Porsche 930 Turbo 3L0

Porsche 930 Turbo 3L0 (1975)

Porsche 930 Turbo 3L0
1975 – 6 cyl. Flat 6 Turbo 12V
260 ch – 250 km/h
1 140 kg

Depuis 1972, Porsche a inauguré le turbocompresseur en compétition avec un franc succès. D’abord avec les évolutions de la Porsche 917 qui a quitté l’endurance suite au changement de réglementation (réduction des cylindrées à 3 litres). Le modèle aux plusieurs victoires au Mans, se mue en Porsche 917/30 en courses CanAm en Amérique du Nord avec un turbocompresseur posé sur le Flat 12 offrant ainsi plus de 1 000 ch ! Passé les premiers sourires et réglages, la Porsche 917 va rafler le championnat CanAm. Puis Porsche récidive cette fois-ci avec la Porsche 934 RSR 2,1 Turbo en Europe. Là encore… les sourires moqueurs font place à un palmarès impressionnant… Au salon de Paris 1974, Porsche poursuit son expérience, mais cette fois-ci sur la route avec la présentation de la Porsche 930 Turbo 3L0. Il s’agit ni plus ni moins d’une Porsche 911 Carrera 3.0, qui a reçu un turbocompresseur et est largement adaptée pour ses nouvelles caractéristiques et performances. Ainsi, ce qui frappe d’emblée, ce sont ses voies élargies (+7 cm avant et + 11 cm arrière) donnant ainsi une assise plus nette et une croupe sacrément élargie. Cette dernière qui est surmontée d’un aileron carré et plat, aux rebords noirs qui remontent, complété d’une bavette sous le bouclier avant pour améliorer la stabilité à haute vitesse. Les jantes alliage Fuchs sont en 15 pouces. On reconnaît d’emblée la 930 Turbo comme une Porsche 911, mais dans sa version ultime, son aileron étant particulièrement vindicatif et plus costaud que celui de la mythique Porsche 911 2L7 RS. Et il cache l’essentiel de la raison d’être de la Porsche 930 Turbo…

Le turbocompresseur souffle 260 ch dans le Flat 6 3 litres de la Porsche 930 Turbo. Une réussite technique tant l’intégration est réussie. Ainsi « soufflée » la Porsche 930 Turbo reste très civilisée en-dessous de 3 000 tr/mn puis se mue en furie après. Sang froid impératif ! Mais quelle gifle…

Porsche 930 Turbo 3L0 (1975)

La Porsche 930 Turbo hérite du Flat 6 3 litres de la Carrera RS 3.0, et se dope au turbocompresseur. Résultat, voilà 260 ch et surtout un effet « on-off » édifiant. La poussée est terrible au-delà des 3 000 tr/mn alors qu’aux allures usuelles la Porsche 930 Turbo reste très civilisée.

C’est le Flat 6 en variante 3 litres de cylindrée (95.0 x 70.4 mm) repris à la 911 Carrera RS 3.0 qui sert de base aux techniciens de Porsche. On retrouve toujours deux arbres à cames en tête, deux soupapes par cylindres et un refroidissement par air. Pour permettre l’introduction du turbocompresseur, le taux de compression a été abaissé à 6,5:1 alors que la lubrification est à carter sec. Le turbocompresseur KKK type 3LDZ est réglé sur 0,8 bar, pour porter la puissance à 260 ch à 5 500 tr/mn. Et surtout, le couple est de 353 Nm de 3 000 à 5 000 tr/mn. C’est un système d’injection mécanique continu Bosch K-Jetronic qui orchestre les réglages air et essence. Une consommation en carburant qui est vite conséquente (entre 15 à 20 litres au cent) si le pied droit est volontaire sur la pédale des gaz. Justement, une fois la boîte mécanique à quatre rapports (seulement), l‘embrayage à faible course et l’absence de différentiel autobloquant, le Flat 6 de la Porsche 930 demande un certain talent pour en tirer la quintessence. D’autant plus que le poids général est très light avec 1 140 kilos, et que l’architecture générale de la Porsche 911 a été conservée (moteur en porte-à-faux arrière), avec sa singularité de comportement par voie de conséquence. Aux allures usuelles, le Flat 6 se montre civilisé, disponible et (presque) discret. La Porsche 930 Turbo enfile ainsi les grandes courbes avec aisance et sécurité, bien assise sur les jantes de 7 pouces avant et 8 pouces arrière chaussées en 185/70 VR15 AV et 215/60 VR15 AR. Les suspensions sont plus fermes et si le McPherson avant reste inchangé, les bras oscillants arrière passent à l’aluminium. Evidemment, les barres anti-roulis sont de plus fortes sections et l’amortissement est assuré par des Bilstein à gaz. A noter les élargisseurs de voie de +21 mm installés aux quatre roues. Le freinage à quatre disques ventilés et perforés est sans assistance pour un feeling, certes viril, mais idéal sous contrainte, et étonne par sa vigueur constante et son efficacité permanente. La direction à crémaillère est précise et directe (trois tours de butée à butée) mais laisse remonter des directions dans la direction d’une part, et offre toujours ce mouvement pendulaire en son point milieu bien connu des amateurs de Porsche 911. La Porsche 930 Turbo est du genre Dr. Jeckyll et Mr. Hyde une fois derrière le volant. Sous les 3 000 tr/mn tout se passe aisément pour le commun des conducteur, en revanche, au-delà dans le compte-tours, c’est la déferlante du turbocompresseur qui colle un coup de pied dans le dos magistral !! Côté chronomètre, le 0 à 100 km/h est assuré en 5’’5, et le kilomètre départ arrêté en 24’’4. C’est du niveau d’une Ferrari 512 BB tout de même… histoire de donner une idée d’échelle de la performance de la Porsche. La vitesse maximale se fixe sur 250 km/h et demande une poigne de fer avec l’acceptation de quelques mouvements pendulaires « naturels ». La boîte de vitesses, à l’étagement parfait, pêche dans sa

Porsche 930 Turbo 3L0 (1975)

La Porsche 930 Turbo 3L0 reste facile à utiliser par le quidam aux allures usuelles et rapides. En revanche, sur le mouillé ou dans ses retranchements, il faut rester humble et savoir piloter. Sinon, malgré une agilité diabolique, et un freinage surpuissant, la Porsche 930 Turbo est un monstre qu’il faut dompter…

commande boîte encore un peu lente, demande de la concentration pour se caler avec le régime moteur. C’est tout l’enjeu de la Porsche 930 Turbo au volant : jouer avec la plage d’utilisation moteur et le déclenchement du turbo. Le sel de cette auto, certes, mais qui demande des lors un sacré bagage de pilote pour aller très vite, car il faut jongler entre sous-virage chronique virant au survirage, et dans le dernier cas de figure être alors sur la plage du turbo pour entretenir et remettre l’auto à la corde. Un vrai fauve qu’il faut apprivoiser avec gant de pilote en velours et connaissance. L’habitacle est comme on le connaît déjà chez Porsche avec sa batterie de compteurs, le manomètre du turbo en plus, sa position de conduite impeccable, la finition robuste et sérieuse. Dans les nouveautés, la dotation de série est princière avec un équipement de série très conséquent (vitres teintées électriques, lunette arrière et pare-brise à désembuage électrique, radio K7, sellerie cuir, lave-phares…). Et toujours ces deux places arrière d’appoint qui rassurent. Bon le prix est aussi à l’avenant à 163 000 FF

Notre avis
emoticonLa Porsche 930 Turbo 3L0 est un véritable pavé dans la mare ! Non seulement elle démontre qu’une supersportive peut être dopée par le turbocompresseur avec intelligence, mais surtout elle combine le meilleur des deux mondes entre Grand Tourisme et supercar. Alors qu’en Italie, c’est l’un ou l’autre, chez Porsche c’est désormais tout en un. Au prix certes d’un caractère sauvage au-delà de 3 000 tr/mn qui demande du sang froid et du talent derrière le volant car tout le monde ne saura pas faire. Equipement complet, luxe omni-présent, et performances démentes, la Porsche 930 Turbo sait aussi se montrer civilisée aux allures usuelles et en conduite sportive coulée. Une réussite assurément…

Autres versions :
Porsche 930 Turbo

Les Rivales :
GT Super Sport 1970, 1975

  • de Tomaso Pantera GTS Depuis 1971, Alejandro de Tomaso a réussi son impossible pari ! Tenir la dragée haute à Ferrari, Maserati et Lamborghini. Rien que ça… Il faut avouer que son entregent et ses idées fixes lui ont permis de construire les premiers jalons avec la de Tomaso Mangusta et de lui ouvrir les portes de Ford. Il profite de la lancée du programme Ford Total Performance (qui conduit Ford à remporter les 24 Heures du Mans avec la Ford GT 40 et ...
  • Lancia Stratos Stradale A l’automne 70 au Salon de Turin Bertone va une nouvelle fois créer une onde de choc. Avec son designer vedette, Marcello Gandini, déjà auteur de la Lamborghini Miura (entre autres), le carrossier italien va dévoiler son concept car Lancia Strato’s Zero. Ligne en coin chère au carrossier italien, moteur V4 Lancia en position centrale arrière, tout concours à capter l’attention et le regard. Ce qui n’a pas échappé au patron de Lancia, à commencer par Ugo Gobatto qui décide ...
  • Maserati Bora 4L7 L’ingénieur en chef de Maserati, le célèbre Giulio Alfieri, s’est lancé un défi à la fin des années 60. Concevoir une nouvelle GT à moteur central arrière, mais avec pour obsession le maintien de l’esprit Grand Tourisme : à savoir un minimum de confort et de luxe. Une démarche qui est initiée alors en pleine période Citroën puisque la firme du Quai de Javel a racheté Maserati en 1968. La Maserati Bora est ainsi développée sous le patronage de Citroën ...
  • Maserati Khasmin Maserati Khasmin Si la Maserati Bora regorge de qualités sportives, par sa définition de GT à moteur central arrière, elle perd un peu en polyvalence d’usage, surtout face aux GT à moteur avant qui rencontrent les faveurs d’une clientèle traditionnelle qui aime pouvoir jouir en toute circonstance de son pur sang mécanique. La Maserati Ghibli étant arrivée en bout de course (sa conception remonte au début des sixties), et la Maserti Indy devenant finalement assez vite démodée et anonyme, il est temps ...
  • Porsche 930 Turbo 3L0 Depuis 1972, Porsche a inauguré le turbocompresseur en compétition avec un franc succès. D’abord avec les évolutions de la Porsche 917 qui a quitté l’endurance suite au changement de réglementation (réduction des cylindrées à 3 litres). Le modèle aux plusieurs victoires au Mans, se mue en Porsche 917/30 en courses CanAm en Amérique du Nord avec un turbocompresseur posé sur le Flat 12 offrant ainsi plus de 1 000 ch ! Passé les premiers sourires et réglages, la Porsche 917 ...

Avant d’acheter
De 1975 à 1989 Porsche à produite deux générations de Porsche 930 Turbo : 930 Turbo 3L0 (1975-77) avec 2 819 exemplaires produits et 930 Turbo 3L3 (1978-89) avec 18 770 exemplaires produits (dont 250 ex Flat Nose, 657 ex Targa et 2 000 ex de Cabriolet à partir de 1987 pour ces deux dernières carrosseries additionnelles). Et pour la 930 Turbo 3L3, les évolutions successives apportent notamment une boîte 5 rapports manuelle type G50 pour sa dernière année en 1989, ou encore l’option Werksleistungssteigerung (WLS) qui augmente la performance de 300 à 330 ch. A noter que la France a mis 10 exemplaires de Porsche 930 Turbo 3L3 kit 330 ch en vente en 1989, et que Porsche a imaginé en 1976 pour la Turbo 3L0 une série spéciale blanche à bandes Martini (code option M42) à 200 exemplaires. Sur le marché, il est donc logique de trouver majoritairement des Porsche 930 Turbo 3L3 boîte 4 en version 300 ch. Attention aux versions importées des Etats-Unis ou du Japon qui ont des puissance moindre en raison d’une dépollution plus exigeante et dont la dénomination était pour les variantes 3 litres « Carrera Turbo ». Fiable, la Porsche 930 Turbo doit profiter d’un entretien exigeant et suivi dans le réseau Porsche ou chez les spécialistes reconnus. Tout est robuste et permet de passer les années sans encombre. Dans les points à savoir, les consommables nécessitent des remplacements réguliers (pneus, freins) et le budget carburant est conséquent, à fortiori si vous appuyez trop fermement sur la pédale des gaz. Une chose est certaine, vu le prix des pièces détachées et de la main d’œuvre, la Porsche 930 Turbo recherchée doit impérativement avoir un entretien et historique prouvé et avoir tous ses accessoires en état et présent. Le turbocompresseur tient généralement 100 000 km avant un remplacement ou une réfection complète. Embrayage, boîte et trains roulants ne doivent pas faire de bruits anormaux, car ils peuvent être mis à rude épreuve en cas de conduite virile récurrente. La Porsche 930 Turbo doit être prise pour ce qu’elle est : une supercar doublée d’une GT de luxe au budget de fonctionnement élevé et conséquent.
Entretien : tous les ans ou tous les 10 000 km

Mots clés : Porsche | 930 | 911 | 3L0 | Flat 6 | Biturbo | Turbocompresseur | KKK | Weissach | Zuffenhausen | Coupé Sport | Supercar | Grand Tourisme | GT | PORSCHE 930 TURBO 3L0 TYPE 911 | COUPE SPORT | SUPERCAR | GRAND TOURISME

TOP Quelles performances !! ǀ Caractère versatile et intimidant ǀ Tenue de route aux allures usuelles ǀ Motricité ǀ Flat 6 Turbo ǀ Polyvalence d’usage ǀ Freinage indestructible ǀ Etagement de boîte ǀ Position de conduite ǀ Equipement de série ǀ Confort préservé ǀ Finition robuste et qualitative ǀ Poids et agilité FLOP Consommation ǀ Prix !! ǀ Délicate à piloter ǀ Réactions dans la direction ǀ Commande de boîte ǀ Course d’embrayage ǀ Intérieur triste ?

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :

Roues :

Performances :

Porsche
930 Turbo 3L (911 Turbo)
1975
17 CV – 163 000 FF
6 cylindres à plat 12 soupapes (2×1 ACT) – 2 992 cm3
260 ch à 5 500 tr/mn (86,90 ch/litre)
343 Nm de 3 000 à 5 000 tr/mn (114,64 Nm/litre)
Turbocompresseur KKK (Ø 0,8 bars)
Propulsion + BV4 manuelle
1 140 kilos (3,48 kg/ch)
2 disques ventilés et perforés AV et 2 disques ventilés et perforés AR
jantes alliage 15″ + pneus en 185/70 VR15 AV et 215/60 VR15 AR
0 à 100 km/h en 5’’5; 250 km/h, km DA en 24’’4

Textes : Benjamin de la Renardière (Alis Webzine) – Photos : D.R

Porsche 911 Turbo Type 930 Turbo 3L0
Porsche
  • Des Porsche iconiques à l’honneur au salon Rétromobile 2023 Paris. 2023 sera une année forte en symbole pour Porsche car elle marque l’anniversaire des 75 ans de la marque ainsi que des 60 ans du modèle iconique : la 911. Rétromobile marque le coup d’envoi de cette année riche en célébrations. A cette occasion, Porsche France sera présent avec un stand dédié à 6 ...
  • Porsche 930 Turbo 3L3 Au salon de Paris 1974, Porsche a jeté un pavé dans la mare des supercars et super GT avec sa nouvelle Porsche 930 Turbo 3L0. La Porsche 911 se fâche ? En quelque sorte… Conservant intactes les qualités intrinsèques de la Porsche 911 (polyvalence d’usage, finition, impression de robustesse, performances, caractère du Flat 6, pilotage ...
  • Porsche 930 Turbo 3L0 Depuis 1972, Porsche a inauguré le turbocompresseur en compétition avec un franc succès. D’abord avec les évolutions de la Porsche 917 qui a quitté l’endurance suite au changement de réglementation (réduction des cylindrées à 3 litres). Le modèle aux plusieurs victoires au Mans, se mue en Porsche 917/30 en courses CanAm en Amérique du Nord ...
  • Porsche 911 Turbo 3L6 type 965 Depuis 1990, la Porsche 911 Turbo 3L3 avait repris le flambeau de la saga Turbo chez les 911, mais pas uniquement !… Faute de temps pour développer un nouveau moteur, c’est le M30 des 930 Turbo des années 80 qui avait été repris avec quelques menues améliorations et 320 ch à la clé. Une pointe ...
  • Nouvelle Porsche 911 Dakar type 992 La Porsche 911 Dakar se distingue au premier coup d’œil par sa garde au sol, rehaussée de 50 mm par rapport à une 911 Carrera avec châssis sport. Le système de levage spécifique de série permet en outre de rehausser l’avant et l’arrière de la voiture de 30 mm supplémentaires, ce qui permet de bénéficier ...
  • Porsche célèbre les 25 ans de la Porsche 911 Type 996 Avec le Boxster, la version de la 911 portant le nom de code interne 996 a assuré l’indépendance de Porsche il y a exactement 25 ans. Les fans ont été stupéfaits lorsqu’ils l’ont vue pour la première fois au salon international de l’automobile IAA de Francfort en 1997. C’était une voiture qui rompait avec de ...
  • Nouvelles Porsche 718 Style Edition Fraîcheur des couleurs et harmonie des packs de contraste : les nouveaux 718 Boxster Style Edition et 718 Cayman Style Edition ne manquent pas de caractère. Depuis les premiers modèles de la gamme, les deux sportives à moteur central ont toujours su conjuguer à merveille plaisir de conduire et confort d’utilisation au quotidien. Avec les ...
  • Porsche 959 Confort C’est la folie des Groupe B ! Tout le monde veut y aller, y compris Ferrari et sa 288 GTO qui veit rééditer le coup de la Ferrari 250 GTO… Porsche compte bien venir mettre tout le monde d’accord, et dès septembre 1983 à l’IAA de Francfort, Porsche présente une étude « Groupe B ». ...
  • Nouvelle Porsche 911 Carrera T type 992 MY22 Porsche enrichit la gamme 911 avec l’arrivée d’une sportive optimisée en poids, la nouvelle 911 Carrera T. Dans l’univers Porsche, la lettre « T » fait référence à l’appellation « Touring » utilisée pour désigner les modèles de la marque conçus pour procurer une expérience de conduite sportive à l’état pur. De série, la 911 ...
  • La Porsche 911 GT3 RS a parcouru le ‘ring en 6:49.328 minutes La nouvelle Porsche 911 GT3 RS a parcouru les 20,8 kilomètres de la Nordschleife du Nürburgring en 6:49,328 minutes, soit 10,6 secondes de moins que l’actuelle 911 GT3. Au volant se trouvait l’ambassadeur de la marque Porsche, Jörg Bergmeister, qui a participé activement au développement du nouveau fleuron de la série 911. Un officiel était ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Porsche 930 Turbo 3L0, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.