La Porsche 959 S de Nick Heifeld en invitée de marque chez Porsche

Que ce soit pour sa puissance, son accélération, sa vitesse de pointe ou son prix d’origine, les amateurs de voitures des années 1980 et 1990 se souviendront certainement de la Porsche 959 comme de l’atout de son époque. Cette super voiture de sport, dont la vitesse maximale était de 315 km/h, n’a été produite qu’à 292 exemplaires par Porsche. L’ancien pilote Nick Heidfeld possède la version Sport, encore plus rare, dont seulement 29 exemplaires ont été construits. Elle est plus puissante, développe 515 chevaux et atteint une vitesse de pointe de 339 km/h. Et cette pièce de collection a une autre corde à son arc : un faible kilométrage. La 959 S de Heidfeld n’avait que 4 183 kilomètres au compteur lorsqu’il l’a emmenée chez Porsche Classic à l’été 2017. Que ce soit pour sa puissance, son accélération, sa vitesse de pointe ou son prix d’origine, les amateurs de voitures des années 1980 et 1990 se souviendront certainement de la Porsche 959 comme de l’atout de son époque. Cette super voiture de sport, dont la vitesse maximale était de 315 km/h, n’a été produite qu’à 292 exemplaires par Porsche. L’ancien pilote Nick Heidfeld possède la version Sport, encore plus rare, dont seulement 29 exemplaires ont été construits. Elle est plus puissante, développe 515 chevaux et atteint une vitesse de pointe de 339 km/h. Et cette pièce de collection a une autre corde à son arc : un faible kilométrage. La 959 S de Heidfeld n’avait que 4 183 kilomètres au compteur lorsqu’il l’a emmenée chez Porsche Classic à l’été 2017.

Bien qu’à peine rodée, cette 959 avait déjà besoin d’une révision technique approfondie : « Si une voiture aussi innovante sur le plan technologique n’est pas conduite régulièrement, les dommages liés au stockage sont malheureusement inévitables », explique Uwe Makrutzki, responsable de la restauration d’usine chez Porsche Classic. « Le groupe motopropulseur et le châssis doivent être révisés dans leur intégralité ; l’expérience a montré que toute réduction de l’étendue des travaux entraîne des problèmes par la suite. »
Comme tous les propriétaires d’une Porsche classique, ceux qui ont une 959 dans leur garage bénéficient de l’expertise et de l’équipement uniques de ce département totalement intégré de l’entreprise : lorsque la production de la super voiture de sport a pris fin, Porsche Classic a pris possession de tous les outils d’essai et de restauration provenant de tous les secteurs de l’usine. À cela s’ajoute une grande expérience de ce modèle rare : « Presque toutes les 959 sont passées chez nous au moins une fois dans leur vie », déclare Makrutzki. « Nous avons donc beaucoup d’expérience. Cependant, grâce à la technologie très complexe, une révision de 959 est toujours une mission très spéciale et merveilleuse. »

Dans le cas de la 959 S de Heidfeld, le diagnostic a révélé, entre autres, que le système de gestion du moteur avait été modifié. En concertation avec le propriétaire, le personnel de Porsche Classic a restauré l’unité Motronic dans son état d’origine.

La 959 S de l’ancien pilote de Formule 1 était alors prête à reprendre la route en décembre 2021. Heidfeld : « J’ai eu le privilège de conduire de nombreuses voitures de haute performance, mais conduire cette légende de haute technologie est quelque chose de spécial pour moi. J’étais un adolescent fan de voitures à la fin des années 1980, et pour moi, cette Porsche a toujours été extraordinaire. À l’époque, la 959 était la voiture de série la plus rapide du monde et de loin la plus avancée. Ainsi, même aujourd’hui, elle ne se conduit pas comme une voiture vieille de 30 ans, mais comme un véhicule beaucoup plus moderne. »

Pour que la réparation soit un succès à long terme, Makrutzki conseille de faire des sorties régulières : « Parcourir une centaine de kilomètres en mode mixte au moins une fois par mois permet de se protéger des dommages dus à l’immobilisation. C’est aussi ce que montrent les retours de nos clients. »
La 959 S, aujourd’hui restaurée, a été construite en 1987 selon les spécifications suivantes :

Porsche 959 S
Longueur/largeur/hauteur mm 4.260/1.840/1.240
Empattement mm 2.272
Poids à vide (DIN) kg 1.350
Moteur Nombre de cylindres/système Six cylindres boxer
Boîte de vitesses/transmission 6 vitesses/traction intégrale
Cylindrée cm³ 2.848
Puissance kW/PS à tr/min 379/515 à 6.900
Couple Nm à tr/min 561 à 6.500
Accélération 0 – 100 km/h sec. 3,7
Vitesse maximale km/h 339
Prix de base (1987) 420.000 DM

À propos de la Porsche 959
Pour de nombreux connaisseurs de l’automobile, la 959 est l’une des voitures de sport les plus fascinantes du siècle dernier. En 1983, Porsche présente à l’IAA l’étude du « Groupe B », conçue pour répondre au règlement de cette spectaculaire catégorie de rallye. Lors du rallye Paris-Dakar 1986, les trois 959 ont terminé la course, prenant la première, la deuxième et la sixième place. La version piste modifiée de la 961 a également terminé septième de la course d’endurance du Mans en 1986 et a remporté la victoire dans la catégorie IMSA/GTX.

Le modèle de série a fait ses débuts à l’IAA en 1985. Ses innovations comprenaient des amortisseurs sensibles à la vitesse et réglables, une suspension autonivelante, une transmission intégrale variable à commande électronique avec sélection du programme de conduite et ABS, un système de contrôle de la pression des pneus et une carrosserie aérodynamique optimisée (Cd 0,31). La conception de la carrosserie intègre des technologies issues de la conception de voitures de course et d’avions : la peau extérieure est faite de Kevlar et de résine époxy renforcée de fibres de verre dans une construction hybride, tandis que le spoiler avant est fait de mousse intégrale de polyuréthane. Les portes et le capot ont été fabriqués dans un alliage d’aluminium spécial.

La 959 était la première voiture de série à être équipée d’un moteur boxer biturbo à turbocompression séquentielle : ces deux turbos fonctionnant en séquence permettaient de réduire le décalage du turbo. Les bielles en titane réduisent les masses oscillantes sur le vilebrequin. Les cylindres étaient refroidis par air, comme c’était la coutume chez Porsche à l’époque, mais les culasses à quatre soupapes étaient refroidies par eau. Pour une meilleure dissipation de la chaleur, les soupapes d’échappement étaient remplies de sodium. Seuls 292 exemplaires de la Porsche 959 ont été construits en série de 1987 à 1988.

La version Sport est encore plus rare : seulement 29 unités ont été vendues. Cette variante était équipée de turbocompresseurs plus grands qui fonctionnaient avec une pression de suralimentation plus élevée. Elle développait 515 PS, contre 450 PS pour le modèle de base. La 959 S n’avait pas de suspension à correcteur d’assiette automatique. La climatisation automatique, le système de verrouillage central, les vitres électriques, le rétroviseur latéral droit et les sièges arrière ont également été supprimés afin de gagner du poids.

À propos de Nick Heidfeld
Avec 183 départs en Grand Prix de Formule 1, Nick Heidfeld est l’un des pilotes allemands les plus connus. Pendant 12 ans, le natif de Mönchengladbach a piloté en Formule 1 pour des équipes de premier plan comme BMW, Lotus-Renault, Sauber et Williams. Quick Nick », comme on le surnommait, est monté 13 fois sur le podium. Il a terminé cinquième au classement de la Formule 1 en 2007. Son plus grand triomphe en course a eu lieu en 2014, lorsqu’il a remporté sa catégorie et terminé quatrième au classement général des 24 heures du Mans. La même année, il a également été pilote invité dans la Porsche Mobil 1 Supercup. Entre 2014 et 2018, Heidfeld a participé à des compétitions de Formule E.

L’homme de 45 ans est marié, père de trois enfants et vit en Suisse. Avec ses premiers gains en Formule 1, Heidfeld a acheté une Porsche 911 GT2 (996). Actuellement, le garage de ce fan de voitures classiques comprend une Ford Mustang Fastback de 1965, une vieille Volkswagen Beetle décapotable et une Porsche Carrera GT. Sans oublier la Porsche 959 S fraîchement révisée par Porsche Classic.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
La Porsche 959 S de Nick Heifeld en invitée de marque chez Porsche, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.