La McLaren P1 célèbre cinq ans de pole position

La McLaren P1™ a été conçue avec un seul objectif, simple mais extrêmement ambitieux : être la meilleure voiture du monde sur route et sur piste. En tant qu’héritière spirituelle de la version route de la McLaren F1 des années 1990 – qui est encore aujourd’hui considérée comme l’une des meilleures supercar de l’histoire – la McLaren P1™ ne devait pas seulement montrer ce que McLaren était capable de faire, mais également positionner encore plus haut la barre des supercars. Il y a cinq ans, le jeudi 27 septembre à 18h45, la voiture qui avait été construite pour répondre à cette ambition fut révélée sous forme de concept lors du ‘Mondial de l’Automobile’ 2012 à Paris. Cinq mois plus tard, la version de production fit ses débuts lors du Salon International de l’Automobile de Genève de 2013.

Fort de ses cinq décennies d’expérience McLaren dans le sport automobile et sur ses connaissances approfondies dans la fabrication des voitures de route, la McLaren P1™ a marqué le début de la catégorie Ultimate Series de McLaren et elle a permis de faire un formidable bond en avant dans les technologies en offrant un niveau de performance qui était jusqu’à ce moment-là impensable pour une voiture de route.

 « La McLaren P1™ est la supercar la plus passionnante, douée et dynamiquement réussie du monde, une réelle vitrine de la capacité d’innovation et la technologie de McLaren. La vitesse maximale en tant que telle n’a jamais été une priorité ; nous souhaitions développer une voiture qui pouvait rouler sur un circuit de course et qui, en appuyant sur un bouton, pouvait s’avérer le véhicule de production de série le plus rapide sur piste, ce qui est une preuve de capacité technique plus importante et plus pertinente que la conduite sur route ».

Mike Flewitt, CEO de McLaren Automotive

Beau succès pour les ventes
Les 375 exemplaires ont été réservés et vendus avant que le premier ne soit même livré à son propriétaire. Telle était la demande pour la McLaren P1™. Il n’y a jamais eu deux exemplaires identiques ; chaque véhicule a été personnalisé et réalisé selon les indications données par les propriétaires en collaboration avec le département de personnalisation, McLaren Special Operations (MSO). Le coût des caractéristiques MSO s’est à chaque fois ajouté au prix de base de la voiture, soit £866 000.

Une aérodynamique exceptionnelle
La performance aérodynamique a joué un rôle prioritaire dans le développement de la McLaren P1™. Grâce à la modélisation aérodynamique CFD (Computational Fluid Dynamics – dynamique computationnelle des fluides) et aux essais en soufflerie, les designers de McLaren ont pu réaliser une voiture développant un appui aérodynamique surprenant de 600 kg à une vitesse bien au-dessous de la vitesse maximale bridée électroniquement de 350 km/h.

Le système DRS (système de réduction de la traînée – Drag Reduction System) emprunté au monde de la Formule 1TM contribue à renforcer l’appui aérodynamique, avec l’aileron arrière qui change d’inclinaison pour réduire la traînée et augmenter la vitesse en ligne droite. L’aileron peut également avoir une fonction de maintien de l’équilibre aérodynamique avec un angle d’inclinaison plus raide.

En plus de l’aileron arrière actif et réglable, la performance aérodynamique de la McLaren P1™ est optimisée par les deux flaps montés sous la carrosserie, devant les roues avant. Les volets changent d’angle de manière automatique pour augmenter l’appui et l’efficacité aérodynamique, en augmentant la confiance du conducteur ainsi que la vitesse.

Une mission incontournable : réduire le poids
Optimiser le poids tout en garantissant un maximum de force et de rigidité a été un must du développement de la McLaren P1™ et cette préoccupation se retrouve dans chacun des éléments stylistiques. Le poids à sec de la voiture est d’à peine 1395 kg.

La McLaren P1™ est construite autour d’un châssis McLaren MonoCage, soit une structure en fibre de carbone qui ne pèse que 90 kg et pourtant offre une rigidité et une sécurité exceptionnelles tout en permettant à l’air de pénétrer dans le moteur grâce à une prise d’air sur le toit et les conduits d’entrée d’air.

Pour réduire le poids, les cinq panneaux principaux qui composent la carrosserie de la McLaren P1™ sont tous en fibre de carbone. Un autre kilo et demi a été gagné en supprimant la couche supérieure de résine des composants internes de la fibre de carbone.  Les sièges de course, qui ont un dossier fixe et une coque en fibre de carbone, ne pèsent que 10,5 kg chacun.

Le verre ultraléger utilisé pour le toit et le pare-brise – respectivement d’à peine 2,4 mm et 3,2 mm d’épaisseur – permet d’économiser 3,5 kg par rapport au verre traditionnel. Les freins aussi sont 4 kg plus légers que des systèmes de freinage standard comparables.

L’attention portée au poids a été tellement importante que le modèle d’origine de la McLaren P1™ ne comptait pas parmi ses caractéristiques du matériel d’insonorisation ou encore de moquette dans l’habitacle.

Une performance hybride extrême
Le système hybride essence – électrique de la McLaren P1™ a établi des nouveaux standards en termes d’innovation et de performance quand cette hypercar a été lancée. La version révisée du moteur essence V8 bi-turbo McLaren de 3,8 litres calibré pour développer 737 ch associée avec un moteur électrique ultraléger qui produit 179 ch  a plus que doublé la puissance de l’unité SREC (Système de Récupération de l’Energie Cinétique) qui était utilisée en Formule 1™ à l’époque, pour offrir à la McLaren P1™ une performance surprenante.

L’association du moteur essence et du moteur électrique développe une puissance combinée de 916 ch, ce qui permet d’accélérer de 0 à 100 Km/h en 2,8 secondes ; de 0 à 200 Km/h en 6,8 secondes et de 0 à 300 Km/h en 16,5 secondes, soit cinq secondes plus vite que la légendaire McLaren F1.

La réponse immédiate du moteur électrique permet d’obtenir une réponse de l’accélérateur plus incisive que celle qui est normalement associée avec un moteur atmosphérique. Elle permet également de passer plus rapidement aux vitesses supérieures en appliquant un couple négatif pour réduire plus vite les tours moteur. En cas de gaz coupé et de décélération, l’énergie qui autrement serait perdue est récupérée par le moteur au niveau de la batterie.

La batterie ne pèse que 96 kg et elle est positionnée relativement basse, dans la monocage en fibre de carbone. La McLaren P1™ peut être conduite exclusivement en mode moteur électrique sur 10 km en cycle mixte européen (NEDC – New European Driving Cycle), ce qui permet de rouler dans les zones à faibles émissions et en ville avec une conduite quasi silencieuse. Les émissions de COproduites par la McLaren P1™ sont à peine de 194 g/km.

« La McLaren P1™ a été conçue pour être la meilleure voiture du monde. Elle incarne l’esprit de pionnier, l’innovation et le plaisir de conduite qui sont propres à McLaren. Le système hydride a été la clef du succès du modèle et, puisqu’un nombre croissant de nos clients exigent le meilleur en termes de performance et de technologie, ce que nous avons appris de la McLaren P1™ nous aide maintenant à développer les nouvelles générations de voitures qui seront introduites dans le cadre du business plan Track22 de McLaren ».
Jolyon Nash, Directeur Exécutif Monde des Ventes & du Marketing, McLaren Automotive

Un programme d’essais rigoureux
La McLaren P1™ a été soumise au même régime de développement et d’essais rigoureux que tout autre sportive et supercar McLaren, pour un total de 620 000 km parcourus sur route et sur piste, ce qui équivaut à 15,5 fois le tour du monde !

Les essais par température glaciale ont été effectués sur les lacs glacés du nord de la Suède pendant l’hiver arctique atteignant des températures allant jusqu’à – 30°. Les prototypes expérimentaux ont ensuite été testés dans les déserts torrides d’Arizona, de Californie et du Nevada, où les températures grimpaient jusqu’à 52°, au moment où des chaleurs record étaient enregistrées sur la côte ouest des Etats-Unis.

Compte tenu de notre intérêt pour la durabilité, le raffinement et la performance au cours du programme de développement, nous avons testé la McLaren P1™ sur les circuits de course du monde entier, y compris la célèbre Nordschleife, où le véhicule a enregistré son temps au tour en moins de sept minutes.

La McLaren P1TM GTR
C’est à partir de la McLaren P1™ qu’a vu le jour une version conçue exclusivement pour la piste à un volume encore plus réduit, la McLaren P1™ GTR. La production de la McLaren P1™ GTR, qui reprenait le nom de la FTR F1 qui avait gagné Le Mans en 1995, fit ses débuts mondiaux lors du Salon de l’Automobile de Genève en 2015. Ce véhicule propose un rapport puissance/poids de plus de 700 ch par tonne, soit une hausse de plus de 10% par rapport à la McLaren P1™.

L’optimisation pour la piste du système hybride essence-électrique a permis de développer une puissance maximale de 1000 ch. La McLaren P1™ GTR comprenait également des caractéristiques supplémentaires pour faire des économies de poids et améliorer l’aérodynamique, les capacités dynamiques et la maniabilité. Les rétroviseurs latéraux ont été repositionnés au niveau des montants A de manière à ce qu’ils soient plus près du champ de vision du conducteur mais aussi pour réduire la traînée aérodynamique. Le véhicule présentait une hauteur de caisse fixe sur des suspensions de course et des roues sportives en alliage. Il était équipé d’un système d’échappement nouveau à double flux et tuyau droit en alliage de titane dessiné en exclusivité pour la McLaren P1™ GTR.

Proposée en exclusivité aux propriétaires de la McLaren P1™, la version GTR pour piste ne fut mise en production qu’après avoir terminé le 375ème et dernier véhicule de la version route.

Les acheteurs de la McLaren P1™ GTR furent invités à participer à un programme exclusif de formation pour pilotes en leur permettant ainsi de courir sur quelques-uns des circuits les plus légendaires au volant de l’une des voitures pour piste à production limitée les plus extrêmes qui n’aient jamais été construites.

La McLaren P1™ en bref 

  • De 0 à 300km/h en 16,5 secondes – la McLaren P1™ est donc au total  5,5 secondes plus rapide que la légendaire McLaren F1
  • L’aileron arrière réglable de la McLaren P1™ sort de la carrosserie d’environ 120 mm sur route et 300 mm sur piste
  • Grâce aux disques de frein carbone-céramique revêtus en carbure de silicium, la McLaren P1™ peut aller de 100km/h à l’arrêt complet en couvrant une distance d’à peine 30,2 mètres
  • La distance que la McLaren P1™ peut couvrir à émissions zéro en mode complètement électrique est de plus de 10 km
  • En mode Race, la McLaren P1™ descend de 50 mm et le taux des ressorts se raidit de 300%, ce qui permet à la voiture de prendre les virages à plus de 2g
  • Le système d’échappement Inconel tiré de la Formule 1TM suit le parcours le plus direct du moteur à l’arrière de la McLaren P1™ et ne pèse que 17 kg
  • Le diamètre du volant de la McLaren P1™ présente la même précision technique que les volants utilisés par les pilotes de course McLaren : la prise en main des champions du monde de Formule 1TM McLaren a été modelée par un système CAO pendant le développement et scannée pour obtenir une copie fidèle
  • Chaque McLaren P1™ a été personnalisée par une équipe soigneusement sélectionnée de 82 ingénieurs au cours d’un processus d’assemblage comprenant quatre phases. Pour construire chacune des McLaren P1TM, il a fallu 17 jours du début à la fin
McLaren P1
« 1 de 3 »
  • McLaren Automotive annonce un nouveau modèle de l’Ultimate Series au Concours d’Elégance de Pebble Beach qui promet une conduite à ciel ouvert exceptionnelle Une toute nouvelle supercar McLaren Ultimate Series, plaçant au centre le plaisir de conduite pure à ciel ouvert, sera annoncée ce soir par Mike Flewitt, CEO de McLaren, lors d’une soirée pour les clients participant au Concours de Pebble Beach. Le nouveau modèle, dont le nom n’a pas été révélé, est un roadster décapotable deux places ...
  • GP F1 Monza Italie 2019 – 8 septembre En arrivant à Monza, le temple de la vitesse, et véritable chaudron dédié à la Scuderia, Charles Leclerc est gonflé à bloc ! Sa première victoire à Spa l’a galvanisé et tous les tifosi sont très confiants sur l’issu de ce week-end. Depuis 2010, seules les Mercedes ont remporté la course italienne dans le jardin ...
  • GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2019 – 1er septembre Premier Grand Prix après la pause estivale, et le lot d’annonces et surprises est déjà bien chargé. Commençons par le plus spectaculaire avec l’infortuné Pierre Gasly qui fait les frais de son début de saison jugé trop timoré par Helmut Marko. Résultat, il doit jouer les échanges de baquet avec Alexander Albon qui est tout ...
  • GP F1 Hungaroring Hongrie 2019 – 4 août Circuit apprécié par les pilotes en matière de pilotage, le Hungaroring est toujours une épreuve pour dépasser ses concurrents. La position sur la grille de départ et la qualification sont donc prédominantes pour espérer un bon résultat en course. Il fait très chaud le jour des qualifications, ce qui ne semble pas avantager les Mercedes ...
  • GP F1 Hockenheim Allemagne 2019 – 28 Juillet Alors que Hockenheim n’est pas encore confirmé pour les saisons suivantes, les pilotes apprécient particulièrement ce tracé qui revient dans une portion lente dans le stadium sous les hourras de la foule toute acquise aux pilotes allemands : Vettel et Hulkenberg. Mercedes GP profite de « son » grand prix national pour célébrer les 125 ans de ...
  • GP F1 Silverstone Angleterre 2019 – 14 Juillet Silverstone est un tracé chargé d’histoire pour la Formule 1 puisque c’est là que s’est déroulé le premier Grand Prix de la F1 « moderne » en 1950. Beaucoup de fans viennent sur le circuit, tout comme de nombreux évènements se déroulent avec un côté un peu show-off pas désagréable. Notons au passage la présence de Daniel ...
  • GP F1 Spielberg Autriche 2019 – 30 Juin Patrie de Niki Lauda, et de Red Bull Racing, le Grand Prix de Spielberg en Autriche rend ainsi hommage au champion défunt à de nombreux endroits du circuit avec des expositions de monoplaces (Ferrari, McLaren) avec lesquelles Niki Lauda fut titré champion du monde de F1. Le circuit de Spielberg est un véritable « ring » talonné ...
  • GP F1 France Le Castellet 2019 – 23 juin Le circuit du Castellet pour son édition 2019 a corrigé le tir en matière d’organisation pour éviter les bouchons de 2018. C’est donc une belle fête bleu-blanc-rouge autour de l’automobile qui guide tout ce WE de Grand Prix en guise de fil rouge. Les qualifications confirment les essais libres et les Mercedes GP sont un ...
  • GP F1 Montreal Canada 2019 – 9 Juin Le circuit Gilles Villeneuve à Montreal accueille la Formule 1 depuis 1967. Cette année, l’épouse du défunt champion canadien avait organisé une exposition avec quelques voitures de course sur lesquelles Gilles Villeneuve s’était illustré. Le circuit de Montreal se distingue par un tracé très rapide propice aux moteurs puissants, et serré car bordé de murs ...
  • GP F1 Monaco 2019 – 26 Mai Le rendez-vous monégasque est le moment très apprécié des fans de la F1 mais pas seulement. Terriblement glamour, une pointe de monarchie princière et une course qui se déroule en ville sur un tracé très tortueux et piégeur, voilà qui excite les convoitises. Peu d’erreurs de pilotage à noter durant les essais libres, si ce ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
La McLaren P1 célèbre cinq ans de pole position, 10.0 out of 10 based on 1 rating
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.