Ferrari a terminé confiants sa première séance en essais à Barcelone avant de partir pour Bahrein

La Scuderia Ferrari a terminé les trois premiers jours des essais de pré-saison sur le circuit espagnol de Barcelona-Catalunya. La F1-75 a effectué un total de 439 tours, soit 2052 kilomètres, le plus grand nombre de voitures en piste, avec Charles Leclerc et Carlos Sainz au volant sur toutes les journées.

Le matin. Charles est à l’œuvre lors de la dernière journée et, comme lors des précédentes, il roule avec les gommes C2 et C3. Le travail consiste à évaluer le comportement de la voiture dans différentes configurations de réglages. Les quatre heures de piste de ce matin ont été marquées par pas moins de cinq drapeaux rouges lorsque les voitures se sont arrêtées sur la piste. Le Monégasque a effectué 44 tours, soit 206 kilomètres et donc sur trois jours, Leclerc a fait 203 tours (949 km).

Après-midi. Carlos prend le relais après la pause déjeuner. L’Espagnol roule en pneus pluie et intermédiaires, la piste ayant été arrosée artificiellement. Une fois la piste sèche, il passe aux pneus secs C2, C3 et C4. Il a effectué 92 tours, soit 430 kilomètres, ce qui porte son total sur trois jours à 236 tours (1103 km).

Prochain arrêt : Bahreïn. La Scuderia retourne maintenant à Maranello pour évaluer la grande quantité de données qu’elle a acquises afin de préparer le deuxième et dernier test de pré-saison sur le circuit de Sakhir, du 10 au 12 mars. La semaine suivante, les choses sérieuses commenceront, lorsque le même site accueillera la première manche de la saison 2022, le Grand Prix de Bahreïn.

Laurent Mekies, directeur de course

« Dans l’ensemble, cela a été une séance d’essai solide pour nous, car nous avons effectué de nombreux tours. Nous avons réalisé la majeure partie de notre programme, qui s’articulait autour de trois éléments clés : tout d’abord, obtenir une première lecture de la fiabilité, d’où notre attention principale sur le nombre de tours effectués ; ensuite, cartographier plusieurs paramètres de notre voiture, de la performance aéro à la performance des pneus, en passant par la performance de la dynamique du véhicule. Nous avons une longue liste de scans à effectuer et nous en avons parcouru un bon nombre au cours de ces trois jours. Enfin, il était important de donner à nos pilotes suffisamment de tours pour se familiariser avec une voiture totalement nouvelle. Elle exige un style de conduite différent et une approche différente des diverses conditions de course. Nous l’avons fait avec les deux pilotes, en partageant la charge de travail sur les trois jours. C’était également une bonne chose pour l’équipe de course de retourner sur le circuit. Pour eux, c’était un échauffement utile avant ce qui sera une saison longue et intense, s’habituant aux procédures telles que les arrêts au stand et, pour les différentes équipes qui composent l’équipe, de retravailler ensemble et de bien interagir avec nos pilotes. Nous avons encore beaucoup de travail devant nous et nous pouvons nous attendre à une lutte intense, donc tout le monde a de nombreux points sur sa liste de travail maintenant. Nous devons remercier tout le monde à l’usine, qui a travaillé si dur au cours des derniers mois pour s’assurer que nous arrivions sur le circuit bien préparés. Ce n’est que la première étape d’une longue année, où nous avons l’intention de pousser très fort, en travaillant tous ensemble. »

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Ferrari a terminé confiants sa première séance en essais à Barcelone avant de partir pour Bahrein, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.