Audi Sport célèbre les 25 ans des modèles Audi RS

Voici 25 ans, le premier modèle Audi RS était lancé sur le marché : l’Audi RS 2 Avant marquait le début d’une véritable histoire à succès. Grâce à leur proximité avec les voitures de compétition et leur exclusivité, les modèles Audi RS ont toujours exercé une certaine fascination. À ce jour, Audi Sport GmbH (anciennement quattro GmbH) a présenté 25 modèles RS au total. En 2019, Audi présentera six innovations supplémentaires, dont deux tout nouveaux modèles RS.

Chez Audi, le suffixe « RS » est synonyme de quête de performances éblouissantes et de perfection. Les modèles RS constituent les fers de lance des lignes de produits qu’ils représentent. Ils riment avec performances, prestige et exclusivité dans la limite permise par la technique, sans perdre leurs qualités pour un usage au quotidien. Nombre d’Audi RS ont été des pionnières dans leur segment de marché et ont montré la voie grâce à leurs innovations technologiques. Ce fut le cas, voici 19 ans, de l’Audi RS 4 Avant dotée d’un incroyable moteur V6 biturbo. Autre avant-gardiste, la TT RS embarquait un puissant moteur 5 cylindres dont la dernière génération a remporté de nombreuses récompenses.

De la RS 2 Avant à la RS 4 Cabriolet : le dynamisme ancré dans la tradition

Les modèles RS font sensation depuis un quart de siècle et cinq événements marquants méritent une mention particulière.

En 1994, l’Audi RS 2 Avant et son moteur 5 cylindres à quatre soupapes par cylindre (232 kW et 315 ch), longtemps en service, ont écrit le premier chapitre de l’histoire RS. Avec ce modèle, la marque créait le segment des breaks hautes performances. La transmission quattro avec différentiel central autobloquant, qui avait déjà fait ses preuves en rallye et sur circuit, permettait de transférer magistralement à la route la puissance supérieure offerte par cette RS 2 Avant.

En 1999, l’Audi RS 4 Avant, basée sur la S4, inaugurait une nouvelle dimension en matière de puissance dans la catégorie des breaks de taille moyenne. Comme la S4, elle cachait sous son capot un moteur V6 biturbo doté de cinq soupapes par cylindre et d’une cylindrée de 2,7 litres. Au sein de l’entité qui s’appelait alors quattro GmbH, les ingénieurs poursuivaient le développement d’un moteur déjà très performant afin de lui conférer un caractère plus affirmé et un couple plus généreux encore pour la RS 4. En collaboration avec Cosworth Technology, la culasse a été redessinée, les orifices d’admission et d’échappement ont été modifiés et la section transversale des tubulures d’admission et d’échappement a été augmentée. Par rapport à la S4, les turbocompresseurs ont également été agrandis et la pression de suralimentation a été revue à la hausse. En conséquence, le moteur de la RS 4 développait une puissance maximale de 280 kW (380 ch) au lieu de 195 kW (265 ch).

La deuxième génération de la RS 4 a suivi en 2005. Celle-ci se caractérisait par de nombreuses innovations, dont plusieurs issues de la compétition. C’était le cas notamment de l’exceptionnel moteur V8 de 309 kW (420 ch). Pour la première fois, un constructeur associait une injection directe d’essence à une architecture pensée pour les hauts régimes, donnant naissance à un moteur pouvant tourner à 8 250 tr/min. Ce moteur essence à injection directe affichait une puissance rehaussée grâce à un processus de formation du mélange air/essence plus efficace. Sur la R8, qui avait brillé aux 24 Heures du Mans, la technologie FSI avait déjà démontré avec brio ses performances. En 2007, ce moteur était aussi utilisé sur la première génération de l’Audi R8. La RS 4 était équipée de la dernière génération de transmission intégrale permanente ainsi que du système d’amortissement Dynamic Ride Control, qui avait été utilisé pour la première fois en 2002 sur la RS 6. Offrant une répartition dynamique asymétrique du couple avec un taux de 40 % pour l’essieu avant et 60 % pour l’essieu arrière, la transmission quattro améliorée avec différentiel central autobloquant garantissait une traction optimale. La RS 4 Cabriolet, premier modèle de ce type et le seul jusqu’à présent, permettait à son conducteur de savourer la conduite décapotée tout en profitant en musique de fond de la sonorité envoûtante du V8 atmosphérique.

2008 a vu l’arrivée de la RS 6 Avant, une voiture de sport sous les traits d’un authentique break utilitaire. Dotée d’un tout nouveau moteur V10 biturbo à injection directe (FSI) avec une lubrification par carter sec comme en compétition, mais aussi d’une transmission intégrale permanente quattro, la RS 6 Avant s’est nettement démarquée de la concurrence. Grâce à son impressionnant moteur V10 développant une puissance de 426 kW (580 ch) pour un couple de 650 Nm, la RS 6 Avant était l’Audi de production la plus puissante jamais présentée à ce jour. Le carter du V10 a été réalisé en alliage d’aluminium selon un procédé de moulage en coquille à basse pression. Ce matériau de haute technologie associe un faible poids à une haute résistance. Les chemises de cylindre ont été usinées mécaniquement, ce qui a permis d’abaisser le poids du moteur complet à seulement 278 kg. Afin de répondre également aux exigences les plus élevées en matière de dynamique, un dispositif de carter sec a été développé pour le circuit de lubrification du moteur, une technologie éprouvée en compétition. Le réservoir d’huile externe et le module de pompe à huile multi-étages permettaient d’assurer une lubrification permanente de tous les composants du moteur et des deux turbocompresseurs. Aujourd’hui, cette technologie hautes performances est utilisée sur l’Audi R8 (consommation en cycle combiné : 13,1–12,9 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle combiné : 297–293 g/km).

En 2011, la RS 3 Sportback et son 5 cylindres de 250 kW (340 ch) déclinaient la philosophie RS dans la catégorie des compactes. En 2013, le modèle RS Q3 inaugurait un nouveau segment de marché en étant le premier SUV compact de la famille RS. L’Audi RS Q3 était équipée du même moteur 5 cylindres de 2,5 litres en position transversale que la TT RS et la RS 3. Affichant une longueur de moins de 50 centimètres, ce moteur était particulièrement compact. Ce moteur à course longue (alésage x course : 82,5 x 92,8 mm) était donc parfait pour un positionnement transversal. Au départ, il affichait une puissance de 228 kW (310 ch), mais celle-ci a été portée à 250 kW (340 ch) dès la fin 2014. La RS Q3 performance sortie en 2016 développait même 270 kW (367 ch).

Les variantes RS abritent sous leur capot d’extraordinaires moteurs turbos, dont, en tête, l’inévitable 5 cylindres lié par une longue tradition à la marque aux quatre anneaux. Au cours des années 1980, ces moteurs ont permis aux voitures de rallye, de course de tourisme et de série d’Audi de se distinguer des autres. Le premier modèle RS, la RS 2 lancée en 1994, était d’ailleurs équipée de ce type de moteur. Le 5 cylindres a fait son retour en 2009 sur l’Audi TT RS et a aussi propulsé la RS 3 Sportback en 2011 avant de débarquer deux ans plus tard sur la RS Q3. Aujourd’hui, le 2.5 TFSI équipe non seulement la TT RS (consommation en cycle combiné : 8,5–8,2 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle combiné : 195–187 g/km), mais aussi la RS 3 (consommation en cycle combiné : 8,5 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle combiné : 195–194 g/km). Modernisé, le 5 cylindres est 26 kg plus léger que son prédécesseur et possède un carter en aluminium. Cette seule évolution a permis de diminuer son poids de 18 kg. Différentes adaptations poussées ont permis de réduire les frictions internes tout en augmentant la puissance. Le bloc-cylindres bénéficie d’un revêtement plasma. Les paliers de vilebrequin présentent un diamètre réduit de six millimètres. Le vilebrequin est creux et ainsi 1 kg plus léger, alors que les pistons en aluminium intègrent des canaux de refroidissement par huile. Au cours de la courte phase de montée en température après un démarrage à froid, la pompe à eau commutable ne fait pas circuler le liquide de refroidissement dans la culasse, ce qui permet à ce 2.5 TFSI d’atteindre plus rapidement sa température opérationnelle. Le coefficient de friction est ainsi réduit, de même que la consommation de carburant. La séquence d’allumage 1-2-4-5-3, en phase avec la géométrie des lignes d’admission et d’échappement, génère une sonorité de moteur unique qui a fait la popularité d’Audi dans les années 1980.

25 années de RS – Exposition à l’Audi Forum de Neckarsulm

Le 12 juillet 2019, une exposition a ouvert ses portes au sein de l’Audi Forum de Neckarsulm afin de célébrer cet anniversaire. En parallèle des modèles de production familiers, cette exposition accueille pas moins de 14 modèles RS rares. Parmi ceux-ci figurent la version de compétition de l’Audi TT RS de 2011, développée pour un programme soutenu par l’usine sur le circuit du Nürburgring, la RS 5 DTM victorieuse au cours de la saison 2013 ainsi qu’un prototype d’Audi RS 8 qui n’a jamais atteint le stade de la production. Cette exposition permet aussi de découvrir une RS 4 Berline qui a reçu une livrée exclusive imaginée par l’artiste Pop Art brésilien Romero Britto.

Les modèles RS dans l’ordre chronologique :

Audi RS 2 Avant (1994) : 2.2 5 cylindres turbo, 232 kW (326 ch)
Audi RS 4 Avant (2000) : 2.7 V6 biturbo, 279 kW (380 ch)
Audi RS 6 Berline et RS 6 Avant (2002) : 4.2 V8 biturbo, 331 kW (450 ch) ; à partir de 2004 – RS 6 plus, 353 kW (480 ch), limitée à 999 exemplaires
Audi RS 4 Berline (2005), RS 4 Avant (2006), RS 4 Cabriolet (2006) : 4.2 V8, 309 kW (420 ch)
Audi RS 6 Berline et RS 6 Avant (2008) : 5.0 V10 biturbo, 426 kW (580 ch) ; à partir de 2010 – RS 6 plus avec vitesse maximale ajustée à 303 km/h
Audi TT RS Coupé et TT RS Roadster (2009) : 2.5 5 cylindres, 250 kW (340 ch) ; à partir de 2012 – version plus de 265 kW (360 ch)
Audi RS 5 Coupé (2010) et RS 5 Cabriolet (2012) : 4.2 V8, 331 kW (450 ch)
Audi RS 3 Sportback (2011) : 2.5 5 cylindres, 250 kW (340 ch)
Audi RS 4 Avant (2012) : 4.2 V8, 331 kW (450 ch)
Audi RS Q3 (2013) : 2.5 5 cylindres, 228 kW (310 ch) ; à partir de 2014 – 250 kW (340 ch) ; à partir de 2016 – version performance de 270 kW (367 ch)
Audi RS 6 Avant (2013) : 4.0 V8 biturbo de 412 kW (560 ch) ; à partir de 2015 – version performance de 445 kW (605 ch)
Audi RS 7 Sportback (2013) : 4.0 V8 biturbo de 412 kW (560 ch) ; à partir de 2015 – version performance de 445 kW (605 ch)
Audi RS 3 Sportback (2015) : 2.5 5 cylindres de 270 kW (367 ch)
Audi TT RS Coupé et TT RS Roadster (2016) : 2.5 5 cylindres de 294 kW (400 ch)
Audi RS 3 Berline (2017) : 2.5 5 cylindres de 294 kW (400 ch)
Audi RS 5 Coupé (2017) : 2.9 V6 biturbo de 331 kW (450 ch)
Audi RS 4 Avant (2017) : 2.9 V6 biturbo de 331 kW (450 ch)
Audi RS 5 Sportback (2018) : 2.9 V6 biturbo de 331 kW (450 ch)

25 ans Audi RS Modèles
  • Nouvelle Audi A7 Sportback 55 TFSI e-Quattro Audi poursuit de manière systématique son plan d’électrification et propose désormais son grand coupé à quatre portes en tant que véhicule hybride rechargeable (PHEV) puissant et efficace. La gestion intelligente du groupe propulseur associée à une stratégie de fonctionnement prédictive permet d’atteindre une grande autonomie électrique, une faible consommation de carburant et des performances dynamiques. ...
  • Nouvelle Audi RS4 Avant Audi Sport GmbH a peaufiné de nombreux détails de la RS 4 Avant introduite en septembre 2017. Le nouveau design de la partie avant et l’intérieur sportif avec le nouveau système d’exploitation MMI touch soulignent les aspirations athlétiques de ce modèle à succès, dont la lignée est aujourd’hui légendaire. Le V6 biturbo au couple élevé ...
  • Nouvelle Audi RS7 Sportback 2019 La nouvelle Audi RS 7 Sportback de deuxième génération est plus exclusive que jamais. À l’occasion du Salon IAA de Francfort, Audi Sport GmbH présentera la nouvelle RS 7 Sportback. Pour la première fois doté d’une carrosserie élargie, le coupé cinq places affichera des performances et une efficience rehaussées par une hybridation légère. La RS 7 Sportback fera son apparition chez ...
  • Nouvelle Audi RS6 Avant Mk4 2019 25 ans de RS, 25 ans de breaks hautes performances Audi : avec la nouvelle Audi RS 6, Audi Sport ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire de l’Avant à hautes performances. Une puissance accrue combinée à une efficacité améliorée grâce à un système d’hybridation légère font de la RS 6 Avant le compagnon idéal pour toutes ...
  • Volkswagen pleure la mort de Ferdinand Piëch Le Groupe Volkswagen pleure son ancien Président du Directoire et du Conseil de Surveillance, le Dr Ferdinand Piëch. Au nom des 660 000 salariés, le Conseil de Surveillance et le Directoire adressent leurs sincères condoléances à sa famille et rendent hommage à tout ce que Ferdinand Piëch a fait pour Volkswagen, pour les marques du ...
  • Audi Sport célèbre les 25 ans des modèles Audi RS Voici 25 ans, le premier modèle Audi RS était lancé sur le marché : l’Audi RS 2 Avant marquait le début d’une véritable histoire à succès. Grâce à leur proximité avec les voitures de compétition et leur exclusivité, les modèles Audi RS ont toujours exercé une certaine fascination. À ce jour, Audi Sport GmbH (anciennement quattro ...
  • Nouvelle Audi R8 LMS GT2 présentée au Festival of Speed de Goodwood 2019 Audi Sport Customer racing offre une révélation unique de l’Audi R8 LMS GT2 lors du « Festival of Speed » de Goodwood. Oliver Hoffmann, PDG d’Audi Sport GmbH, Chris Reinke, Responsable des courses chez Audi Sport et Tom Kristensen, neuf fois vainqueur au Mans, aux côtés du Duc de Richmond – l’organisateur du Festival de Goodwood ​​- ...
  • Audi Coupé 2L3 20V Quattro 8B Fini les traits à la règle et les angles droits ! En se basant sur la berline 80 B3, le nouveau Audi Coupé remplace avantageusement l’antique coupé d’Ingolstadt en septembre 1988. Après quelques déceptions avec des mécaniques par trop timorées, Audi apporte un regain de peps pour 1989. Voilà un retour en grâce qui nous ...
  • Les nouvelles Audi S6 et S7 Sportback seront disponibles en motorisation essence en Asie et aux USA Sur certains marchés extra-européens, les S7 et S7 seront proposées avec une motorisation 2.9 TFSI de 450 ch et 600 Nm pour s’adapter aux préférences et aux profils des conducteurs locaux. Comme le TDI, ces modèles seront équipés du compresseur électrique et du système d’hybridation légère MHEV 48 volts. Mais pas en Europe qui doit se contenter ...
  • Nouvelle Audi R8 V10 Decennium L’aspect extérieur de l’Audi R8 V10 Decennium donne le ton. Cette série limitée est disponible sous la forme d’un coupé et peint en gris Daytona avec effet mat. Les roues dentées de 20 pouces et le collecteur d’admission du moteur 5.2 FSI affichent une finition bronze mate. Le spoiler avant, les bas de caisse et le diffuseur sont ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Audi Sport célèbre les 25 ans des modèles Audi RS, 10.0 out of 10 based on 1 rating
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.