Renault monopolise le podium du GP de Corée 2013

MOTORSPORT - F1 2013 -  GRAND PRIX OF KOREA - YEONGAM - 03 TO 06/10/2013 - PHOTO : JEAN MICHEL LE MEUR / DPPI - RAIKKONEN KIMI (FIN) - LOTUS E21 RENAULT- AMBIANCE PORTRAIT / VETTEL SEBASTIAN (GER) - RED BULL RENAULT RB9 - AMBIANCE PORTRAIT / GROSJEAN ROMAIN (FRA) - LOTUS E21 RENAULT - AMBIANCE PORTRAIT / PODIUMSebastian Vettel (Infiniti Red Bull Racing-Renault) remporte le Grand Prix de Corée, quatre secondes devant Kimi Räikkönen. Lotus F1 Team place Kimi Räikkönen et Romain Grosjean aux deuxième et troisième rangs, constituant un podium 100% motorisé par Renault. Il s’agit du troisième podium monopolisé par Renault cette saison. Vettel a mené 209 des 213 derniers tours en course. Cette victoire de Vettel lui offre une possibilité mathématique de s’assurer le titre au Japon.

[slideshow id=44]Les pilotes motorisés par Renault ont monopolisé le podium du Grand Prix de Corée, avec Sebastian Vettel (Infiniti Red Bull Racing) vainqueur d’une course à rebondissements devant les Lotus F1 Team de Kimi Räikkönen et Romain Grosjean. Ce résultat parfait est le troisième podium propulsé à 100% par Renault cette saison*.

Vettel – dont la pole position obtenue hier constituait la 208e de Renault, un score égalant le record de Ferrari – prenait l’avantage dès les premiers mètres. Il devançait Grosjean, qui avait surpris Hamilton dans le premier virage. Les deux premiers se ménageaient une avance de quelques secondes sur le reste du peloton, ce qui leur permettait de marquer leur premier arrêt et de revenir en piste à leurs places initiales. Vettel conservait la tête malgré deux apparitions de la voiture de sécurité. En revanche, Räikkönen débordait Grosjean avant la seconde entrée du safety-car. Le Finlandais réalisait une course pleine de panache : après être parti du 9e rang sur la grille, il doublait tour à tour Rosberg, Hamilton, Alonso, Hulkenberg et finalement son équipier. Kimi décroche ainsi un second podium consécutif.

Mark Webber s’était élancé depuis la 13e position après avoir écopé d’une pénalité, mais il remontait rapidement dans les points et se retrouvait en bagarre avec Alonso et Räikkönen. L’Australien paraissait en mesure de figurer dans le top 5, mais la malchance le rattrapait au 31e tour. Évoluant juste derrière Räikkönen – qui venait de s’emparer de la 4e place de Perez – il crevait en roulant sur les débris du pneu éclaté du même Perez. Cette mésaventure nécessitait un arrêt supplémentaire. Quand la voiture de sécurité, appelée pour permettre aux commissaires de nettoyer la piste, se retirait enfin, Webber était heurté à l’arrière par Adrian Sutil. Il semblerait que le circuit d’huile ait été endommagé lors du choc, provoquant un incendie dans les échappements. Ceci mettait fin aux derniers espoirs de Webber, contraint à l’abandon.

Williams F1 Team a vécu une course positive, avec Pastor Maldonado qui tirait parti de la confusion du premier tour pour se hisser dans le top 10. Il restait dans la bagarre pendant la majeure partie du Grand Prix, mais une empoignade avec quelques autres pilotes sud-américains – Esteban Gutierrez, Felipe Massa et Sergio Perez – lui coûtait quatre positions. Son équipier Valtteri Bottas prenait également l’avantage et le duo franchissait la ligne d’arrivée aux 12e et 13e places, un résultat qui ne reflète pas leur rythme en fin de course.

Caterham F1 Team parvient une nouvelle fois à devancer les Marussia. Charles Pic et Giedo van der Gars sont 14e et 15e.

Rémi Taffin, Directeur des prestations piste Renault Sport F1
C’est un grand moment pour Renault d’une manière globale, mais il s’agit aussi de résultats importants pour nos équipes partenaires, Red Bull Racing et Lotus F1 Team. Nous sommes vraiment heureux de contribuer à leurs performances. Un triple podium à ce stade de la saison – et à ce stade de la vie du V8 – est un clin d’œil à nos collègues de Viry. Cela démontre que nous sommes plus concentrés que jamais sur nos objectifs. Williams et Caterham ont également effectué des courses solides. Nous espérons pouvoir continuer à travailler ensemble de la sorte jusqu’à la fin de l’année. Le seul point négatif concerne la malchance de Mark. À première vue, il y a beaucoup de dégâts à cause de l’incendie. Je suis sur que cet épisode ne manquera pas de poser quelques questions. Nous avons toutefois suffisamment de flexibilité pour jouer avec notre stock de V8 si besoin. Nous partons maintenant pour le Japon et nous allons vérifier tout ce qui doit l’être pour voir où nous en sommes.

*Après Bahreïn et l’Allemagne.

[nggallery id=44]

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 9.5/10 (4 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
    Renault monopolise le podium du GP de Corée 2013, 9.5 out of 10 based on 4 ratings

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *