Mazda MX-5 Miata – Saga

Mazda MX-5 Miata - SagaAlors que la catégorie des roadsters a presque disparu des radars dans cette deuxième moitié des années 80, les GTI et petites sportives étant devenues les coqueluches du public, Mazda travaille à l’élaboration d’un roadster qui reprend les recettes de la Lotus Elan. Propulsion, moteur avant, deux places, bouille sympathique et rondouillarde et surtout un tempérament sportif bien réel. Sa tenue de route fait mouche, sa fiabilité et qualité de finition, à défaut d’être cossue séduisent un public avide de voiture plaisir apte à affronter les affres de la circulation quotidienne. Facile à vivre avec sa capote au maniement simple, la Mazda MX-5 aussi appelée Miata sur certains marchés, déclenche en 1989 l’hystérie et allonge ses délais de livraisons. La presse est unanime sur ses qualités et c’est un plébiscite permanent. La petite Mazda MX-5 fait véritablement honneur à la Lotus Elan et va même se payer le luxe de relancer la mode du roadster. BMW Z3, Fiat Barchetta, Alfa-Romeo Spider,… toutes lui doivent une révérence pour leur avoir ouvert les portes du succès. Depuis, la Mazda MX-5 s’est érigée en véritable classique du genre…
Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Mazda RX7 LX FC

mazda-rx7-lx-fc-11

Mazda RX7 LX FC
1986 – Moteur rotatif
150 ch – 215 km/h
1 264 kg

En 1978 avec son coupé RX-7, Mazda a démocratisé le moteur rotatif licence Wankel dans le milieu des GT sport, si on fait exception de la Cosmo Sport des années 60. Pour 1986, Mazda revoit sa copie de fond en comble. Au programme une technologie raffinée à tous les étages, et bien entendu le rotatif sous le capot. Lorsque les designers japonais ont couché les lignes de leur prochain coupé sportif sur le papier, l’inspiration semble avoir été prise Outre-Rhin chez Porsche tant la ressemblance avec la Porsche 944 est forte. On trouve ainsi les phares escamotables avec un museau effilé, un hayon à bulle et des baguettes noires ceinturant la caisse. Le bout du museau semble avoir été ajouté en raison du joint noir, mais il sert avant tout de structure déformable, indispensable pour passer les normes américaines. Comme nous sommes ici avec une version LX, les Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Mazda MX-5 ND 2L0 mk4

Mazda MX-5 ND 2L0 mk4

Mazda MX-5 ND 2.0 Mk4
2015 – 4 cyl. en ligne 16V
160 ch – 214 km/h
1 015 kg

Depuis 25 ans, Mazda a pris la place laissée vacante au début des années 80 par les constructeurs anglais alors moribonds. Et quelle place ! Près d’un million d’exemplaires déjà écoulés sur trois générations. Pour 2015, Mazda attaque le 4e volet de la saga MX-5. N’attendez pas de révolution de palais car le constructeur japonais a tout repensé touche par touche et en détails. Tiens un peu comme Porsche et sa 911 qui évolue depuis 1963 par palier sans se renier, Mazda adopte la même tactique avec son roadster à succès. Architecture, gabarit, format, charme et polyvalence, la Mazda MX-5 Mk4 singe ses devancières en actualisant chaque détail. Ce qui change le plus est finalement le traitement des faces avant et arrière dont le dessin est inédit et apporte une réelle nouveauté. Les optiques avant se plissent laissant à penser que le museau est plus long, tandis que la poupe hérite d’optiques rondes prolongées sur les extrémités extérieures. Parfois pour que rien Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Mazda 323 4WD Turbo

mazda-323-4wd-turbo-5

Mazda 323 4WD Turbo
1986 – 4 cyl. en ligne 16V Turbo
150 ch – 202 km/h
1 140 kg

Mazda n’entend pas passer à côté d’un engagement en championnat du monde des rallyes pour lutter face aux ténors du moment : Lancia, Ford et Toyota, pour ne citer qu’eux. Ainsi, c’est la compacte Mazda 323 qui sert de base à l’homologation. Et pour tenter de faire la course en tête il est donc peut étonnant que la Mazda 323 4WD Turbo soit dotée d’un turbocompresseur et d’une transmission intégrale. Une technique finalement peu usitée dans son segment de marché en matière de gabarit puisque ses rivales directes se nomment Peugeot 205 GTI ou encore Renault Supercinq GT Turbo. Fidèle à ses habitudes, Mazda a conçu une carrosserie assez classique mais aux larges surfaces vitrées, en classique 3 portes que nos amis britons appellent plus communément « Hatchback ». Histoire de savoir à qui l’on a affaire, Mazda a sorti la panoplie de la fan de rallyes avec des extensions d’ailes, des bas de caisse, boucliers enveloppants, becquet et un bossage sur le capot suggestif. Et en prime, les jantes alu sont en 14 pouces et un stripping « FULL TIME 4WD » rappelle que la 323 4WD Turbo est équipée de la Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 3 votes)

Mazda RX7 GLX FC

mazda-rx7-lx-fc-18

Mazda RX7 GLX FC
1986 – Moteur rotatif
150 ch – 215 km/h
1 264 kg

En 1978 avec son coupé RX-7, Mazda a démocratisé le moteur rotatif licence Wankel dans le milieu des GT sport, si on fait exception de la Cosmo Sport des années 60. Pour 1986, Mazda revoit sa copie de fond en comble. Au programme une technologie raffinée à tous les étages, et bien entendu le rotatif sous le capot. Lorsque les designers japonais ont couché les lignes de leur prochain coupé sportif sur le papier, l’inspiration semble avoir été prise Outre-Rhin chez Porsche tant la ressemblance avec la Porsche 944 est forte. On trouve ainsi les phares escamotables avec un museau effilé, un hayon à bulle et des baguettes noires ceinturant la caisse. Le bout du museau semble avoir été ajouté en raison du joint noir, mais il sert avant tout de structure déformable, indispensable pour passer les normes américaines. Comme nous sommes ici avec une version GLX, les jantes de 15 pouces sont en alu et un becquet de Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

Mazda RX-7 F3DS

mazda-rx7-92-1

Mazda RX-7 F3DS
1991 – Moteur Rotatif Turbo
239 ch – 253 km/h
1 310 kg

Depuis 1978, Mazda persévère dans le moteur rotatif Wankel avec la RX-7. Après quelques tâtonnements stylistiques jugés trop proches des Porsche 944, la Mazda RX-7 Turbo mouture 1992 s’offre un design inédit et très personnel. Les performances grimpent sévèrement avec cette fois 239 ch à 6 500 tr/mn grâce à ses 2 turbos, tandis que le succès au Mans lui permet d’espérer d’autres prétentions. Tremblez GT Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (5 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +5 (from 5 votes)

Mazda 3 MPS

mazda-3-mps-27

Mazda 3 MPS
2006 – 4 cyl. en ligne 16V Turbo
260 ch – 250 km/h
1 485 kg

En mars 2006 à Genève, Mazda poursuit le développement de son offensive sportive dans son catalogue. Après la déjà réussie et convaincante Mazda 6 MPS, c’est la Mazda 3 qui reçoit la déclinaison « MPS ». Elle reprend le bouillant groupe motopropulseur de la berline avec son turbo et ses 260 ch, mais reste en revanche une traction. Uniquement disponible en 5 portes, la Mazda 3 MPS se veut discrète et n’arbore que quelques stigmates sportifs qui ne seront remarqués que par un œil averti : largeur des ailes AV de +20 mm, prise d’air, jantes alliage de 18″, un becquet AR et une sortie d’échappement de 102 mm. Plus basse et Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)

Mazda RX8 FL

mazda-rx8-fl-9

Mazda RX8 FL
2010 – Moteur rotatif (Wankel)
231 ch – 231 km/h
1 354 kg


En 2003, Mazda conservait ses gènes sportifs rotatifs mais changeait de catégorie en passant de la RX-7 à la RX-8. Enorme succès pour ce coupé sportif polyvalent, sportif et joliment dessiné, puisque plus de 170 000 exemplaires ont trouvé preneurs dans le monde ! Le malus avait stoppé net sa carrière en France, mais devant l’insistance de ses fans, la version Facelift (R3 FL) est commercialisée en France en Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)

Mazda MX-5 NB Mk2

Mazda MX-5 NB Mk2

Mazda MX-5 NB Mk2
1998 – 4 cyl. Turbo
140 ch – 205 km/h
1 025 kg

Depuis 1989, Mazda exploite seul le marché des roadsters avec sa MX5. Avec une bouille inspirée de la Lotus Elan des années 60 son succès fût immédiat. Pour sa deuxième génération en 1998, le petit roadster nippon a évolué en douceur. Le plus visible est l’ablation des phares escamotables au profit de phares en amandes, tandis que la malle de coffre intègre un léger becquet pour améliorer la déportance. Les cotes de la voiture ont progressé sensiblement (+30 mm en longueur, +4 mm en largeur) seul l’empattement demeurant inchangé. Difficile de toucher Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)