Mazda RX-7 Savanna ou une success story japonaise signée Mazda

Le plaisir de conduire, la légèreté du design et le moteur rotatif : trois éléments qui définissent l’ADN de Mazda – et qui continuent de fasciner l’équipe du constructeur automobile d’Hiroshima. Une Mazda se distingue de toutes les autres pour donner à tous ces éléments un nouveau niveau de signification, cimentant la voiture de sport compacte à moteur rotatif dans l’esprit des passionnés de conduite au Royaume-Uni et dans le monde entier.

Lancée en 1978, la Mazda RX-7 a été la première voiture de sport de masse de Mazda et est devenue le véhicule à moteur rotatif le plus vendu de l’histoire. Elle a également propulsé le succès de la marque sur les pistes de course à des niveaux sans précédent.

Le hurlement caractéristique du moteur bi-rotor de la RX-7 a fait vibrer les pistes de course en Europe et au-delà dès le début, remportant le championnat britannique des voitures de tourisme en 1980 et 1981 et démontrant sa fiabilité en remportant la victoire générale aux 24 heures de Spa en 1981 – la première voiture japonaise à y parvenir. Ce fut un âge d’or ailleurs aussi. Aux États-Unis, la RX-7 a remporté plus de 100 courses IMSA, plus que tout autre modèle de n’importe quelle marque.

 

Les réalisations de la RX-7 sont d’autant plus étonnantes que l’avenir du moteur rotatif était en danger lorsque Mazda a commencé à développer la RX-7. Le constructeur automobile avait proposé des moteurs rotatifs dans la plupart de ses modèles jusqu’à la crise du pétrole de 1973-74, lorsque la flambée des prix du carburant a fait perdre la faveur des consommateurs à ces moteurs énergiques mais assoiffés. Mazda a décidé d’abandonner les moteurs de la plupart de ses berlines, berlines à hayon et breaks, et aurait pu les abandonner complètement – comme l’avaient fait tous les autres constructeurs automobiles. Mais Kenichi Yamamoto, le directeur de la recherche et du développement de l’époque, a résisté, arguant du fait que le moteur rotatif était un facteur de différenciation crucial pour l’entreprise.

Yamamoto, qui a dirigé l’équipe d’ingénieurs qui a développé les premiers moteurs rotatifs de Mazda dans les années 1960, a entrepris de réviser le moteur 12A existant et d’améliorer considérablement l’économie de carburant. Entre autres choses, son équipe a ajouté des joints de pointe plus durables – un point problématique – et a amélioré la lubrification. Ils ont ensuite aidé à concevoir le véhicule idéal. Petit et léger, mais fonctionnant sans à-coups, puissant et à haut régime, le rotatif était parfait pour une voiture de sport. Et le RX-7, un coupé bas et élégant avec un nez en forme de coin et une fenêtre enveloppante sur le hayon arrière, a été construit spécialement pour ce moteur.

Création d’une icône rotative

La première génération de RX-7 (plateforme « FB »), qui a été mise en vente au Japon en 1978 avant d’arriver en Europe l’année suivante, a fait sensation immédiatement. Avec un poids en ordre de marche d’un peu plus d’une tonne, les 100-135PS de la 12A ont fait un grand pas en avant en termes de performances. La disposition du moteur central avant – le moteur compact se trouvait derrière l’essieu avant – et la répartition presque parfaite du poids sur les roues arrière ont également permis d’obtenir une maniabilité étonnante. La RX-7, aérodynamique et bien au-dessus de sa catégorie de prix, était extrêmement amusante à conduire, créant un lien particulier entre le conducteur et la voiture. Le 12A à double rotor de 1 146 cm3 a été rejoint plus tard par une version turbo de 160 ch pour le Japon, tandis que l’Amérique du Nord a reçu un moteur 13B à injection légèrement plus puissant.

 

 

 

 

 

 

 

 

La deuxième génération de RX-7 (« FC ») introduite en 1985 présentait un design inspiré de Porsche et un certain nombre d’améliorations de performance telles que le DTSS (Dynamic Tracking Suspension System) de Mazda et la turbocompression. Il s’avère que l’induction forcée est très bien adaptée aux moteurs rotatifs grâce à leurs caractéristiques de débit d’échappement, et assez efficace pour augmenter le couple à mi-régime. Le 13B de 1,3 litre est désormais standard sur tous les marchés, et bien que le RX-7 soit proposé en Europe dans un premier temps avec un moteur à aspiration naturelle de 150 ch, des versions turbo à double spirale de 180 ch et plus tard de 200 ch suivront. Le modèle le plus puissant pouvait atteindre un temps de 0-100 km/h en 6 secondes et une vitesse de pointe de 240 km/h.

La troisième et dernière génération (« FD ») qui est arrivée en 1992 était une véritable voiture de performance. Un nouveau double turbocompresseur séquentiel a fait passer la puissance du dernier moteur 13B à 239 ch sur la version européenne. Déclarée par les fans comme la meilleure tenue de route de toutes les RX-7, la vitesse de pointe (limitée) de 5,3 secondes (0-100 km/h) et de 250 km/h a placé la biplace de 1 300 kg dans la ligue des voitures de sport haut de gamme, ce qui était conforme à la marque qui venait de gagner au Mans. Malheureusement, la RX-7 a été abandonnée dans la plupart des pays européens en 1996 en raison de la réglementation sur les émissions, bien que Mazda ait continué à produire des voitures pour certains marchés, augmentant finalement la puissance des modèles ultérieurs destinés uniquement au Japon jusqu’à 280 ch.

L’année 2002 a marqué la fin de l’une des voitures de sport les plus exceptionnelles de l’histoire. Au total, 811 634 voitures ont été produites entre 1978 et 2002, ce qui est de loin le plus grand nombre de modèles rotatifs. La RX-7 a continué à vivre avec la Mazda RX-8, qui a suivi en 2003, et en jetant les bases de nombreuses innovations techniques à venir. Parmi celles-ci, on trouve les Mazdas rotatives à hydrogène comme la RX-8 Hydrogen RE, qui fonctionne soit à l’hydrogène soit à l’essence, et la Mazda Premacy Hydrogen RE Hybrid, un monospace équipé d’un moteur électrique et d’un moteur rotatif bicarburant. Plus tard, la société a développé un prototype de Mazda2 EV avec un petit moteur à un seul rotor utilisé comme prolongateur d’autonomie. Un système similaire pourrait se retrouver sur le Mazda MX-30, un tout nouveau SUV crossover électrique à batterie qui arrivera chez les concessionnaires cette année.

La RX-7 reste l’icône des voitures de sport à moteur rotatif, et même des voitures de série à moteur rotatif, surtout auprès des amateurs. Mazda a fait de grands progrès avec la RX-7 en termes d’ingénierie légère, de design sportif et de plaisir de conduite, un savoir-faire qu’elle a appliqué et développé pour chaque modèle Mazda actuel. Le véhicule qui incarne peut-être le mieux la réputation et le dévouement de Mazda pour le non conventionnel, la RX-7 continue d’influencer les concepteurs et les ingénieurs qui travaillent sur les Mazdas de demain.

Dossiers Mazda RX-7 du Guide des Sportives
Mazda RX7

  • Mazda RX-7 F3DS Depuis 1978, Mazda persévère dans le moteur rotatif Wankel avec la RX-7. Après quelques tâtonnements stylistiques jugés trop proches des Porsche 944, la Mazda RX-7 Turbo mouture 1992 s’offre un design inédit et très personnel. Les performances grimpent sévèrement avec cette fois 239 ch à 6 500 tr/mn grâce à ses 2 turbos, tandis que le succès au Mans lui permet d’espérer d’autres prétentions. Tremblez GT accomplies, la Mazda RX-7 Turbo poursuit sa quête d’autorité ! Avec 2 turbos en série ...
  • Mazda RX-7 Savanna ou une success story japonaise signée Mazda Le plaisir de conduire, la légèreté du design et le moteur rotatif : trois éléments qui définissent l’ADN de Mazda – et qui continuent de fasciner l’équipe du constructeur automobile d’Hiroshima. Une Mazda se distingue de toutes les autres pour donner à tous ces éléments un nouveau niveau de signification, cimentant la voiture de sport compacte à moteur rotatif dans l’esprit des passionnés de conduite au Royaume-Uni et dans le monde entier. Lancée en 1978, la Mazda RX-7 a été la ...
  • Mazda RX7 GLX FC En 1978 avec son coupé RX-7, Mazda a démocratisé le moteur rotatif licence Wankel dans le milieu des GT sport, si on fait exception de la Cosmo Sport des années 60. Pour 1986, Mazda revoit sa copie de fond en comble. Au programme une technologie raffinée à tous les étages, et bien entendu le rotatif sous le capot. Lorsque les designers japonais ont couché les lignes de leur prochain coupé sportif sur le papier, l’inspiration semble avoir été prise Outre-Rhin ...
  • Mazda RX7 LX FC En 1978 avec son coupé RX-7, Mazda a démocratisé le moteur rotatif licence Wankel dans le milieu des GT sport, si on fait exception de la Cosmo Sport des années 60. Pour 1986, Mazda revoit sa copie de fond en comble. Au programme une technologie raffinée à tous les étages, et bien entendu le rotatif sous le capot. Lorsque les designers japonais ont couché les lignes de leur prochain coupé sportif sur le papier, l’inspiration semble avoir été prise Outre-Rhin ...

MAZDA RX-7
Mazda
  • La Mazda RX-Vision GT3 est disponible dans Gran Turismo Sport Online La nouvelle voiture de course virtuelle de Mazda, le Mazda RX-Vision GT3 Concept, sera disponible en téléchargement dans Gran Turismo Sport à partir du 22 mai 2020. Développée conjointement avec Polyphony Digital Inc. la RX-Vision GT3 Concept est la dernière voiture de course virtuelle de Mazda dans le titre de simulation de conduite PlayStation®4 de ...
  • Mazda fête 70 ans de coupés sportifs et technologiques Depuis les années 1930, le coupé deux portes traditionnel est considéré comme le modèle le plus élégant de la gamme des constructeurs. De l’attrait élégant des premiers grands coupés européens à la taille ostentatoire et au design extravagant des grands coupés américains, en passant par la sportivité élégante des coupés de performance, ces véhicules ont ...
  • Nouvelle Mazda MX-5 R-Sport Alors que le roadster biplace le plus vendu au monde entre dans sa quatrième décennie de commercialisation, Mazda UK a dévoilé l’édition spéciale de la R-Sport. Limitée à 150 exemplaires seulement, cette décapotable MX-5 exceptionnelle sera dotée d’une peinture métallisée gratuite Gris Polymétal et d’un capot gris, tandis que les jantes en alliage de 16 ...
  • Mazda RX-7 Savanna ou une success story japonaise signée Mazda Le plaisir de conduire, la légèreté du design et le moteur rotatif : trois éléments qui définissent l’ADN de Mazda – et qui continuent de fasciner l’équipe du constructeur automobile d’Hiroshima. Une Mazda se distingue de toutes les autres pour donner à tous ces éléments un nouveau niveau de signification, cimentant la voiture de sport ...
  • Nouvelle Mazda MX-5 GT Sport Tech en Angleterre La Mazda MX-5 2020 mise à jour est maintenant disponible sur commande avec le cabriolet et la Fastback RF rétractable disponibles dans les concessions. Dotée d’une gamme de 10 modèles – quatre cabriolets et six RF – le cabriolet de 1,5 litre à 132 ch est proposé en versions SE-L et Sport, tandis que le ...
  • Nouvelle Mazda MX-5 Eunos Edition En 1989 Mazda lance une nouvelle marque appelée “Eunos” et réservée au marché japonais. Disparue en 1996, elle était la référence haute de gamme de Mazda sur le sol nippon. En 1992 sera même lancée une série limitée de notre roadster MX-5, baptisée « S Limited » caractérisée par une teinte de carrosserie noire, un cuir rouge ...
  • Mazda France réalise ses meilleures ventes depuis 10 ans Avec 12 597 véhicules immatriculés en 2019, Mazda France réalise sa meilleure année sur le marché français depuis 10 ans ! Ce résultat, en progrès de 13.2% par rapport à 2018 (vs marché à +1.9%), permet à Mazda d’atteindre une part de marché de 0.57%. En Décembre 2019, Mazda a réalisé 1 550 immatriculations, son meilleur mois ...
  • Nouvelle Mazda MX-5 du millésime 2020 La Mazda MX-5 2020 mise à jour est maintenant disponible sur commande avec le cabriolet et la Fastback RF rétractable qui arriveront chez les concessionnaires en février. Dotée d’une gamme de 10 modèles – quatre cabriolets et six RF – le cabriolet de 1,5 litre à 132 ch est offert en versions SE-L et Sport, ...
  • Mazda MX-5 Miata – Saga Alors que la catégorie des roadsters a presque disparu des radars dans cette deuxième moitié des années 80, les GTI et petites sportives étant devenues les coqueluches du public, Mazda travaille à l’élaboration d’un roadster qui reprend les recettes de la Lotus Elan. Propulsion, moteur avant, deux places, bouille sympathique et rondouillarde et surtout un ...
  • La nouvelle Mazda MX-5 30e Anniversaire Edition arrive en Angleterre Trois décennies après le lancement de la première Mazda MX-5 au salon de Chicago en 1989, Mazda dévoile la MX-5 30th Anniversary Edition toujours au salon de Chicago en… 2019. C’est le 4e opus de la saga. L’occasion pour Mazda de commercialiser une série spéciale avec un coloris unique Racing Orange dont la diffusion est limitée à ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Mazda RX-7 Savanna ou une success story japonaise signée Mazda, 10.0 out of 10 based on 2 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.