremous permettant de rouler très vite décapoté sans trop de turbulences d’air. D’abord disponible avec le V8 5 litres de plus de 300 ...
  • Porsche 911 Carrera 2 Cabriolet 964 Depuis la 911 SC Porsche propose un cabriolet en plus du Targa sur son modèle phare. La Porsche 911 Carrera 2 type 964 est donc logiquement déclinée en cabriolet dès 1991. La recette reste la même au niveau esthétique : une capote qui vient se replier sur l’arrière-train et n’escamote pas totalement amplifiant le côté ...
  • Porsche 911 Carrera Cabriolet 996 Depuis septembre 1997 la Porsche 911 type 996 innove et bouscule les traditions maison. Pas étonnant qu’elle essuie donc une pluie de commentaires acerbes de la part des intégristes afficionados de la Porsche 911. Oui, son masque avant semble partagé à 100% avec le petit frère Boxster (986). Oui sa planche de bord suit également ...
  • Venturi Transcup 210 SPD221 Après les 19 premiers exemplaires produits en 1990, la Venturi Transcup hérite pour 1991 de l’évolution mécanique commune au coupé Venturi. Pour passer les normes antipollution et l’adoption du pot catalytique, le V6 se fait plus propre mais aussi plus puissant avec 10 ch supplémentaires. Alors que l’Alpine V6 Turbo Le Mans perdait 15 ch ...

Avant d’acheter
Avec sa ligne inspirée des Bugatti d’antan et une qualité de réalisation exceptionnelle conjuguée à une mécanique et des trains roulants modernes, la de la Chapelle Grand Prix ne manque pas d’atouts. Mais avant de céder à ses sirènes, il faut tout d’abord en trouver une à vendre, car le peu d’exemplaires commercialisés les rend très rares sur le marché des petites annonces. Difficile ainsi d’établir une cote pour une auto dont l’image est confuse, pour ne pas dire inconnue dans l’esprit du grand public. Dans les bonnes nouvelles, pour les versions standards, le groupe motopropulseur BMW garanti fiabilité et facilité d’entretien. Attention en revanche aux versions dotées de mécaniques Alpina ou Hartge dont certaines pièces spécifiques font grimper la note. Côté carrosserie et accessoires, il vaut mieux ne pas froisser l’auto au risque de le payer au prix fort ! Enfin, reste à trouver un réparateur près de chez vous qui acceptera de l’entretenir et de la réparer. Adopter une de la Chapelle Grand Prix, comme pour d’autres productions artisanales, c’est avant tout céder à un art de vivre la route en ayant bien conscience des sacrifices et de la difficulté dans l’entretien. Le club de la Chapelle doit représenter une étape incontournable avant achat…
Entretien : tous les ND km ou ND mois

Mots clés : de La Chapelle | Grand Prix | 6 en ligne | Schnitzer | Roadster | Lyon | France | DE LA CHAPELLE | GRAND PRIX | VOITURES DE SPORT

TOP Concept ! | Performances | Rigidité châssis | Qualité de finition | Présentation | Mécaniques BMW FLOP Tarif salé | Image ? | Réseau SAV ? | Conduite physique | Pas une n’est pareille ?

Pour en savoir plus…
de la Chapelle – Les de La Chapelle du Guide des SportivesPhotos de La Chapelle –

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
de La Chapelle
Grand Prix
1992
ND CV – 398 000 FF
6 cylindres en ligne, 12 soupapes (1 ACT) – 2 994 cm3
170 ch à 5 800 tr/mn (56,78 ch/litre)
222 Nm à 4 300 tr/mn (73,97 Nm/litre)
non
propulsion + BV5 manuelle
960 kilos (5,64 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR
jantes alu 15″ + pneus en 205/60 VR15 AV et 205/60 VR15 AR
0 à 100 km/h en 7″2; 200 km/h, km DA en 28″4

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

de La Chapelle Grand Prix
  • de La Chapelle Grand Prix Depuis 1978, Xavier de la Chapelle donne des couleurs au paysage automobile français avec ses évocations de Bugatti type 55. Fort de ce succès d’estime, et à l’écoute des desiderata de ses fidèles clients, de la Chapelle présente à Genève en 1992 une version plus radicale de sa Type 55 : la de la Chapelle ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.7/10 (6 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +6 (from 6 votes)
de La Chapelle Grand Prix, 9.7 out of 10 based on 6 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.