Maserati Ghibli II Cup 2L0

Maserati Ghibli II Cup 2L0 (1996)

Maserati Ghibli II Cup 2L0
1996 – 6 cyl. en V 24V Biturbo
330 ch – 270 km/h
1 365 kg

Au Salon de Bologne en décembre 1995, Maserati dévoile différentes nouveautés sur le thème de la Ghibli II. Celle qui retient notre attention est la version Cup destinée à poursuivre l’idée de la compétition monomarque déjà expérimentée avec succès avec la Maserati Barchetta. Et comme souvent avec les voitures de compétition, elle a son pendant sur la route pour permettre l’homologation. Basée sur la Maserati Ghibli II, la Ghibli II Cup reprend ainsi à son compte beaucoup de modifications apportées à la version course, tant dans ses trains roulants, sa structure que pour son V6 Biturbo. Plus basse avec sa suspension rabaissée, la Maserati Ghibli Cup est reconnaissable en premier lieu à ses nouvelles jantes Speedline Aliseo en alu démontables de 17 pouces. Un logotype « Ghibli Cup » est apposé sur les portes avant. Les coloris sont limités au lancement en Nero Sideral et gris Griogio Silver, mais rapidement proposée également en Giallo Flash et Blu Francia. Enfin, le bouchon de remplissage de réservoir d’essence en alu comme sur les voitures de compétition est là comme un clin d’œil de filiation. Pour le reste, c’est désormais du archi-connu, et c’est avant tout dans ses dessous que la Maserati Ghibli Cup attire toute l’attention et justifie son existence…

La Maserati Ghibli II Cup va un cran plus loin en apportant l’expérience du circuit à cette GT qui ne manquait pourtant pas de cran. Le V6 Biturbo est encore plus performant tandis que le comportement routier est encore plus rigoureux, au prix de plus d’inconfort. On ne peut pas tout avoir…

Maserati Ghibli II Cup 2L0 (1996)

Le V6 Biturbo de la Maserati Ghibli II Cup 2L0 gagne encore quelques chevaux supplémentaires pour des performances en hausse. Quel tempérament ce V6 biturbo !!

Le V6 Biturbo (AM 577) retenu est avec sa cylindrée de 2 litres, car étant le plus sportif et plus démonstratif. Il permet en outre en Italie de rester dans des limites acceptables en matière de fiscalité. Partant de la base connue de la Ghibli II 2 litres (V6 à 90° à 2 ACT et 24 soupapes), les techniciens de Maserati ont revu la cartographie moteur de sa gestion électronique Magnetti Marelli IAW. Les deux turbocompresseurs IHI RHF-5B à roulements à billes soufflent fort (avec une fonctionnalité overboost) et permettent de sacrées reprises. D’ailleurs, le couple colossal de 371 Nm est disponible beaucoup plus bas à 4 000 tr/mn (soit 2 000 tr/mn plus bas). La puissance n’est pas en reste puisque portée à 330 ch 6 750 tr/mn (contre 306 pour les Ghibli II 2 litres de base). Avec sa boîte de vitesses mécanique à 6 rapports signée Getrag (la même que dans la Shamal), la Maserati Ghibli II vous catapulte dans un autre monde en matière de performances pures. La poussée est très vigoureuse, mais nécessite d’être entretenue dans le compte-tours avec une poigne de fer égrenant les rapports. Rapidement on comprend l’utilité des 6 rapports pour tirer la quintessence de la disponibilité mécanique du V6 Biturbo. Le chronomètre s’améliore encore avec un 0 à 100 km/h en 5’’6; 270 km/h, km DA en 24“5. Histoire d’améliorer la motricité, le différentiel autobloquant est désormais signé ZF comme sur les Cup des circuit. Toujours classique coque autoporteuse, la Maserati Ghibli II Cup est équipée d’un McPherson avant avec barre antiroulis. Un dispositif qui donne toujours pleinement satisfaction quant à sa rigueur et sa précision, tandis que la direction à crémaillère avec assistance hydraulique est précise et agréable. L’essieu arrière est constitué de bras trapézoïdaux. L’amortissement est raffermi et les suspensions plus rigides et plus basse (ressorts Eibach). Autre atout maître du comportement de la Maserati Ghibli II 2L0 sous la forme d’une suspension à amortissement piloté Koni (avec 4 modes différents) qui réagit en fonction des capteurs dans chaque essieu. Une solution qui apporte un réel plus en matière de confort de roulage, même si en utilisation sur circuit on déplore une réactivité un poil lente.

Maserati Ghibli II Cup 2L0 (1996)

La Maserati Ghibli II Cup 2L0 adopte les réglages des versions compétition qui courent sur circuit dans le championnat monomarque. Plus rigide, plus basse et plus ferme, la Ghibli Cup démontre une rigueur qui fait plaisir à son pilote et permet de profiter de toute la fougue de son V6 Biturbo.

L’enseignement tiré de la compétition est net dans la Ghibli Cup. Les nouvelles jantes Speedline chipées à la version compétition sont montées en pneumatiques de 215/45 ZR17 AV et 245/40 ZR17. Autre emprunt à sa sœur de circuit, le système de freinage à quatre disques ventilés et ses étriers signé Brembo. Un ABS complète ce dispositif. La direction à double arbres de renvoi est assistée hydrauliquement. Maserati fait table rase de ses habitudes dans sa présentation intérieure. Pour sa Cup, la firme au Trident a retiré les boiseries, mais a conservé le cuir Connolly. Les accastillages sont désormais des inserts en fibre de carbone peints en noir, tandis que des éléments spécifiques sont présents comme le volant Momo Corse garni de cuir, ou le pédalier alu ou encore la plaque d’argent qui indique le numéro d’identification. L’équipement de série reste toujours aussi complet, avec l’essentiel à bord, y compris l’anachronique montre analogique. Les sièges baquets sont multi-réglables, mais la position n’est pas toujours idéale à trouver. Sportive et radicale, la Maserati Ghibli II Cup n’en reste pas moins un GT apte à parcourir des longs parcours. Sa suspension à amortissement réglable permet de conserver un peu de confort bienvenu, tandis que le coffre est suffisant pour voyager loin avec ses 420 dm3.

Notre avis
emoticonVous avez aimé la Ghibli II ? Maserati enfonce le clou avec cette version Cup qui apporte des trains roulants encore plus précis et efficaces. Loin d’être rétive, la Maserati Ghibli II Cup progresse d’un cran supplémentaire, pour mieux titiller la BMW M3 qui joue les valeurs étalons chez les Grand Tourisme. Alors évidemment, il faut accepter un design assez baroque dont la base remonte au début des années 80, une ergonomie pas toujours d’actualité et une réputation sulfureuse de la saga Biturbo dont elle dérive. Néanmoins, la Ghibli Cup est un bâton de dynamite qui ne demande qu’à partir pleine balle, et tient en prime le pavé, à condition d’être sur le sec. Sur le mouillé, la vigilance est toujours de mise, comme avec toute propulsion surpuissante……

Autres versions :
Maserati Ghibli 2

Les Rivales :
GT Sport 1990, 1996

  • BMW M3 3L2 E36 Depuis 1992, la BMW M3 3.0 E36 tourne comme un carnassier dans le segment des GT. Mariant discrétion de bon aloi, performances de très haut niveau avec la manière de son six en ligne de 286 ch, elle s’est jouée de ses rivales… le tout à un prix encore jamais vu. En 1996, BMW tient compte des remarques et critiques en commercialisant la BMW M3 3L2 E36. Au menu, une boîte 6 « économique », plus de puissance (321 ch) et ...
  • Ferrari F355 Berlinetta Avec la F355 Berlinetta, Ferrari corrige non seulement le tir mais hausse le ton ! Alors que Porsche 911 et Honda NSX avaient fait trembler la Ferrari 348, sans compter les Venturi 260, Lotus Esprit Turbo et Alpine A610, la nouvelle venue change de dimension : V8 coiffé d’une nouvelle culasse 5 soupapes par cylindres, carrosserie revue avec fond plat et effet de sol, trains roulants revus et un chrono qui s’affole grâce aux 380 ch à 8 200 tr/mn. ...
  • Honda NSX Honda monte en puissance dans le sport auto. Avec son engagement qui devient progressivement victorieux en F1, Honda initie dès 1984 le projet NSX. Venir défier Porsche et Ferrari sur leurs terrains, celui des GT de luxe et de sport ! En 1989, La Honda NSX est dévoilée et le résultat est à la hauteur du talent des ingénieurs nippons. Un V6 à distribution variable VTEC autorise 274 ch à 7 300 tr/mn le tout dans un écrin de perfection, ...
  • Lotus Esprit GT3 Depuis le 3e restyling opéré par les designers qui se sont chargés de dessiner la Lotus Elise, la Lotus Esprit s’est inscrite définitivement dans les annales des GT marquantes et durables du paysage des voitures de sport. Depuis 1976 elle promène sa ligne à nulle autre pareille tracée par un Giorgietto Giugiaro particulièrement inspiré. La Lotus Esprit S4, puis S4s ont la charge de faire le « gros » du volume en quatre cylindres, car désormais un V8 biturbo 100% ...
  • Lotus Esprit S4 Depuis 1976, la Lotus Esprit ne cesse d’évoluer et de se bonifier. Toujours fidèle à son quatre cylindres maison, il est gavé de chevaux supplémentaires par un turbocompresseur depuis 1980. Présenté au salon de Genève 1994, la Lotus Esprit S4 fait de la résistance et évolue une énième fois pour tenter un baroud d’honneur avec son quatre cylindres, la version V8 devant prendre le relais et lui donner la noblesse mécanique qui lui faisait défaut jusqu’alors. Ce sont les designers ...
  • Lotus Esprit V8 Souvent en panne de moteur noble, la Lotus Esprit hérite enfin pour 1996 d’un moteur à la mesure de son talent. Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du tout nouveau V8 biturbo maison de 350 ch ! Toujours aussi basse (1,15 mètres de haut), plate, le trait originel de Giorgietto Giugiaro a été agrémenté de nouveaux boucliers plus proéminents et arrondis, tandis qu’un aileron AR fixe est apposé sur la croupe de l’Esprit V8. Extensions d’ailes en place, les grosses ...
  • Maserati Ghibli II Cup 2L0 Au Salon de Bologne en décembre 1995, Maserati dévoile différentes nouveautés sur le thème de la Ghibli II. Celle qui retient notre attention est la version Cup destinée à poursuivre l’idée de la compétition monomarque déjà expérimentée avec succès avec la Maserati Barchetta. Et comme souvent avec les voitures de compétition, elle a son pendant sur la route pour permettre l’homologation. Basée sur la Maserati Ghibli II, la Ghibli II Cup reprend ainsi à son compte beaucoup de modifications apportées ...
  • Maserati Shamal Maserati Shamal V8 Biturbo (1990)Maserati sous l’égide d’Alejandro de Tomaso connait des hauts et des bas depuis sa reprise. Toute la stratégie initiale a été misée sur la Maserati Biturbo dont la vocation initiale était de concurrencer notamment BMW. Mais le sémillant argentin a de la suite dans les idées et affiche des ambitions d’expansion. Ainsi, coup sur coup, Maserati se lance dans l’étude d’une berlinette à moteur central arrière baptisée Chubasco qui devait concurrencer les Lamborghini et Ferrari, et d’une Grand Tourisme exclusive ...
  • Nissan 300 ZX Z32 Nissan 300 ZX Z32La saga des coupés Z chez Nissan a glissé du sport vers des coupés sportifs mais confortables pour répondre à la demande du marché américain. Pour 1990, Nissan décide de redonner du tonus à une saga célèbre avec la Nissan 300 ZX Z32. Fumio Yoshida le designer de l’ancienne 240Z est rappelé et le résultat est tout simplement superbe. Moderne et sportif, le design de la Nissan 300 ZX Z32 est également efficace avec un Cx de 0,32. La ligne reste ...
  • Porsche 911 Carrera 993 Rester fidèle à l’esprit 911, telle est la gageure de Porsche à chaque renouvellement de génération. Avec la 911 Carrera (993), Porsche va plus loin que d’habitude ! Malgré un lien de parenté évident, les panneaux ont été redessinés à 80%. Hanches larges, regard revu, la 993 s’offre (enfin !) un train arrière multibras et des réglages de trains roulants qui, sans dénaturer la conduite si particulière des 911, la rend plus conciliante pour le quidam. Mais dès que le ...
  • Venturi 260 Coupé Cup 511 Pour 1990, les grosses cylindrées en France doivent passer au pot catalytique. Une opération diversement réalisée, qui va même froisser les amateurs de voitures de sport françaises puisque si la Renault 25 V6 Turbo passe à 205 ch (+5 ch) pour digérer le catalyseur, l’Alpine V6 Turbo Le Mans chute elle à 185 ch (-15 ch). Et chez MVS devenu Venturi pour 1989 ? La fin de la MVS Venturi 2.80 SPC laissait craindre le pire, mais non. Le constructeur ...
  • Venturi Atlantique 300 Venturi connaît des hauts et des bas, mais en revanche toujours une constante : des pertes financières chaque année et des changements de propriétaires successifs. Un rythme par à-coup parsemé de génie à la française pour des autos aussi désirables que performantes. Une vie mouvementée usante qui va séparer les deux fondateurs puisque Claude Poiraud (Technique) va quitter l’aventure tandis que Gérard Godefroy (designer) continuera à tracer les lignes des Venturi. En seulement 14 mois, Venturi sous l’impulsion de son ...

Avant d’acheter
Produite de 1992 à 1997 à 2 303 exemplaires, la Maserati Ghibli II a connu différentes versions et surtout deux générations : la Ghibli II Phase 1 (1992-94) en 2 litres et 2,8 litres et la Ghibli II Phase 2 (1994-97) largement améliorée avec la reprise de la firme au trident par Ferrari. Il convient donc de choisir parmi les deux générations et les deux générations : à vous de choisir. En prime, vous pouvez opter pour les séries spéciales Cup et Primatist dont la diffusion n’a pas dépassé les dizaines d’exemplaires. A réserver aux amateurs avertis. L’entretien doit avoir été suivi et réalisé selon les règles de l’art par des professionnels avertis : vidange tous les 10 000 km, vidange boîte et différentiel tous les 40 000 km et la distribution tous les 60 000 km ou tous les 5 ans. Ce dernier point est vital et lors du remplacement des courroies, la pompe à eau doit être également inspectée, et remplacée le cas échéant si elle montre des signes de grippages, car elle aura alors un impact négatif sur la distribution. Tout risque de corrosion doit être inspecté tandis que l’ensemble des équipements spécifiques doivent être présents impérativement car difficiles à trouver et onéreux. L’électricité peut s’avérer fantaisiste, mais force est de constater qu’au fil des millésimes, la saga Biturbo s’est nettement améliorée en fiabilité (injection, turbo…) et que la Maserati Ghibli II profite de ces améliorations pour une meilleure fiabilité. Choisir une Maserati Ghibli II, c’est avant tout un choix de connaisseur qui est prêt à assumer des couts d’entretien élevés, du niveau d’autres GT italiennes prestigieuses, et est un véritable amateur connaisseur du modèle.
Entretien : tous les 10 000 km ou tous les ans.

Mots clés : Maserati | Ghibli | II | Cup | Biturbo | V6 | GT | Coupé | Grand Tourisme | Modène | Italie | MASERATI | GHIBLI II CUP | COUPE | GRAND TOURISME

TOP V6 Bouillant ! ǀ Sacrée Saga ! ǀ Performances en hausse ǀ Comportement routier amélioré ǀ Véritable « BMW M3 » à l’italienne ǀ Motricité améliorée ǀ Présentation intérieure ǀ Commande de boîte ǀ Freinage ǀ Confort préservé ǀ Equipement de série ǀ Freinage Brembo FLOP Tarif ǀ Souplesse à bas régime (reprises) ǀ Détails de finition ǀ Réputation sulfureuse des Biturbo ǀ Consommation ǀ Position de conduite ǀ Aérodynamique dépassée ? ǀ Poids ǀ Réseau éparse ǀ Style désuet

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Maserati
Ghibli II Cup
1996
11 CV – 382 000 FF
6 cylindres en V 24 soupapes (2×2 ACT) – 1 996 cm3
330 ch à 6 750 tr/mn (165,33 ch/litre)
371 Nm à 4 000 tr/mn (185,87 Nm/litre)
2 Turbocompresseurs IHI (Ø ND bar) + échangeur air/air
propulsion + BV6 manuelle Getrag + autobloquant ZF AR
1 365 kilos (4,14 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR
jantes alu 17″ + pneus en 215/45 ZR17 AV et 245/40 ZR17 AR
0 à 100 km/h en 5’’6; 270 km/h, km DA en 24“5

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Maserati Ghibli II Cup Biturbo
Maserati
  • Maserati Quattroporte Mk4 Evoluzione V8 3L2 Biturbo Pas toujours facile de suivre la généalogie des Biturbo au sein de la firme au trident. Alejandro de Tomaso, propriétaire et aux commandes de la firme depuis 1975, cultive l’art des poupées russes avec sa saga Biturbo initiée en 1983. Il n’a eu de cesse de brouiller les cartes en multipliant les déclinaisons sur la ...
  • Maserati revient sur la Maserati Bora qui fête ses 50 ans Maserati célèbre la Bora, la première voiture routière à moteur arrière central de l’histoire de la Marque, tout comme la MC20 est le premier véhicule à moteur arrière central de la nouvelle ère. Le vent de la Maserati Bora traverse 50 ans d’histoire et marque l’aube d’une nouvelle phase pour la Marque : tous les nouveaux ...
  • Maserati Spyder 4200 V8 La Maserati 3200 GT, conçue sous l’égide de Ferrari, a remis la firme au trident en 1998 sur le chemin de la réussite et de la prospérité. Design étincelant de Giorgietto Giugiaro (Ital Design), finition intérieure soignée et haut de gamme, performances élevées avec des manières civilisées, tout a été remis en question pour faire ...
  • Maserati revient sur Maria Teresa de Filippis la première femme à se qualifier pour un Grand Prix de Formule 1 au volant d’une Maserati 250F Maria Teresa de Filippis a été la première femme à se qualifier pour un Grand Prix de Formule 1, au volant d’une Maserati 250F. C’est une histoire de passion et d’audace et c’est pour cette raison que Maserati célèbre ses réalisations à l’occasion de la Journée internationale de la femme, le 8 mars. Maria Teresa de ...
  • Maserati fête les 70 ans de sa Maserati A6G 2000 Partir des racines de Maserati pour planifier son avenir : les valeurs d’exclusivité, de design unique et d’ADN 100% italien des voitures du passé sont aujourd’hui renouvelées dans les modèles qui marquent la nouvelle ère de la marque. C’est dans cet esprit que Maserati célèbre le 70e anniversaire de l’A6G 2000. La première A6G 2000, une ...
  • Maserati GranTurismo – Guide Achat La Maserati Coupé avait redonné des couleurs au Trident. En réalité, c’est la Maserati 3200 GT, dessinée par Giugiaro qui dès 1998 avait soufflé un vent nouveau apportant rigueur, modernité et glamour élégant. Depuis, Ferrari a pris le pouvoir pleinement partageant son savoir-faire technologique (moteur V8 et boîte Cambiocorsa appelée F1 à Maranello) pour que ...
  • Nouvelle Maserati MC20 élue Car of the Year en Chine pour 2020 Le prix très attendu de la « Voiture chinoise de l’année 2021 » a été officiellement annoncé hier à Guangzhou. Suivis de près par les initiés de l’industrie et les consommateurs, ces prix visent à promouvoir l’amélioration continue de l’industrie et du marché automobile chinois. Les prix de la Voiture chinoise de l’année 2021 ont été sélectionnés ...
  • Nouvelle Maserati Ghibli Sportivo Special Edition Maserati GB accueille le début de la nouvelle année avec l’introduction de l’édition spéciale Sportivo, hautement spécifiée et désirable, disponible sur les modèles Levante SUV et Ghibli saloon de la marque iconique. Désormais disponible dans les concessions Maserati du Royaume-Uni, le Sportivo Special Edition se décline en deux variantes distinctes et très bien équipées, « Sportivo » et ...
  • Maserati Khasmin Si la Maserati Bora regorge de qualités sportives, par sa définition de GT à moteur central arrière, elle perd un peu en polyvalence d’usage, surtout face aux GT à moteur avant qui rencontrent les faveurs d’une clientèle traditionnelle qui aime pouvoir jouir en toute circonstance de son pur sang mécanique. La Maserati Ghibli étant arrivée ...
  • Maserati se remémore la Maserati Tipo 300S victorieuse avec Fangio au volant qui marque le début de la saga du trident en compétition Le 6 novembre 1955, la Maserati Tipo 300S, avec Juan Manuel Fangio au volant, a été la première à prendre le drapeau à damiers au GP du Venezuela, marquant le début de deux années de grands succès qui ont renforcé la réputation de la marque Trident au niveau international. Aujourd’hui, Maserati commémore cette importante victoire pour ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. Ferrari, Porsche, Lamborghini, Aston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (Lotus, BMW,Mercedes-Benz, Audi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTI, R8 Gordini, VW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Maserati Ghibli II Cup 2L0, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.