Mazda 323 4WD Turbo

mazda-323-4wd-turbo-5

Mazda 323 4WD Turbo
1986 – 4 cyl. en ligne 16V Turbo
150 ch – 202 km/h
1 140 kg

Mazda n’entend pas passer à côté d’un engagement en championnat du monde des rallyes pour lutter face aux ténors du moment : Lancia, Ford et Toyota, pour ne citer qu’eux. Ainsi, c’est la compacte Mazda 323 qui sert de base à l’homologation. Et pour tenter de faire la course en tête il est donc peut étonnant que la Mazda 323 4WD Turbo soit dotée d’un turbocompresseur et d’une transmission intégrale. Une technique finalement peu usitée dans son segment de marché en matière de gabarit puisque ses rivales directes se nomment Peugeot 205 GTI ou encore Renault Supercinq GT Turbo. Fidèle à ses habitudes, Mazda a conçu une carrosserie assez classique mais aux larges surfaces vitrées, en classique 3 portes que nos amis britons appellent plus communément « Hatchback ». Histoire de savoir à qui l’on a affaire, Mazda a sorti la panoplie de la fan de rallyes avec des extensions d’ailes, des bas de caisse, boucliers enveloppants, becquet et un bossage sur le capot suggestif. Et en prime, les jantes alu sont en 14 pouces et un stripping « FULL TIME 4WD » rappelle que la 323 4WD Turbo est équipée de la transmission intégrale…

Mazda a mis les petits plats dans les grands avec transmission intégrale, 16 soupapes, turbo refroidi par eau, 150 ch… Alors ? De l’arme ultime annoncée, elle peine à convaincre pleinement et marque le pas face à des rivales moins raffinées mais plus charismatiques !

Mazda n’a pas lésiné en adoptant ce 1,6 litres quatre cylindres en ligne. Coiffé par une culasse 16 soupapes avec un arbre à cames en tête, il est gavé par un gros turbocompresseur refroidi par eau qui permet de porter la puissance à 150 ch à 6 000 tr/mn et un le couple à 186 Nm à 5 000 tr/mn. Ainsi, au lieu de marier le meilleur des deux mondes, vitesse de rotation et souplesse à bas régime, Mazda n’offre que les inconvénients : temps de réponse du turbo et souplesse moteur aux allures usuelles. Vous avez dit pointu ? En fait, c’est dans le but de l’homologation en rallyes que Mazda a dû opérer ce choix. Mais pour l’utilisateur de tous les jours c’est assez fatiguant à la longue. Avec sa boîte 5 rapports, la Mazda 323 4WD Turbo ne réalise pas non plus le hold-up espéré sur le chronomètre puisque le cap des 200 km/h est tout juste dépassé et que le kilomètre départ arrêté est franchi en 29’’3 ce qui est pas si notable rapporté à la puissance affichée de 150 ch. Le vrai plus de la Mazda 323 c’est bien évidemment sa transmission intégrale qui été pensée pour limiter au maximum la prise de poids, défaut souvent inhérent à ce type de transmission. Ici, les ingénieurs japonais ont imaginé une répartition du couple de 50% sur l’avant et 50% sur l’arrière avec un blocage manuel (par commande électrique) du différentiel central. Ajoutez également dans les raffinements une direction à crémaillère dotée d’une assistance variable asservie à la vitesse. Evidemment, la Mazda 323 4WD Turbo fait un véritable récital sur la route, y compris avec une adhérence précaire. Soudée à la route, dotée d’une motricité sans faille, c’est dans ce domaine qu’elle prend le dessus sur ses rivales et qu’elle prend tout son sens. Malheureusement, l’amortissement très ferme allié à la fermeté des (très bons) sièges baquets dégrade quelque peu l’usage courant de cette super GTI. Le freinage est confié à quatre disques (ventilés avant) sans ABS. Malgré l’ingéniosité japonaise, le poids de la 323 4WD Turbo est tout de même de 1 140 kg ce qui commence à faire beaucoup pour une GTI, et qui gâche la puissance pure revendiquée dans les ratios de poids/puissance. Dans l’habitacle les bons points sont distribués pour les nombreux aspects pratiques et espaces de rangement, une ergonomie du poste de conduite et une position de conduite au top. En revanche la présentation reste trop consensuelle avec en plus de nombreux plastiques durs dans cet ensemble. Une fois en route, les bruits d’air sont assez présents et rendent les longs trajets finalement fatiguant. Enfin, même en finition GLX (une GT plus dépouillée à destination des rallymen), la dotation de série reste trop chiche surtout à ce niveau de prix.

Notre avis
Logo_GDS_sanstexteA chaque fois c’est souvent la même chanson avec le même refrain. On se dit « chouette » une version destinée à homologuer une voiture de Rallye. Et le syndrome Peugeot 205 Turbo 16 « Street Version » revient ! Pas plus performante que les ténors de la catégorie, la Mazda 323 4WD Turbo trouve ses arguments ailleurs : fiche technique peu commune et tenue de route diabolique à défaut d’être confortable. Alors il faut être un véritable amateur averti, fan de technique, pour opter pour la Mazda qui mérite d’être appréciée pour ce qu’elle est et non comme une compétitrice potentielle pour ravir la couronne des GTI.

Autres versions :

Les Rivales :

  • BMW 325i E30 La BMW Série 3 génération E30 a renouvelé avec beaucoup d’élégance et des proportions qui semblent idéales et compactes la saga désormais inauguré par la Série 02. Mais dès son lancement en 1983, la version de pointe reprenait le moteur 2,3 litres de la BMW 323i E21. Pour 1985, BMW apporte quelques modifications bienvenue à commencer par une évolution moteur qui porte la cylindrée à 2,5 litres. On note quelques évolutions subtiles sur la 325i (E30) avec un spoiler avant ...
  • BMW 325is E30 Depuis le printemps 1985, la série 3 E30 a hérité du six en ligne M20 qui cube à 2,5 litres garantissant plus de couple à bas régime et une vingtaine de chevaux de plus pour cumuler à 170 ch. Mais pour ce millésime 1989 BMW apporte quelques discrètes retouches pour garder sa compacte dans le coup : boucliers plus enveloppants et surtout optiques arrière plus carrées et imposantes. Dernier atout que BMW sort de sa manche : la BMW 325iS ...
  • Citroën Visa GTI Citroën se démène pour que sa Visa trouve une place au soleil dans un marché très disputé. La vague des GTI est une belle occasion pour mettre la Visa sur l’avant-scène. Après les variantes Chrono et 1000 pistes, Citroën joue avec le partage des organes au sein du groupe PSA. Ainsi, au salon de Paris 1984 la Citroën Visa GTI est dévoilée au grand public. Reprenant le moteur et la boîte de la Peugeot 205 GTI, ainsi que son train ...
  • Ford Escort XR3 En 1980, Ford revoie sa copie de fond en comble pour son modèle à large diffusion. L’Escort nous revient en effet avec une ligne modernisée et des dessous qui le sont d’autant plus ! Exit la propulsion, les essieux rigides…, bonjour la traction ! Et dans le plan de bataille de ce projet baptisé « Erika », Ford a prévu d’aller bousculer la Golf GTI, reine de sa catégorie depuis 1976 ! Mais avec 96 ch, est-ce suffisant ?… Avec son ...
  • Lancia Delta HF 4WD Depuis 1979, la Lancia Delta promène sa silhouette cubique et élégante signée Giorgetto Giugiaro. Depuis 1982, la Delta escalade les catégories sportives avec la GT (140 ch), puis la HF Turbo et ses 130 ch un an plus tard. Mais pour mai 1986, coup de tonnerre ! Lancia dote sa Delta d’une transmission intégrale et d’un deux litres turbo porté à 165. La Lancia Delta HF 4WD se dote d’atours à la hauteur de son efficacité sportive : boucliers plus ...
  • Mazda 323 4WD Turbo Mazda n’entend pas passer à côté d’un engagement en championnat du monde des rallyes pour lutter face aux ténors du moment : Lancia, Ford et Toyota, pour ne citer qu’eux. Ainsi, c’est la compacte Mazda 323 qui sert de base à l’homologation. Et pour tenter de faire la course en tête il est donc peut étonnant que la Mazda 323 4WD Turbo soit dotée d’un turbocompresseur et d’une transmission intégrale. Une technique finalement peu usitée dans son segment de marché ...
  • Opel Kadett GSI E Depuis 1984, un vent nouveau souffle à Rüsselsheim chez Opel. La nouvelle Kadett innove avec un design aérodynamique moderne. Pour 1985, la Kadett GSI vient coiffer la gamme. Conservant cette ligne taillée par Opel pour le vent (Cx de 0,30), et habillée de boucliers peints ton caisse, la Kadett GSI soigne ses angles avec la suppression des gouttières de toit, tandis que les jantes sont presque à voile plein. Moteur et châssis sont repris à la Kadett GTE. Est-ce suffisant ...
  • Peugeot 309 GTI Avec une genèse mouvementée, la 309 est finalement née Peugeot en 1986. Un an plus tard, la version GTI vient coiffer la gamme 309. Pas de surprise, la Peugeot 309 GTI partage plateforme, cellule centrale et organes mécaniques avec la 205 GTI 1,9 litres. Si la Peugeot 309 n’est pas gratifiée d’un physique original et sexy, la version GTI rattrape l’ensemble avec sa tenue de sport copiée sur la « sexy » 205 GTI : jantes 15″ alu, liserés rouges ...
  • Renault 9 Turbo En 1984, un an après la Renault 11 Turbo, la Renault 9 et son design aussi cubique que consensuel a enfin le droit à sa variante Turbo ! La recette est identique à celle de la Renault 11 Turbo, et pour cause puisque la base est commune. La Renault 9 Turbo enfile sa tenue de sport avec boucliers (avec longues portées AV), liserés rouges et jantes alu de 14″. Sous le capot, le 1,4 litres est soufflé par un turbo… Physique ...
  • Volkswagen Golf 1 GTI 1800 Depuis 1976 la Golf GTI fait une razzia chez les sportives compactes et a même imposé son label GTI comme nouvelle catégorie. A l’écoute des critiques, Volkswagen consent à faire évoluer son best-seller par petites touches. En juillet 1982, afin d’apporter plus de confort dans la conduite, ce sont les débuts du 1 781 cm3 dans la Golf GTI. Extérieurement, la Golf 1 GTI 1800 ne change guère, hormis les gros feux rectangulaires AR. Nouveauté pour les conducteurs français, la ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI Si depuis 1975 la Golf GTI s’était taillé la part du lion, depuis le début des années 80, la concurrence l’a rattrapé et même dépassé parfois. Et le passage au 1,8 litres ne changeait pas la donne. En 1984, la Golf 2 GTI vient apporter une première réponse de Volkswagen pour ses rivales (205 GTI, Supercinq GT Turbo, Kadett GSI). La tendance est à l’amélioration du confort par des cotes en hausse qui profitent à l’habitabilité. La Golf GTI reste ...

Avant d’acheter
Quoique séduisante sur le plan technique, on ne peut pas dire que la Mazda 323 4WD Turbo GLX se soit vendue en quantité dans l’hexagone. La faute à l’image de la Mazda dans un marché GTI alors hypnotisé pat les ténors Golf GTI, 205 GTI et Supercinq GT Turbo. Au fil des vicissitudes de la marque Mazda en France depuis les années 80 (importateur, puis rachat par Ford, puis filiale d’importation de Mazda…) et les mouvements dans le réseau de réparation, il n’est pas toujours évident de tomber sur des techniciens qui ont l’habitude de travailler sur ce modèle qui nécessite un certain savoir-faire. Sinon, les trains roulants doivent être bien réglés, et comme toujours il faut sonder le propriétaire et l’histoire de l’auto convoitée. Il est préférable d’opter directement pour les versions GLX, les GT étant assez chichement équipées de série, peu valorisantes sur ce type d’auto, et plus à destination de ceux qui voulaient alors courir. Bien assemblé, l’habitacle souffre surtout de beaucoup de plastiques durs qui supportent mal les négligences de propriétaires peu soigneux…

Mots clés : Mazda | 323 | 4WD | Turbo | GLX | Hiroshima | GTI | Rallyes | MAZDA | 323 4WD TURBO GLX | GLX | WRC

TOP Tenue de route très sûre et efficace ǀ Position de conduite ǀ Techniques de pointes ǀ Direction à assistance variable ǀ « fille » des Rallyes ǀ Présentation extérieure sportive ǀ Aspects pratiques à bord ǀ Motricité FLOP Prix ǀ Poids ǀ Amortissement ferme ǀ Consommations ǀ Présentation et finition ǀ Equipement chiche ǀ Moteur pointu ǀ Performances dans la moyenne

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :

Mazda
323 4WD Turbo GLX
1986
7 CV – 134 990 FF
4 cylindres en ligne 16 soupapes (1 ACT) –1 597 cm3
150 ch à 6 000 tr/mn (93,93 ch/litre)
186 Nm à 5 000 tr/mn (122,71 Nm/litre)
Turbocompresseur (Ø ND bars) + échangeur air/eau
intégrale + BV5 manuelle + différentiel AV + différentiel central + différentiel AR
1 140 kilos (7,60 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR
jantes alu 14″ + pneus en 185/60 R14 AV et 185/60 R14 AR
0 à 100 km/h en ND; 202 km/h, km DA en 29ʺ3

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Mazda 323 4WD Turbo
  • Sortie Circuit Abbeville – Association Gentlemen Drivers – 1er octobre 2017 L’association des Gentlemen Drivers a organisé une journée circuit dans la Somme, sur le tracé d’Abbeville. Un retour aux sources en quelque sorte pour les adhérents de l’association mais également les fidèles de longue date, puisqu’au milieu des années 2000 les “GD” fréquentaient chaque année le circuit d’Abeille. Puis l’éclosion de nouveaux circuits et les ...
  • Le Mazda MX-5 reçoit le prix Red Dot Best of the Best Le nouveau Mazda MX-5 RF a décroché le prix « Red Dot : Best of the Best » dans la catégorie Design produit, une nouvelle distinction qui vient enrichir le palmarès de Mazda et récompenser une fois encore son design KODO – L’Âme du Mouvement. Le MX-5 RF à toit rigide rétractable réédite ainsi le ...
  • Sortie Circuit Pouilly en Auxois – 16 avril 2017 – Association Gentlemen Driver L’association des Gentlemen Drivers a donne le top départ de sa saison 2017 avec le circuit de Pouilly en Auxois (21) en Bourgogne non loin de Dijon. Un tracé sympathique qui permet de se mettre en jambe pour la première sortie de la saison des “GD”. Quelques nouveautés avec un nouveau bureau et une équipe renouvelée ...
  • Mazda se souvient de sa victoire au Mans Alors même que tous les passionnés de course automobile ont le regard tourné vers l’édition 2016 des 24 Heures du Mans, nombre d’entre eux ne manqueront pas de se rappeler une victoire qui a marqué l’histoire de cette compétition il y a 25 ans. C’est le 23 juin 1991 vers 16h00 que le drapeau à ...
  • Sortie Circuit La Ferté Gaucher – 12 mars 2016 – Association Gentlemen Driver  L’association des Gentlemen Drivers entame sa saison 2016 avec un programme de sorties circuits pour pilotes du dimanche (ou du samedi en l’occurrence) des plus alléchants. Des tarifs contenus, une volonté de permettre à tous types de niveaux et de véhicules de pratiquer le pilotage sur circuit en toute confiance et sécurité, tel est le leitmotiv ...
  • Mazda RX7 LX FC En 1978 avec son coupé RX-7, Mazda a démocratisé le moteur rotatif licence Wankel dans le milieu des GT sport, si on fait exception de la Cosmo Sport des années 60. Pour 1986, Mazda revoit sa copie de fond en comble. Au programme une technologie raffinée à tous les étages, et bien entendu le rotatif ...
  • Mazda MX-5 2L0 mk4 Depuis 25 ans, Mazda a pris la place laissée vacante au début des années 80 par les constructeurs anglais alors moribonds. Et quelle place ! Près d’un million d’exemplaires déjà écoulés sur trois générations. Pour 2015, Mazda attaque le 4e volet de la saga MX-5. N’attendez pas de révolution de palais car le constructeur japonais ...
  • Mazda 323 4WD Turbo Mazda n’entend pas passer à côté d’un engagement en championnat du monde des rallyes pour lutter face aux ténors du moment : Lancia, Ford et Toyota, pour ne citer qu’eux. Ainsi, c’est la compacte Mazda 323 qui sert de base à l’homologation. Et pour tenter de faire la course en tête il est donc peut ...
  • Mazda RX Vision Mazda Motor Corporation a dévoilé aujourd’hui le Mazda RX-VISION au Salon de l’Automobile de Tokyo. Ce concept de voiture de sport est animé par un moteur rotatif de nouvelle génération baptisé SKYACTIV-R, une technologie résolument anticonformiste qui est sans doute la plus emblématique de l’esprit d’innovation de la marque. Le concept RX-VISION – un véhicule aux ...
  • Mazda RX7 GLX FC En 1978 avec son coupé RX-7, Mazda a démocratisé le moteur rotatif licence Wankel dans le milieu des GT sport, si on fait exception de la Cosmo Sport des années 60. Pour 1986, Mazda revoit sa copie de fond en comble. Au programme une technologie raffinée à tous les étages, et bien entendu le rotatif ...
  • Mazda RX-7 F3DS Depuis 1978, Mazda persévère dans le moteur rotatif Wankel avec la RX-7. Après quelques tâtonnements stylistiques jugés trop proches des Porsche 944, la Mazda RX-7 Turbo mouture 1992 s’offre un design inédit et très personnel. Les performances grimpent sévèrement avec cette fois 239 ch à 6 500 tr/mn grâce à ses 2 turbos, tandis que ...
  • Mazda MX-5 : 4e génération Mazda a dévoilé son tout nouveau MX-5 à un parterre de privilégiés ce matin à Barcelone, et parallèlement au monde entier dans le cadre de deux événements similaires organisés au Japon et aux Etats-Unis. Ce modèle de quatrième génération qui réinterprète à sa façon le style KODO – l’Ame du Mouvement a reçu un accueil ...
  • Mazda 3 MPS En mars 2006 à Genève, Mazda poursuit le développement de son offensive sportive dans son catalogue. Après la déjà réussie et convaincante Mazda 6 MPS, c’est la Mazda 3 qui reçoit la déclinaison « MPS ». Elle reprend le bouillant groupe motopropulseur de la berline avec son turbo et ses 260 ch, mais reste en ...
  • Mazda RX8 FL En 2003, Mazda conservait ses gènes sportifs rotatifs mais changeait de catégorie en passant de la RX-7 à la RX-8. Enorme succès pour ce coupé sportif polyvalent, sportif et joliment dessiné, puisque plus de 170 000 exemplaires ont trouvé preneurs dans le monde ! Le malus avait stoppé net sa carrière en France, mais devant ...
  • 25 ans de Mazda MX-5 Mazda a mis en ligne aujourd’hui un site web spécial pour célébrer le 25ème anniversaire de son légendaire MX-5. Visant à connecter les fans et les clients du MX-5 du monde entier, ce site web offre un aperçu du passé et du futur du roadster le plus populaire de tous les temps, et intègre notamment ...
  • Mazda MX-5 FL Depuis 1989, Mazda exploite seul le marché des roadsters avec sa MX5. Avec une bouille inspirée de la Lotus Elan des années 60 son succès fût immédiat. Pour sa deuxième génération en 1998, le petit roadster nippon a évolué en douceur. Le plus visible est l’ablation des phares escamotables au profit de phares en amandes, ...
  • Mazda débute le trophée Andros à Val Thorens Première épreuve de la saison 2013-2014, Val Thorens réunissait ce week-end tous les protagonistes de cette nouvelle édition du Trophée Andros, 25ème du nom ! Il s’agissait donc pour le Team Mazda et pour les quatre Mazda3 engagées, des premières glisses et contre-braquages chronométrés ainsi que des premiers face à face avec la concurrence, particulièrement ...
  • Mazda 3 Trophée Andros pilotée par Olivier Panis Le Team Mazda France engagé sur le Trophée Andros 2013 – 2014 sera constitué de quatre nouvelles Mazda3. Les équipages de pilotes de ces quatre voitures sont dorénavant connus*. Ils sont composés, d’une part, de pilotes chevronnés disposant d’une longue expérience sur le Trophée Andros et, d’autre part, de Gentlemen Drivers. Dans l’ordre alphabétique, les ...
  • La Mazda 3 au Trophée Andros 2013 Mazda France a décidé de s’engager sur le Trophée Andros avec la nouvelle Mazda3 pour les trois prochaines saisons. Cet engagement correspond bien à l’esprit Challenger qui anime les équipes de Mazda en France et dans le monde. La nouvelle Mazda3 effectuera donc, avec seulement un mois d’intervalle exactement, ses premiers tours de roues sur ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Mazda 323 4WD Turbo, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *