Maserati 430 Biturbo

maserati-430-1987-2

Maserati 430 Biturbo
1987 – 6 cyl. en V 18V Biturbo
250 ch – 240 km/h
1 300 kg

Dans la saga Biturbo, Maserati avait également pensé très tôt aux pères de famille. Pour compléter l’offre (la 425), Maserati reprend en 1987 le V6 de 2,8 litres de 250 ch de la Maserati 228 et le met sous le capot de sa berline qui s’appelle du coup… 430. Tracée (à la règle !) par Pierangelo Andreani, la Maserati 430 Biturbo partage le même empattement de 2,6 mètres de sa sœur 228. La recette reste identique : luxe baroque, discrétion et performances canons !

La Maserati 430 chipe son V6 à la 228. Au programme, sport et luxe dans une ambiance inimitable…

Comme la saga Biturbo l’indique, le V6 2,8 litres est gavé par 2 petits turbos japonais IHI (positionnés derrière la calandre de part et d’autre du radiateur) Pour digérer des valeurs déjà copieuses (250 ch à 5 600 tr/mn et 384 Nm à 3 600 tr/mn) le V6 est conçu en conséquence : soupapes et pistons traités, distribution à 3 soupapes par cylindres mais un seul arbre à cames par rangée de cylindres et injection électronique intégrale Weber-Marelli. Avec sa boîte ZF 5 rapports au maniement viril, les performances sont éloquentes : 0 à 100 km/h en 5″7; 240 km/h, km DA en 27″5. La Maserati 430 Biturbo conserve le principe de la coque autoporteuse avec MacPherson AV et bras indépendants fixés à une traverse ancrée à la coque par des éléments flexibles AR. Pour tenter de conserver une trajectoire idéale, un différentiel Maserati Ranger est de série. La direction est à crémaillère tandis que les freins, à disques, sont ventilés AV avec étriers flottants. Aux 4 coins, les jantes 15″ sont chaussées en 205/55 VR 15. Voiture de conception ancienne, la Maserati 430 Biturbo, malgré son luxe, reste légère pour sa catégorie moins de 1,2 tonnes sur la bascule. L’habitacle offre un dessin général très classique mais se démarque par des revêtements, coloris et garnissages peu courants. Pas mal de personnalisation est possible (cuir, coloris…), tandis que l’équipement de série est pléthorique. Ouf !, la pendule Maserati est toujours de la partie… reste que l’acheteur en a pour son argent en équipements, malgré un prix frisant avec les 400 000 Francs. Pour la finition, c’est une autre histoire avec quelques assemblages approximatifs face aux allemandes…

Notre avis
emoticonLa Maserati 430 Biturbo est une sorte de curiosité, comme seul Maserati arrivait à élaborer dans les années 80 et 90. Sous une robe de berline assez discrète (quelconque ?), se cache un châssis aux qualités discutables mais surtout un V6 biturbo aux performances détonnantes ! Résultat, l’air de rien, cette Maserati 430 Biturbo s’arrache à chaque feu rouge avec une vigueur peu commune… Un cocktail charmeur mais qui se fait cher payer, d’autant plus que la concurrence (BMW, Audi et Mercedes-Benz) est peut être moins charmeuse mais tellement plus cohérente…

Autres versions :

Les Rivales :

  • BMW M5 E34 Inauguré sur la génération précédente, le concept de la BMW M5 franchi une nouvelle étape pour 1989 avec la génération E34. Plus cossue, plus grosse, plus bourgeoise pourrait-on dire, BMW a même poussé le vice à lui laisser un air discret et élégant. Tout au plus l’œil de l’amateur éclairé pourra la reconnaître avec ses jantes type turbine de 17’’, son assiette abaissée de -20 mm, ses boucliers plus aérés et aiguisés et ses discrets monogrammes « M5 ». Mais ne ...
  • Maserati 420 Si Biturbo En 1983, de Tomaso et son designer attitré Andreani eurent l’idée de rallonger la Biturbo pour la transformer en berline avec la 425. Basée sur un empattement allongé à 2,6 mètres. Ajoutez-y deux portes arrière, une malle allongée portant la longueur hors tout à 4,4 mètres, et vous obtenez ainsi une berline racée, inspirée par le coupé Biturbo, et apte à venir défier les productions allemandes. Uniquement motorisée par le V6 2,5 litres réservé plutôt à l’export. En 1985 Maserati ...
  • Maserati 430 Biturbo Dans la saga Biturbo, Maserati avait également pensé très tôt aux pères de famille. Pour compléter l’offre (la 425), Maserati reprend en 1987 le V6 de 2,8 litres de 250 ch de la Maserati 228 et le met sous le capot de sa berline qui s’appelle du coup… 430. Tracée (à la règle !) par Pierangelo Andreani, la Maserati 430 Biturbo partage le même empattement de 2,6 mètres de sa sœur 228. La recette reste identique : luxe baroque, discrétion et ...
  • Mercedes-Benz 500E W124 Présentée à Paris en 1990, la Mercedes-Benz 500E W124 surprend les observateurs avertis. Avec son assiette plus basse, ses ailes avant boursouflées de 28 mm et ses roues de 16 pouces, elle recèle en son sein le gros V8 5 litres de 326 ch du roadster SL500. Un choc qui mettra 2 années de plus pour arriver sur nos routes. Pour la mise au point châssis Mercedes-Benz a laissé la sous-traitance  à Porsche, tout comme l’assemblage, faute de place sur les chaînes ...

Avant d’acheter
Peu répandue dans l’hexagone, et pour cause (à ce prix de vente frisant les 500 000 FF !), la Maserati 430 Biturbo traîne derrière elle l’image sulfureuse de la saga tumultueuse et passionnante des Maserati Biturbo. Alors ? Pas de fumée sans feu dit-on, mais surtout les Maserati 430 Biturbo sont des sportives dotées de mécaniques exceptionnelles et précises qui ne supportent pas l’à peu près. Révisions très régulières avec huile de très haute qualité, distribution à vérifier régulièrement,… Et comme si cela ne suffit pas, le réseau officiel Maserati-Ferrari ne sera pas particulièrement ravi de vous accueillir, ne connaissant pas réellement ce modèle de l’ère pré-Ferrari. Du coup, seuls quelques rares spécialistes avertis et passionnés peuvent vous entretenir votre Maserati 430 Biturbo avec sérieux. La disponibilité des pièces spécifiques n’est également pas toujours la première force des Maserati 430 Biturbo ce qui complique la recherche des pièces et augmente les tarifs. La distribution à remplacer nécessite à titre d’exemple 5 heures de main d’oeuvre. Enfin, il faut avoir conscience que posséder une 430 est avant tout un choix personnel qui oblige souvent à prévoir un budget entretien et réparation vite supérieur à la valeur vénale de l’auto. Toujours bon à savoir avant de craquer.

Mots clés : Maserati | 430 | Biturbo | V6 | berline | Modène | Italie | MASERATI | 430 BITURBO | Berline Sport

TOP V6 de feu | Style discret | Détails baroques | Présentation intérieure | Equipement de série | Performances | Rare FLOP Prix | Entretien complexe et coûteux | Comportement délicat à la limite | Image ? | Fiabilité ?

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Maserati
430 (Biturbo)
1987
15 CV – 328 960 FF
6 cylindres en V, 18 soupapes (2×1 ACT) – 2 790 cm3
250 ch à 5 600 tr/mn (89,60 ch/litre)
385 Nm à 3 600 tr/mn (137,99 Nm/litre)
2 turbocompresseurs IHI (Ø 1,5 bars) + 2 échangeurs air/air
propulsion + BV5 manuelle (ZF) + différentiel Maserati Ranger
1 300 kilos (5,2 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR
jantes alu 15″ + pneus en 205/55 VR15 AV et 205/55 VR15 AR
0 à 100 km/h en 5″7; 240 km/h, km DA en 27″5

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Maserati 430 Biturbo
  • Maserati Ghibli Tipo 115M Au salon de Turin 1966, c’est l’effervescence sur le stand Maserati ! La firme au trident sous les destinées de la famille Orsi, poursuit le développement de sa gamme Tourisme avec sa nouvelle Ghibli. Un patronyme qui reprend le nom d’un vent chaud du désert égyptien qui en dit long sur les prétentions de la ...
  • Maserati 2.24v Facelift Biturbo La très exclusive Maserati Racing a ouvert la voie en s’inspirant des codes stylistiques de la Maserati Shamal. Marcello Gandini est toujours à la table à dessin avec un budget des plus serrés. Pas étonnant donc de constater une réelle similitude d’une Maserati « Biturbo » à l’autre qui passe entre ses griffes. Si la ...
  • Maserati 222 SE Biturbo Depuis 1988, la gamme Biturbo est dénommée 222 comme pour chasser la mauvaise réputation qui colle au patronyme Biturbo. C’est Marcello Gandini qui avait alors eu le privilège de retoucher (très ! trop ?) subtilement le trait de Pierangelo Andreani qui commence à accuser le poids des années. Avec la sortie de la Maserati 2.24v ...
  • Maserati Biturbo Si Maserati a pris le temps ! Après avoir essuyé une pluie de critiques la Biturbo II depuis 1985 est améliorée sur de nombreux points de fiabilité et de tenue de route. Il était temps, mais elle conserve alors encore son antique alimentation par carburateurs. Il aura fallu attendre encore une année supplémentaire pour que Alejandro ...
  • Maserati 420 Si Biturbo En 1983, de Tomaso et son designer attitré Andreani eurent l’idée de rallonger la Biturbo pour la transformer en berline avec la 425. Basée sur un empattement allongé à 2,6 mètres. Ajoutez-y deux portes arrière, une malle allongée portant la longueur hors tout à 4,4 mètres, et vous obtenez ainsi une berline racée, inspirée par ...
  • Maserati 2.24v Biturbo Maintenant que les errements de jeunesse de la saga Biturbo semble de l’histoire ancienne, Maserati sous l’égide d’Alejandro de Tomaso est prêt à aller de l’avant côté sport et performances. Et c’est la 222 avec sa petite cylindrée favorable à la fiscalité italienne dissuasive au-delà de 2 litres qui va évoluer en adoptant 24 soupapes. ...
  • Maserati Karif Biturbo Alejandro de Tomaso, propriétaire de Maserati depuis 1979 n’est pas avare de bonnes idées pour faire parler de ses modèles. Depuis 1981, les Maserati Biturbo n’en finissent pas de se bonifier, et de se décliner : coupé, berline, cabriolet… Pour noël 1988, une tradition désormais à Modène, Alejandro de Tomaso dépose une nouvelle variante au ...
  • Maserati 222 E Biturbo Difficile de suivre la saga des Maserati Biturbo tant le propriétaire de la marque, le passionné et fort en caractère Alejandro de Tomaso joue avec les différents éléments de son puzzle industriel sous le signe du Trident. Coupé, Spyder, berline, trois empattements, plusieurs V6 biturbo (2,0 ; 2,5 ; 2,8)… pas évident de s’y retrouver. ...
  • Maserati – Histoire L’histoire de Maserati est avant tout l’histoire d’une famille : celle de Rodolfo Maserati, un cheminot sous la monarchie italienne, de Carolina Losi et de leurs sept enfants. À cette époque, il n’était pas donné à tous de travailler sur le « grand cheval d’acier qui crache de la vapeur ». Dans un certain sens, ...
  • Maserati Indy 4200 Initialement dévoilée sous la forme d’un prototype sur le stand Vignale au salon de Turin, c’est finalement en mars 1969 à Genève que Maserati confirme la Maserati Indy. Tracée par Virginio Vairo et Delio Meinardi, la Maserati Indy doit son nom aux succès de la firme au Trident dans la mythique course américaine en 1939 ...
  • Maserati Biturbo 2500 Coupé Depuis 1981, Alejandro de Tomaso a dynamisé la firme au Trident suite à son rachat à Citroën. Avec la Maserati Biturbo et son petit V6 biturbo de 2 litres de cylindrée, de Tomaso a confié à Pirangelo Andreani de tracé des lignes discrètes et classiques. Une tenue correcte cachant un tempérament de feu, tel est ...
  • Maserati 3200 GT Sous le patronage de Ferrari et Luca di Montezemolo, Maserati met définitivement un terme à l’héritage de l’ère de Tomaso. Exit la saga des Maserati Biturbo, aussi charmeuses que particulières et à l’efficacité en amélioration uniquement en fin de carrière. C’est Giorgetto Giugiaro qui préside au dessin de la nouvelle GT ornée du Trident commercialisée ...
