Citroën BX 19 GT

Citroën BX 19 GT

Citroën BX 19 GT
1984 – 4 cyl. 8V
105 ch – 185 km/h
1 000 kg

Depuis 1982, Citroën a tranché sérieusement avec la remplaçante de sa GSA en fin de parcours avec sa nouvelle BX. Une ligne anguleuse, et moins aérodynamique (Cx de 0,34), signée Marcello Gandini. Pas étonnant donc de retrouver certains détails stylistiques chers au designer italien qui signa entre autre la Lamborghini Countach lorsqu’il était chez Bertone. Restant une classique bicorps avec hayon, la Citroën BX se distingue par une esthétique marquée qui la distingue dans la circulation automobile. En septembre 1984, Citroën développe sa gamme vers le haut avec la BX 19 GT. Jouant sur le registre de la routière et de la sportive, la Citroën BX 19 GT se distingue de ses sœurs plus placides par une présentation un tantinet plus sportive. On note ainsi les longues portées fixées sous le bouclier avant ou encore le gros becquet de hayon en plastique noir. Histoire de ne pas se tromper de BX, des logotypes « 19 GT » sont apposés sur les portières et sur le capot moteur. Un liséré rouge souligne la ceinture de caisse, complété d’une baguette en plastique noir qui améliore la protection de la carrosserie contre les affres de la circulation. Puisque version haut de gamme, la Citroën BX 19 GT profite de vitres de custodes additionnelles dans les montants arrière. Seule déception en matière de présentation, l’absence de jantes alu (en option) qui impose des enjoliveurs en plastique pour masquer les roues tôle.

La Citroën BX 19 GT vient coiffer la gamme BX, sans autorité, mais avec un véritable talent. Toujours confortable, elle soigne sa tenue de route pour la rendre plus dynamique, alors que sa mécanique muscle son jeu pour améliorer les performances qui restent encore timides pour marquer les esprits…

Citroën BX 19 GT

La Citroën BX 19 GT gagne de la cylindrée pour une conduite plus dynamique mais surtout avec une disponibilité moteur appréciable dès les bas régime. Un caractère qui se marie admirablement avec ses qualités routières.

Sous le capot de la Citroën BX 19 GT, les motoristes de PSA ont opté pour le quatre cylindres en ligne XU avec une cylindrée de 1 905 cm3. Partis du bloc alliage léger du 1 580 cm3 de la BX 16 TRS, l’alésage est resté identique (83 mm) mais la course a été allongée de 73 à 88 mm permettant un couple et une disponibilité meilleurs sur le papier. Placé transversalement, il est incliné de 30° vers l’arrière. Sa culasse recèle huit soupapes et un arbre à cames en tête entraîné par courroie de distribution. L’alimentation est aux bons soins d’un carburateur Solex double corps de 34 avec starter automatique. L’allumage s’effectue avec un ensemble transistorisé à déclenchement magnétique. La puissance est ainsi portée à 105 ch à 5 600 tr/mn et le couple à 157 Nm à 3 000 tr/mn. La disponibilité à bas régime est la force première de cette mécanique, contribuant ainsi à un confort de conduite réel. Et une fois monté en régime, le quatre cylindres ne rechigne pas à donner le change, bien aidé pat sa carburation. La boîte mécanique à 5 rapports est manuelle. Avec son poids frêle de 1 000 kilos, la Citroën BX 19 GT reste une berline dynamique à défaut d’être performante (0 à 100 km/h en 10’’0 et le km DA en 32’’5). La vitesse maximale pâtit d’une aérodynamique moyenne et stagne à 186 km/h. Un peu juste pour affoler ses rivales. Reste la consommation en carburant qui est contenue à un niveau raisonnable. La structure du châssis est typiquement Citroën avec une monocoque dotée de quatre roues indépendantes. La suspension hydraulique et ses sphères et tuyaux est toujours de la partie, réputé pour ses qualités de confort et de tenue de route. Toutes les imperfections de la route sont avalées sans coup férir et sans perturber la sérénité à bord. Pour sa BX 19 GT, comme les performances et prestations se veulent plus véloces, Citroën à forci les barres antiroulis avant et arrière, sans pour autant modifier le tarage de l’amortissement. La direction à crémaillère est assistée hydrauliquement, tout comme l’assistance de freinage (4 disques – ventilés avant). Le freinage se distingue par une force de décélération et une endurance excellente, mais il est toujours aussi difficile d’apprivoiser la course et la force de pression sur la pédale. Les jantes sont montées en pneumatiques de 165/70 R14. Une fois lancée sur la route, la prise de roulis reste contenu, et la tenue de route affiche une belle rigueur et même un arrière train assez mobile, prêt à enrouler dans les

Citroën BX 19 GT

La Citroën BX 19 GT est une redoutable routière. Sa suspension hydraulique fait des merveilles en matière de compromis confort et efficacité. A tel point qu’on aimerait une mécanique plus velue…

courbes. Voilà un domaine où on n’attendait pas la Citroën BX 19 GT à pareille fête. Bien secondée par un groupe motopropulseur plein d’allant, la conduite de la Citroën BX 19 GT est ainsi très agréable et fait référence en matière de confort et efficacité. On en vient même à regretter que le moteur ne soit pas plus puissant, car les capacités de la tenue de route mériteraient plus. L’habitacle est vaste et spacieux. Accueillant avec ses sièges recouverts de tweed, vous déchantez vite une fois posé devant la planche de bord. C’est plastiques durs à gogo, et une finition indigne d’une berline de ce niveau. Et que dire de l’ergonomie étonnante avec le principe des satellites où tout est regroupé sur les bords du combiné d’instruments. Ce dernier est inédit chez Citroën avec des compteurs analogiques « traditionnels » remplaçant les compteurs à rouleaux. Moins original, mais bien plus pratique et lisible. L’habitacle est modulable avec une banquette arrière rabattable permettant d’accroître la taille du coffre prévu à l’origine de 360 dm3. Le niveau de confort à bord est très agréable, d’autant que la mécanique n’est pas trop envahissante à mesure que la vitesse augmente.

Notre avis
cropped-emoticon.jpgLa Citroën BX 19 GT se positionne en bonne place sur l’échiquier des berlines rapides et sportives. Si on lui reprochera une puissance un peu juste pour faire des étincelles et une finition déprimante, sa tenue de route et son homogénéité sont des points marquants, aptes à réconcilier les conducteurs passionnés avec Citroën. Le niveau de confort va rassurer les afficionados du double chevron, tandis que la polyvalence d’usage et la facilité de conduite plairont au plus grand nombre. Une belle réussite pour une marque qui été trop souvent clivante avec son originalité comme figure de proue.

Autres versions :

Les Rivales :

  • Citroën BX 19 GT Depuis 1982, Citroën a tranché sérieusement avec la remplaçante de sa GSA en fin de parcours avec sa nouvelle BX. Une ligne anguleuse, et moins aérodynamique (Cx de 0,34), signée Marcello Gandini. Pas étonnant donc de retrouver certains détails stylistiques chers au designer italien qui signa entre autre la Lamborghini Countach lorsqu’il était chez Bertone. ...

Avant d’acheter
De 1982 à 1994, la Citroën BX a connu une longue carrière et de nombreuses modifications avec 2 337 016 exemplaires. Les variantes sportives sont alors la BX 19 GT (1984) et la BX Sport (1985) avec son moteur signé Danielson et la BX 4TC (1985) pour courir en groupe B. Le Premier facelift important a lieu en 1986 (clignotants plus grands et blanc), nouveaux boucliers, habitacle revu avec planche de bord plus conventionnelle. En 1986 est dévoilée la BX GTI qui reprend le moteur XU de 125 ch. En 1987, la BX GTI 16 Soupapes et son XU de 160 ch (1987) est la première à inaugurer le multisoupapes chez les constructeurs français. En 1989, une version GTI 4×4 rejoint le catalogue. Et c’est également l’occasion d’un facelift de la gamme BX avec de nouveaux feux arrière fumés. En 1992, le catalyseur fait son apparition et le XU 8V passe à 122 ch (-3 ch) et le XU 16V passe à 148 ch (-12 ch). En 1994 c’est l’arrêt des Citroën BX, remplacées par la Xantia. La BX 19 GT a été produite à 40 000 exemplaires de 1984 à 1986. La BX Sport a été produite à 7 572 exemplaires de 1985 à 1987. La BX 4 TC a été produite à 200 exemplaires en 1985. La BX 1L9 XU (GTI, 1L9i et Millésime) a été produite à 89 601 exemplaires de 1986 à 93. La BX GTI 16 Soupapes a été produite à 15 440 exemplaires de 1989 à 1993 (7 427 phases 1 87-89 et 8 013 phases 2 89-93). La Citroën BX 19 GT qui nous préoccupe ici partage sa mécanique avec la Peugeot 305 GTX. La carrosserie est plutôt exempt de corrosion. C’est avant tout l’état de la peinture qui est à inspecter avec une détérioration usuelle sur le capot en polyester. La mécanique est très fiable et peut encaisser les gros kilométrages. Il faut néanmoins surveiller la pression d’huile (risque de remplacer les coussinets de bielles). Autre point d’attention spécifique à la BX Sport dont les carburateurs ne posent pas de problèmes particuliers, les pipes d’admission. L’entretien régulier est classique avec une vidange moteur tous les 10 000 km ou tous les ans, bougies tous les 15 000 km, filtres air et essence tous les 20 000 km et la courroie de distribution tous les 80 000 km ou tous les 5 ans. Le liquide de refroidissement est à remplacer tous les 2 ans et la boîte doit être vidangée tous les 100 000 km. En bonne Citroën, la BX dispose d’une suspension hydraulique avec son liquide LHM qui est à remplacer tous les 50 000 km en même temps que la purge des freins et nettoyage des filtres. Il faut inspecter avec minutie le circuit hydraulique et l’état des sphères qui finissent par fuir (membrane poreuse). Les trains roulants peuvent prendre du jeu avec l’âge et se signalent par des bruits de roulement croissants (rotules, biellettes). Si l’auto visée est bien entretenue comme il se doit, la Citroën BX Sport reste increvable et vous emmènera au bout du monde. Attention à ce que tous les accessoires et équipements soient bien présents, tandis que les plastiques intérieurs sont fragiles.
Entretien : tous les 10 000 km ou tous les ans.

Mots clés : Citroën | BX | 19 | Solex | GT | 1L9 | Sport | Berline | Quai de Javel | CITROEN | BX 19 GT | BERLINE | BERLINE SPORT

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS

TOP Habitabilité ǀ Présentation sportive ǀ Tenue de route efficace ǀ Polyvalence d’usage ǀ Souplesse moteur ǀ Freinage ǀ Etagement de boîte ǀ Instrumentation complète ǀ Consommation ǀ Plaisir de conduite ǀ Direction ǀ Prix FLOP Performances moyennes ǀ Agilité ǀ Aérodynamique médiocre ǀ Position de conduite ǀ Détails de finition ǀ Image ? ǀ Ergonomie des commandes fantasques ǀ Jantes tôles de série ǀ Progressivité du freinage ǀ Absence de verrouillage à distance ǀ Essuie glace monobalais peu convaincant

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Citroën
BX 19 GT
1984
9 CV – 87 800 FF
4 cylindres en ligne 8 soupapes (1×1 ACT) – 1 905 cm3
105 ch à 5 600 tr/mn (55,12 ch/litre)
157 Nm à 3 000 tr/mn (82,41 Nm/litre)
non
traction + BV5 manuelle
1 000 kilos (9,52 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR
jantes tôle 14″ + pneus en 165/70 R14 AV et 165/70 R14 AR
0 à 100 km/h en 10’’0; 185 km/h, km DA en 32“5

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Citroën BX 19 GT
  • Citroën BX 19 GT Depuis 1982, Citroën a tranché sérieusement avec la remplaçante de sa GSA en fin de parcours avec sa nouvelle BX. Une ligne anguleuse, et moins aérodynamique (Cx de 0,34), signée Marcello Gandini. Pas étonnant donc de retrouver certains détails stylistiques chers au designer italien qui signa entre autre la Lamborghini Countach lorsqu’il était chez Bertone. ...
  • Citroën BX Sport Citroën ne recule devant rien. Après la convaincante BX 19 GT, la firme du Quai de Javel enfonce le clou en mars 1985 avec la Citroën BX Sport. Basée sur la 19 GT, Citroën va plus loin dans la définition de la berline sportive afin de jouer avec les mêmes arguments que les constructeurs allemands ...
  • Citroën AX Sport Phase 2 Depuis quelques mois, Citroën a étonné avec sa petite AX Sport dont la vocation première est d’être produite à 5 000 exemplaires afin d’être homologuée en groupe N et groupe A catégorie 1 300 cm3. Sportive brute de décoffrage, la petite AX a enthousiasmé les observateurs et les passionnés par son caractère très sportif, la ...
  • Citroën CX 25 GTI Turbo Depuis 1974, la Citroën CX a connu son lot d’évolution, promenant ainsi une silhouette unique dans un segment de marché dominé par un classicisme traditionnel. Il faut avouer que la ligne tracée par Robert Opron demeure aérodynamique et profilée, ne prenant que peu de ride au fil du temps qui passe. On aime ou pas, ...
  • Citroën BX GTI 16 Soupapes Entre Citroën et Peugeot, PSA fait souvent la priorité pour la firme au lion, sa marque de cœur historique. Pourtant, en 1987, c’est Citroën qui va avoir la primeur pour quelques semaines du premier quatre cylindres multisoupapes tricolore. La Citroën BX GTI 16S inaugure donc le nouveau moteur auquel elle emprunte son appellation. Basée sur ...
  • Citroën BX GTI 4×4 Citroën n’en finit pas de décliner à l’envie sa gamme sportive dans la famille BX. Si cela peut prêter à sourire, force est de reconnaître un véritable dynamisme et le concept des poupées russes depuis le lancement de la Citroën BX en 1982 : 19 GT, Sport, 4 TC, GTI, GTI 16 soupapes. Rien que ...
  • Citroën BX GTI Citroën profite de l’année 1986 pour épousseter sa gamme BX. Une berline typiquement Citroën dont le succès donne un second souffle à une firme aux chevrons bien en mal de réussite. Alors pour élargir sa clientèle, la Citroën BX va arrondir les angles et accepter des compromis. Sur la base du dessin tracé par Marcello ...
  • Citroën XM V6 3L0 Après 15 ans de carrière, la Citroën CX tire sa révérence. Une institution qui a rencontré un franc succès malgré sa singularité dans un marché des berlines grandes routières pour le moins conservateur. En mai 1989, la firme aux chevrons dévoile son nouveau vaisseau amiral. Et force est de constater que l’empreinte visuelle reste originale ...
  • Citroën AX Sport Au salon de Paris 1986, Citroën dévoile sa nouvelle petite citadine : l’AX. Aérodynamique soignée et record dans la catégorie (Cx 0,31) malgré un gabarit menu (3,53 mètres de long et 1,56 mètres de large), la Citroën AX s’inscrit dans la tradition des petites voitures légères, économiques et frugales en carburant. Et histoire de marquer ...
  • Citroën Born Paris 15 ou le RDV du 14 au 16 juin pour célébrer son centenaire là où tout a commencé en 1919 La première Citroën de l’histoire (Type A) a été lancée à Paris en juin 1919. Pour célébrer cet anniversaire, la Marque crée l’événement dans le XVème arrondissement, là où tout a commencé. A quelques mètres du front de Seine, où trônait la fameuse usine Javel, une rue de Paris sera transformée en une nuit pour ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Citroën BX 19 GT, 10.0 out of 10 based on 2 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.