Lotus Elan Coupé S2 Type 36

lotus-elan-coupe-s2-type-36-7

Lotus Elan Coupé S2 Type 36
1965 – 4 cyl. en ligne 16V
105 ch – 190 km/h
710 kg

En 1962, Colin Chapman décide avec son cabriolet Elan de tirer les enseignements de la Lotus Elite au succès réel auprès des amateurs de voitures de sport et des clients, mais dont le bilan économique a été désastreux pour la firme. Ron Hickman est chargé de tracer des lignes du nouveau cabriolet Elan avec un format compact et élégant, tandis que les dessous sont très sportifs et précis. Rapidement, La Lotus Elan cabriolet se pose en sportive accomplie et bouscule même certaines sportives plus prestigieuses et puissantes sur le papier. En revanche, Colin Chapman note tout de même que certains clients aimeraient une auto plus GT que sportive avec un aspect moins spartiate. Lotus profite ainsi de sa 2e série (la S2) pour présenter en 1965 la Lotus Elan Coupé S2 Type 36. Plus qu’un simple hard top posé, certains détails sont repensés, comme le dessin de la malle de coffre qui est désormais plus étanche pour vos bagages. Les amateurs avertis auront noté les nouveaux blocs optiques arrière et des roues acier équipées dorénavant d’écrou papillon centraux plus esthétiques. Pour le reste on retrouve intacts ces proportions idéales, les phares escamotables et ce gabarit compact avec une longueur de 3,70 mètres. La Lotus Elan Coupé S2 Type 36 joue désormais dans la cour des Grand Tourisme délaissant le sport radical à la version cabriolet…

Plus cossue la Lotus Elan Coupé S2 type 36 ? Certes, mais elle reste avant tout une Lotus Elan avec un ADN sportif incomparable à la hauteur de sa précision de conduite… sportive !

Placé en position longitudinale avant, le quatre cylindres en ligne d’origine Ford (Cortina) est identique au cabriolet. Avec sa cylindrée de 1 558 cm3, il affiche des cotes carrées (82,55 x 72,75 mm alésage x course). Il est coiffé par une culasse double arbre à cames en tête signée Lotus dont l’entraînement se fait par une simple chaîne. Alimenté par une paire de carburateurs Weber double corps 40 DCOE, ce bouilleur délivre ainsi 105 ch à 5 500 tr/mn et surtout un couple appréciable de 146 Nm à 4 000 tr/mn. En complément, Lotus a prévu de piocher également dans la banque d’organes Ford pour la boîte de vitesses manuelle à quatre rapports synchronisés. Dans les nouveautés pour l’Elan Coupé S2, on remarque un rapport de pont arrière qui est allongé pour permettre une vitesse maximale plus conséquente. Le cap des 190 km/h est désormais envisageable dans la petite Elan ! Les accélérations sont très sportives profitant d’un poids toujours contenu (710 kilos contre 680 pour le cabriolet) avec un 0 à 100 km/h en 7‘‘5 et le km DA en 30‘‘2. La méthode de construction reste identique avec un châssis-poutre acier en forme de « Y ». Les branches avant accueillent le groupe motopropulseur alors que l’arrière reçoit pont et suspensions arrière. Les quatre roues sont indépendantes avec des triangles superposés à l’avant, conférant à la direction à crémaillère une précision de conduite et de placement sensationnels. L’essieu arrière est composé d’un McPherson non directif simple avec un large triangle inférieur et un combiné ressort amortisseur ancré très haut sur le porte moyeu. Un dispositif « maison » qui se donne ainsi l’appellation « essieu Chapman ». Les roues arrière reçoivent la puissance du moteur par des arbres munis de Rotoflex remplaçant ainsi les cardans traditionnels, à l’instar des voitures de compétition. Le freinage hydraulique mais sans assistance est constitué de quatre disques pleins Girling pincés par des étriers deux pistons. Revu depuis la Lotus Elan S1, il donne désormais pleine satisfaction. Les jantes acier sont montées en pneumatique Dunlop SP 41 de dimension 145×13. Le génie de Colin Chapman trouve ici sa plus parfaite expression dans la tenue de route de la Lotus Elan S2 Coupé Type 36 : agile, précise, équilibrée et efficace, sans se départir d’un confort de roulage certain. Quelque soit le terrain de jeu, la Lotus Elan Coupé S2 se montre partout à son aise. Une véritable réussite qui fait que lorsque vous êtes au volant, de nombreux propriétaires de GT prestigieuses sont vert de jalousie ou rouge de rage, selon les séquences… L’habitacle est certainement la partie qui a le plus évolué avec une finition qui se veut plus cossue et apte à charmer une clientèle plus large et moins prompte à supporter un environnement spartiate. Ainsi, la planche de bord est revêtue de bois, le sol est recouvert d’une moquette (terminé le revêtement plastique), et les vitres sont désormais électriques. La position de conduite reste bonne, mais l’habitabilité est toujours comptée. Bien encadré entre la porte et le tunnel de transmission, l’avantage est au moins d’être bien calé dans les sièges baquets. En revanche, le pédalier est toujours aussi serré avec une pédale d’accélérateur toujours trop haute rendant le talon-pointe quasi impossible. L’instrumentation est également incomplète (pas de température d’huile, d’ampèremètre ou de montre). Enfin, dès que la vitesse augmente, les bruits aérodynamiques deviennent très présents, au point de couvrir le son du 1,6 litres twincam. Stricte deux places, la Lotus Elan Coupé S2 Type 36 soigne ainsi son intérieur et sa vie à bord pour changer de catégorie…

Notre avis
cropped-emoticon.jpgQuel est l’intérêt de cette version coupé face à un cabriolet avec hard top ? Certes, impossible de rouler cheveux au vent, mais pour qui préfère une carrosserie fermée, la Lotus Elan Coupé S2 Type 36 représente une belle alternative avec une finition améliorée, un confort plus net et une rigidité accrue. Et ce qui ne gâche rien, vous pouvez aussi profiter des fantastiques qualités routières de la Lotus Elan. Un comportement routier qui est la véritable signature de Colin Chapman dont bon nombre de concurrents feraient bien de s’inspirer. Finalement, avec son quatre cylindres à la belle santé, un poids contenu et une tenue de route épatante, la Lotus Elan S2 Coupé se permet d’offrir des prestations de très haut niveau pour un prix bien moindre que d’autres. Mais ce n’est que volant en main, ou chrono en poche que l’on peut pleinement s’en apercevoir…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alfa Romeo Giulia Sprint GT Au salon de Francfort 63, Alfa Romeo a étonné les visiteurs avec son nouveau coupé Giulia Sprint GT. Il est basé sur la berline éponyme dont le style est pour le moins très cubique. Mais une fois que la plateforme (plus courte que la Giulietta) est passée dans les mains de la Carrozzeria Bertone, le coupé Giulia Sprint GT est une pure réussite. Pourtant il nous semble y voir un air de déjà vu ? Giorgetto Giugiaro, jeune stylise chez ...
  • Alfa Romeo Giulia Sprint GT Veloce Depuis déjà une année, le coupé Giulia GT Sprint séduit les amateurs de conduite sportive et passionnée. Avec sa carrosserie dont le dessin est l’œuvre d’un jeune talent (Giorgetto Giugiaro) chez Bertone, le coupé milanais fait mouche par son gabarit et ses proportions harmonieuses. Charmant, il se paie le luxe de jouer les mini-GT avec un quatre cylindres de 1 570 cm3 qui vaut en onctuosité et disponibilité certains six cylindres. Mais Alfa Romeo ne compte pas en rester là, ...
  • Alpine A110 Tour de France Jean Rédélé n’en finit pas d’améliorer par touches son modèle déjà phare : la Berlinette Alpine A110. Et comme son histoire a démarré par la course automobile, c’est fort logiquement que des versions destinées pour la compétition sont également développées comme l’Alpine Berlinette « Tour de France ». Pour 1963, et suite aux accords de collaboration avec la Régie Renault, la Berlinette « Tour de France » a évolué sensiblement sur sa proue devenue concave qui intègre désormais les bocs ...
  • MGB GT GHD3 Depuis 1962, la MGB donne le « La » dans le milieu du roadster sportif et de la voiture de sport. En effet, près de 78 000 exemplaires ont déjà trouvé preneurs, prouvant ainsi le succès de la formule. Un art de la synthèse qui peut compter en outre sur une esthétique qui joue le sans faute avec une élégance folle. Néanmoins, Enever et Thornley décident de combler un trou dans la gamme et capitaliser sur la MGB. Un coupé ...

Avant d’acheter
La Lotus Elan est une sacrée saga dans la généalogie des modèles de route conçus et produits par Colin Chapman. Avec 14 218 exemplaires produits entre 1962 et 1973, les Elan Coupé type 36 sont déjà plus rares avec 3 000 exemplaires connus, toutes séries confondues (S2, S3, S4 et Sprint). Concernant le modèle qui nous intéresse, la Lotus Elan Coupé S2 type 36, on estime à moins de 200 exemplaires produits. Inutile de préciser que vos recherches devront être faites de patience et d’attente. Trouver un modèle peut s’avérer complexe, et surtout vous devrez accepter de jouir éventuellement d’un modèle en conduite anglaise avec volant à droite. Le prix à payer pour acquérir une sacrée légende… Dans les points à surveiller, le châssis est à inspecter avec soin, car c’est là que le bas blesse avec une corrosion souvent non visible puisque la carrosserie en fibre de verre fait toujours bonne impression. Cette dernière peut parfois se craqueler avec le temps (le gel coat qui souffre) et la réfection de la carrosserie et peinture ne sont pas à la portée du premier carrossier venu. Il est impératif qu’il connaisse bien le travail du polyester. Le moteur d’origine Ford pour son boc avec sa culasse Lotus est réputé fiable s’il est entretenu aux intervalles préconisés. Autre point important, les montées en températures sont à appliquer scrupuleusement avant de taper dans les tours. La fiabilité du bloc est à ce prix. Enfin les trains roulants doivent montrer une tenue de route précise et irréprochable. Si ce n’est pas le cas, la géométrie est au mieux à revoir, au pire le châssis est faussé.

Mots clés : Lotus | Elan | Coupé | 8V | Type 36| Twincam | Hethel | GT | Grand Tourisme | Coupé Sport | LOTUS | ELAN COUPE | GRAND TOURISME | COUPE SPORT

TOP Ligne toujours aussi réussie ǀ Performances ǀ Tenue de route fabuleuse ǀ Vivacité ǀ Position de conduite ǀ Améliorations de détails bienvenues ǀ Direction ǀ Poids maintenu ǀ Freinage ǀ Présentation intérieure enrichie et plus qualitative ǀ Commande de boîte ǀ Moteur ǀ Performances ǀ Rapport de pont plus long FLOP Tarif ǀ Habitabilité contenue ǀ Bruit à bord ǀ Aspects pratiques ǀ Réseau Lotus éparse ǀ Simple cabriolet avec hard top ? ǀ Pédalier mal conçu ǀ Instrumentation incomplète

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Lotus
Elan Coupé S2 Type 36
1962
ND CV – 19 315 FF HT
4 cylindres en ligne 8 soupapes (2×1 ACT) –1 558 cm3
105 ch à 5 500 tr/mn (67,39 ch/litre)
146 Nm à 4 000 tr/mn (93,71 Nm/litre)
non
propulsion + BV4 manuelle
710 kilos (6,76 kg/ch)
2 disques pleins AV et 2 disques pleins AR
jantes acier 13″ AV et AR + pneus en 145×13 AV et 145×13 AR
0 à 100 km/h en 7‘‘5; 190 km/h, km DA en 30‘‘2

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Lotus Elan Coupé S2 Type 36
  • La nouvelle Lotus Exige Sport 410 remporte le titre de roadster de l’année 2018 par le magazine Evo La Lotus Exige n’en finit pas d’étonner et de séduire. Malgré un tarif en apparence très élevé, l’Exige en variante « Sport 410 » par ses modifications spéciales, s’autorise des qualités dynamiques, sportives et de toucher de route dignes de sportive encore plus onéreuses et prestigieuses. Le « Light is right » fait une nouvelle fois mouche et décoche ...
  • Lotus souhaite un Merry Driftmas avec sa Lotus Evora GT410 On peut être fabricant de voitures de sport et ne pas manquer d’humour. C’est ce que démontre Lotus et son personnel de son usine de Heithel qui n’hésite pas à jouer sur les mots en souhaitant un Merry « Driftmas » avec une Lotus Evora GT410 qui porte non seulement un sapin de Noël tout en se ...
  • Lotus adopte le jaune et le vert à Hethel pour ses 70 ans Lotus a organisé un énorme évènement pour fêter les 70 ans de la création de la marque par Colin Chapman en 1948. C’est à Hethel, lieu historique de la firme et où sont produites les Lotus de route et de course que se sont réunis plus de 8 000 fans avec 1 600 véhicules d’hier ...
  • La fille qui donna son nom à la Lotus Elise de retour après 22 ans Lorsque la Lotus Elise vit le jour en 1995, son nom a été décidé par Romano Artioli alors propriétaire de Lotus et Bugatti. Cherchant alors un nom pour la future égérie de la firme de Hethel, c’est la naissance de sa petite fille qui inspira alors Romano Artioli et décida de lui donner son prénom. ...
  • La France voit les livraisons de voitures de sport Lotus se conforter En 2017/18, 206 voitures Lotus ont été livrées en France contre 160 en 2016/17 (une augmentation de 28% sur l’exercice) pour une deuxième période consécutive de croissance. Au cours des 12 derniers mois, Lotus a lancé de nouveaux modèles de référence: l’Evora GT430, Evora GT430 Sport et l’Exige Cup 430. Ils ont été rejoints pour ...
  • Lotus Europa Special Twin Cam Type 74 Partis d’un projet initialement proposé à Ford pour contrer Ferrari, c’est finalement Lotus qui va reprendre à son compte à 100% l’Europe en 1966. Un coupé sportif très radical et sans concession, inspiré techniquement de la Lotus Elan mais dont la principale différence réside dans l’emplacement en position centrale arrière du groupe motopropulseur, comme les ...
  • Lotus Omega Force est de constater que depuis 1986 l’Opel Omega n’enflamme pas les foules malgré d’indéniables qualités et des six cylindres en ligne multisoupapes modernes. Mais General Motors dispose d’une botte secrète située à Hethel, puisque Lotus lui appartient. Et Lotus sait comment améliorer des autos plutôt placides départ à l’instar des Ford Cortina et Talbot ...
  • Lotus Elise S2 111 Mk2 La Lotus Elise a posé un pavé dans la mare en 1996 chez les supersportives ! Légère, agile, se jouant des lois de la physique et avec sa mécanique issue de la grande série et ses 120 ch seulement, elle se paie le luxe de s’offrir un joli minois néo-rétro très réussi. Résultat, plus de ...
  • Lotus Esprit Turbo Mk1 Type 82 Chez Lotus, l’idée de donner plus de puissance à sa GT phare est déjà ancienne. Mais faute de moyens, le turbocompresseur qui semble la solution idéale (envisagé dès 1978 – Projet M72), et plus réaliste qu’un V8, ne sera finalement une réalité sur la route que depuis février 1980 avec la série spéciale limitée à ...
  • Lotus Elise 111S Mk2 Quoique dans une situation financière toujours délicate, Lotus peut compter sur le soutien de son actionnaire principal Proton. La preuve, deux ans après les premières Lotus Elise S2, c’est un variante plus performante proposée en deux finitions : Elise 111 et Elise 111S. Cette dernière étant mieux équipée de série et rencontre les faveurs des ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Lotus Elan Coupé S2 Type 36, 10.0 out of 10 based on 3 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.