  • Sortie Circuit La Ferté Gaucher – 12 mars 2016 – Association Gentlemen Driver  L’association des Gentlemen Drivers entame sa saison 2016 avec un programme de sorties circuits pour pilotes du dimanche (ou du samedi en l’occurrence) des plus alléchants. Des tarifs contenus, une volonté de permettre à tous types de niveaux et de véhicules de pratiquer le pilotage sur circuit en toute confiance et sécurité, tel est le leitmotiv ...
  • Maserati Quattroporte 4L7 S Depuis 2004, la Quattroporte apporte une réponse exotique de Maserati dans le segment très sérieux des berlines de luxe. En 2008, petit facelift bien vu avec l’adoption des feux leds et la calandre inspirée de la GranTurismo. L’habitacle n’évolue que par détails (ergonomie et télématique), tandis c’est sous le capot que cela change. La GranTurismo ...
  • Maserati Quattroporte GTS Depuis 2004, la Quattroporte apporte une réponse exotique de Maserati dans le segment très sérieux des berlines de luxe. En 2008, petit facelift bien vu avec l’adoption des feux leds et la calandre inspirée de la GranTurismo. L’habitacle n’évolue que par détails (ergonomie et télématique), tandis c’est sous le capot que cela change. La GranTurismo ...
  • Maserati GranCabrio Sport Depuis 2009, la Maserati GranTurismo s’est muée en GranCabrio avec l’ablation de son toit. Déjà gâtée côté style en coupé, la version découvrable ne fait que souligner le trait charnel et désirable. A Genève, en mars 2011, Maserati n’hésite pas à faire monter encore la GranCabrio d’un cran en la nommant « sport ». Pour ...
  • Maserati 430-4v Biturbo Dans la saga Biturbo, Maserati avait également pensé très tôt aux pères de famille. Pour compléter l’offre (la 425), Maserati reprend en 1987 le V6 de 2,8 litres de 250 ch de la Maserati 228 et le met sous le capot de sa berline qui s’appelle du coup… 430. Tracée (à la règle !) par ...
  • Maserati GranTurismo S En octobre 2007, coup de tonnerre chez Maserati ! La nouvelle GranTurismo est, comme son nom l’indique, plus GT dans sa conception en imposant même la boîte auto. Shocking ?! Pas tant que ça puisque les clients achètent (dans le monde) ce type de transmission pour leurs Maserati. Et puis sous le capot, le V8 ...
  • Maserati 430 Biturbo Dans la saga Biturbo, Maserati avait également pensé très tôt aux pères de famille. Pour compléter l’offre (la 425), Maserati reprend en 1987 le V6 de 2,8 litres de 250 ch de la Maserati 228 et le met sous le capot de sa berline qui s’appelle du coup… 430. Tracée (à la règle !) par ...
  • Maserati GranSport V8 Après son passage au V8 4,2 litres atmo en 2001, Maserati poursuit le développement de sa gamme GT avec la GranSport V8 en 2004. L’idée est d’aller chercher un regain de performances, de sportivité et d’efficacité. Kit carrosserie plus efficace en aéro (Cx de 0,33), plus basse et plus ferme, avec des jantes de 19″ ...
  • Maserati 222 Biturbo Depuis 1981, Alejandro de Tomaso a initié la Maserati Biturbo avec un bouillant V6 2 litres de 180 ch. Avec un dessin particulier signé Pirangelo Andreani, cette Maserati compacte va vite se tailler une réputation de sportive sulfureuse. Depuis, au fil des millésimes, Maserati corrige le tir. En 1989, le V6 biturbo 2 litres est toujours ...
  • Maserati 228 Biturbo Les Maserati Biturbo ont connu moult variantes : berlines, coupés et spyders. Mais dans cette généalogie complexe, à l’image de son patron d’alors, Alejandro de Tomaso, un coupé va vite être la grande oubliée : la Maserati 228. Basée sur la berline Biturbo, mais dotée d’une carrosserie de coupé cossu, la Maserati 228 reçoit le ...
  • Maserati Quattroporte Ermenegildo Zegna Limited Edition Dévoilé en avant-première mondiale au Salon de l’auto de Francfort, le concept car Maserati Quattroporte Ermenegildo Zegna Limited Edition se distingue par un look unique et nouveau qui se différencie de celui de l’actuelle gamme Quattroporte, avec des couleurs, des matières et des finitions encore jamais vues. Le concept car entrera en phase production pour ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 8.6/10 (7 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +6 (from 6 votes)
Maserati 430 Biturbo, 8.6 out of 10 based on 7 ratings
Please follow and like us:
20

4 réflexions au sujet de « Maserati 430 Biturbo »

  1. Bonjour,
    merci de publier un article sur cette voiture méconnue.

    Je me permets quelques petites corrections :
    « La Maserati 430 chipe son V8 à la 228. » C’est un V6.
    Dans les specs techniques, le poids est de 1300 kg et la 430 n’a jamais eu d’ABS (bien que ça soit indiqué dans le manuel officiel, on est d’accord).

    Enfin, pour l’entretien, il n’y a rien de sorcier en réalité. La distribution se fait en 5 heures. Le 2.8 est un moteur increvable.
    Toutes les pièces sont trouvables, la seule qui devient difficile est la pompe à eau.

    Cordialement

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
    • Bonjour,
      Merci pour votre oeil aiguisé et vigilant qui permet d’éradiquer tant les fautes de frappes que les imprécisions dans notre article… Le journaliste incriminé sera condamné à rouler pendant une semaine en voiturette Ligier !! LoL
      L’article a été modifié en conséquence. Seule concession à vos remarques, nous avons « arrondi » le commentaire sur l’exigence de l’entretien, mais pas calqué à la lettre sur vos propos. Pourquoi ? Tout simplement nous sommes convaincus de votre affirmation, mais c’est plus notre lectorat plus « universel » qui pourrait interpréter ou réagir différemment. En effet, un passionné futur acheteur de sa première voiture de sport restera finalement assez frileux pour ne pas dire effrayé de l’entretien à réaliser sur les Maserati Biturbo. Cela reste tout de même selon nous des véhicules de caractères d’esthètes avertis, épicuriens des voitures de sport et de mécaniques évoluées et raffinées. Ce qui semble être votre cas…
      Merci encore pour votre précieuse contribution.
      N’hésitez pas à l’avenir à nous signaler toute erreur ou imprécision.
      Bien Sportivement
      La Rédaction du Guide des Sportives

      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: +1 (from 1 vote)
      • Je comprends mais ce sentiment parce qu’on englobe tous les modèles de Biturbo dans la même case alors qu’il y a une multitude de différences.

        Qu’acheter une Biturbo à carburateur fasse peur, ça se comprend.
        Une injection, déjà beaucoup moins. Il reste l’électricité à contrôler ou à corriger. Pas à la portée de tout le monde mais ça se fait bien. Toutes les documentations sont disponibles. Si la voiture dort à l’abri, en principe, on n’est pas embêté.

        En injection, le 2 litres 18v est pas terrible d’un point de vue la longévité. C’est pour cela que je disais qu’une 430 ou son équivalent en coupé 222 E/SE/Sr est un excellent choix. Même si question caractère moteur, il est finalement peu sportif.

        Autre point, le 18 soupapes coûte légèrement moins cher à entretenir que le 24V.

        La distribution se fait facilement, ni’mporte qui peut la faire. Même au garage du trident l’opération revient à moins de 1.000 € malgré un tarif horaire à 100 € ! Il y a des adresses en province à 60€ de l’heure.

        Ce qui coûte, c’est principalement le jeu aux soupapes et l’embrayage. L’entretien courant se fait bien.

        Bonne soirée

        VA:F [1.9.22_1171]
        Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
        VA:F [1.9.22_1171]
        Rating: +1 (from 1 vote)
        • Merci pour ces commentaires additionnels qui vont à coup sur éclairer nos internautes et donner une meilleure lisibilité quant à l’entretien des Maserati 430.
          😉
          Bien Sportivement
          La Rédaction du Guide des Sportives

          VN:F [1.9.22_1171]
          Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
          VN:F [1.9.22_1171]
          Rating: +1 (from 1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.