TVR Griffith 430 Mk2

TVR Griffith 430 Mk2
1991 – 8 cyl. en V 16V
280 ch – 250 km/h
1 050 kg

Pas de doute, dès la première apparition de la TVR Griffith au salon de Birmingham un an plus tôt, le public a été immédiatement conquis. A tel point que 300 bons de commandes ont été signés pendant le salon. Il faut avouer que la TVR Griffith Mk2 (la première génération a été produite dans les années 60 sur la base de la TVR Grantura) dispose d’un physique des plus attrayants. Une ligne pure et musclée qui semble illustrer à merveille son caractère marqué et sa conduite pure et sans filtres. C’est Peter Wheeler, le propriétaire de TVR depuis 1981, qui s’est chargé de donner forme à son nouveau roadster. Empattement très court, une ligne ramassée et dotée d’épaules larges (près de 2 mètres de largeur), la TVR Griffith pointe en avant un museau très effilé avec ses phares sous globes profilés et son capot aux échancrures d’’extracteur d’air aussi évocateurs qu’utiles. Les emprunts à la grande série sont évidents (feux arrières d’Opel Vectra Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

TVR Griffith 400 Mk2

TVR Griffith 400 Mk2
1991 – 8 cyl. en V 16V
240 ch – 240 km/h
1 050 kg

Depuis le salon de Birmingham 1990, le public est sous le choc de la séduction. Peter Wheeler qui a racheté TVR en 1981 a réussi son pari et marqué les esprits. Sa TVR Griffith, deuxième du nom dans la généalogie des sportives produites à Blackpool, captive les pupilles qui se dilatent sur son passage. Le plus étonnant, c’est qu’aucun dessin n’a été réalisé, Peter Wheeler et son équipe ont travaillé directement sur des maquettes en grandeur nature. Un sacré instinct ! Avec son empattement court (2,28 mètres) et son empreinte au sol peu commune (3,96 mètres de long et 1,94 mètres de large) la TVR Griffith se dote d’une carrosserie aux lignes fluide, racée et aux stigmates à l’agressivité contenue. Si l’inspiration néo rétro n’est pas un vain mot, la TVR Griffith ne tombe pas pour autant dans les fautes de goût grossières. Bien au contraire, elle regorge de moult détails aussi étonnants que séduisants. Citons ainsi les poignées de portes escamotées dans la découpe des portes, les optiques rondes sous globe, les grosses jantes alu de 15 et 16 pouces ou Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

TVR Griffith 500 Mk2

TVR Griffith 500 Mk2
1994 – 8 cyl. en V 16V
325 ch – 253 km/h
1 060 kg

En raison du succès de la Chimaera et des passages aux nouvelles normes antipollution (comprenez la pose d’un catalyseur), TVR a dû stopper temporairement la production de la Griffith au grand dam de ses fans. Finalement après avoir envisagé le nouveau V8 100% maison (dénommé AJP en interne à Blackpool), c’est le V8 Rover qui est à l’office mais dans une variante au coffre accru. La TVR Griffith 500 Mk2 marque ainsi le retour sur le marché d’une des voitures de sport les plus emblématiques du marché. La force première de la TVR Griffith est avant tout sa plastique des plus avantageuses modelée directement sur des maquettes grandeur nature par Peter Wheeler le patron et propriétaire de TVR depuis 1981, aidé de son équipe. Large, basse, trapue, la TVR Griffith s’inspire du passé (vous ne trouvez pas que ce museau fait penser à la Matra (D)Jet ?!) sans tomber dans la copie néorétro sans talent. De nombreux détails captent votre attention comme les poignées de portes masquées dans l’échancrure des portières et des ailes, la capote en fibre de carbone en deux parties très qualitative et Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Donkervoort S8AT

Donkervoort S8AT
1986 – 4 cyl. en ligne 8V Turbo
170 ch – 220 km/h
685 kg

Avec l’arrivée du catalyseur, Joop Donkervoort doit trouver une solution pour que son interprétation de la Lotus Seven ne soit pas pénalisée en performance. C’est donc fort logiquement que la Donkervoort SA8 lancée en 1985 est épaulée dès l’année suivante par une variante équipée d’un turbocompresseur. La Donkervoort S8AT est identique à l’extérieur à la S8A. Seules exceptions notables, l’inscription stylisée sur l’échappement latérale avec « S8AT » et les grilles supplémentaires sur le capot qui permettent de savoir que l’on est en présence d’un sacré pétard hollandais. Toujours très basse (1,10 mètres), compacte et ramassée (3,40 mètres de long et 1,73 mètres de large), la Donkervoort S8AT assure le spectacle dans la rue et captive les regards des passants. Ailes rapportées à l’ancienne, physionomie de barquette de course pour deux, la Donkervoort S8AT quoique fidèle au concept initial de la Lotus Seven puis des Caterham, a su imprimer sa marque avec un museau inédit depuis la Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

TVR Griffith Mk2 – Guide Achat

TVR Griffith

C’est lors du salon de Birmingham 1990 que le public anglais amateur de voitures de sport tombe en admiration devant la TVR Griffith qui vient prendre la suite des séries S et de la TVR V8S. Son design est l’oeuvre de Peter Wheeler le patron et propriétaire de TVR depuis 1981. Une réussite stylistique qui déclenche l’hystérie des acheteurs puisque toutes les 7 minutes TVR enregistre une commande. Preuve que le style néo-rétro qui rappelle à certains la mythique Cobra a tapé dans le mille. Si les acheteurs sont impatients, TVR va toutefois TVR Griffithpoursuivre le développement de son modèle phare. En effet l’exemplaire présenté au salon est alors une TVR V8S relookée avec un tableau de bord qui est pas définitif (repris de la V8S sur le proto) et des détails qui disparaîtront à l’image des poignées de portes de types classiques. Les dessous vont également évoluer très nettement puisque le châssis de la V8S va céder finalement sa place à celui de la Tuscan de course, plus rigide et adapté aux ambitions de sport de la firme de Blackpool. Les jantes aluminium OZ à nid d’abeille seront également remplacées par des jantes de facture plus classique à 5 branches en 15 et 16 pouces.
Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)

Donkervoort S8A

Donkervoort S8A
1985 – 4 cyl. en ligne 8V
117 ch – 185 km/h
675 kg

Depuis 1978, Joop Donkervoort s’est mis en tête de propose son interprétation de la Lotus Seven. Cet amateur éclairé et exigeant était devenu dans l’incapacité d’homologuer alors les Caterham en Hollande avec les nouvelles normes (trop petites). Il a donc repris le concept à zéro, même si la Donkervoort S7 des débuts restait encore fidèle au concept initial. Puis dès 1983, la S8 a pris son envol avec des particularités techniques spécifiques. Fort de ses premiers succès, Joop Donkervoort poursuit son travail d’amélioration avec pour cette année 1985 une version S8A. Si l’esthétique évolue que sur des points de détails (nez et ailes à la forme plus élégante et profilée, capot plat sans bossage), ce sont les dessous qui méritent amplement le détour et confère à la Donkervoort S8A des qualités sportives de très haut niveau. Plus longue, plus large, et avec son style plus moderne, la Donkervoort conserve néanmoins l’esprit « Lotus Seven » avec son concept de barquette deux places avec ses phares lui donnant des airs de grenouille. Passages de roue qui semblent hérités des Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (6 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +5 (from 5 votes)

Chevrolet Corvette C4 LT-1 Cabriolet

Chevrolet Corvette C4 LT-1 Cabriolet
1992 – 8 cyl. en V 16V
300 ch – 250 km/h
1 531 kg

En 1986, Chevrolet a doté sa Corvette C4 d’une variante cabriolet du plus bel effet, magnifiant encore plus la ligne fine et équilibrée du coupé. La Corvette LT-1 n’échappe pas à cette déclinaison pour le plus grand plaisir des yeux des passants. A l’instar de la version coupé, la Chevrolet Corvette C4 LT-1 Cabriolet adopte un museau plus doux et fluide donnant un sacré coup de jeune à la Corvette. La poupe reprend les gimmicks stylistiques de la ZR-1 de 1990, qui elle doit se contenter d’une carrosserie de coupé. Dépourvue d’arceau de sécurité, la Corvette C4 LT-1 cabriolet est d’une pureté de ligne, surtout décapotée (manuellement uniquement !), à se damner. Son esthétique est à elle seule un motif valable pour se décider à en acquérir une. Et comme sous le long capot flanqué de ses phares escamotables le nouveau V8 envoie le son de ses 300 ch, la Corvette LT-1 Cabriolet est une diva qui Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

BMW Z3 M

bmw-z3-m-10

BMW Z3 M
1997 – 6 cyl. en ligne 24V
321 ch – 250 km/h
1 416 kg

Depuis 1996, le roadster Z3 agrémente avec succès la gamme BMW. Compact et ramassé, doté d’une ligne sexy à souhait, il n’a depuis eu cesse de monter en gamme pour faire taire les critiques. Dernier accessit : le sport pur et dur avec le Z3 M Roadster. En septembre 1997, BMW n’y va pas par quatre chemins avec le 6 en ligne de 321 ch de la BMW M3 3.2 (E36) ! Le BMW Z3 M se fâche avec Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

Lamborghini Diablo Roadster VT

lamborghini-diablo-roadster-1996-4

Lamborghini Diablo Roadster VT
1996 – V12 48V
492 ch – 325 km/h
1 625 kg

Après la Diablo en 1990, la transmission VT en 1993, la Diablo ôte son couvre-chef en 1996 sans rien perdre de sa velocité ! Exclusivement livrée avec la transmission intégrale VT, la Diablo Roadster se dote de jantes alu et d’un bouclier d’un dessin nouveau. Son toit escamotable manuellement peut se placer sur le capot moteur ou dans son garage… Avec une telle déclinaison, Lamborghini met alors sur Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (5 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)

Venturi Transcup 210 SPD221

venturi-transcup-210-spd221-46

Venturi Transcup 210 SPD221
1991 – 6 cyl. en V 12V Turbo
210 ch – 245 km/h
1 135 kg

Après les 19 premiers exemplaires produits en 1990, la Venturi Transcup hérite pour 1991 de l’évolution mécanique commune au coupé Venturi. Pour passer les normes antipollution et l’adoption du pot catalytique, le V6 se fait plus propre mais aussi plus puissant avec 10 ch supplémentaires. Alors que l’Alpine V6 Turbo Le Mans perdait 15 ch sur l’autel du pot catalytique, la Venturi en tirait un souffle supplémentaire… Pour le reste, la Venturi Transcup Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.8/10 (6 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +5 (from 5 votes)