Peugeot 405 SRI

Peugeot 405 SRI (1987)

Peugeot 405 SRI
1987 – 4 cyl. en ligne 8V
125 ch – 196 km/h
1 095 kg

Peugeot depuis les années 50 fait confiance au styliste italien Pininfarina pour ses berlines. La Peugeot 405 dévoilée pour cette année 87 ne fait pas exception à la règle. Et c’est tant mieux, car le résultat est superbe pour une berline de ce niveau de gamme. Fluide et proportionnée, les originalités résident dans le pli qui ceinture toute la caisse, et les optiques arrière au dessin original. La Peugeot 405 SRI vient se loger à l’ombre de la sportive et charismatique 405 MI16 en adoptant le connu moteur 1,9 litres. Extérieurement, les poignées de portes sont peintes ton caisse et bien intégrées aux flancs, tandis que de série des jantes en tôles masquées par de jolis enjoliveurs donnant une sensation de vitesse. Et les jantes en tôle alors ?… En option. Reste que la Peugeot 405 SRI se présente comme une berline rapide, adepte des compromis, et permettant aux pères de familles encore dynamiques et à l’âme sportive de ne pas oublier la GTI de leurs débuts…

Quoique de vocation sportive, c’est surtout par son comportement routier affûté que la Peugeot 405 SRI se distingue plus que par ses performances qu’elle délaisse à sa grande sœur la 405 MI16…

Peugeot 405 SRI (1987)

Bien connu des amateurs des mécaniques PSA, ce 1,9 litres commun aux BX 19 GTI et 205 GTI 1,9 litres a perdu quelques chevaux au passage (-5 ch) pour être moins sportif et plus polyvalent sous le capot de la 405 MI16.

Le moteur de la 405 SRI est bien connu puisque présent sous de nombreux capots du groupe PSA. Ici il est commun avec la BX 19 GTI. Comparé à celui des Peugeot 205 GTI et 309 GTI il a perdu quelques chevaux au passage. Coiffé par une culasse à simple arbre à cames en tête il ne dispose que de 2 soupapes par cylindres alors que la MI16 en possède le double. Une injection électronique est de la partie alors que les modèles d’entrée de gamme comme la GR sont dotées de carburateur et sont 15 ch moins puissantes. Ici, on peut tabler sur les 125 ch à 5 500 tr/mn et un couple de 170 Nm à 4 500 tr/mn. Il est à noter que 157 Nm sont disponibles dès 2 600 tr/mn apportant ainsi une belle souplesse et des reprises appréciables, sans compter le gain sur les consommations qui se révèlent frugales avec une moyenne de 8 litres/100 km. La boîte 5 vitesses est manuelle et transmet la puissance aux seules roues avant. Malgré un poids contenu à 1 095 kg, la Peugeot 405 SRI peine à faire des étincelles dans les mesures de performances imposées. En effet, elle échoue sous la barre des 200 km/h en pointe avec 196 km/h et le kilomètre départ arrêté est réalisé en seulement 31’’4. Avouez que pour une sportive, aussi familiale soit-elle, cela est un peu juste et surtout l’écart entre la Peugeot 405 MI16 et la SRI en performances pures est très conséquent ne laissant que peu de choix finalement aux acheteurs exigeants. Comparé à la 405 GR, la SRI adopte des suspensions plus fermes permettant de plus piloter la berline sochalienne que la conduire. Et une fois volant en main, avec assistance de direction de série, on retrouve instantanément la patte des spécialistes liaisons au sol Peugeot : amortissement maintenant bien les mouvements de caisse sans pour autant dégrader le confort, train avant précis et incisif qui donne le meilleur de lui-même dans les courbes une fois que la poupe s’inscrit avec une légère mobilité. Jouissif pour celui qui sait mais surprenant pour le quidam lorsque l’on est à haute vitesse. Un choix assumé par Peugeot qui ne peut que réjouir les amateurs de conduite sportive, ou à défaut dynamique, que nous sommes. Que les autres se rassurent, dans toutes les allures standards, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, ce n’est que lorsqu’on pousse la Peugeot 405 SRI dans ses retranchements que l’on peut être surpris du train arrière qui n’hésite pas à survirer. Le freinage est confié à quatre disques (ventilés à l’avant) suffisamment calibré et endurant qui peut même être complété d’un ABS Bendix en option. Les jantes 14’’ en tôle de série (!) sont montées en pneus en 185/65 HR14. L’habitacle fait la part belle au confort et à la position de conduite avec de multiples réglages et un maintien latéral des sièges conducteur renforcé, sans aller jusqu’à les

Peugeot 405 SRI (1987)

La Peugeot 405 SRI est une traction typique de PSA avec un train avant solide et précis, un amortissement idéal fermement suspendu mais confortable et un arrière train assez mobile, pour ne pas dire vif !

appeler toutefois « baquets ». Sellerie velours de série, mais le cuir peut venir en option. Pour le reste, si l’équipement de série est déjà correct, il faut cependant puiser dans la large catalogue d’options pour avoir une auto plus luxueusement équipée ou présentée comme le toit ouvrant, la peinture métallisée, les jantes alu, l’ABS, un système Hi-Fi performant… On regrette en revanche le bruit moteur trop présent dans l’habitacle pour une berline de cette catégorie, et une finition qui va en agacer plus d’un avec ses plastiques durs et ses assemblages approximatifs.

Notre avis
Logo_GDS_sanstextePeugeot tourne définitivement le dos à la propulsion. Toutefois, les qualités de tenue de route alliées à un plaisir de conduite certain permettent à la Peugeot 405 SRI de faire un récital dans les petites routes torturées. Tout a été concentré dans le plaisir du conducteur, même si on regrette une mécanique pas assez velue pour donner plus de performances que mérite un tel ensemble dynamique. Enfin, si la présentation se veut attrayante, de loin, une fois à bord on ne peut que déplorer les économies opérées sur la qualité des matériaux employés : c’est plastiques durs à gogo et assemblages trop approximatifs pour espérer un jour inquiéter les ténors outre-Rhin (BMW, Mercedes-Benz et Audi) après lesquels Peugeot semble courir depuis plusieurs décennies…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Maserati 420 Si Biturbo En 1983, de Tomaso et son designer attitré Andreani eurent l’idée de rallonger la Biturbo pour la transformer en berline avec la 425. Basée sur un empattement allongé à 2,6 mètres. Ajoutez-y deux portes arrière, une malle allongée portant la longueur hors tout à 4,4 mètres, et vous obtenez ainsi une berline racée, inspirée par ...
  • Peugeot 405 SRI Peugeot 405 SRI (1987)Peugeot depuis les années 50 fait confiance au styliste italien Pininfarina pour ses berlines. La Peugeot 405 dévoilée pour cette année 87 ne fait pas exception à la règle. Et c’est tant mieux, car le résultat est superbe pour une berline de ce niveau de gamme. Fluide et proportionnée, les originalités résident dans le pli ...

Avant d’acheter
Bien qu’ayant connu un beau succès, les Peugeot 405 SRI se font rares dans les petites annonces. Et pour cause, à l’ombre de la plus charismatique 406 MI16, les versions SRI ont souvent fini dans les casses et centres de démolition. Une fois éliminées les autos totalement rincées et bonnes pour la poubelle, celles rarement entretenues, il faut faire le tri et rester patient pour tomber sur la bonne. D’autant plus que la valeur marché étant très basse, les restaurations de modèles fatiguées ne sont certainement pas légion ! Il faut donc s’assurer que l’auto convoitée n’a pas connu des dizaines de propriétaires et que l’entretien est connu et certifié. La cible idéale ? Une auto appartenant à la même famille depuis de nombreuses années et qui parcourt peut de kilomètres chaque année. Les gros kilométrages ne doivent pas faire nécessairement peur car le 1,9 litres est robuste. Il faut vérifier également toute trace de corrosion, que l’habitacle soit complet et en bon état, que tous les accessoires électriques et électroniques sont en état de fonctionnement et enfin que les trains roulants sont en bon état (amortisseurs, rotules, silent-blocs de barres stabilisatrices…) pour garantir l’excellence de la tenue de route de la Peugeot 405 SRI.

Mots clés : Peugeot |405 | SRI | MI16 | PTS | Sochaux | Berline Sport | Berline | PEUGEOT | 405 SRI | BERLINE | BERLINE SPORT

TOP Confort ǀ Tenue de route efficace et sportive ǀ Ligne plaisante signée Pininfarina ǀ Freinage ǀ Direction ǀ Consommation ǀ Plaisir de conduite ǀ Position de conduite FLOP Performances décevantes ǀ Qualité de finition (plastiques durs) ǀ Banquette AR non modulable ǀ Image ? ǀ Progressivité du freinage ǀ Moteur bruyant

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :

Roues :
Performances :

Peugeot
405 SRI
1987
9 CV – 109 500 FF
4 cylindres en ligne 8 soupapes (1 ACT) –1 905 cm3
125 ch à 5 500 tr/mn (65,62 ch/litre)
170 Nm à 4 500 tr/mn (88,98 Nm/litre)
non
traction + BV5 manuelle
1 095 kilos (8,76 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR + ABS Bendix (option)
jantes tôles 14″ + pneus en 185/60 HR14 AV et 185/60 HR14 AR
0 à 100 km/h en ND; 196 km/h, km DA en 31ʺ4

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Peugeot 405 SRI
  • Nouvelle Peugeot e-LEGEND CONCEPT au Villa d’Este Concorso d’Eleganza Parce que l’ennui ne fait pas partie de notre ADN, parce qu’autonome ne rime pas avec monotone, PEUGEOT présente e-LEGEND CONCEPT dans le cadre du prestigieux concours d’élégance de la Villa d’Este. Cet évènement fête cette année son 90ème anniversaire et se déroulera sur les rives du lac de Côme du 24 au 26 mai ...
  • Peugeot 309 GTI16 Mal aimée la Peugeot 309 ? Force est de constater que cette intégration forcée dans une gamme Peugeot, elle qui devait être commercialisée sous le badge Talbot avec le patronyme Arizona, la Peugeot 309 peine à trouver sa place dans une gamme Peugeot dont le design est bien plus attrayant pour ne pas dire sexy ...
  • La nouvelle Peugeot Sport 2008 R2 fait ses premiers tours de roue La Nouvelle PEUGEOT 208R2, qui succèdera à la voiture de rallye la plus vendue dans l’histoire de PEUGEOT SPORT, et best seller du marché dans sa catégorie – l’actuelle PEUGEOT 208R2 – fait ses premiers tours de roues, en France dans les Vosges, et rentre ainsi dans la phase dynamique de son développement. Basée sur ...
  • Peugeot 404 Cabriolet Injection Depuis 1960, Peugeot se donne des airs américains avec sa berline 404 avec le traitement de sa poupe. Et, à l’instar de la Peugeot 403, le constructeur de Sochaux décline sa traditionnelle berline en variante cabriolet qu’il a présentée au salon de Paris en septembre 1961. Quoique très classique de ligne, et avec un air ...
  • Nouvelle Peugeot 508 Peugeot Sport Engineered PSE à Genève Le 18 octobre 2018 PEUGEOT SPORT a annoncé le développement d’une ligne électrifiée performante de véhicules de série. Aujourd’hui, PEUGEOT présente en première mondiale au Salon de Genève 2019 le survolté Concept 508 PEUGEOT SPORT ENGINEERED, qui préfigure cette nouvelle ligne de produits. #UNBORING THE FUTURE est la promesse d’un futur tout sauf ennuyeux à bord d’une ...
  • Nouvelle Peugeot 208 à Genève Dans un segment B qui tend vers toujours plus d’uniformisation au détriment des notions de plaisir et de jeunesse, la marque PEUGEOT émerge et séduit en présentant la nouvelle PEUGEOT 208. Parce que les usages de l’automobile sont en pleine mutation, parce que la transition énergétique est une réelle opportunité, la nouvelle PEUGEOT 208 est proposée ...
  • Peugeot à Retromobile 2019 La 44ème édition du salon Rétromobile se tiendra du 6 au 10 février 2019 à Paris Porte de Versailles. Les 120 000 visiteurs attendus pourront admirer pendant cinq jours le PEUGEOT e-LEGEND Concept, véhicule 100% électrique, autonome et connecté de la marque au Lion. La star du dernier Mondial de Paris sera aux côtés de ...
  • Nouvelle Peugeot e-Legend Concept Acteur majeur de chaque révolution technologique, PEUGEOT aborde sereinement celle de la transition énergétique avec comme conviction : une technologie encore et toujours au service du plaisir automobile. Un futur excitant, c’est un futur qui laisse le choix de la silhouette, du mode de propulsion ou de conduite. Nouveaux territoires à défricher, nouveaux défis à relever, ...
  • Peugeot 504 Coupé 1800 Alors que Peugeot dispose dans son catalogue depuis l’année précédente d’une berline classique et sérieuse dont les seules excentricités sont une face avant au regard trapézoïdale et une malle arrière pour le moins étonnant dans son décroché, tous les amateurs de belles carrosseries attendaient avec impatience la présentation en mars 1969 à Genève des dérivés ...
  • Peugeot 304 Cabriolet Suivant l’évolution de la berline dont elle dérive, la Peugeot 304 Cabriolet arrive donc sur les tapis des stands des salons en avril 1970. Ce qui ne surprendra personne, toute la face avant est reprise avec les nouvelles optiques trapézoïdales et la calandre à fines lamelles horizontales. Cela vous dit quelque chose ?… Normal puisque ...
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Peugeot 405 SRI, 10.0 out of 10 based on 2 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.