Donkervoort S8AT

Donkervoort S8AT
1986 – 4 cyl. en ligne 8V Turbo
170 ch – 220 km/h
685 kg

Avec l’arrivée du catalyseur, Joop Donkervoort doit trouver une solution pour que son interprétation de la Lotus Seven ne soit pas pénalisée en performance. C’est donc fort logiquement que la Donkervoort SA8 lancée en 1985 est épaulée dès l’année suivante par une variante équipée d’un turbocompresseur. La Donkervoort S8AT est identique à l’extérieur à la S8A. Seules exceptions notables, l’inscription stylisée sur l’échappement latérale avec « S8AT » et les grilles supplémentaires sur le capot qui permettent de savoir que l’on est en présence d’un sacré pétard hollandais. Toujours très basse (1,10 mètres), compacte et ramassée (3,40 mètres de long et 1,73 mètres de large), la Donkervoort S8AT assure le spectacle dans la rue et captive les regards des passants. Ailes rapportées à l’ancienne, physionomie de barquette de course pour deux, la Donkervoort S8AT quoique fidèle au concept initial de la Lotus Seven puis des Caterham, a su imprimer sa marque avec un museau inédit depuis la Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Donkervoort S8A

Donkervoort S8A
1985 – 4 cyl. en ligne 8V
117 ch – 185 km/h
675 kg

Depuis 1978, Joop Donkervoort s’est mis en tête de propose son interprétation de la Lotus Seven. Cet amateur éclairé et exigeant était devenu dans l’incapacité d’homologuer alors les Caterham en Hollande avec les nouvelles normes (trop petites). Il a donc repris le concept à zéro, même si la Donkervoort S7 des débuts restait encore fidèle au concept initial. Puis dès 1983, la S8 a pris son envol avec des particularités techniques spécifiques. Fort de ses premiers succès, Joop Donkervoort poursuit son travail d’amélioration avec pour cette année 1985 une version S8A. Si l’esthétique évolue que sur des points de détails (nez et ailes à la forme plus élégante et profilée, capot plat sans bossage), ce sont les dessous qui méritent amplement le détour et confère à la Donkervoort S8A des qualités sportives de très haut niveau. Plus longue, plus large, et avec son style plus moderne, la Donkervoort conserve néanmoins l’esprit « Lotus Seven » avec son concept de barquette deux places avec ses phares lui donnant des airs de grenouille. Passages de roue qui semblent hérités des Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (6 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +5 (from 5 votes)

Caterham Super Seven 1600 GT

caterham-super7-ford-9

Caterham Super Seven 1600 GT
1975 – 4 cyl. en ligne 8V
84 ch – 161 km/h
580 kg

La Caterham Super Seven depuis 1972 a repris le témoin à la Lotus éponyme. Mais point de réinterprétation, au contraire, Caterham souhaite rester fidèle en tout points à la Lotus Seven S3. Résultat, on retrouve la bouille toujours inimitable de la Seven qui devient Super Seven dans le catalogue Caterham. Faciès de batracien avec ses petits phares ronds, ailes rapportées et Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

Hommell Barquette

hommell-barquette-2

Hommell Barquette
1995 – 4 cyl. 16V
150 ch – 210 km/h
940 kg

Après la Berlinette Echappement très convaincante, Hommell dégaine un an après sa Barquette ! Au programme suppression du pare-brise, du toit et allègement maximum. Le poids tombe à 940 kilos tandis que le moteur perd 5 ch. Pas grave, avec cette nouvelle configuration la Barquette Echappement gagne 1 seconde Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

Lotus Elise S1 111 Mk1

lotus-elise-111-mk1-6

Lotus Elise S1 111 Mk1
1996 – 4 cyl. en ligne 16V
118 ch – 202 km/h
720 kg

Après quelques tâtonnements stratégiques et des changements de mains, Lotus Cars désormais propriété du malais Proton est enfin sur de bons rails. En septembre 1996, la Lotus Elise vient renforcer la présence de Lotus qui devait alors se contenter de l’Esprit après la disparition, pour la 2e fois (!), de la Lotus Elan. Ultra-légère et radicale, l’Elise s’offre une bouille craquante inspirée de célébrités mécaniques des années 60 (Ferrari Dino). Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

Renault Spider

renault-spider-5

Renault Spider
1996 – 4 cyl. 16V
150 ch – 215 km/h
930 kg

Pas de réveil tonitruant d’Alpine, mais en revanche un projet interne chez Renault qui va étonner tout le monde en 1995 : le Renault Spider. Véritable concentré de plaisir, le Spider Renault est intégralement conçu pour la performance et le sport. Patrick Le Quément aux crayons Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.7/10 (7 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +7 (from 7 votes)

Hommell Berlinette Echappement

hommell-berlinette-echappemen-4

Hommell Berlinette Echappement
1994 – 4 cyl. 16V
155 ch – 222 km/h
980 kg

Après une discussion passionnée au restaurant, puis un sondage dans le magazine Echappement, le projet était lancé ! La Berlinette des années 90 allait voir le jour… Gilles Dupré à la technique, Eric de Paw au crayon, et des organes mécaniques Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 8.9/10 (8 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +8 (from 8 votes)