Alpine Signatech Champion ELMS 2014

alpine-signatec-a450-8Signatech-Alpine avait promis de jouer la victoire sur le circuit d’Estoril, au Portugal. Alors qu’une deuxième place était suffisante pour s’assurer d’un nouveau titre continental, quel que soit le résultat de ses rivales, l’équipe tricolore abordait cette manche décisive comme toutes les autres. Et comme à chaque fois depuis le mois de mai, l’Alpine A450b montrait sa capacité à se battre pour la victoire. Troisième sur la grille de départ, Nelson Panciatici se portait au deuxième rang dès la première ligne droite. Il restait au contact de la Zytek des leaders jusqu’au premier changement de pilote. Pour son anniversaire (23 ans aujourd’hui), Paul-Loup Chatin prenait le relais et passait devant au terme de la première heure de course.

[slideshow id=449]La lutte s’intensifiait pour la première place avec le retour d’une Ligier, mais l’Alpine A450b pointait à nouveau en tête après le second ravitaillement. Installé à son tour dans le baquet, Oliver Webb creusait l’écart graduellement pour préparer le double relais final de Paul-Loup Chatin.

Mais deux pénalités successives ralentissaient la progression de l’Alpine A450b. D’abord un Stop&Go (lié au nombre de mécaniciens présents autour de la voiture durant un ravitaillement) puis un arrêt de trois minutes (patinage dans les stands) faisait tomber la numéro 36 au sixième rang du classement général.

alpine-champion-ELMS-2014 copieÀ moins d’une heure de l’arrivée, la stratégie devait donc être adaptée. L’équipe Signatech-Alpine mettait alors tout en œuvre pour assurer les points nécessaires à la conquête d’un second titre consécutif.

Paul-Loup Chatin récupérait la cinquième position et calquait son rythme sur les plus rapides en piste pour passer la ligne d’arrivée en champion ! Cette saison particulièrement disputée s’achevait avec un cinquième vainqueur différent en European Le Mans Series, preuve du niveau de compétitivité qui régnait cette année dans le plus relevé des championnats LM P2.

C’est le troisième titre européen pour Alpine après ceux acquis il y a quarante ans avec l’Alpine A441 et l’an passé avec l’Alpine A450. Nelson Panciatici est le premier pilote à remporter deux titres consécutifs dans cette catégorie en European Le Mans Series… Paul-Loup Chatin, à exactement 23 ans, devient le plus jeune champion LM P2 ! Oliver Webb, 23 ans et 6 mois, n’était pas très loin de ce record.

Au-delà de la joie de conserver ce titre, Alpine tient également à apporter tout son soutien à Jules Bianchi et à ses proches. Il fait partie de notre famille. Son grand-père Mauro et son grand-oncle Lucien furent les premiers vainqueurs scratch au volant d’une Alpine sur circuit lors de 500 kilomètres du Nürburgring 1965 avec l’Alpine M65. Nous pensons à Jules au moment d’entamer les célébrations.

Classement des 4 Heures d’Estoril

  1. Sébastien Loeb Racing 24 (Capillaire – Eriksson) 146 tours
  2. Newblood by Morand Racing 43 (Hirsch – Klien – Ragues) +35’’399
  3. Jota Sport 38 (Albuquerque – Dolan – Tincknell) +43’713
  4. Race Performance 34 (Frey – Mailleux – Niederhauser) + 1 tour
  5. Signatech-Alpine 36 (Chatin – Panciatici – Webb) + 1 tour
  6. Murphy Prototypes 48 (Derani – Littlejohn – Wells) + 2 tours
  7. Greaves Motorsport 41 (Faisca – Fletcher – McMurry) + 2 tours
  8. Pegasus Racing 29 (Coleman – Leutwiler – Schell) + 5 tours…

European Le Mans Series 5/5

  1. Signatech-Alpine 36 – 78 points
  2. Jota Sport 38 – 74 points
  3. Newblood by Morand Racing 43 – 68 points
  4. Sébastien Loeb Racing 24 – 57 points
  5. Race Performance 34 – 57 points…

[nggallery id=449]

    Retrouvez tous nos dossiers sur vos voitures de sport préférées réalisés par la Rédaction du Guide des Sportives. D’hier à aujourd’hui, chaque voiture de sport est passée au crible et vous est présenté en détail. Véritable Guide d’achat des voitures de sport, le Guide éponyme vous permettra de vous guider dans votre recherche de voiture sportive, vous rappeler votre GTI ou votre cabriolet de votre jeunesse et même vous accompagner dans votre conduite sportive “familiale” avec les berlines et breaks sportifs. Chaque semaine, le Guide des voitures de sport est complété de nombreux dossiers de voitures de sport d’hier et d’aujourd’hui.

    Pas de sectarisme, ici toutes les sportives sont les bienvenues, des GTI aux Grand Tourisme, des Light Cars aux berlines sportives, de Peugeot à Ferrari, de Fiat à Lotus, en passant par Mercedes-Benz, Lamborghini, Audi, Renault Sport, Gordini, Nissan, Honda, Seat, VW…

    Bon surf !

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
    Alpine Signatech Champion ELMS 2014, 10.0 out of 10 based on 3 ratings

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *