Corvette Z06

La Z06 a depuis été offerte sur quatre des sept générations de Corvette de série, chacune faisant progresser les possibilités de la Corvette sur circuit :

Deuxième génération (1963) 1963 Chevrolet CorvetteElaboré par Zora Arkus-Duntov, le célèbre ingénieur de la Corvette, le premier pack optionnel Z06 permettait d’améliorer la tenue de route et le freinage et proposait en outre un réservoir de carburant plus grand qui réduisait la nécessité de s’arrêter pour ravitailler. Le moteur était un V8 small block à injection, épaulé par une boîte manuelle à quatre vitesses et un essieu arrière Positraction. Seuls 199 exemplaires ont été construits, dont 63 avec le gros réservoir.

Cinquième génération (2001-2004) 2001 Chevrolet Corvette Z06Avec un poids inférieur et plus de puissance, la Corvette Z06 de cinquième génération était l’une des voitures de série les plus rapides sur piste – une capacité corroborée par un chrono descendant sous les 8 mn sur le Nürburgring. Elle reposait sur une caisse spécifique à toit fixe, et l’allègement avait touché plusieurs éléments comme les vitres au verre plus mince ou l’échappement en titane. Son LS6 small block spécial délivrait jusqu’à 405 ch, qui passaient par une boîte manuelle six vitesses avec rapports adaptés à ses performances. La production atteignit 28.388 exemplaires.

Sixième génération (2006-2013) corvette-c6-z06-2La Corvette Z06 de sixième génération disposait de son propre châssis en aluminium, plus léger de 62 kg que la version acier de la Corvette de série. Sous le capot, le big block LS7 7,0 litres de 505 ch utilisait des techniques issues de la course, comme des bielles en titane ou un système de lubrification par carter sec. Le Pack Performance Z07 y ajoutait des freins carbone-céramique et des pneus Michelin Pilot Sport Cup, ce qui permettait à la Z06 d’effectuer le tour du Nürburgring en 7mn22s68. 27.979 exemplaires de ce modèle ont été construits, dont 740 avec le Pack Performance Z07.

Septième génération (2015) 2015 Chevrolet Corvette Z06La nouvelle Corvette Z06 est la Corvette de série la plus performante de toutes. Développée en même temps que la version compétition Corvette C7.R, elle reprend tous les enseignements de la course pour offrir plus d’appui aérodynamique, d’adhérence en virage et de qualité de freinage. Equipée du Pack Performance Z07 optionnel – composé aussi de pneus Michelin Pilot Super Sport Cup et de disques en carbone-céramique pour un freinage plus endurant – la nouvelle Z06 s’est montrée lors d’essais préliminaires plus rapide sur circuit que la Corvette ZR1 2013.

Z06 1963 : l’héritage de Duntov La première Z06 était un pack optionnel que l’on pouvait rajouter à la fameuse Corvette « split-window » de 1963, développé par Zora Arkus-Duntov, l’ingénieur légendaire de la Corvette et grand apôtre de la course. Il avait insisté avec succès pour que l’on offre sur la Corvette 1963 un pack qui permette aux clients qui le désiraient de courir avec leur voiture.

[slideshow id=294]Le fait de cocher la case RPO Z06 sur le bon de commande de la Corvette permettait d’avoir une barre stabilisatrice de plus forte section, 24 mm, des amortisseurs de plus grand diamètre et des ressorts presque deux fois plus raides que l’origine. Le pack Z06 comprenait également :

• Un freinage amélioré, avec des garnitures de tambour en métal fritté, qui s’échauffaient moins et résistaient mieux à l’usure que les segments habituels

• Des freins assistés avec un tambour spécifique Al Fin en fonte d’aluminium, plus léger, avec partie centrale en acier et ailettes de refroidissement sur le périmètre

• Un maître-cylindre à double circuit et un servofrein à dépression pour améliorer la sécurité et réduire l’effort de freinage

