BMW M3

C’est l’un des chapitres les plus riches en succès de la construction automobile et des sports mécaniques internationaux : l’histoire de la BMW M3 – et la success story n’est pas près de prendre fin. En 2006, les sociétés BMW et BMW M GmbH ont fêté les 20 ans de la voiture de tourisme la plus prisée de tous les temps. En l’espace de deux décennies, trois générations de la BMW M3 se sont succédées, chacune a été unique à sa manière et chacune est entrée dans la légende. Dominant sur les circuits de course et pionnière d’un nouveau type de voitures de série particulièrement sportives, et pourtant aptes au quotidien sur la route, la BMW M3 continue à enthousiasmer une communauté de fidèles adeptes toujours plus nombreux.

La succes story remonte à 1986, année de lancement de la première BMW M3 déclinée de la BMW Série 3 au nom de code E30. Voiture de sport pur-sang, elle sut convaincre d’emblée non seulement les pilotes et les experts, mais aussi les fervents d’automobiles aux quatre coins du monde. Avec ses éléments aérodynamiques et ses ailes élargies marquantes, elle fit fureur même à l’arrêt. Et même si la version routière de la BMW M3 présentait l’aptitude au quotidien parfaite d’une voiture moderne, son vrai terrain de jeu était le circuit de course. Propulsée par un quatre cylindres à culasse quatre soupapes, la BMW M3 engrangeait victoire sur victoire.

Initialement conçue pour une petite série de 5 000 unités seulement afin de répondre aux exigences d’homologation, cette première BMW M3 jouissait d’une popularité croissante. Outre le concept de base convaincant, l’augmentation continue de la puissance de son moteur, passant petit à petit de 195 ch à 238 ch, exerçait une fascination persistante. Jusqu’à l’arrêt de la production en 1991, elle fut construite à près de 18 000 exemplaires, dont aussi la BMW M3 Cabriolet. Les deux générations suivantes dépassèrent encore ces scores, et de loin. Ainsi la deuxième BMW M3 (gamme E36) se vendit à près de 72 000 unités, la troisième génération (E46) franchit même la barre des 85 000 unités.

Ce succès confirme la stratégie menée par la société BMW M GmbH qui consiste à transposer à la production de série les qualités de voitures brillant en compétition. Après trois générations et plus de 174 000 voitures vendues, la production de l’actuelle BMW M3 fut arrêtée en 2006. Mais dès 2007, la quatrième génération viendra perpétuer l’histoire extraordinaire de cette voiture.

Le successeur d’une légende.
La deuxième génération de la BMW M3 déclinée du coupé de la gamme E36 apparut en 1992. Côté carrosserie, ce modèle se passait d’aides aérodynamiques importantes ou d’élargisseurs d’aile marquants, en revanche, côté moteur, cela bouillonnait énormément sous le capot. Car pour la première fois, un six cylindres animait une BMW M3. Disposant d’un couple de 320 Newtons-mètres disponibles entre 3 600 et 6 000 tr/mn et d’une puissance de 286 ch, les pilotes de cette voiture de sport étaient à chaque instant assurés d’une accélération suffisante. Grâce à un travail du détail minutieux et à une série de solutions innovantes, les ingénieurs BMW avaient réussi à réaliser des performances inhabituelles à l’époque. Outre le système de calage variable des arbres à cames VANOS et les papillons individuels retravaillés, une gestion moteur électronique de conception nouvelle, capable de traiter plus de 20 millions d’opérations par seconde, conférait son énorme potentiel au moteur. Vu la forte demande pour un modèle à quatre portes, la BMW M3 de la deuxième génération est à ce jour la seule M3 à avoir été construite non seulement en coupé et en cabriolet, mais aussi en berline. Et ce, avec un succès éclatant : au cours des sept ans de production, près de 72 000 unités des trois silhouettes ont quitté l’usine de Regensburg (Ratisbonne). Auxquelles s’ajoutent 700 voitures assemblées sous forme de grandes collections (CKD) à l’usine de Rosslyn en Afrique du Sud.

La saga de la BMW M3 se poursuit.
La dernière version de la BMW M3 qui est toujours actuelle a été lancée à la fin de l’an 2000. Elle est déclinée du coupé de la gamme E46 et séduit par des performances exceptionnelles, des qualités routières sublimes et un look original qui la démarque des autres modèles de la BMW Série 3.
La partie avant de la voiture surtout, qui reçoit le capot moteur en aluminium, paraît plus basse et plus agressive que sur tout autre modèle de série de la BMW Série 3. L’une des innovations les plus importantes se cache sous le bombement marquant du capot, appelé dôme de puissance. C’est en effet le six cylindres répondant au concept du haut régime connu de la Formule 1, caractéristique des voitures signées BMW M GmbH et encore plus puissant avec ses 252 kW (343 ch), qui tourne sous ce capot. A un régime de 8 000 tr/mn, les pistons du nouveau moteur de la M3 montent et descendent ainsi à une vitesse de plus de 20 mètres par seconde. Une nouvelle dimension pour une voiture de cette catégorie. C’est sur cette base que repose aussi la BMW M3 CSL. Animée par un moteur dont la puissance a été portée à 265 kW (360 ch) et bénéficiant d’une construction légère radicale mettant en œuvre des matériaux ultramodernes comme les matières synthétiques renforcées par fibres de carbone et le carbone, la BMW M3 CSL se targue d’un rapport poids/puissance de 3,85 kg/ch – une valeur qui ouvre à cette BMW M3 l’accès à une sphère de dynamisme inédite.

Mais la position de pointe – celle de la BMW M3 la plus rapide et la plus chère construite à ce jour – revient à un autre modèle. En 2001, la BMW M3 GTR dédiée au LeMans Series (ALMS) américain fut présentée au grand public. Cette voiture ne sut pas seulement impressionner par son look musclé, mais surtout par son V8 de hautes performances d’une cylindrée de 4,0 litres et d’une puissance de 330 kW (460 ch) dans sa version de course, respectivement 258 kW (350 ch) dans sa version homologuée pour la route. Et c’est aussi à un autre égard que cette voiture de sport mit un accent : avec un prix d’environ 250 000 euros, c’était une offre particulièrement exclusive.

Mots clés : BMW | M3 | E36 | 6 en ligne | GT | M Motorsport | Grand Tourisme | BMW | M3 E46 | COUPE SPORT | GRAND TOURISME

    Retrouvez tous nos dossiers sur vos voitures de sport préférées réalisés par la Rédaction du Guide des Sportives. D’hier à aujourd’hui, chaque voiture de sport est passée au crible et vous est présenté en détail. Véritable Guide d’achat des voitures de sport, le Guide éponyme vous permettra de vous guider dans votre recherche de voiture sportive, vous rappeler votre GTI ou votre cabriolet de votre jeunesse et même vous accompagner dans votre conduite sportive “familiale” avec les berlines et breaks sportifs. Chaque semaine, le Guide des voitures de sport est complété de nombreux dossiers de voitures de sport d’hier et d’aujourd’hui.

    Pas de sectarisme, ici toutes les sportives sont les bienvenues, des GTI aux Grand Tourisme, des Light Cars aux berlines sportives, de Peugeot à Ferrari, de Fiat à Lotus, en passant par Mercedes-Benz, Lamborghini, Audi, Renault Sport, Gordini, Nissan, Honda, Seat, VW…

    Bon surf !

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
    BMW M3, 10.0 out of 10 based on 1 rating

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *