GP F1 Malaisie 2015

GP MALESIA F1/2015En Malaisie, les essais qualificatifs sont bouleversés par la météo locale. En Q1, un temps sec se maintient mais ne permet pas quelques coups d’éclats. On attendait Fernando Alonso espérant la possibilité de passer en Q2 ce qui aurait relevé de l’exploit, mais il n’en fut rien et les deux McLaren restent à la porte de Q2 ! La séance Q2 est bouleversée par une averse qui va figer les temps et surtout pénaliser les pilotes qui auront fait une faute de pilotage, ou une tactique mal calibrée sur la sortie des stands. Résultat, Carlos Sainz Jr et sa Torro Rosso manquent le coche et restent scotchés en Q2, tout comme Kimi Raikkone et sa Ferrari. Seul Vettel ira donc défendre en Q1 les chances de la Scuderia Ferrari. En Q1, c’est à la fois la confirmation et la surprise. Confirmation avec les Mercedes GP qui sont toujours très impressionnantes en performance avec des pilotes en pleine forme, surtout Lewis Hamilton qui décroche la pole position. Surprise, car Nico Rosberg se fait chiper la première ligne par Sebastian Vettel sur sa Ferrari qui n’échoue à moins de 1 centièmes de Lewis Hamilton. Là encore, le choix des pneus en Q1 sera déterminant avec des pilotes ayant opté pour les « pluies », puis obligés de revenir aux stands, les intermédiaires étant nettement plus à leur avantage avec une piste qui sécha plus vite que prévu…

La Course
Course haletante avec un véritable suspens qui nous a redonner du baume au coeur de tous les fans de Formule 1. Si Hamilton prend un départ impeccable et profite de sa pole position pour s’envoler en tête, derrière ça se tasse et se touche, si bien que et Maldonado sur sa Lotus, et Kimi Raikkonen sur Ferrari sont victimes de crevaisons dès le premier tour. Toutes leurs chances semblent s’amenuiser. Mais c’est sans compter sur la fougue des jeunes pilotes, à commencer par M. Ericsson qui se loupe et sort de la piste et s’immobilise dans le gravier. Résultat, voiture de sécurité en piste puisque la grue est de sortie. A ce moment précis, de nombreuses écuries décident de faire rentrer au stand leurs pilotes pour remplacer les pneus. C’est notamment le cas des deux Mercedes GP alors aux avant-postes. Chez Ferrari, Vettel reste sur la piste ! Tout comme Hulkenberg sur la Force India et Romain Grosjean sur Lotus. Au fil des tours et des arrêts aux stands, Vettel conservera la tête et jamais Lewis Hamilton n’arrivera à revenir. L’invincibilité des Mercedes GP serait-elle déjà contestée dès le 2e GP ?… Nico Rosberg revient certes à la 3e place, mais n’aura pas marqué de son empreinte ce Grand Prix. Dans les rebondissements on notera de nombreux accrochages lié à des pilotes qui semblent avoir du mal à ouvrir la porte ou ne pas la refermer trop fort avec pour conséquence des pénalités de 10 secondes dans les stands (notamment les 2 Force India). Les Red Bull se font « taper » à la régulière par les petites soeurs, les Torro Rosso avec les baby pilotes. A noter un pilotage très fougueux et rugueux du jeune Verstappen. En fin de Grand Prix, lutte fratricide chez Williams avec Massa qui doit céder finalement dans le dernier tour la 5e place à son co-équipier Bottas. Enfin saluons la réelle performance de Kimi Raikkonen qui revient du bas du classement à la 4e place. Chapeau !

[slideshow id=702]

CLASSEMENT DU GP DE MALAISIE 2015
56 tours de 5.543 kms = 310.408 kms

Pilote Ecurie/Moteur Temps/Ecarts
1. S. VETTEL – Ferrari – 1h41m05.793s
2. L. HAMILTON – Mercedes – 8.569s
3. N. ROSBERG – Mercedes – 12.310s
4. K. RAIKKONEN – Ferrari – 1m51.541s
5. V. BOTTAS – Williams/Mercedes – 1m10.409s
6. F. MASSA – Williams/Mercedes – 1m13.586s
7. M. VERSTAPPEN – Toro Rosso/Renault – 1m39.085s
8. C. SAINZ – Toro Rosso/Renault – 1 Lap
9. D. KVYAT – Red Bull/Renault – 1 Lap
10. D. RICCIARDO – Red Bull/Renault – 1 Lap
11. R. GROSJEAN – Lotus/Mercedes – 1 Lap
12. F. NASR – Sauber/Ferrari – 1 Lap
13. S. PEREZ – Force India/Mercedes – 1 Lap
14. N. HULKENBERG – Force India/Mercedes – 1 Lap
15. R. MEHRI – Marussia/Ferrari – 3 Laps

ABANDONS
Pastor Maldonado – Lotus/Mercedes
Jenson Button – McLaren/Honda
Fernando Alonso – McLaren/Honda
Marcus Ericsson – Sauber/Ferrari

NON QUALIFIE(S)
Will Stevens – Marussia/Ferrari

Meilleur Tour
N. ROSBERG – Mercedes – 1’42 »062 au 43e tour

En savoir plus :
Formule 1 – Photos Formule 1

[nggallery id=702]

    Guide des Sportives
    Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
    La rédaction

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
    GP F1 Malaisie 2015, 10.0 out of 10 based on 3 ratings
    Please follow and like us:
    20

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.