Mercedes-Benz 380 SEC W126

Mercedes-Benz 380 SEC W126 (1981)

Mercedes-Benz 380 SEC W126
1981 – 8 cyl. en V 16V
204 ch – 210 km/h
1 585 kg

Pour septembre 1981, Mercedes-Benz frappe un grand coup ! La Classe S W126 avait déjà donné le ton en 1979 avec son allure élancée et aérodynamique. Une modernité teintée d’élégance à laquelle Stuttgart ne nous avait pas habitué. Paul Bracq n’est plus aux crayons, mais c’est désormais Bruno Sacco qui préside aux destinées du bureau de design de la firme à l’étoile. Et force est de constater que son influence latine transpire dans l’harmonie des traits. La Mercedes-Benz 380 SEC W126 se targue d’être jolie malgré ses cinq mètres de longueur, et efficace en pénétration dans l’air avec son Cx de 0,34. Le profil est remarquable avec ses vitres sans entourage ni montant contribuant ainsi à alléger la ligne. La calandre reçoit en son sein l’étoile qui n’est pas posée sur le capot (c’est réservé aux berlines), et les touches de chromes sont importantes pour souligner l’aspect cossu et luxueux. La poupe, si elle ressemble à celle de la berline, est soulignée d’un jonc chromé au-dessus des optiques antisalissure. Ses jantes en tôle (!) semblent bien fluettes avec leurs 14 pouces de diamètre. Quel que soit l’angle visé, la Mercedes-Benz 380 SEC W126 conserve sa superbe en toute circonstance… ou l’art du Grand Tourisme quatre places.

 

La Mercedes-Benz 380 SEC W126 file sur autobahn à un rythme soutenu dans un niveau de confort exceptionnel. Equilibrée, élégante, elle se joue des irrégularités et compte sur le couple de son V8 pour tirer son épingle du jeu. Dommage qu’elle manque un peu de tonus pour se démarquer définitivement du lot…

Mercedes-Benz 380 SEC W126 (1981)

Ce V8 M116 de 3,8 litres est déjà une vieille connaissance car héritier du 3,5 litres apparu en 1969. Il développe 204 ch et un couple de 315 Nm dans le cas de la Mercedes-Benz 380 SEC W126.

Le V8 à 90° M116 est déjà une vieille connaissance car né sous le capot des berlines 300 SEL 3.5 en 1969, il a pris de la cylindrée pour atteindre 3,8 litres en 1979 et fut placé dans les roadster SL, coupé SLC et berline S W126. Il trouve fort logiquement sa place dans le coupé allemand et joue les entrées de gamme (de luxe !). Sa conception est très conventionnelle avec son bloc en fonte et ses culasses en aluminium. Deux soupapes par cylindres et un arbre à cames en tête par rangée de cylindre entraîné par chaîne, injection Bosch K-Jetronic, voilà qui ne va pas inquiéter un V8 italien. Mais, à Stuttgart, on privilégie avant tout la rondeur de fonctionnement, l’onctuosité et la disponibilité dès les plus bas régimes. D’ailleurs, c’est sur 315 Nm à 3 250 tr/mn que la 380 SEC peut compter. Comparées à ses rivales directes, elle joue avant tout sur une cylindrée conséquente. La puissance est capée à 204 ch à 5 250 tr/mn, ce qui est suffisant pour garantir une vitesse de pointe de 210 km/h, bien aidée par l’aérodynamique soignée. La transmission est assurée par une boîte de vitesses automatique à quatre rapports. Avec près de 1,6 tonnes affichées, la Mercedes-Benz 380 SEC W126 est loin d’être véloce et vive. Son truc à elle c’est avant tout le Grand Tourisme rapide, tout en préservant un maximum de confort pour ses quatre occupants. D’ailleurs, la cinématique des suspensions a été étudiée en ce sens. Le train avant est à bras superposés (supérieur en alu et inférieur en acier) et dispose d’un système anti-plongé et d’un déport nul. Des triangles obliques constituent l’essieu arrière. L’amortissement est réglé assez souple. La direction à boîtier de recirculation de billes est complétée d’une assistance hydraulique, dont le dosage allié à la démultiplication ne permet pas pleinement une précision de placement au (grand !) volant du coupé SEC. Le freinage est à quatre disques (ventilés avant) avec en complément un ABS. Un dispositif qui donne satisfaction quant à sa puissance de décélération, mais avec lequel il ne faut pas abuser en conduite trop intensive. Les distances de freinage s’allongent dans ce cas. Rien de bien anormal, surtout rapporté à la masse, et finalement la conduite sportive n’est pas la vocation première de coupé luxueux. D’ailleurs sa monte pneumatique à flanc haut

Mercedes-Benz 380 SEC (1981)

La Mercedes-Benz 380 SEC W126 joue les Grand Tourisme rapide mais confortables en témoignent le profil des pneus de 70.

de 70 (205/70 VR14) confirme ce postulat. Un des points fort de la Mercdes-Benz 380 SEC W126 est son équilibre dans sa tenue de route grâce à sa répartition des masses qui frise les 50/50 entre les deux essieux. L’habitacle est vaste et reprend le dessin intérieur de la berline Classe S W126. Qui s’en plaindra tant la finition, l’ergonomie et la qualité de réalisation sont exceptionnelles. Tout est bien à sa place. Seul reproche, un niveau d’équipement de série qui est un peu chiche à ce niveau de prix, imposant à de nombreux suppléments onéreux. Le sentiment de sécurité à bord est omniprésent, tandis que le confort est remarquable, surtout dans la sellerie velours. Véritable voyageuse au long cours, la Mercedes-Benz 380 SEC W126 peut en outre emporter 505 dm3 de bagages. Chic et pratique !

Notre avis
emoticonIl y a des entrées de gammes qui sont bien éloignée de la punition. La Mercedes-Benz 380 SEC W126 marie habilement confort et vitesse, finition et aspect cossu le tout habillé d’une carrosserie admirablement dessinée et qui fait tourner les têtes. C’est élégant et noble, tandis que sous le capot frappé de l’étoile un gros V8 atmosphérique tourne à un train de sénateur assénant sa force tranquille. Pas sportive, certes, cette lady germanique emmène son petit monde avec allure et allant pour qui accepte d’en payer le prix et cède à cette mode agaçante des options à rallonge pour profiter de toutes les qualités à bord.

Autres versions :
Mercedes-Benz S Coupé SEC W126

Les Rivales :
Coupé Luxe 1980, 1981

  • BMW 635 CSi E24 1978BMW 635 CSi E24 1978
    En 1976, BMW renouvelle ses coupés 3.0 CS et CSI. Mais c’est un peu la douche froide pour les amateurs de l’hélice car les BMW 630 CS et 633 CSI jouent plus la carte cossue et confort que celle du sport. Mais en 1978, BMW a vite fait de nous rassurer avec l’adoption du 6 ...
  • Lancia Gamma CoupéLancia Gamma Coupé
    En 1977 Lancia avec sa berline Gamma vient se mêler à la lutte des grandes routières européennes. Et comme c’est désormais la tradition maison, l’année suivante Lancia dévoile et commercialise un coupé élégant et racé. Basé sur la berline Gamma, il voit son empattement réduit de 11,5 cm. Avec un Pininfarina inspiré aux crayons, il ...
  • Mercedes-Benz 380 SEC W126Mercedes-Benz 380 SEC W126
    Pour septembre 1981, Mercedes-Benz frappe un grand coup ! La Classe S W126 avait déjà donné le ton en 1979 avec son allure élancée et aérodynamique. Une modernité teintée d’élégance à laquelle Stuttgart ne nous avait pas habitué. Paul Bracq n’est plus aux crayons, mais c’est désormais Bruno Sacco qui préside aux destinées du bureau ...

Avant d’acheter
Sacrée réussite que cette génération de coupés SEC frappés de l’étoile dans la calandre ! Entre 1981 et 1991 se sont 74 060 exemplaires qui ont été produits. A décomposer comme suit avec 11 267 ex de 380 SEC (81-85), 3 680 ex de 420 SEC (85-91), 30 184 ex de 500 SEC (81-91) et 28 929 ex de 560 SEC (85-91). La bonne nouvelle est que les coupés SEC profitent d’une large diffusion et sont donc présentes en nombre dans les petites annonces. Pas de précipitation, il convient de prendre son temps. Dans le cas de la Mercedes-Benz 380 SEC W126 qui nous intéresse ici, c’est le modèle le moins répandu et souvent oublié. Comme toutes les Mercedes-Benz des années 80, la robustesse est une de leur grande force. Finitions exemplaires, qualité des matériaux, « surdimensionnement » de nombreux éléments mécaniques, V8 tournant à des rotations dignes des rythmes américains… les coupés SEC présentent sur le papier tout de la compagne idéale. Seulement voilà, l’entretien reste onéreux, tout comme le prix des pièces de rechange et il faut s’assurer que l’exemplaire convoité a reçu un entretien régulier dans le réseau portant l’étoile sur le devanture, ou à défaut chez un spécialiste reconnu qui connaît et sait comment entretenir et réparer ces coupés allemands. La distribution des V8 est assurée par des chaînes, donc solides mais à tendre régulièrement (attention aux premiers millésimes pré-84 sur les 380 SEC qui ont des simples chaînes plus fragiles. Corrigé par l’usine avec des doubles chaines à partir de 84). La vidange est à réaliser tous les ans ou tous les 10 000 km, tandis que le remplacement de tous les filtres intervient tous les 20 000 km. La boîte automatique est à vidanger aux intervalles préconisés avec remplacement des filtres. Elle doit présenter un état de fonctionnement impeccable et sans heurt. La carrosserie peut souffrir quelque peu de corrosion (tour de vitres, coffre et ailes arrière). Le poids élevé de l’auto fait vite souffrir silent-blocs, rotules et barres stabilisatrices. A vérifier en essai (si pas de bruits suspects). Enfin sachez que ces modèles n’aiment pas trop l’inactivité prolongée (système d’injection) et il convient de rouler souvent avec pour en profiter pleinement. D’une manière générale, il faut bien choisir son modèle, tant en raison des différentes (et nombreuses) options qui peuvent apporter un réel plus, et surtout s’assurer que l’auto est complète et entretenue pour éviter toute coûteuse déconvenue en après-vente.
Entretien : tous les 10 000 km ou tous les ans.

Mots clés : Mercedes-Benz | Daimler | 380 | SEC | V8 | W126 | Classe S | GT | Coupé | Grand Tourisme | Stuttgart | Allemagne | MERCEDES-BENZ 380 SEC W126 | COUPE | GRAND TOURISME

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS




TOP Ligne élégante et séduisante ǀ V8 agréable et disponible ǀ Comportement routier excellent ! ǀ Confort ǀ Efficacité ǀ Présentation intérieure ǀ Boîte auto réussie ǀ Finition ǀ Ergonomie ǀ Position de conduite ǀ Image ǀ Sécurité FLOP Tarif ǀ Trio d’options ? ǀ Poids élevé ǀ Performances modestes ǀ Agilité dans les enchaînements rapides ǀ Consommation ǀ Autobloquant en option ǀ Gabarit imposant ǀ Taille du volant ǀ Démultiplication de direction ǀ Endurance des freins en usage intensif

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :

Mercedes-Benz
380 SEC W126
1981
ND CV – ND FF
8 cylindres en V 16 soupapes (2×1 ACT) – 3 839 cm3
204 ch à 5 250 tr/mn (53,14 ch/litre)
315 Nm à 3 250 tr/mn (82,05 Nm/litre)
non
propulsion + BV4 automatique + autobloquant AR 35% (en option)
1 600 kilos (7,77 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR + ABS
jantes alu 14″ + pneus en 205/70 VR14 AV et 205/70 VR14 AR
0 à 100 km/h en ND; 210 km/h, km DA en ND

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Mercedes-Benz 380 SEC W126
« de 4 »
Mercedes-Benz
  • Nouveau Mercedes-AMG SL PureSpeed Mythos Series R232
    Passionnant, énergisant et époustouflant – le concept Mercedes-AMG PureSpeed est le point culminant de la préparation du Grand Prix de Formule 1™ de Monaco. Son design de voiture biplace complètement ouverte, sans toit ni pare-brise, est un hommage à la course automobile. Le concept-car donne un aperçu du premier modèle de la série très limitée ...
  • Nouvelle Mercedes-AMG CLE 53 4MATIC+ Cabriolet A236
    Le nouveau CLE 53 4MATIC+ Cabriolet (consommation d’énergie en cycle mixte : 9,8-9,6 l/100 km | Émissions de CO2 en cycle mixte : 223-217 g/km | Classe CO2 : G)1 rejoint désormais le SL Roadster en tant que deuxième modèle de Mercedes-AMG pour le plaisir de conduire en cabriolet. Avec son équipement de série complet, ...
  • GP F1 Suzuka Japon 2024 – 7 avril
    Après trois Grand Prix, peu de doute désormais sur le déroulé de la saison. Red Bull et Verstappen sont bien devant, et si son abandon lors de la dernière course a laissé des miettes de victoire aux autres, et à Sainz Jr. en particulier, l’avance de performances pure est incroyable. D’ailleurs, dès les qualifications, Verstappen ...
  • Nouvelles Mercedes-AMG E53e Hybrid 4 Matic berline et break BR214
    Avec la nouvelle Mercedes-AMG E 53 HYBRID 4MATIC+ en version berline et break (consommation d’énergie combinée, pondérée : 26,7-24,1 kWh/100 km plus 1,1-0,8 l/100 km, consommation de carburant batterie déchargée combinée, pondérée : 9,5-8,6 l/100 km, émissions de CO₂ combinées, pondérées : 24-19 g/km, classe CO₂ combinée, pondérée : B, classe CO₂ batterie déchargée : ...
  • Nouvelle Mercedes-AMG GT 43 C192
    Mercedes-AMG élargit le portefeuille de la nouvelle AMG GT Coupé avec l’AMG GT 43 (consommation d’énergie combinée 10,3 l/100 km, émissions combinées de CO2 235 g/km, classé G en émissions de CO2 ). La combinaison d’un moteur quatre cylindres relativement léger sur l’essieu avant et d’une traction arrière efficace fait de ce nouveau modèle un ...
  • Nouvelle Mercedes-AMG A 45 S 4MATIC+ Limited Edition (W177)
    Pour la A 45 S 4MATIC+ (consommation mixte : 9,2-8,8 l/100 km ; émissions de CO₂ en cycle mixte : 208-200 g/km. Le lancement sur le marché aura ...
  • Mercedes-Benz C32 AMG Kompressor W203
    En 2000, Mercedes-Benz attaque le 3e volet de sa berline « d’entrée de gamme » avec sa Classe C (W203). L’année suivante, c’est la variante AMG qui vient coiffer avec autorité la gamme Classe C. Toujours aussi discrète (boucliers AV et AR, jantes 17″ et sortie d’échappement AMG), la Mercedes-Benz C32 AMG Kompressor W203 fait parler la ...
  • Nouveau Mercedes-AMG CLE 53 Coupé C236
    Avec le nouveau CLE 53 4MATIC+ coupé (consommation combinée 9.4-9.7l/100 km, émissions combinées de CO2 220-212 g/km) , Mercedes-AMG affine son portefeuille de produits et redéfinit le segment des coupés d’accès à la performance. Ce modèle sportif et élégant à deux portes combine le meilleur des deux mondes : l’agilité et la sportivité de la ...
  • Nouveau Mercedes-AMG SL 63 S E PERFORMANCE R232
    Mercedes-AMG couronne la série SL avec le nouveau SL 63 S E PERFORMANCE (consommation de carburant pondérée, combinée 7,7 l/100 km ; consommation d’énergie pondérée, combinée 11,5 kWh/100 km ; émissions de CO2 pondérées, combinées 175 g/km). Le moteur V8 biturbo de 4,0 litres et l’AMG Electric Drive Unit génèrent ensemble une puissance de 600 ...
  • GP F1 Singapour 2023 – 17 septembre
    La petite nouveauté à Singapour est l’annonce par la FIA d’un contrôle renforcé et désormais possible sur la flexibilité des éléments aérodynamique semble changer la donne. Le paddock savait que Red Bull usait (et abusait ?) de cet artifice. La méforme des Red Bull à Singapour alors qu’elles dominent outrageusement la saison laisse à penser ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Mercedes-Benz 380 SEC W126, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.