Le vent de la F1 souffle sur la nouvelle Alpine A110

Fondamental dans le développement d’une sportive hautes performances comme l’Alpine A110, le travail aérodynamique trouve son expression majeure en Formule 1, où les essais en soufflerie s’effectuent avec le plus haut niveau de technicité. Pierre Sancinéna, ingénieur aérodynamicien chez Alpine Cars, a eu l’idée de passer un partenariat avec ses collègues d’Alpine F1 Team afin de bénéficier de leurs méthodes et de leurs outils. Il nous guide dans les coulisses d’un essai pas comme les autres.

Eliminer la portance, limiter au maximum la trainée et générer de l’appui mais selon un rapport bien précis : le travail des aérodynamiciens pour qu’une Formule 1 reste collée au sol, aille le plus vite possible en ligne droite et conserve une vitesse optimale de passage en courbe est primordial. A Enstone (Angleterre), siège – entre autres – de la partie « châssis » de l’écurie Alpine F1 Team, ils sont entre 100 et 120 ingénieurs à plancher en permanence sur la gestion des flux d’air, à travers des outils numériques de CFD (dynamique computationnelle des fluides) ou en soufflerie. Ailerons, déflecteurs, fond plat, pontons, diffuseur : tous ces éléments et bien plus encore sont modelés le plus finement possible pour optimiser les performances de la monoplace. 

 Le summum du travail aérodynamique, c’est en Formule 1 qu’on le trouve. C’est là que nous puisons les bonnes méthodes et les bons outils.

Pierre Sancinéna, ingénieur aérodynamicien Alpine Cars 

 

PARTENARIAT AVEC ENSTONE 

Aux Ulis (France), siège d’Alpine Cars, Pierre Sancinéna réfléchit de la même manière que ses collègues d’Enstone. Ingénieur aérodynamicien mais aussi pilote semi-professionnel*, il conduit depuis trois ans les développements aérodynamiques destinés aux modèles actuels des gammes Alpine et Renault Sport (A110 et Mégane R.S. Trophy-R), ainsi que ceux des futurs modèles. Il convient facilement que « le travail en soufflerie est essentiel dans le développement aérodynamique d’un modèle sportif comme l’A110 ».

Pour optimiser ce travail sur les Alpine routières, il a l’idée de faire appel aux équipes de développement aérodynamique d’Enstone. « Nous avons mis en place notre collaboration en mars 2020 et nous faisons le point chaque semaine pour optimiser notre méthodologie, nos outils de CFD et appliquer les méthodes de la Formule 1 lors de nos essais » explique-t-il.

L’Alpine A110 est prête à débuter ses tests en soufflerie

Ce partenariat avec Alpine F1 Team porte sur des savoir-faire spécifiques, afin de les mettre à profit sur les futurs modèles routiers Alpine en développement. Les équipes d’Alpine Cars ont ainsi amélioré la corrélation entre les calculs sur ordinateur et le résultat obtenus lors des séances en soufflerie. De quoi gagner du temps et de l’argent en évitant les phases de développement multiples et en limitant les allers-retours entre la CFD et la soufflerie. Mais pour gagner en efficacité et réussir à optimiser également le développement direct de certaines pièces ou parties de véhicule, il fallait aller encore plus loin.

DES CAPTEURS INEDITS

C’est ainsi qu’une A110 a traversé la Manche pour se faire équiper dans les ateliers d’Enstone de nombreux capteurs utilisés par les aérodynamiciens de la F1. Une instrumentation inédite et ultra-précieuse pour recueillir encore plus de données et mieux cartographier les pressions sur la carrosserie et les flux autour du véhicule. Et c’est début mars, dans le tunnel de la soufflerie S2A à Montigny-le-Bretonneux, que la F1 a ainsi pu souffler sur cette A110 de test totalement transfigurée.

Elle arborait notamment sous son châssis avant un large treillis métallique baptisé « rake », directement dérivé de ceux que les A521 d’Esteban Ocon et Fernando Alonso utilisent lors des essais libres les week-ends de Grand Prix. Bardé de capteurs de pression semblables aux sondes Pitot des avions, il permet de cartographier tout le volume d’air qui passe dans le soubassement de la voiture. « C’est un outil unique pour nous, c’est vraiment la première fois qu’on utilise ça sur notre voiture de série. » précise Pierre Sancinéna.

Lors de cet essai en soufflerie, les ingénieurs d’Alpine Cars ont également utilisé de la « Flow-Vis », une peinture spéciale mise au point par leurs collègues de la F1. Posée au rouleau sur le capot et les ailes de la voiture, elle s’étale seulement à partir d’une certaine vitesse selon une manière qui permet d’étudier l’écoulements des flux d’air sur la carrosserie. Un outil très visuel qui aide à valider les calculs opérés sur ordinateur via la CFD.

BIENTOT SUR LA ROUTE

Dans le cadre de cette séance de soufflerie inédite, l’apport des aérodynamiciens d’Alpine F1 Team n’a pas été que matériel. Depuis la salle des opérations – la fameuse « Race Control room » – d’Enstone, ils ont pu scruter les images retransmises en direct et analyser les données s’affichant sur leur écran d’ordinateur. Qui de mieux placé en effet que les personnes habituées à utiliser les outils dont était bardée l’A110 pour décrypter les résultats de ce test ?

Des résultats qui serviront à valider certaines options, certaines idées, certains éléments en cours de développement chez Alpine Cars, aussi bien pour de futures évolutions de l’A110 que pour d’autres modèles à venir, qui emporteront donc un peu de F1 avec eux sur la route.

VERS LES 24H DU MANS

Passionné depuis toujours par le sport automobile, Pierre Sancinéna a commencé sa carrière de pilote à 15 ans, en karting. Après quelques bonnes performances à l’échelle régionale, il tente sa chance au volant ACO, au Mans. Il termine deuxième et obtient une bourse de la fédération pour participer à son premier championnat monoplace en F4 en 2010.

Palmarès et faits marquants

2010 : Championnat de France F4
2011 : 3ème du championnat de France F4
2012 : Championnat d’Europe F3
2012, 2013, 2014 : diverses expériences en GT et en prototypes
2015 : Champion de France GT junior (sur Audi R8 GT3)
2016 : Championnat de France prototype en LMP3
2017 : Championnat de France GT4 (sur Porsche Cayman GT4)
2018 : Champion de l’Alpine Elf Europa Cup, Vainqueur de la coupe du monde GT4 avec l’Alpine A110 GT4, Vainqueur de plusieurs courses sur le championnat de France GT avec l’Alpine A110 GT4
2019 : Championnat d’Europe GT4 avec l’Alpine A110 GT4
2020 : 3ème du championnat Alpine Elf Europa Cup
2021 : Championnat ELMS sur une LMP2

Depuis la première fois où il a pu enfiler une combinaison de pilote, son objectif a toujours été le même : gravir les échelons du sport automobile pour participer à la course d’endurance la plus mythique du monde, les 24H du Mans.

Avec cette très belle opportunité de pouvoir courir avec une LMP2 cette saison dans le très réputé championnat ELMS, il a fait un pas important dans cette direction. Evidemment, son rêve ultime reste de pouvoir courir au Mans… sur une Alpine, pour lui qui est tant attaché à cette marque.

  • Nouvelle Alpine AGTZ Twin Tail chassis #00
    Le partenariat innovant entre La Squadra et Zagato franchit une nouvelle étape avec la présentation mondiale de l’AGTZ Twin Tail sur les rives du lac de Côme. Dévoilée pour la première fois en février dans l’atelier historique de Zagato à Milan, l’évolution de la maquette vers le show car voit l’art et l’ingénierie se marier ...
  • Nouvelle Alpine Alpenglow Hy4
    Sous les projecteurs du Mondial de l’Automobile 2022 de Paris, Alpine présentait son concept Alpenglow, véritable manifeste des futures orientations de la marque en termes de design et d’innovation durable, la « mère de toutes les futures Alpine ». Un modèle fondateur qui incarnait les recherches déjà initiées par la marque sur le moteur thermique ...
  • GP F1 Suzuka Japon 2024 – 7 avril
    Après trois Grand Prix, peu de doute désormais sur le déroulé de la saison. Red Bull et Verstappen sont bien devant, et si son abandon lors de la dernière course a laissé des miettes de victoire aux autres, et à Sainz Jr. en particulier, l’avance de performances pure est incroyable. D’ailleurs, dès les qualifications, Verstappen ...
  • Nouvelle Alpine A290 roule sur le cercle arctique polaire
    « Notre future citadine sportive A290 s’exprime actuellement dans les conditions extrêmes et exigeantes de la Laponie suédoise. Cette étape essentielle a pour objectif de confirmer les orientations prises en termes de comportement et d’agilité propre à notre ADN sur basses adhérences. Afin de peaufiner son développement et qu’elle puisse être efficace en toutes circonstances ...
  • Nouvelle Alpine AGTZ Twin Tail Zagato
    Un partenariat innovant entre La Squadra et Zagato fait entrer l’art exquis de la carrosserie dans une nouvelle ère. Révélée dans les murs de l’atelier historique de Zagato à Milan, l’AGTZ Twin Tail représente un mélange intrépide d’art et d’ingénierie. Héritage et technologie. L’histoire et le progrès. « À l’aube d’une nouvelle ère pour l’automobile, les ...
  • Alpine V6 Turbo Le Mans
    Depuis 1986, l’Alpine V6 Turbo souffle sur les braises du sport automobile français. Mais elle peine à réussir en raison du peu de moyen que la Régie a mis à sa disposition. Après un retour au « A flêché » sur le capot avant avec la V6 Turbo Mille Miles (1989), c’est une fin de ...
  • 20 000ème Alpine A110 produite à la Manufacture Alpine Dieppe Jean Rédélé
    La Manufacture Alpine Dieppe Jean Rédélé a produit la semaine dernière sa 20 000ème A110 depuis le lancement de la production le 1er décembre 2017. Il s’agit d’une A110 R Le Mans, série limitée à 100 exemplaires célébrant le 100ème anniversaire de la course mythique d’endurance des 24h du Mans. L’A110 est de loin l’Alpine la plus ...
  • Alpine A610
    Après des années d’hésitations, Renault se décide en 1989 à redonner une chance à Alpine. La dernière ? Mille Miles et Le Mans finissent la génération des Alpine V6 Turbo (GTA), avant qu’en 1991 la nouvelle Alpine A610 ne soit lancée. Renault avait de grandes ambitions mais pas mis tous les moyens de son côté. ...
  • GP F1 Singapour 2023 – 17 septembre
    La petite nouveauté à Singapour est l’annonce par la FIA d’un contrôle renforcé et désormais possible sur la flexibilité des éléments aérodynamique semble changer la donne. Le paddock savait que Red Bull usait (et abusait ?) de cet artifice. La méforme des Red Bull à Singapour alors qu’elles dominent outrageusement la saison laisse à penser ...
  • GP F1 Monza Italie 2023 – 3 septembre
    Le réveil de la deuxième partie de saison a été brutal : oui Verstappen est toujours intouchable. Alors à Monza, là où les surprises ont été nombreuses (Vettel, Gasly, Leclerc…), on avait de sérieux espoirs. Les Tifosi encore plus avec des Ferrari particulièrement véloces en qualifications. Ailerons fins, fuselage affûté, les monoplaces de la Scuderia ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Le vent de la F1 souffle sur la nouvelle Alpine A110, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.