Audi Nanuk Concept sur le stand Audi à Francfort

NQC130010La sportivité sous une nouvelle forme – Audi présente son concept nanuk quattro au Salon de Francfort. Ce concept cross over associe le dynamisme d’une voiture sportive à haute performance à l’expertise du quattro Audi sur les routes, les circuits et en off-road. Le moteur V10 TDI établit de nouvelles références en termes de puissance et d’efficience.

[slideshow id=23]Audi a développé le concept nanuk quattro en collaboration avec les designers d’Italdesign Giugiaro. Le résultat est une voiture sportive pour tous les moments de la vie et toutes les surfaces – sur un circuit, une autoroute, une route de campagne sinueuse, mais aussi off-road, sur le sable ou la neige. Ce concept crossover associe le dynamisme d’un véhicule sportif et la versatilité d’un véhicule sportif de loisir.

Le concept Audi nanuk quattro présente le nouveau moteur V10 TDI, installé longitudinalement devant l’essieu arrière. Le puissant moteur diesel 5 litres de 544 ch délivre un couple de 1 000 Nm au vilebrequin à partir de seulement 1 500 tours / minute. Le dispositif de suralimentation est contrôlé via l’Audi valvelift system (AVS). Le système d’injection opère une pression de 2 500 bar. Une boite S tronic à 7 rapports, placée derrière le moteur, envoie le couple à une transmission quattro spécialement créée.

Le concept Audi nanuk quattro pèse 1 900 kg. Il effectue le 0 à 100 km/h en 3,8 secondes et a une vitesse maximale de 305 km/h. La gestion thermique innovante avec ses boucles refroidissantes séparées et sa pompe à huile régulée directement contribuent à la consommation de carburant de seulement 7,8 litres / 100 km en moyenne.

Les double triangles de suspension avant guident les roues de 22‘‘, montées sur des pneus de série de 235/50 à l’avant et de 295/45 à l’arrière. Les disques de freins en céramique et carbone supportent les températures hautes et sont extrêmement résistants à l’abrasion.

L’adaptive air suspension à réglage électronique représente la future génération technologique chez Audi. Le conducteur peut ajuster manuellement la garde au sol du concept Audi nanuk quattro en 3 positions : normal, 30 mm plus bas ou 40 mm plus haut. Le système contrôle également le niveau de la carrosserie elle-même selon la vitesse et l’itinéraire fournit par le système de navigation. Sur l’autoroute, par exemple, la carrosserie reste abaissée, même à basse vitesse. Elle s’élève automatiquement lorsque la voiture tourne sur une route à graviers.

Un élément technologique important sur ce concept est la direction active intégrale, qui résout le conflit classique entre conduite dynamique et stabilité. Le système associe l’efficace direction dynamique Audi sur l’essieu avant et qui intervient, entre autres, dans les virages pour une stabilité optimale, et une direction supplémentaire aux roues arrière. Deux actionneurs séparés activent les deux barres d’accouplement.

Lorsque le conducteur s’incline vers le bas pour modérer sa vitesse, les roues arrière s’élèvent à 9 degrés dans la direction opposée aux roues avant. Ceci réduit l’empattement de pratiquement 100 cm, réduisant le rayon de braquage d’environ 10 m. La gestion devient alors plus agile. Le concept Audi nanuk quattro tourne encore plus facilement et est essentiellement neutres dans les virages.

À plus haute vitesse, le système tourne les roues arrière de 2,5 degrés dans la même direction que les roues avant. Ceci étend l’empattement pratiquement de 140 cm pour une meilleure stabilité. Sur l’autoroute, la voiture tient fermement au sol et gère les virages rapides et les manœuvres d’évitement avec aplomb.

Précis et sans compromis: le design extérieur
Le concept Audi nanuk quattro a un empattement de 2 710 mm. Il a une longueur de 4 S41 mm, une largeur de 1 990 mm et une hauteur de 1 337 mm. La carrosserie porteuse est un Audi Space Frame (ASF) en aluminium léger. Les composants en carbone constituent la surface extérieure et sont finis en Rouge Extrême. Ils sont prononcés et anguleux.

Le concept Audi nanuk quattro est une sculpture dynamique sur de larges roues qui ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire du langage design chez Audi. Une version très plate de la calandre single-frame hexagonale est placée sur l’avant du véhicule. Un cadre étroit en aluminium entoure son insert.

Les feux diurnes dynamiques accentuent la signature Audi lorsque l’on met le contact et servent également de clignotants. Particulièrement distinctif, le passage entre les feux de croisements et les feux de routes est possible grâce à la nouvelle technologie Audi Matrix LED. Lorsque la voiture roule en feux de croisement, elle semble nette et ouverte, mais lorsque les feux de route sont allumés, elle semble inclinée et concentrée.

Les larges entrées d’air de l’avant semblent tournées vers l’arrière. 3 barres verticales structurent l’intérieur. Les lames, qui forment l’extrémité basse du pare-chocs, incluent des fentes pour l’entrée d’air. Les quatre anneaux sont apposés sur une calandre singleframe. Les contours des ailes dominent lorsque l’on observe le concept Audi nanuk quattro de profil. Le contour à l’avant forme un capot gonflé et net, un classique dans le design Audi. Le contour arrière s’étend tel une vague au-dessus de la roue. La vitre arrière est basse et les piliers C flottent délicatement vers l’arrière de la voiture. Sur la partie basse des flancs, des larges rebords limitent les bas de marche. La portière est sculptée. Les parties haute et basse dépassent avec assurance alors que la partie centrale est légèrement renfoncée. Les portières s’ouvrent vers le haut. Des caméras fines, comme des ailes, remplacent les rétroviseurs. Derrière l’ouverture de la portière se trouve une large lame verticale, comme sur l’Audi R8. Elle permet l’entrée d’air pour le moteur V10 TDI. Une seconde lame placée derrière la fenêtre latérale est mobile et facilite le flux d’air à travers le compartiment moteur.

L’alternance des surfaces qui dépassent et qui sont renfoncées continue à l’arrière de la voiture. Une section concave s’étend sur toute la largeur et intègre les anneaux Audi, les feux arrière et les feux de stop, qui constitue une bande plate entre les feux. La plaque d’immatriculation est montée sur une autre surface renfoncée sur la partie basse du coffre. 2 larges pots d’échappement se trouvent sur le diffuseur. Une large vitre arrière expose le moteur TOI. La carrosserie arrière complète peut être rabattue en une partie comme sur une voiture de course lors des travaux d’entretien.

Les bagages des passagers peuvent être placés à l’avant de la voiture, où il y a la place pour deux valises trolleys ou un sac de golf.

Systématiquement orientée vers le conducteur: l’intérieur
L’intérieur du concept Audi nanuk quattro a été réduit à l’essentiel. L’architecture se concentre autour des outils technologiques. Un îlot de carbone souligne le cockpit et offre au conducteur une fonctionnalité claire. Le tableau de bord semble flotter et accentue les lignes horizontales et la largeur de la voiture. Il est soutenu par des étriers en aluminium sur la console centrale. En plus de nombreux compartiments de rangement, on trouve aussi un support en matériau souple dans les portières ciseaux. Tous les boutons de contrôle, dont ceux pour la suspension, la «touchwheel» pour la navigation et les fonctions multimédia et les clignotants sont concentrés sur la console centrale et le volant. Les sièges avec dossiers rabattables, des rebords prononcés, et des appuie-têtes intégrés sont ajustables électriquement. Un téléphone mobile peut être rechargé par induction dans l’Audi phone box.

Plutôt que d’avoir des boutons et des aiguilles physiques, la voiture a un système d’outils programmable. Le conducteur peut configurer une variété d’écrans et d’informations selon ses besoins. 2 petits écrans dans la zone des piliers A servent de rétroviseurs extérieurs et diffusent les images des caméras fixées sur les portières. La même fonction est assurée par un autre écran qui remplace le rétroviseur central. De l’aluminium foncé brille à l’avant du tableau de bord, dont la surface ainsi que celle des sièges, des accoudoirs et des portières est revêtue de cuir fin gris. L’intérieur du concept Audi nanuk quattro est en carbone.

[nggallery id=23]

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 6.4/10 (5 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
    Audi Nanuk Concept sur le stand Audi à Francfort, 6.4 out of 10 based on 5 ratings
    Please follow and like us:
    20

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.