Nouvelle Volkswagen ID Buggy à Genève 2019

VW ID Buggy Genève 2019L’ID. Buggy fait remonter le temps. Un claquement de doigts et, soudain, c’est comme si quelqu’un avait propulsé dans le futur le concept du Buggy californien des années 60 et le style de vie qui allait avec. « Le design puriste de l’ID. Buggy est le résultat de l’interprétation moderne et rétro d’une icône. C’est indubitablement un Buggy, mais totalement repensé », résume le patron du design de Volkswagen, Klaus Bischoff. Voici un véhicule zéro émission haute technologie pour l’été, la plage, la ville. Sur les plans optique et technique, il présente une nouvelle facette de la plate forme modulaire électrique (MEB). Volkswagen dévoilera pour la première fois son ID. Buggy dans le cadre du 89e salon de l’automobile de Genève qui se tiendra du 7 au 17 mars 2019.

Du Boxer au moteur électrique. Les similitudes entre le Buggy de plage de jadis et le nouvel ID. Buggy font traverser cinq décennies en un clin d’œil : tous les buggies des années 60 présentaient des modules très variés toujours basés sur le châssis de la légendaire Coccinelle ; le moteur boxer à quatre cylindres était placé à l’arrière. Des petits constructeurs ont recouvert le châssis et le moteur d’une coque en plastique renforcée de fibre de verre, écrivant ainsi une belle page de l’histoire de l’industrie automobile. L’ID. Buggy renoue avec ce concept culte en y apportant les possibilités techniques de l’ère moderne : c’est le châssis progressif de la MEB qui constitue aujourd’hui la base du véhicule. En outre, une batterie haute tension est intégrée dans le plancher du véhicule. Cette batterie lithium-ion offre à l’ID. Buggy une capacité énergétique de 62 kWh pour alimenter en courant le moteur électrique d’une puissance de 150 kW / 204 CV placé à l’arrière sur des distances dynamiques de 250 kilomètres (WLTP). Le moteur électrique présente son couple maximal de 310 Nm pour sortir l’ID. Buggy du sable, ce qui convient très bien à son caractère sportif. En outre, cette voiture électrique fournit suffisamment de puissance sur l’axe arrière, même sur sol dur. En accélération maximale sur des pistes stables, le prototype atteint une vitesse de 100 km/h en seulement 7,2 secondes. La vitesse maximale est réglée par dispositif électronique sur 160 km/h. Comme alternative à la propulsion arrière, on peut aussi envisager d’ajouter un moteur électrique sur l’axe avant pour réaliser une transmission intégrale avec « arbre à cardan électrique ».

Rechargement partout dans le monde. Ce véhicule pourra bientôt se recharger dans tous vos lieux préférés : que ce soit à la plage, à un festival, en ville ou bien d’autres endroits. La marque Volkswagen dévoilera à Genève les innovations du groupe, comme une borne mobile de recharge rapide qui pourra être mise en place temporairement sur un lieu quelconque ou au contraire définitivement. Grâce à la technologie de recharge rapide en courant continu d’une capacité maximale de 100 kW, les batteries des modèles MEB de Volkswagen seront rechargées en une demi-heure à 80 % : une nouvelle énergie pour prolonger le plaisir de conduite.

 

Pas de toit, pas de portières. La plate-forme MEB est une avancée permettant d’allier les proportions les plus vives avec le nouvel ADN de l’e‑mobilité. Par exemple, l’ID. Buggy avec son design clair et sculptural met en valeur la sensation de conduite exceptionnelle du Buggy. Pour que le conducteur prenne plaisir à ressentir le vent de conduite, on a consciemment renoncé à un toit fixe et à des portières. C’est pourquoi l’habitacle robuste et de conception minimaliste se démarque par l’utilisation de matériaux imperméables. Le prototype est un modèle deux places ; mais l’ID. Buggy peut aussi être fabriqué en version 2+2 places.

Alimenté par Volkswagen, construit par X. Le composite de la carrosserie, mélange de plastique, d’acier et d’aluminium, est autoportant. Grâce à la structure modulaire, la partie supérieure de la carrosserie peut être détachée du châssis MEB. C’est un signal clair qui est donné aux petits constructeurs et aux startups : comme autrefois, Volkswagen fait appel pour le concept de l’ID. Buggy à des producteurs externes. L’offre ? Sur cette base, vous pouvez créer vous-même le Buggy sans émission d’une nouvelle ère – que ce soit pour Santa Barbara, en Californie, la baie de Yalong en Chine ou Sankt Peter-Ording en Allemagne. La plate-forme MEB a, de manière générale, le potentiel pour devenir, pour un grand nombre de constructeurs automobiles, la nouvelle base technique de l’e-mobilité. Contexte : Début 2019, Volkswagen avait pour la première fois annoncé vouloir rendre accessible à ses concurrents la MEB comme plateforme pour véhicules électriques.

Précurseurs d’un nouveau modèle ID. ? En même temps, l’ID. Buggy illustre le grand spectre de la mobilité sans émission pouvant être réalisé avec la plate-forme modulaire électrique au sein de la marque Volkswagen. L’ID. Buggy prouve, par exemple, que même un véhicule zéro émission très légèrement équipé, quel qu’en soit le type, a toute sa place dans le futur cercle de la famille ID. Après l’ID. (voiture compacte), l’ID. Buzz (van), l’ID. Crozz (SUV) et l’ID. Vizzion (berline), le nouvel ID. Buggy est déjà le cinquième prototype basé sur la plate-forme MEB à venir enrichir la famille ID. de Volkswagen.

Design extérieur en détail : 100 % Buggy, 100 % ID.

De belles proportions. L’ID. Buggy a été conçu pour les pistes de terre, les dunes et les plages. Chaque millimètre de sa carrosserie l’indique, peu importe l’angle depuis lequel on le regarde. Mais bien entendu, cette Volkswagen est aussi prédestinée pour aller passer d’agréables soirées dans les métropoles. Vivez le ‘Summer in the City’ en live et via les haut-parleurs Bluetooth. Conducteur et passager ont vue sur des garde-boues imposants ; au centre du véhicule, les marchepieds en creux prolongent la ligne de ces garde-boues ; dans les rétros apparaissent les épaules montantes de la partie arrière. La ligne ininterrompue qui fait tout le tour du véhicule et que forment les garde-boues indépendants, les marchepieds en creux, le haut capot avant et la partie arrière surplombant l’ensemble, le tout laqué couleur Fern Green mat mais éclatant, confère une belle allure à ce Buggy moderne. Le soubassement, qui fait lui aussi tout le tour du véhicule, est recouvert d’un vernis de texturation d’une couleur bleu foncé, Grey Tech Blue. L’effet apporté par ces deux couleurs est extraordinaire : à l’œil, la partie verte semble flotter au-dessus de la zone bleu foncé. C’est nouveau, léger. Et pourtant, c’est 100 % Buggy, 100 % ID. Ce prototype zéro émission fait 4 063 mm de long, 1 890 mm de large et 1 463 mm de haut. L’empattement entre les deux axes est de 2 650 mm.

Partie avant bien sympathique. Volkswagen est l’un des rares constructeurs automobiles dont les véhicules même sans calandre classique sont immédiatement associés à la marque. Alors que le design renvoie génétiquement à la Coccinelle et au Transporter. Des voitures sans calandre de radiateur. Grâce à leurs moteurs arrière refroidis à l’air, elles n’en avaient pas besoin. C’est pareil pour la famille ID. Étant donné que ses moteurs électriques n’ont évidemment pas besoin du vent de déplacement pour refroidir. Cela marque aussi la partie avant de l’ID. Buggy. C’est une voiture entièrement nouvelle, mais qui s’annonce immédiatement comme une Volkswagen.

Une silhouette flottante. À l’instar du capot, la partie latérale supérieure de la carrosserie semble flotter au-dessus du reste. Avec sa ligne protubérante caractéristique, elle semble voler au-dessus des roues 18 pouces et des pneus offroad BTGoodrich® All Terrain T/A (255/55 à l’avant et 285/60 à l’arrière). Cette ligne descend au niveau de l’entrée du Buggy pour remonter vers l’arrière. Le longeron latéral est parallèle à cette ligne. Il fait aussi office de protection anti-encastrement. La garde au sol sous les axes est de 240 mm. Tout est net et éveille l’émotion. Le cadre renforcé du pare-brise apporte avec l’arceau Targa également ouverte sur le côté une protection anti-retournement. Il n’y a pas de toit au sens classique du terme. Pour se protéger du soleil ou des petites intempéries, on peut toutefois tendre une bâche noire entre le cadre du pare-brise et l’arceau Targa.

Partie arrière énergique. La partie arrière est très haute et large, typique d’un Buggy. Elle produit un effet sympa, léger mais robuste. La ligne caractéristique qui fait le tour du véhicule se prolonge jusqu’ici. Laquée couleur Fern Green, la partie supérieure de l’arrière semble elle aussi flotter sur la partie inférieure couleur Grey Tech Blue. Exactement comme les phares LED de la partie avant, les feux arrière LED à trois dimensions sont de forme ovale ; la couronne extérieure est intégrée en haut, dans la zone laquée de la même couleur que la voiture, les 60 % restants semblant ainsi flotter sur la carrosserie noire. Sous le logo VW illuminé à l’arrière se trouve l’interface de rechargement de la batterie et, en dessous, une traverse pare-chocs robuste. Enfin, la partie inférieure est constituée d’une protection anti-encastrement en aluminium.

Concept intérieur en détail : minimaliste et très robuste

« Open Space » indestructible. L’habitacle minimaliste de l’ID. Buggy se caractérise par une ergonomie simplissime et des matériaux étanches. Les surfaces très proprement exécutées fidèles à l’extérieur donnent l’impression que cet espace intérieur est extrêmement robuste. Tous les éléments qui courent sur l’extérieur du véhicule sont un prolongement de la carrosserie laquée couleur Fern Green. Les zones supérieures des dossiers de sièges, de la même couleur, sont assorties avec ces éléments. La majeure partie de l’habillage intérieur est en Grey Tech Blue et fait l’effet d’une laque Soft Touch robuste. Ces revêtements résistent aussi bien à la plage qu’à une averse estivale en ville. Conducteur et passager prennent place sur des sièges intégraux. Les appuie-têtes et les glissières de ceinture sont intégrés dans les dossiers.

Cockpit numérisé. Le conducteur accède à un volant multifonctions avec commandes dans la barre transversale. Les commandes réagissent à l’effleurement (capacitif) ; cependant, il faut exercer une légère pression (résistif) afin d’éviter l’activation involontaire de fonctions. Les fonctions « Phone » et « Média » sont contrôlées via les champs éclairés. Les designers et ingénieurs de Volkswagen ont intuitivement conservé la logique de commande générale. Par exemple : si le conducteur change la position du levier de vitesses (« D », « N » et « R ») à droite sur le volant en tournant vers l’avant ou l’arrière un petit bouton rotatif, ce changement est directement transmis dans le cockpit numérique, le mouvement de rotation étant visualisé – le mouvement de défilement et sa perception visuelle fusionnent.

Volkswagen ID Buggy
« 1 de 2 »
  • La nouvelle Volkswagen ID.R décroche un record au Nürburgring Volkswagen a franchi une nouvelle étape en matière d’électro-mobilité : l’ID.R, propulsée par deux moteurs électriques, a bouclé le Nürburgring-Nordschleife en 6’05″336, le tour le plus rapide jamais effectué par un véhicule électrique. Romain Dumas (F) a battu de 40″564 le précédent record établi par Peter Dumbreck (GB, NIO EP9) en 2017. Avec une vitesse ...
  • Rassemblement GTI au lac Wörthersee ou trois lettres suffisent pour marquer l’histoire Une fois par an, les abords du lac Wörthersee se transforment en un vaste terrain de jeu automobile. Du 29 mai au 1er juin prochain, des milliers d’aficionados se retrouveront dans la petite ville alpine pour le traditionnel rassemblement GTI. Au programme de l’édition 2019 : communauté mondiale des fans de Volkswagen, innovations de la ...
  • La Volkswagen Golf 7 GTI est récompensée Hatchback of the year par le magazine américain Popular Mechanics Tous les ans le magazine américain Popular Mechanics décerne ses prix. Cette année, c’est la Volkswagen Golf GTI, surnommée Rabbit aux USA, qui est couronnée du trophée de « Hatchback of the Year ». C’est la deuxième année consécutive que la Golf est incluse dans ces trophées. La Golf GTI a séduit une nouvelle fois pour ses qualités sportives certes, mais ...
  • Volkswagen Polo G40 Coupé Type 3 Depuis 1985, la fourmi s’est fâchée ! Volkswagen avait alors doté d’un compresseur G40 sa petite Polo GT Coupé type 2. D’abord commercialisée sous la forme de séries limitées la Polo G40 va intégrer la gamme Volkswagen en France. Le constructeur de Wolfsburg opère un restyling de la Polo en octobre 1990. En septembre 1991, ...
  • La Golf a 45 ans : le 29 mars 1974, Volkswagen lançait la voiture la plus performante d’Europe Le plus grand succès automobile européen, la Golf, fête aujourd’hui ses 45 ans. C’est en effet le 29 mars 1974 que l’usine Volkswagen de Wolfsburg entamait officiellement la production d’un modèle qui devait devenir un best-seller. À l’époque, personne chez Volkswagen ne se doutait que le modèle succédant à la légendaire Coccinelle se vendrait à ...
  • Nouvelle Volkswagen ID Buggy à Genève 2019 L’ID. Buggy fait remonter le temps. Un claquement de doigts et, soudain, c’est comme si quelqu’un avait propulsé dans le futur le concept du Buggy californien des années 60 et le style de vie qui allait avec. « Le design puriste de l’ID. Buggy est le résultat de l’interprétation moderne et rétro d’une icône. C’est ...
  • JETTA, la nouvelle marque de Volkswagen en Chine Avec la nouvelle marque JETTA, Volkswagen souhaite exploiter encore plus efficacement son potentiel de marché en Chine. De nombreuses grandes villes extérieures aux régions métropolitaines comme Pékin ou Shanghai affichent un taux de propriétaires de véhicules encore très faible, dans certains cas inférieurs à 100 voitures pour 1 000 habitants. Dans le même temps, les ...
  • 40 ans de la Volkswagen Golf 1 Cabriolet au Classic Motorshow de Brême Le Classic Motorshow de Brême donne traditionnellement le coup d’envoi à la saison classique, au moment où Volkswagen Classic célèbre son anniversaire : celui des quatre décennies de la Golf Cabriolet. Du prototype à la production, deux modèles de la collection automobile de Volkswagen Osnabrück racontent, sous le slogan « 40 Years of Sunny Outlooks », le début ...
  • Nouvelle Volkswagen Golf 7 GTI TCR Il s’agit de la voiture de sport compacte la plus performante du monde : la Golf GTI. Aujourd’hui, l’ensemble des sept générations de cette icône représente une production et une vente de près de 2,3 millions d’exemplaires. Depuis les débuts de l’ancienne GTI en 1976, la structure de ce modèle de Golf n’a jamais changé ...
  • Volkswagen vise le record électrique sur le Nürburgring-Nordschleife Volkswagen progresse à grands pas dans le domaine de l’électro-mobilité, que ce soit sur les véhicules de série ou sur les circuits. Après une course de tous les records à la célèbre course de côte Pikes Peak, la Volkswagen ID. R, voiture de sport entièrement électrique, s’attaque maintenant au record du tour pour un véhicule ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Nouvelle Volkswagen ID Buggy à Genève 2019, 10.0 out of 10 based on 1 rating
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.