Lancia Gamma Coupé

lancia-gamma-coupe-8

Lancia Gamma Coupé
1978 – 4 cyl. à plat 8V
140 ch – 191 km/h
1 285 kg

En 1977 Lancia avec sa berline Gamma vient se mêler à la lutte des grandes routières européennes. Et comme c’est désormais la tradition maison, l’année suivante Lancia dévoile et commercialise un coupé élégant et racé. Basé sur la berline Gamma, il voit son empattement réduit de 11,5 cm. Avec un Pininfarina inspiré aux crayons, il transforme une berline aux lignes classiques mais un peu anonymes en un coupé très personnel. Les lignes sont tendues, la silhouette fine soulignée par un large pli qui barde le profil et vient même mourir entre les fines optiques arrière. La proue s’inspire du visage de la berline avec ses larges optiques rectangulaires et la calandre Lancia. Seule faute de goût, des porte-à-faux imposants, notamment à l’avant, en raison de l’implantation de la mécanique. Elégante, la Lancia Gamma Coupé vient tenter de se faire une place au soleil chez les coupés haut de gamme. Mais avec son quatre cylindres, n’est-ce pas quelque peu timide face aux ténors et leurs 6 cylindres ?…

    Lancia revient dans le haut de gamme avec son coupé Gamma. Un profil élégant et soigné signé Pininfarina, et original Flat 4 sous le capot, la Lancia Gamma Coupé soigne la sécurité de ses occupants. Des arguments louables mais insuffisants face à des marques plus prestigieuses…

    Sous le long capot de la Lancia Gamma Coupé, on trouve un gros quatre cylindres à plat (deux cylindres opposés aux deux autres) de 2,5 litres. Refroidi par eau, il est placé en porte-à-faux avant les roues motrices. Chaque groupe de cylindres comprend un arbre à cames en tête entraîné par courroie. Lancia a préféré éviter l’injection et a cédé à une alimentation plus classique avec un carburateur Weber 38 ADLD2 double corps inversé. Le coupé Gamma revendique ainsi fièrement 140 ch à 5 400 tr/mn et un couple très appréciable de 208 Nm à 3 000 tr/mn. Des valeurs intéressantes, mais dont le rapport ch/l de 56,36 indique tout de suite la vocation mécanique de ce « noble » coupé italien : le confort et le Grand Tourisme teinté de luxe, ce que confirme d’ailleurs la souplesse d’usage de ce Flat 4 qui se rapproche des 6 cylindres, et sa sonorité aphone. Amateurs de sport mécaniques, passez votre chemin. La boîte manuelle 5 rapports transmet donc la puissance aux seules roues avant. Cossu, le coupé Gamma pèse son poids avec 1,3 tonne. Classique caisse autoporteuse selon une technique en place chez Lancia depuis des décennies, la Lancia Gamma Coupé se dote à l’avant de bras triangulés inférieurs complétés de jambes élastiques avec amortisseurs intégrés. L’essieu arrière est constitué de bras tubulaires inférieurs avec jambes élastiques et amortisseurs intégrés. A noter que la barre stabilisatrice arrière fait également office de bras de poussée longitudinaux. La direction à crémaillère est équipée de série d’un dispositif d’assistance hydraulique. Lancia fait confiance à quatre disques pleins pour ralentir son élégant coupé. Les jantes alu de 14 pouces sont équipées de pneus en taille 185/70 HR14. Classique traction avant, la Gamma Coupé affiche une tenue de cap impeccable et le poids (conséquent) sur le train avant confère une motricité exemplaire malgré la puissance délivrée sur les seules roues avant. La direction précise et douce apporte son précieux concours à une tenue de route efficace et confortable, sans mauvaises surprises. Si vous décidez de forcer l’allure et que la route se resserre, le freinage se distingue tant pas sa puissance que son endurance, et un sous-virage commence à apparaître, quoi de plus normal. Une fois la large porte ouverte on apprécie l’accès aux places arrière qui, pour une fois sur un coupé, est appréciable, le coupé Gamma étant finalement un vrai coupé 4 places et non un 2+2. La planche de bord est assez décevante car torturée, avec une ergonomie peu efficace : inscriptions en italien abrégé, la troisième vitesse des essuie-glaces sous le volant, instruments non gradués, ou à l’ombre, ou même masqués par le volant… Passé le chapitre reproches, on apprécie en revanche l’équipement de série très complet (vitres électriques, climatisation –compresseur en option-, direction assistée, rétro extérieur électrique, stores à enrouleur derrière la banquette arrière, phare à réglage automatique en fonction de l’assiette…). Les aérateurs orientables sont nombreux et efficaces. Finalement on peut surtout reprocher à la Lancia Gamma Coupé d’adopter la planche de bord de la berline…

    Notre avis
    emoticonLancia vient apporter sa proposition dans un segment de marché qui ne pardonne pas les approximations et qui est friand de l’image de marque. Ligne tendue et griffée Pininfarina, un comportement routier au-dessus de tout soupçon et un équipement de série pléthorique à faire pâlir d’envie un haut de gamme allemand… Mais aussi séduisante soit cette belle italienne, il faut passer outre un moteur repris direct de la grande série, un tarif dispendieux et une image à rebâtir dans le très haut de gamme par Lancia. Si pour vous la griffe italienne mérite tous les sacrifices et que vous n’êtes pas un adepte du sport pur et dur, la Lancia Gamma Coupé est faite pour vous…

    Autres versions :
    Lancia Gamma

    Les Rivales :
    Coupé Luxe 1970

    • BMW 635 CSi E24 1978BMW 635 CSi E24 1978
      En 1976, BMW renouvelle ses coupés 3.0 CS et CSI. Mais c’est un peu la douche froide pour les amateurs de l’hélice car les BMW 630 CS et 633 CSI jouent plus la carte cossue et confort que celle du sport. Mais en 1978, BMW a vite fait de nous rassurer avec l’adoption du 6 en ligne de 3,5 litres, déjà vu sous le capot de la BMW 3.0 CSL ! Toujours sonore et mélodieux, il donne un nouvel élan ...
    • Fiat 130 Coupé V6 3200Fiat 130 Coupé V6 3200
      Depuis 1969, après une genèse difficile et complexe, la Fiat 130 berline et son V6 de 2,9 litres et ses 140 ch puis 160 ch (1970) tente de s’imposer face à Mercedes-Benz. Impossible pari ? Le moins que l’on puisse dire est que le résultat n’est pas à la hauteur des ambitions de Fiat. Mais au salon de Genève en mars 1971, Fiat et Pininfarina persistent et signent avec la Fiat 130 Coupé. Si le V6 prend de la cylindrée ...
    • Lancia Gamma CoupéLancia Gamma Coupé
      En 1977 Lancia avec sa berline Gamma vient se mêler à la lutte des grandes routières européennes. Et comme c’est désormais la tradition maison, l’année suivante Lancia dévoile et commercialise un coupé élégant et racé. Basé sur la berline Gamma, il voit son empattement réduit de 11,5 cm. Avec un Pininfarina inspiré aux crayons, il transforme une berline aux lignes classiques mais un peu anonymes en un coupé très personnel. Les lignes sont tendues, la silhouette fine soulignée par un ...
    • Peugeot 504 Coupé V6 tiPeugeot 504 Coupé V6 ti
      Depuis 1969, la Peugeot 504 coupé véhicule l’élégance automobile selon Sochaux et Pininfarina (auteur du style). En 1974, le V6 PRV vient apporter plus de noblesse, malgré les critiques. Pour 1977, l’injection K-Jetronic remet le V6 PRV au goût du jour. La ligne reste toujours aussi belle, avec comme signe particulier un pavillon de toit tenu par des montants fins et surtout une originale lunette arrière légèrement enfoncée. Les optiques sont désormais rectangulaires tant pour la proue que la poupe, ...

    Avant d’acheter
    Les Lancia Gamma Coupé sont réputées pour la robustesse de leur moteur. Fiable si entretenu, il dépasse allègrement les 200 000 km. A la condition de ne pas être matraqué à froid et respecter les temps de chauffe ainsi que remplacer l’huile moteur tous les 5 000 km. Les Gamma Coupé étant très onéreux en leur temps à l’achat, surtout pour un quatre cylindres, et avec une image moins forte que Mercedes-Benz, Jaguar ou BMW, il faut donc se montrer patient car les Gamma Coupé ne sont pas légion dans les petites annonces. D’autant plus que la maladie la plus connue des Lancia Gamma est la corrosion endémique. Bas de caisse, longerons, passages d’ailes avant et arrière, tours de vitres, baie de parebrise… c’est bien simple n’est rien épargné à ces belles italiennes. Résultat, il faut privilégier une auto qui a un historique de propriétaires méticuleux avec garage fermé et au sec de préférence… Les pièces ne sont pas toutes disponibles loin s’en faut, et il ne faut pas hésiter à se préparer au fil de l’eau un lot de pièces d’occasion. Les pépins électriques sont fréquents (connectiques ou problèmes de masse), tandis l’habitacle vieillit assez mal si les précédents propriétaires n’ont pas été soigneux. Les Lancia Gamma Coupé sont des autos peu onéreuses à l’achat mais qui nécessite un minimum d’entretien et d’attention, souvent peu en rapport avec le prix d’acquisition.

    Mots clés : Lancia |Gamma | 2500 | Coupé | Flat 4 | Turin | Coupé | Coupé Luxe | HF | LANCIA | GAMMA COUPE | COUPE | COUPE LUXE

    CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS

    TOP Ligne originale et élégante ǀ Moteur ǀ Tenue de route efficace ǀ Sécurité omniprésente ǀ Performances ǀ Boîte 5 rapports ǀ Position de conduite ǀ Equipement de série ǀ Instrumentation complète ǀ Habitabilité ǀ Consommations FLOP Prix ǀ Détails de finition ǀ Pourquoi pas 6 cylindres ?! ǀ Réservoir/autonomie ǀ Tableau de bord torturé et peu pratique ǀ Climatisation complexe à utiliser

      Fiche Technique

      Marque :
      Gamme :
      Année :
      PA – Prix neuf :
      Moteur :
      Puissance :
      Couple :
      Suralimentation:
      Transmission :
      Poids (RPP) :
      Freins :
      Roues :
      Performances :
      Lancia
      Gamma Coupé
      1978
      14 CV – 89 800 FF
      4 cylindres à plat 8 soupapes (2×1 ACT) –2 484 cm3
      140 ch à 5 400 tr/mn (56,36 ch/litre)
      208 Nm à 3 000 tr/mn (83,63 Nm/litre)
      non
      traction + BV5 manuelle
      1 285 kilos (9,18 kg/ch)
      2 disques pleins AV et 2 disques pleins AR
      jantes alu 14″ + pneus en 185/70 HR14 AV et 185/70 HR14 AR
      0 à 100 km/h en 10‘‘0; 191 km/h, km DA en 32ʺ1

      Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

      Lancia Gamma Coupé
      Lancia
      • Nouvelle Lancia Pu + Ru HPE premier véhicule de la nouvelle ère Lancia
        « Lancia présente aujourd’hui Lancia Pu+Ra HPE, la vision de la marque pour les 10 prochaines années, qui la fait entrer dans l’ère de la mobilité électrique et résume notre façon de concevoir et de vivre l’automobile. À partir de la nouvelle Ypsilon, nos voitures du futur s’inspireront de la Lancia Pu+Ra HPE « , a déclaré ...
      • Lancia Montecarlo Serie 2
        Lancia a une stratégie qui peut surprendre dans ses choix et sa constance… Sa Beta Montecarlo, aussi déclinée en Beta Scorpion aux USA et une mécanique différente, a tiré sa révérence en 1979. Puis… surprise au salon de Genève en mars 1980, Lancia présente la Lancia Montecarlo Série 2 qui ne s’appelle plus « Beta ...
      • Lancia Beta Montecarlo Serie 1
        Lorsque Lancia dévoile en mars 1975 sa nouvelle Lancia Beta Montecarlo au salon de Genève en première mondiale, il est difficile d’imaginer un chemin aussi tortueux qui l’a conduit à brandir le fanion Lancia. A l’origine, Pininfarina a planché sur un prototype pour le compte de Fiat, mais c’est le rusé Bertone qui a remporté ...
      • Lancia Rally 037 Stradale
        Lancia ne compte pas en rester là dans le championnat du Monde des rallyes. Et puisque la Lancia Stratos a quitté le circuit à la fin des seventies, c’est la Lancia Beta Montecarlo, à la genèse cahotique, qui va servir de déclencheur. D’abord en catégorie Silhouette Groupe 5 avec la Lancia Montecarlo Turbo Silhouette groupe ...
      • Voyage vers le Lancia Design Day : Les véhicules iconiques qui ont inspiré les futurs modèles
        Aujourd’hui commence le premier de trois rendez-vous en prévision du Lancia Design Day du 28 novembre, le premier événement de Lancia Renaissance pour décrire le style de certains de ses véhicules iconiques les plus anciens qui ont inspiré le design de ses trois futurs modèles. Dans ce voyage du passé vers le futur, les vedettes sont ...
      • Lancia Delta II HPE 2L0 HF Turbo 16V type 986
        Pas simple de prendre la succession de la Lancia Delta HF Integrale ! Depuis le salon de Genève 93, Lancia a pourtant mis les petits plats dans les grands avec sa Delta II : design signé IDEA, plateforme Tipo T2/3 du groupe Fiat, gabarit compact et ramassé teinté d’une certaine élégance. Et au sommet de ...
      • La renaissance de Lancia annoncée par Stellantis !
        « Aujourd’hui est un jour important », a déclaré Luca Napolitano, CEO de la marque Lancia. « Lancia est prête pour l’Europe, accomplissant un premier pas pour devenir une marque crédible et respectée dans le segment premium. Notre plan décennal, approuvé en septembre dernier, prend désormais forme, étape par étape. Nous sommes la marque italienne de l’élégance et ...
      • Au Palais du Quirinal à Rome, Lancia fête ses 115 ans et le 60e anniversaire de la Lancia Flaminia du Président de la République Italienne
        La Lancia Flaminia a été lancée en 1957 au Salon de l’automobile de Genève : un vaisseau amiral de grande classe, équipé d’un moteur V6 de 2,5 litres et d’intérieurs et de finitions de luxe. La Lancia Flaminia a rapidement été enrichie de séries spéciales, réalisées par des carrossiers, puis en 1961 Pinin Farina a produit ...
      • Lancia Stratos Stradale
        A l’automne 70 au Salon de Turin Bertone va une nouvelle fois créer une onde de choc. Avec son designer vedette, Marcello Gandini, déjà auteur de la Lamborghini Miura (entre autres), le carrossier italien va dévoiler son concept car Lancia Strato’s Zero. Ligne en coin chère au carrossier italien, moteur V4 Lancia en position centrale ...
      • Lancia Delta HF – Guide Achat
        Le groupe Fiat pense au futur et souhaite une compacte chic pour Lancia. Il fut un temps envisagé une cause commune avec Saab, comme pour la triplette Croma/Thema/9000, c’est finalement la plateforme de la Fiat Ritmo qui sera retenue. Mais pour sa Delta, Lancia s’autorise des libertés pour se démarquer nettement avec un design signé ...

      Guide des Sportives
      Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
      La rédaction

      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 9.7/10 (7 votes cast)
      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: +4 (from 4 votes)
      Lancia Gamma Coupé, 9.7 out of 10 based on 7 ratings

      3 réflexions au sujet de « Lancia Gamma Coupé »

      1. Dossier bien documenté. Voiture attachante et offrant une ligne spectaculaire de GT pour un prix plus que raisonnable. Oui tableau de bord un peu decevant et surtout le volant plutot laid. Qualités routières superbes et performances plus que largement suffisantes dans le contexte actuel. Les vrais problèmes de cette auto : méconnue et sous estimée et pièces peu évidentes à trouver. La mécanique par contre (moteur) n’avait pas sur la première série une fiabilité examplaire, ce fut corrigé par la suite mais la réputation a suivi. Les freins à disques sont ventilés à l’avant. Devinez quoi ? J’en ai une….

        VA:F [1.9.22_1171]
        Rating: 3.7/5 (3 votes cast)
        VA:F [1.9.22_1171]
        Rating: +4 (from 4 votes)
        • Bravo à vous de vous passionner et faire vivre cette très belle Lancia !
          Merci de votre témoignage
          La Rédaction

          VN:F [1.9.22_1171]
          Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
          VN:F [1.9.22_1171]
          Rating: +2 (from 2 votes)
      2. Splendide coupé des années 80, dans l’esprit des voitures de haut rang comme à cette époque les coupés Maserati Kyalami ou De Tomaso Longchamps. Le maestro Pininfarina avait encote frappé ! Pour tout dire, une ligne magistrale à couper le souffle, qui rappelle sans conteste, notamment pour sa partie arrière la Maserati Quattroporte de cette période. Un coupé racé à l’élégance italienne un ( court) temps injustement oublié qui revient légitimement en grâce, fort de son gros flat four carburé en alliage de 2.5l à ACT, et d’une agilité de conduite remarquable, en raison d’un poids contenu et de roues indépendantes dotées de 4 freins à disques. Quoi qu’il en soit, comparé à la production actuelle, sous des atours baroques, quelle classe indémodable, quelle ligne racée !! ( pour ne pas dire » », quelle gueule » !!!) .

        VA:F [1.9.22_1171]
        Rating: 4.2/5 (10 votes cast)
        VA:F [1.9.22_1171]
        Rating: +8 (from 8 votes)

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.