Ces organes allaient devenir des équipements normaux, mais ils étaient encore rares sur les véhicules de grande série de l’époque. Peut-être plus important pour la course, l’option Z06 pouvait être associée à un réservoir de carburant en fibre de verre plus grand atteignant 138 litres, permettant aux coureurs de rester plus longtemps en piste. Les modèles équipés Z06 ont été rapidement appelés « big tank » ou « tanker ». Cette option a été initialement limitée aux coupés parce que le grand réservoir ne rentrait pas dans le cabriolet. Chevrolet a ensuite revu le pack. La Corvette recevait en série le réservoir de 75 litres, et en option le grand réservoir. Il était désormais possible d’avoir le pack Z06 sur la décapotable. Apparemment il n’y eu qu’un seul modèle de construit. Mais au début, le pack faisait augmenter le prix de base de la Corvette de plus de 40%. Ce qui amena à supprimer du pack initial les jantes en alliage à montage rapide pour réduire le prix de l’option. Il n’y avait qu’un moteur disponible avec le pack Z06, le small block L48 5,3 litres de 360 ch, doté d’un système d’injection mécanique moderne. La Corvette a été une pionnière dans l’injection de carburant, puisqu’elle l’a lancée en 1957. Dans la dotation du pack, on trouvait aussi une boîte manuelle à quatre vitesses et l’essieu arrière Positraction. A cette époque pré-Internet, il n’y avait que peu de clients qui savaient que l’on pouvait obtenir sur la Corvette le pack Z06, même auprès des gens qui fréquentaient les milieux de la compétition. Sans publicité, il n’était connu que par le bouche à oreille. Il n’a donc équipé que 199 modèles, dont 63 seulement avec le gros réservoir. Comme la plupart ont été achetés et utilisés en compétition, il y a eu beaucoup de déchets. Les exemplaires restants et attestés – en particulier les Big Tank – sont très recherchés.

Z06 2001-2004 : sous la barre des 8 minutes au Nürburgring

2001 Chevrolet Corvette Z06Pour la cinquième génération de la Corvette, l’appellation Z06 devenait en 2001 le nom d’un modèle spécial qui permettait à la Corvette de se montrer plus performante que jamais. Les ingénieurs étaient partis d’une version spécifique à carrosserie fermée de la Corvette de série, qui comportait un toit fixe plus rigide et se montrait plus légère que celle du coupé à hayon. La voiture subissait aussi une cure d’allègement : échappement en titane, vitres amincies, roues en alliage léger, pneus classiques – remplaçant les pneus runflat d’origine – réduction de l’insonorisant, antenne radio fixe et non plus électrique et même batterie plus petite et plus légère. [slideshow id=293]Cela permettait de gagner environ 45 kg par rapport à un modèle coupé classique. La voiture disposait également de conduites de refroidissement arrière pour les freins intégrées aux ailes arrière, ce qui allait devenir un classique du style de la Z06. Dans l’équation poids/puissance, le moteur compte beaucoup et dans ce domaine, la Z06 de 2001 utilisait une version exclusive du small block LS6 Gen III. Il disposait d’un équipage mobile spécifique, avec un arbre à cames plus « pointu », des pistons augmentant le taux de compression et un bloc cylindre au dessin amélioré, ce qui favorisait sa respiration. Ainsi, il parvenait à délivrer 385 ch. D’autres améliorations ont permis de porter la puissance à 405 ch en 2002. Le moteur recevait les services d’une boîte manuelle à six vitesses avec rapports de démultiplication spécifiques pour la Z06. Comme la Z06 1963 des origines, la cinquième génération comprenait des éléments de châssis et des suspensions optimisés pour la piste. Sa suspension FE4 exclusive disposait de barres stabilisatrices de plus gros diamètre. Si elles étaient creuses, leurs parois étaient aussi plus épaisses pour plus de rigidité. Elle recevait aussi des amortisseurs de plus grand diamètre par rapport à la monte classique, une direction plus directe – 2,46 tours de butée à butée contre 2,66 sur les autres modèles – et une monte pneumatique plus généreuse, avec des pneus Goodyear Eagle F1 SC montés sur des jantes en aluminium forgé, plus légères et plus résistantes. Avant la fin de la production, la Z06 sur base de cinquième génération de Corvette commençait à bénéficier des apports technologiques tirés du programme de compétition du Corvette Racing, comme des éléments allégés en fibre de carbone. Une série spéciale 24 Heures du Mans 2004 – où le Corvette Racing avait réalisé un mémorable doublé lors de la célèbre course d’endurance de 24 heures – utilisait un capot de fibre de carbone pour faire gagner 4,5 kg au nez de la voiture, ce qui améliorait son équilibre. La Corvette Z06 2004 a apporté la preuve de ses possibilités lorsqu’elle est devenue l’une des premières voitures à parvenir à un chrono de moins 8 minutes (7mn56s) sur le célèbre circuit routier du Nürburgring, en Allemagne.

Z06 2006-2013 : le tremplin du succès corvette-c6-z06-9La Corvette Z06 de sixième génération a permis à la Corvette de se frotter aux meilleures supercars du monde. Avec son rapport poids/puissance de 6,2, l’un des meilleurs du monde, elle parvenait à franchir le 0 à 100 km/h en 4,1 secondes et à atteindre une vitesse de pointe de 320 km/h. A la base, la Z06 reposait sur son propre châssis aluminium dédié – pour la première fois, une version spéciale de Corvette avait droit aussi à sa structure spécifique.

Le châssis en aluminium de la Z06 gagnait 62 kg par rapport au châssis en acier utilisé dans les modèles standards et comprenait même un berceau moteur en magnésium, ce qui permettait à la voiture d’offrir un poids de seulement 1.420 kg. Monté sur ce berceau, se trouvait un autre bijou technologique : le big block LS7. Affichant une cylindrée de 7,0 litres, c’était le plus gros moteur offert dans la Corvette depuis plus de 30 ans – et le moteur le plus puissant de l’histoire de la Corvette jusqu’à l’introduction de la Corvette ZR1. Le LS7 mettait à profit l’héritage de la course recueilli auprès du programme Corvette Racing pour améliorer les flux d’air et les techniques d’allègement. Il reprenait les bielles titane et un système de lubrification par carter sec, ce qui lui permettait d’aligner 505 ch. En plus de son châssis spécifique et de son moteur LS7, la Corvette Z06 de sixième génération avait d’autres atouts :

• Une carrosserie plus rigide à toit fixe

• Des ailes avant et arrière plus larges – avec ailes avant en fibre de carbone

• Un spoiler arrière et une lame avant spécifiques

• Des écopes de refroidissement pour les freins avant et arrière – avec la typique écope intégrée dans l’aile arrière

• Des jantes en alliage léger spéciales de 18 pouces à l’avant et de 19 pouces à l’arrière, chaussées de 275/35ZR18 à l’avant et de 325/30ZR19 à l’arrière

• De généreux disques de frein avant de 355 mm avec étriers à six pistons et de 340 mm à l’arrière avec étriers 4 pistons

• Une barre stabilisatrice, des ressorts et des amortisseurs spécifiques.

L’ultime Corvette Z06 dotée du Pack Performance Z07 reprenait un certain nombre d’éléments utilisés sur la Corvette ZR1, comme les disques carbone-céramique, les pneus Michelin Pilot Sport Cup, des éléments de carrosserie supplémentaires en fibre de carbone et la suspension Magnetic Selective Ride Control. En 2012, une Corvette dotée du pack Z07 a bouclé le Nürburgring en 7mn22s68.

Z06 2015 : plus performante que jamais 2015 Chevrolet Corvette Z06La nouvelle Corvette Z06 est la première Z06 à offrir un moteur suralimenté, une boîte automatique et un toit découvrable, ce dernier étant permis par la plus grande résistance de la structure en aluminium. C’est aussi la Corvette la plus performante sur circuit.

[slideshow id=292]Elle a été développée conjointement avec la version de compétition Corvette C7.R. C’est pourquoi elle reprend des techniques exploitées par le Corvette Racing, qui a remporté nombre de succès dans le Tudor United Sports Car Challenge, autrefois American Le Mans Series. La Z06 est animé par le V8 6,2 litres suralimenté, dont la puissance devrait atteindre 625 ch (466 kW). Elle est l’une des seules supercars au monde à proposer le choix entre deux transmissions : boîte manuelle à sept vitesses ou nouvelle boîte automatique à huit vitesses. Développée par General Motors, la boîte auto à huit rapports et palettes au volant offre la possibilité de passer les rapports avec les palettes ou avec le levier de vitesse séquentielle, avec des passages doux et rapides qui rivalisent avec les meilleures boîtes à double embrayage ou semi-automatiques du monde. Un pack carbone aérodynamique optionnel permet d’équiper la voiture avec une lame de spoiler avant en fibre de carbone dotée d’ailettes style aviation, de bas de caisse en fibre de carbone et d’un spoiler arrière plus grand avec un aileron fixe – un petit aileron vertical au bord du spoiler qui accroît considérablement la force d’appui. Le pack Z07 ajoute des ailerons plus imposants, un spoiler arrière ménageant une fenêtre de vision et équipé d’un aileron mobile, des pneus Michelin Pilot Super Sport Cup et des freins en carbone-céramique. Avec ce pack, la Corvette Z06 bénéficie de plus d’appui aérodynamique que tout autre voiture de série GM. La nouvelle Corvette Z06 sera commercialisée aux Etats-Unis début 2015. Dès le printemps 2015 et après son lancement aux Etats-Unis, elle sera également proposée chez certains concessionnaires en Europe.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
    Corvette Z06, 10.0 out of 10 based on 3 ratings

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *