McLaren P1 : premières performances

mclaren-p1-livraisons-2013-2Au terme d’un long programme de développement et de test, McLaren Automotive a désormais confirmé les chiffres de performances de la McLaren P1™ lors de la dernière étape du lancement de ce modèle sans précédent. D’après ces chiffres, le troisième modèle de la gamme abat le 0 à 100 km/h en 2,8 secondes, le 0 à 200 km/h en 6,8 secondes et le 0 à 300 km/h en 16,5 secondes.

[slideshow id=176]Des niveaux de performances inouïs
Dès le départ, la McLaren P1™ a été conçue dans un but précis : construire la meilleure voiture de série pour la route et pour la piste. La confirmation des chiffres de performances en est un éloquent témoignage, et permet de mieux apprécier le potentiel du tout dernier modèle de la marque.

Dotée d’une transmission hybride générant une puissance de 916 ch (903 bhp) grâce à un moteur essence V8 biturbo de 3,8 litres et un moteur électrique super léger, la McLaren P1™ réalise le 0 à 100km/h en 2,8 secondes, et le 0 à 200km/h en 6,8 secondes, c’est-à-dire en moins de temps qu’il n’en faut à bien des sportives pour atteindre la moitié de cette vitesse.

Cette accélération débridée, fruit du couple instantané offert par le moteur électrique et les turbos optimisés, permet à la McLaren P1™ d’atteindre 300 km/h en seulement 16,5 secondes. À titre de comparaison, c’est 5,5 secondes de mieux que la légendaire McLaren F1. La vitesse de pointe est bridée électroniquement à 350 km/h.

En dépit de telles prouesses, la McLaren P1™ affiche encore une consommation en carburant de 34,0 mpg (8,3 l/100 km) en cycle mixte, avec des émissions de CO2 de 194 g/km. En mode électrique, le moteur électrique offre une autonomie de 11 km en cycle NEDC, et affiche un taux d’émissions nul.

La McLaren P1™ impressionne également sur le plan du freinage grâce aux niveaux de performances offerts par le système sur mesure signé Akebono. Les disques de freins en carbone céramique avec revêtement en cabure de silicium conçus spécialement pour la McLaren P1™, assurent à cette dernière une distance de freinage de 30,2 mètres seulement à 100 km/h. Ce chiffre est encore plus impressionnant quand on le compare aux distances de freinage usuelles, lesquelles semblent indiquer qu’il faut plus de trois fois cette distance (102 mètres) pour mettre un véhicule à l’arrêt à partir d’une vitesse de 100 km/h.

[nggallery id=176]

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
    McLaren P1 : premières performances, 10.0 out of 10 based on 4 ratings
    Please follow and like us:
    20

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.