Lotus Elan Coupé S2 Type 36

lotus-elan-coupe-s2-type-36-7

Lotus Elan Coupé S2 Type 36
1965 – 4 cyl. en ligne 16V
105 ch – 190 km/h
710 kg

En 1962, Colin Chapman décide avec son cabriolet Elan de tirer les enseignements de la Lotus Elite au succès réel auprès des amateurs de voitures de sport et des clients, mais dont le bilan économique a été désastreux pour la firme. Ron Hickman est chargé de tracer des lignes du nouveau cabriolet Elan avec un format compact et élégant, tandis que les dessous sont très sportifs et précis. Rapidement, La Lotus Elan cabriolet se pose en sportive accomplie et bouscule même certaines sportives plus prestigieuses et puissantes sur le papier. En revanche, Colin Chapman note tout de même que certains clients aimeraient une auto plus GT que sportive avec un aspect moins spartiate. Lotus profite ainsi de sa 2e série (la S2) pour présenter en 1965 la Lotus Elan Coupé S2 Type 36. Plus qu’un simple hard top posé, certains détails sont repensés, comme le dessin de la malle de coffre qui est désormais plus étanche pour vos bagages. Les amateurs avertis auront noté les nouveaux blocs optiques arrière et des roues acier équipées dorénavant d’écrou papillon centraux plus esthétiques. Pour le reste on retrouve intacts ces proportions idéales, les phares escamotables et ce gabarit compact avec une longueur de 3,70 mètres. La Lotus Elan Coupé S2 Type 36 joue désormais dans la cour des Grand Tourisme délaissant le sport radical à la version cabriolet…

Plus cossue la Lotus Elan Coupé S2 type 36 ? Certes, mais elle reste avant tout une Lotus Elan avec un ADN sportif incomparable à la hauteur de sa précision de conduite… sportive !

Placé en position longitudinale avant, le quatre cylindres en ligne d’origine Ford (Cortina) est identique au cabriolet. Avec sa cylindrée de 1 558 cm3, il affiche des cotes carrées (82,55 x 72,75 mm alésage x course). Il est coiffé par une culasse double arbre à cames en tête signée Lotus dont l’entraînement se fait par une simple chaîne. Alimenté par une paire de carburateurs Weber double corps 40 DCOE, ce bouilleur délivre ainsi 105 ch à 5 500 tr/mn et surtout un couple appréciable de 146 Nm à 4 000 tr/mn. En complément, Lotus a prévu de piocher également dans la banque d’organes Ford pour la boîte de vitesses manuelle à quatre rapports synchronisés. Dans les nouveautés pour l’Elan Coupé S2, on remarque un rapport de pont arrière qui est allongé pour permettre une vitesse maximale plus conséquente. Le cap des 190 km/h est désormais envisageable dans la petite Elan ! Les accélérations sont très sportives profitant d’un poids toujours contenu (710 kilos contre 680 pour le cabriolet) avec un 0 à 100 km/h en 7‘‘5 et le km DA en 30‘‘2. La méthode de construction reste identique avec un châssis-poutre acier en forme de « Y ». Les branches avant accueillent le groupe motopropulseur alors que l’arrière reçoit pont et suspensions arrière. Les quatre roues sont indépendantes avec des triangles superposés à l’avant, conférant à la direction à crémaillère une précision de conduite et de placement sensationnels. L’essieu arrière est composé d’un McPherson non directif simple avec un large triangle inférieur et un combiné ressort amortisseur ancré très haut sur le porte moyeu. Un dispositif « maison » qui se donne ainsi l’appellation « essieu Chapman ». Les roues arrière reçoivent la puissance du moteur par des arbres munis de Rotoflex remplaçant ainsi les cardans traditionnels, à l’instar des voitures de compétition. Le freinage hydraulique mais sans assistance est constitué de quatre disques pleins Girling pincés par des étriers deux pistons. Revu depuis la Lotus Elan S1, il donne désormais pleine satisfaction. Les jantes acier sont montées en pneumatique Dunlop SP 41 de dimension 145×13. Le génie de Colin Chapman trouve ici sa plus parfaite expression dans la tenue de route de la Lotus Elan S2 Coupé Type 36 : agile, précise, équilibrée et efficace, sans se départir d’un confort de roulage certain. Quelque soit le terrain de jeu, la Lotus Elan Coupé S2 se montre partout à son aise. Une véritable réussite qui fait que lorsque vous êtes au volant, de nombreux propriétaires de GT prestigieuses sont vert de jalousie ou rouge de rage, selon les séquences… L’habitacle est certainement la partie qui a le plus évolué avec une finition qui se veut plus cossue et apte à charmer une clientèle plus large et moins prompte à supporter un environnement spartiate. Ainsi, la planche de bord est revêtue de bois, le sol est recouvert d’une moquette (terminé le revêtement plastique), et les vitres sont désormais électriques. La position de conduite reste bonne, mais l’habitabilité est toujours comptée. Bien encadré entre la porte et le tunnel de transmission, l’avantage est au moins d’être bien calé dans les sièges baquets. En revanche, le pédalier est toujours aussi serré avec une pédale d’accélérateur toujours trop haute rendant le talon-pointe quasi impossible. L’instrumentation est également incomplète (pas de température d’huile, d’ampèremètre ou de montre). Enfin, dès que la vitesse augmente, les bruits aérodynamiques deviennent très présents, au point de couvrir le son du 1,6 litres twincam. Stricte deux places, la Lotus Elan Coupé S2 Type 36 soigne ainsi son intérieur et sa vie à bord pour changer de catégorie…

Notre avis
cropped-emoticon.jpgQuel est l’intérêt de cette version coupé face à un cabriolet avec hard top ? Certes, impossible de rouler cheveux au vent, mais pour qui préfère une carrosserie fermée, la Lotus Elan Coupé S2 Type 36 représente une belle alternative avec une finition améliorée, un confort plus net et une rigidité accrue. Et ce qui ne gâche rien, vous pouvez aussi profiter des fantastiques qualités routières de la Lotus Elan. Un comportement routier qui est la véritable signature de Colin Chapman dont bon nombre de concurrents feraient bien de s’inspirer. Finalement, avec son quatre cylindres à la belle santé, un poids contenu et une tenue de route épatante, la Lotus Elan S2 Coupé se permet d’offrir des prestations de très haut niveau pour un prix bien moindre que d’autres. Mais ce n’est que volant en main, ou chrono en poche que l’on peut pleinement s’en apercevoir…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alpine A110 1300 G On peut juger la Berlinette Alpine 1300 S et son magique moteur Mignotet de 106 ch trop pointu. Et l’arrivée de la R8 Gordini 1300 annoncée pour juin 1966 va donner une belle occasion à Alpine de donner le moteur phare qui lui manquait pour faire le gros de son volume de vente : ni trop pointu, ni dépourvu d’âme sportive. Une mécanique que l’on trouve également sous le capot arrière de la Matra Jet 6. Extérieurement, difficile de différencier ...
  • Alpine A110 1300 S Trop modeste la mécanique de l’Alpine A110 1100 ? Après avoir étrenné le moteur de la Renault Dauphine à ses débuts, puis celui de la Renault 8 Gordini, Jean Rédélé a missionné Marc Mignotet pour concevoir un 1300 cm3 en partant du 1100 Gordini. Pas de doute, avec ce millésime 1966 dopé par le quatre cylindres sur mesure qui développe 106 ch, la légère et déjà terriblement agile Alpine Berlinette va faire des étincelles. Extérieurement, il est difficile de faire ...
  • Alpine A110 1500 VA La berlinette Alpine A110 poursuit ses évolutions permanentes et multiple ses variantes. Pour le millésime 1967, Alpine profite de l’occasion offerte par Renault qui a poussé son moteur 1,5 litres de sa berline R16 afin que la Lotus Europe l’accueille en position central arrière. Sans grosses modifications, Alpine propose une énième version baptisée « A110 1500 » dont la vocation se veut plus Grand Tourisme que « super sport ». L’Alpine A110 1500 est extérieurement semblable aux dernières évolutions de ...
  • Alpine A110 Tour de France Jean Rédélé n’en finit pas d’améliorer par touches son modèle déjà phare : la Berlinette Alpine A110. Et comme son histoire a démarré par la course automobile, c’est fort logiquement que des versions destinées pour la compétition sont également développées comme l’Alpine Berlinette « Tour de France ». Pour 1963, et suite aux accords de collaboration avec la Régie Renault, la Berlinette « Tour de France » a évolué sensiblement sur sa proue devenue concave qui intègre désormais les bocs ...
  • Aston-Martin DB6 Vantage Voilà une belle surprise lors de ce London Motor Show de 1965 avec la présentation de la nouvelle Aston-Martin DB6. Dur de succéder à la mythique DB5 ? Finalement, après avoir écarté des propositions du carrossier Touring, David Brown a souhaité que l’équipe interne se charge de faire évoluer le dessin qui fait le succès de la firme depuis les DB4. Et puisque nous sommes face à un nouveau modèle, c’est l’occasion de corriger certaines critiques et élargir le cercle ...
  • Lotus Elan Coupé S2 Type 36 En 1962, Colin Chapman décide avec son cabriolet Elan de tirer les enseignements de la Lotus Elite au succès réel auprès des amateurs de voitures de sport et des clients, mais dont le bilan économique a été désastreux pour la firme. Ron Hickman est chargé de tracer des lignes du nouveau cabriolet Elan avec un format compact et élégant, tandis que les dessous sont très sportifs et précis. Rapidement, La Lotus Elan cabriolet se pose en sportive accomplie et bouscule ...
  • Maserati Indy 4200 Initialement dévoilée sous la forme d’un prototype sur le stand Vignale au salon de Turin, c’est finalement en mars 1969 à Genève que Maserati confirme la Maserati Indy. Tracée par Virginio Vairo et Delio Meinardi, la Maserati Indy doit son nom aux succès de la firme au Trident dans la mythique course américaine en 1939 et 1940. La Maserati Indy affiche une élégance folle par un classicisme de bon aloi. Sa silhouette, elle la doit plus à des mensurations peu ...
  • Porsche 911 E 2.0 Depuis le salon de Francfort 1963, la Porsche 901… pardon 911 (!), s’est posée en GT de référence chez les voitures de sport. Forte en caractère, elle a su imposer sa solution technique particulière (porte-à-faux AR) et sa bouille inimitable héritée des Porsche 356. En 1968, pour améliorer la tenue de cap en ligne droite, l’empattement gagne 5,8 cm sans dénaturer la ligne. Et dans la foulée, la Porsche 911 L est remplacée par la Porsche 911 E, dotée de ...

Avant d’acheter
La Lotus Elan est une sacrée saga dans la généalogie des modèles de route conçus et produits par Colin Chapman. Avec 14 218 exemplaires produits entre 1962 et 1973, les Elan Coupé type 36 sont déjà plus rares avec 3 000 exemplaires connus, toutes séries confondues (S2, S3, S4 et Sprint). Concernant le modèle qui nous intéresse, la Lotus Elan Coupé S2 type 36, on estime à moins de 200 exemplaires produits. Inutile de préciser que vos recherches devront être faites de patience et d’attente. Trouver un modèle peut s’avérer complexe, et surtout vous devrez accepter de jouir éventuellement d’un modèle en conduite anglaise avec volant à droite. Le prix à payer pour acquérir une sacrée légende… Dans les points à surveiller, le châssis est à inspecter avec soin, car c’est là que le bas blesse avec une corrosion souvent non visible puisque la carrosserie en fibre de verre fait toujours bonne impression. Cette dernière peut parfois se craqueler avec le temps (le gel coat qui souffre) et la réfection de la carrosserie et peinture ne sont pas à la portée du premier carrossier venu. Il est impératif qu’il connaisse bien le travail du polyester. Le moteur d’origine Ford pour son boc avec sa culasse Lotus est réputé fiable s’il est entretenu aux intervalles préconisés. Autre point important, les montées en températures sont à appliquer scrupuleusement avant de taper dans les tours. La fiabilité du bloc est à ce prix. Enfin les trains roulants doivent montrer une tenue de route précise et irréprochable. Si ce n’est pas le cas, la géométrie est au mieux à revoir, au pire le châssis est faussé.

Mots clés : Lotus | Elan | Coupé | 8V | Type 36| Twincam | Hethel | GT | Grand Tourisme | Coupé Sport | LOTUS | ELAN COUPE | GRAND TOURISME | COUPE SPORT

TOP Ligne toujours aussi réussie ǀ Performances ǀ Tenue de route fabuleuse ǀ Vivacité ǀ Position de conduite ǀ Améliorations de détails bienvenues ǀ Direction ǀ Poids maintenu ǀ Freinage ǀ Présentation intérieure enrichie et plus qualitative ǀ Commande de boîte ǀ Moteur ǀ Performances ǀ Rapport de pont plus long FLOP Tarif ǀ Habitabilité contenue ǀ Bruit à bord ǀ Aspects pratiques ǀ Réseau Lotus éparse ǀ Simple cabriolet avec hard top ? ǀ Pédalier mal conçu ǀ Instrumentation incomplète

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Lotus
Elan Coupé S2 Type 36
1962
ND CV – 19 315 FF HT
4 cylindres en ligne 8 soupapes (2×1 ACT) –1 558 cm3
105 ch à 5 500 tr/mn (67,39 ch/litre)
146 Nm à 4 000 tr/mn (93,71 Nm/litre)
non
propulsion + BV4 manuelle
710 kilos (6,76 kg/ch)
2 disques pleins AV et 2 disques pleins AR
jantes acier 13″ AV et AR + pneus en 145×13 AV et 145×13 AR
0 à 100 km/h en 7‘‘5; 190 km/h, km DA en 30‘‘2

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Lotus Elan Coupé S2 Type 36
  • Nouvelle Lotus Elise 260 Cup Chez Lotus, on aime soigner ses fans. Dernier geste en date, la Lotus Elise 260 Cup qui est une série très exclusive limitée à 30 exemplaires. L’ADN sportif et de compétition, tout comme la passion de la firme d’Hethel transpirent dans cette Elise très particulière. Fort de sa réputation d’excellence en matière de tenue de ...
  • Sortie Circuit Abbeville – Association Gentlemen Drivers – 1er octobre 2017 L’association des Gentlemen Drivers a organisé une journée circuit dans la Somme, sur le tracé d’Abbeville. Un retour aux sources en quelque sorte pour les adhérents de l’association mais également les fidèles de longue date, puisqu’au milieu des années 2000 les “GD” fréquentaient chaque année le circuit d’Abeille. Puis l’éclosion de nouveaux circuits et les ...
  • Lotus Esprit GT3 Depuis le 3e restyling opéré par les designers qui se sont chargés de dessiner la Lotus Elise, la Lotus Esprit s’est inscrite définitivement dans les annales des GT marquantes et durables du paysage des voitures de sport. Depuis 1976 elle promène sa ligne à nulle autre pareille tracée par un Giorgietto Giugiaro particulièrement inspiré. La ...
  • Lotus Esprit Sport 300 Lotus n’a peur de rien et veut prendre sa part du gâteau depuis les changements de règlementation aux 24 Heures du Mans et l’avènement de la catégorie Grand Tourisme (GT). La Lotus Esprit, bien qu’apparue en 1972, va venir défier Ferrari, Venturi, Porsche, McLaren, Corvette et autres rivales huppées et bien établies dans la Sarthe. ...
  • La Lotus Elise à toutes les sauces ? Sacrée Lotus Elise ! Elaborée en pleine tourmente de la firme fondée par Colin Chapman, alors propriété de Romano Artioli qui était aussi le propriétaire de Bugatti lors de la renaissance des années 90 avec la Bugatti EB110, la petite égérie du constructeur anglais fait mouche. Légère, conçue avec intelligence et malice, elle fait honneur ...
  • Lotus ouvre sa Lotus Driving Academy à Hethel Lotus est bien au fait de sa renommée auprès de ses fans et ses clients. C’est une pierre de plus dans le pré-carré des fans que Lotus a posé en décidant d’ouvrir dès le mois d’août 2017 sa piste d’Hethel aux propriétaires de Lotus. Différents accès en fonction du prix (de 119 jusqu’à 899 livres ...
  • Lotus Esprit S4 Depuis 1976, la Lotus Esprit ne cesse d’évoluer et de se bonifier. Toujours fidèle à son quatre cylindres maison, il est gavé de chevaux supplémentaires par un turbocompresseur depuis 1980. Présenté au salon de Genève 1994, la Lotus Esprit S4 fait de la résistance et évolue une énième fois pour tenter un baroud d’honneur avec ...
  • Nouvelle Lotus Elise Cup 250 Jouant crânement dans la cour des grands, la nouvelle Lotus Elise Cup 250 allie avec brio pureté et performance, et vient couronner la gamme Elise récemment renouvelée. Suralimenté, ultra-léger et imprégné de toute l’expérience sportive de Lotus, ce nouveau modèle embarque 246 ch sur un châssis conçu pour fournir une tenue de route de référence ...
  • Lotus Elan Coupé S2 Type 36 En 1962, Colin Chapman décide avec son cabriolet Elan de tirer les enseignements de la Lotus Elite au succès réel auprès des amateurs de voitures de sport et des clients, mais dont le bilan économique a été désastreux pour la firme. Ron Hickman est chargé de tracer des lignes du nouveau cabriolet Elan avec un ...
  • Lotus Evora Sport 410 honore la mémoire de la lotus esprit s1 de James Bond La Lotus Evora Sport 410 fait la fierté de la maison Lotus en posant de nouveaux jalons en matière de performances, mais surtout de comportement, caractère et précision de conduite… voire même de pilotage. Lancée en octobre 2016, sa production est limitée à 150 exemplaires. Déjà une rareté sur nos routes, Lotus en profite pour ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Lotus Elan Coupé S2 Type 36, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *