Nouvelle Corvette Stingray C8 en détails

Le moment tant attendu est enfin arrivé : les versions européennes de lanouvelle Corvette Stingray, le tout-premier modèle à moteur central jamais commercialisé par la marque, arrivent en ce moment chez nos distributeurs européens. Les versions coupé et cabriolet de la nouvelle génération de Stingray intègrent la quintessence de toutes leurs aînées tout en offrant aux clients un niveau inédit de performance, de technologie, de savoir-faire et d’agrément. Et ce n’est pas tout : pour la première fois de l’histoire de la Corvette, la nouvelle Stingray sera proposée d’usine, non seulement pour la conduite à gauche, mais aussi à droite.

Passage du moteur avant au moteur central, en seulement 3,5 secondes

« Chez GM, la Corvette a toujours été le fer de lance de l’innovation en repoussant les limites du possible. Le véhicule au moteur avant traditionnel ayant atteint ses limites de performance, nous avons opté pour cette nouvelle configuration, » déclare Mark Reuss, président de GM. « En termes de confort et de plaisir, elle conserve le look et le feeling d’une Corvette tout en offrant des performances de conduite qu’aucun autre modèle de Corvette n’a proposées à ce jour. La performance, la dynamique de conduite et le soin apporté aux détails combleront d’aise nos clients. »

La nouvelle configuration à moteur central apporte à la nouvelle Stingray :

  • une distribution améliorée du poids, le surcroît de poids arrière améliorant les performances en ligne droite et sur circuit.
  • une réactivité et un sentiment de maîtrise accrus en raison du positionnement du conducteur plus près de l’essieu avant.
  • équipée de série du pack Z51 en Europe, la Corvette bondit de 0 à 100 km/h en 3,5 secondes, ce qui en fait la Corvette d’entrée de gamme la plus rapide jamais construite.
  • une vue de la route comparable à celle des voitures de course en raison de l’abaissement du capot, du tableau de bord et du volant. Excellente visibilité avant pour le conducteur comme pour son passager.
  • la Corvette conserve ses remarquables atouts pratiques, avec deux coffres offrant un espace de rangement généreux pour les bagages ou deux sacs de golf.

En premier lieu, un cabriolet
La conduite toit ouvert a été depuis les origines un des aspects qui ont contribué à la fascination exercée par la Corvette de Chevrolet. De fait, lors de ses débuts en 1953, la Corvette n’était proposée qu’en version cabriolet. Les nouvelles versions de la Corvette Stingray s’inscrivent parfaitement dans cette lignée, avec le toit amovible caractéristique du coupé ainsi que le premier toit rigide de l’histoire de la Corvette pour le cabriolet.

La huitième génération de la Corvette Stingray a été essentiellement pensée en tant que cabriolet. Tout comme le coupé Stingray, le cabriolet bénéficie d’une rigidité exemplaire de sa carrosserie en raison de la structure de tunnel choisie et du recours à des pièces à haute intégration moulées sous pression.

L’équipe a conçu le toit rigide de manière qu’il s’efface complètement dans la carrosserie. Le coffre peut accueillir deux sacs de golf même quand le toit est ouvert. Le cabriolet conserve également le coffre avant du coupé, où un bagage cabine standard et un ordinateur portable trouvent place.

Comparé au toit souple des précédents modèles, le toit rigide concourt à rendre l’habitacle plus silencieux, à renforcer la sécurité et à parfaire le design.

« Notre objectif a été dès le départ de veiller à ce que les clients optant pour un cabriolet à toit rigide n‘aient à renoncer à rien en termes de fonctionnalité et de confort, » souligne Josh Holder, ingénieur programme de la Corvette. « Nous sommes parvenus à conserver intacts la philosophie de design, comme sur le coupé, ainsi que l’excellent volume de rangement et les capacités dynamiques sur circuit. »

Un design inspiré de la course et de l’aéronautique

Comme pour le coupé, le design du cabriolet Stingray est inspiré des avions de combat. Si la nouvelle Corvette de Chevrolet arbore à l’extérieur un look intrépide et futuriste assorti de proportions inhabituelles et fascinantes dues à son moteur central, elle demeure indéniablement une Corvette. Svelte et musclée, sa carrure athlétique suggère vitesse et puissance quel que soit l’angle sous lequel elle se présente.

« Redessiner de fond en comble la Corvette Stingray, la mythique sportive américaine, a présenté à l’équipe une chance historique et concrétisé un rêve que caressent les concepteurs de Chevrolet depuis plus de soixante ans, » souligne Mike Simcoe, vice-président du design mondial de General Motors. « La nouvelle Corvette vient enrichir la catégorie des voitures de sport à moteur central et nous sommes persuadés qu’elle pourra jouer dans la cour des meilleures de ce monde. »

Un niveau de savoir-faire digne d’une super-voiture, des matériaux haut de gamme et le souci du détail ont présidé à la conception de chaque composant de la Stingray. Le nouvel emplacement du moteur est véritablement le centre névralgique de son design. Au cœur de cette huitième génération de Corvette, il trône comme un joyau dans une vitrine, visible à travers la large vitre du hayon arrière du coupé. Le souci accru du détail a conduit à mettre en lumière chaque câble, tube, boulon et fixation, comme lors de la conception des motos modernes destinées à la piste et au tout-terrain.

Autres spécificités du design :

  • les phares avant à profil bas équipés de nouvelles lampes.
  • les commandes masquées d’ouverture des portières, du capot et du hayon arrière qui préservent le caractère athlétique de sa silhouette.
  • de grandes bouches d’air latérales qui assurent le refroidissement du moteur et la performance aérodynamique.
  • une forme de montant A qui suggère la vitesse et favorise la visibilité.
  • un hayon arrière généreux sur le coupé, qui donne à voir le moteur avec sept bouches d’aération.
  • quatre embouts d’échappement placés aux extrémités extérieures du véhicule.
  • des feux arrières LED à deux composants à clignotant séquentiel.

Fidèle à ses origines, l’univers de l’aéronautique et de la course, l’allure de la nouvelle Stingray s’inspire du F22, du F35 et d’autres avions de combat modernes ainsi que de la Formule 1. Parmi les autres éléments emblématiques de la Corvette adaptés à la Stingray, signalons l’avant singulier et distinctif du véhicule, sa ligne horizontale classique, ses ailes avant agressives et le positionnement des phares bi-xénon typique des Corvette.

L’habitacle bénéficie des améliorations suivantes :

  • un cockpit qui ne s’est pas contenté d’avancer de 42 cm, mais qui enveloppe le conducteur, soulignant la thématique de la haute performance et de l’aéronautique.
  • la disposition verticale des commandes de régulation de la température et la présence de buses ultra-minces qui minimisent la hauteur du tableau de bord, créant un habitacle bas et spacieux.
  • un nouveau volant de petit diamètre, au profil aplati, à deux branches, pour une vue dégagée sur l’écran d’affichage reconfigurable de 12″.

Dans l’habitacle, la nouvelle Corvette Stingray s’enorgueillit de matériaux premium travaillés avec un haut degré de savoir-faire et d’excellence :

  • éléments en cuir coupés et cousus à la main exclusivement pour le véhicule, larges surpiqûres.
  • recours généreux à du vrai métal.
  • grilles d’enceinte en acier inoxydable et sonorisation Bose® Performance Series.
  • inserts en fibre de carbone pour les sièges GT2 et Competition Sport.
  • choix possible entre du véritable aluminium ou de la véritable fibre de carbone pour le bord de la console et les encadrements de porte.

Les clients ont la possibilité de recourir à une large gamme d’options encore jamais proposée sur la Corvette afin d’apporter une touche ultra-personnelle à leur Stingray :

  • 12 couleurs de carrosserie — Torch Red, Arctic White, Black, Flare Silver, Ceramic Matrix Gray, Tactical Red, Elkhart Lake Blue, Rapid Blue et Accelerate Yellow— plus trois coloris inédits : Caffeine Brown, Hxypersonic Gray et Amplify Orange.
  • 6 thèmes de couleur pour l’habitacle : Jet Black, Sky Cool Gray, Adrenaline Red, Natural Tension/ Twilight Blue et Morello Red.
  • 6 couleurs de ceinture de sécurité : Black, Tension Blue, Tan, Torch Red, Yellow et Orange.
  • 2 packs piqûres en option : Yellow et Adrenaline Red. Pour les habitacles en noir standard, les piqûres sont de couleur grise.

Trois options de sièges :

  • le GT1 – un style sportif qui souligne le confort tout en offrant un bon soutien dans les situations de conduite haute-performance. Il présente des inserts en cuir Mulan et un soutien lombaire à deux réglages ainsi qu’un réglage des renforts latéraux.
  • le GT2 – une première pour la Corvette : si ces sièges présentent un look inspiré de la compétition, ils bénéficient du confort apporté par une mousse double densité pour les longs trajets. Ils comportent également des finitions en fibre de carbone, un insert en cuir Nappa, un dossier à peinture noir de jais, un soutien lombaire à deux réglages ainsi qu’un réglage des renforts latéraux. Ils sont habillés de cuir Mulan, chauffés et ventilés.
  • le siège Competition Sport s’adresse au conducteur ambitieux et assidu des circuits : ces sièges présentent des renforts latéraux à réglage progressif, des assises entièrement réalisées en cuir Nappa ainsi qu’une finition en fibre de carbone sur l’appuie-tête ; ils sont chauffés et ventilés. Ils arborent aussi un tissu haute-performance, robuste et inédit, inspiré des gilets en kevlar.

Conçue pour être une vraie supercar au quotidien

La structure de la Corvette s’articule autour de ce qui constitue son épine dorsale : le tunnel central. Il en résulte une structure légère et rigide qui permet au système de suspension de fonctionner de manière optimisée. Toute souplesse indésirable de la caisse ainsi éliminée, les clients de la Corvette connaîtront des moments sublimes en termes de performance de conduite associée à une adhérence latérale remarquable. La voiture donne l’impression de parfaitement épouser la route avec un niveau minimal de vibrations à grande vitesse ou sur de longs trajets.

« Nous avions pour mission de concevoir un nouveau type de voiture de sport en alliant aux éléments distinctifs qui ont fait le succès de la Corvette les performances et l’expérience de conduite des supercars à moteur central, » explique Tadge Juechter, ingénieur en chef de la Corvette.

L’approche privilégiant le tunnel central offre de multiples avantages, notamment :

  • une raideur améliorée à la torsion qui plaque véritablement la voiture au sol, sur route et sur circuit.
  • une facilité exceptionnelle d’entrée et de sortie pour un véhicule à moteur central. Contrairement à certaines de ses concurrentes, elle n’a nul besoin de recourir à des bas de caisse surdimensionnés pour porter les poids structurel et de charge, facilitant l’entrée et la sortie du véhicule.
  • une excellente stabilité due à l’abaissement du centre de gravité et une maniabilité de premier plan.
  • la conservation du toit amovible et prisé de la Corvette, sur le coupé, le panneau trouvant facilement place dans le coffre arrière.
  • le toit rigide du cabriolet disparaît entièrement dans la carrosserie sans empiéter sur le coffre, même quand le toit est fermé.
  • un compartiment de rangement avant pouvant accueillir un bagage à main de taille cabine avion et une mallette d’ordinateur portable.
  • la livraison en version volant à gauche ou à droite — une première pour la Corvette et une étape clé en vue de sa distribution au Royaume-Uni, l’un des principaux marchés des voitures de sport à l’échelle mondiale.
  • un aménagement intelligent offrant un confort accru dans l’habitacle, dont 2,5 cm supplémentaires de recul du siège et presque le double d’angle d’inclinaison du dossier de siège.

La toute-nouvelle Corvette Stingray bénéficie d’une stratégie astucieuse de conception qui fait appel à un mix de matériaux et permet notamment d’offrir les caractéristiques clés suivantes :

  • une structure principale rigide et légère constituée de six pièces en fonte d’aluminium haute pression, aussi connues sous le nom des « Six de Bedford », qui sont fabriquées à l’usine de moteurs de GM à Bedford dans l’Indiana. Elles minimisent le nombre d’articulations au sein du véhicule, donnant une structure plus rigide qui favorise la maniabilité et la prise de virages sur piste.
  • des poutres de parechocs arrière arrondies en fibre de carbone pour réduire le poids, une innovation dans le secteur.
  • des bacs de coffre avant et arrière et une planche de bord moulés en matériau « flottant » ultraléger, réalisé en fibre de verre et dans une résine brevetée. Ce matériau est si léger qu’il flotte sur l’eau. Allié à d’autres éléments en fibre de verre et fibre de carbone, il concourt à réduire la masse ainsi que le niveau sonore et les vibrations.

Maniabilité : au cœur de l’ADN plaisir de la Corvette

La Stingray est conçue pour offrir un confort inégalé de conduite sur autoroute et une maniabilité bien équilibrée sur circuit.

« La géométrie évoluée de suspension, la technologie de pneumatiques sur mesure et le réel souci des détails structurels nous ont permis d’améliorer une nouvelle fois la conduite et la maniabilité, » affirme Juechter. « Aucune Corvette n’a jamais atteint ce degré de confort et d’agilité tout en garantissant une parfaite stabilité. »

La nouvelle Corvette Stingray est dotée de jambes de force qui autorisent des qualités de conduite et de maniabilité jusque-là inconnues. L’architecture à moteur central donne un système de direction court, droit et rigide relié à un système de direction électronique perfectionné, transmettant instantanément au châssis les impulsions émanant du conducteur.

La nouvelle position des sièges a déplacé le centre de gravité du véhicule vers la hanche du conducteur située le plus à l’intérieur si bien que la voiture tourne littéralement autour de celui-ci. Il en résulte une perception tout à fait inédite de la maniabilité et de la réactivité du véhicule.

Parmi les autres perfectionnements apportés en matière de conduite et de maniabilité, notons :

  • l’amélioration du rapport de direction qui passe de 16,25:1 à 15,7:1.
  • de nouveaux freins eBoost, plus précis et mieux réglables.
  • le système de levée de la suspension avant qui augmente la garde au sol d’environ 50 mm au niveau du pare-choc avant en moins de 3 secondes, protégeant le véhicule en cas de bosses, nids de poule, rampes très pentues et autres obstacles routiers. Il peut fonctionner à une vitesse allant jusqu’à 38 km/h.
  • l’assistance au départ aidée par la distribution du poids arrière qui permet à la nouvelle Stingray de démarrer plus vite que toutes les Corvette d’entrée de gamme de l’histoire.
  • le pack Performance Z51, monté de série en Europe, qui apporte à la nouvelle Stingray de multiples technologies nouvelles :
  • une suspension haute-performance à assiettes de ressort filetées réglables à la main.
  • disques de frein Brembo®de taille accrue, avec logo Z51 sur les étriers.
  • un meilleur refroidissement.
  • un rapport de pont arrière spécifique.
  • des orifices d’aspiration pour les freins avant.
  • un échappement haute-performance.
  • un différentiel électronique à glissement limité intégré à la boîte de vitesses qui module le couple entre les pneus arrière, à l’origine de l’incroyable stabilité du véhicule.
  • un extracteur d’air frontal et un spoiler arrière ouvert en deux parties qui se cumulent pour fournir un appui supplémentaire d’environ 180 kilos tout en améliorant l’adhérence dans les virages.
  • la suspension magnétique MRC 4.0, en option, qui détecte mieux la route et fournit des données plus précises par le biais d’accéléromètres montés sur la suspension. Son système électronique optimisé réagit plus vite et avec plus de douceur aux impulsions du conducteur et contribue à une qualité de roulement inégalée dans sa catégorie.
  • un système de gestion de traction haute-performance (équipement standard avec la MRC).

Le joyau au centre

Le cœur de la nouvelle Corvette Stingray est constitué par le moteur Chevy 6,2 L small-block V-8 LT2 de nouvelle génération, l’unique V-8 atmosphérique de ce segment. Allié au système d’échappement haute-performance monté de série en Europe, les versions européennes de la Corvette Stingray de Chevrolet développent 482 chevaux (369 kW) et génèrent 637 Nm de couple — du jamais vu en termes de puissance et de couple pour une Corvette d’entrée de gamme. Le moteur des versions européennes de la Corvette Stingray est homologué pour les marchés européens, il satisfait et surpasse les hautes exigences de la norme Euro 6d.

« Bien qu’il se trouve désormais derrière le conducteur, le LT2 offre la même expérience viscérale que nous attendons tous d’une Corvette, » explique Jordan Lee, ingénieur en chef à l’échelle mondiale des moteurs small-block de GM. « Le LT2 a été développé pour fournir un excellent couple à bas régime et une formidable puissance à haut régime ainsi que pour apporter une réponse grisante à la pédale à tous les régimes. »

La position basse du moteur permet d’avoir un centre de gravité bas qui favorise une maniabilité optimale. Le système de lubrification et ventilation est peut-être celui qui a connu la principale évolution. Pour la toute-première fois, la Stingray d’entrée de gamme recourt à un système de lubrification à carter sec monté sur le moteur et à trois pompes de récupération pour un surcroît de performance sur circuit

En conduite rapide sur circuit, le volume d’huile reste élevé afin d’éviter toute baisse de performance. Le déport latéral de la nouvelle Stingray ayant fortement progressé, il a fallu redessiner le système de lubrification à carter sec du LT2 pour fournir une performance moteur d’exception, même à des niveaux d’accélération latérale supérieurs à 1G dans toutes les directions.

Le panneau en verre léger du hayon arrière du coupé, épais de 3,2 mm, met le moteur parfaitement en valeur. Cette vitre possède un bord de fuite en porte-à-faux pour évacuer la chaleur du compartiment du moteur LT2.

Le moteur présente d’autres spécificités notables, dont :

  • un positionnement dans le compartiment arrière qui le rend visible par la vitre du hayon arrière du coupé, tel un joyau.
  • L’ensemble des composants, y compris les câbles, tuyaux du système d’échappement, fixations d’acheminement, flexibles de liquide de refroidissement, le collecteur d’échappement et même les boulons et attaches, a été élaboré en tenant compte de leur aspect esthétique. A l’instar de l’apparence extérieure, tous les composants du moteur ont fait l’objet d’une attention particulière, et même les boucliers thermiques sont texturés.
  • un bloc moteur et un système d’aération entièrement nouveaux. L’axe du vilebrequin s’est rapproché du sol d’environ 2,5 cm, où il retrouve l’arbre de transmission pour une maniabilité accrue (configuration transaxle).
  • un carter d’huile à profil bas pour réduire la masse.
  • une hausse de 25 % de la capacité du refroidisseur.
  • des couvercles de soupape rouges en version standard.

Un autre type de transmission

Le LT2 de nouvelle génération est associé à la première boîte de vitesse à huit rapports et à double embrayage de Chevrolet qui autorise des passages de vitesse ultra-rapides et un excellent transfert de puissance. Elaborée en exclusivité avec TREMEC, cette transmission offre le meilleur de deux mondes : le feeling de connexion directe et dynamique de la boîte manuelle et l’agrément supérieur de conduite d’une boîte automatique. La fonction de débrayage à deux palettes permet même au conducteur de débrayer en tenant les deux palettes afin de bénéficier d’une maîtrise accrue en mode manuel.

Les palettes de commande autorisent le conducteur à sélectionner directement ses vitesses. « Les algorithmes de passage des vitesses ont une orientation conducteur telle qu’ils détectent quand celui-ci privilégie une conduite sportive — quel que soit le mode de conduite — et maintiennent plus longtemps des rapports plus bas favorisant la reprise, » dit Juechter.

Le nouveau V-8 small-block présente une courbe de couple optimisée pour profiter des passages de vitesse ultra-rapides de la boîte à double embrayage (DCT) taillée sur mesure. Les ingénieurs ont construit cette boîte avec un premier rapport très court pour tirer profit de la traction additionnelle et lancer rapidement la voiture, tandis que les rapports rapprochés de la 2eà la 6evitesse maintiennent le moteur près de sa puissance maximale sur circuit. Les ratios de démultiplication allongés des 7eet 8evitesses assurent le confort des trajets à longue distance, avec de faibles contraintes mécaniques et une sobriété remarquable en termes de carburant.

La boîte DCT est couplée à un nouveau sélecteur électronique de vitesses qui supprime toute interface mécanique entre le levier de vitesses et la transmission. Le sélecteur électrique de la Corvette comprend deux boutons à tirer pour la marche arrière et la marche avant ainsi que des boutons-poussoirs pour les fonctions « parking, neutre et bas/manuel ». Lors de sa conception, l’équipe a voulu que ce sélecteur se distingue des versions standard par un design particulièrement attrayant et compact.

Une toute-nouvelle technologie pour un surcroît de performance et de confort quotidien

Le nombre de modes de conduite proposés au choix du conducteur est passé de quatre à six, lui permettant d’accorder encore mieux le feeling de sa Corvette à ses préférences personnelles. Si les modes habituels « météo, tourisme, sport et circuit » demeurent inchangés, deux autres viennent s’y ajouter :

  • MyMode, un paramétrage configurable reprenant le mode de conduite préféré qui peut être conservé entre deux cycles clés.
  • le mode Z, qui doit son nom aux fameux packs de performance Z06, ZR1 et Z51 de la Corvette, est activé au moyen du bouton « Z » placé sur le volant. Il s’agit d’un mode à usage unique qui pousse les configurations MyMode encore plus loin, autorisant le conducteur à régler également le moteur et la transmission.

Par ailleurs, la nouvelle Stingray profite de la nouvelle plateforme véhicule numérique de GM, une architecture électronique inédite qui favorise l’adoption des technologies de nouvelle génération de l’entreprise. Cette architecture réduit le câblage tout en permettant une transmission plus rapide des signaux entre différents systèmes véhicule et les écrans à haute résolution.

Soulignons les fonctionnalités suivantes parmi les nouveautés :

  • le système d’info-divertissement de nouvelle génération, qui se caractérise par une rapidité et une simplicité accrues et dispose en outre d’un écran à plus haute résolution.
  • une première chez Chevy, la liaison immédiate entre Bluetooth et la technologie NFC (Near Field Communication).
  • la recharge sans fil des téléphones portables.
  • la reconnaissance vocale intelligente.
  • un nouveau groupe d’instruments personnalisable de 12” adapté aux six modes de conduite.

Les nouvelles fonctionnalités électriques comprennent :

  • la mémoire de siège conducteur et passager.
  • le chauffage automatique du volant.
  • le système d’alerte des pneus signale au conducteur quand les pneumatiques atteignent la pression maximale.
  • le système à 14 haut-parleurs Bose® : en version standard, un système premium à grilles de haut-parleurs intégrés dans la garniture du bas de porte, conjuguant look raffiné et protection contre les chaussures.
  • une première dans le secteur, le Système d’enregistrement des performances (PDR) du véhicule, qui est un outil évolué d’analyse de la conduite monté de série sur les versions européennes de la Corvette. Il est désormais équipé d’une caméra haute-définition et d’une nouvelle interface utilisateur embarquée. Les clients peuvent enregistrer leurs trajets, aussi bien sur circuit et que sur route entre deux points. Le système PDR peut être programmé pour enregistrer automatiquement les données, comme une caméra de tableau de bord qui se met en marche à chaque déplacement de la Corvette, ou configuré pour ne démarrer que quand la voiture est en mode voiturier.

L’accessibilité demeure son signe distinctif

La Corvette a toujours été le symbole d’un design américain mythique associé à la performance, l’ingéniosité technique et l’accessibilité. La nouvelle génération des Corvette de Chevrolet s’inscrit, elle aussi, dans cette tradition en offrant un excellent rapport qualité-prix.

Les versions européennes de la nouvelle Corvette Stingray de Chevrolet feront leur entrée dans les showrooms des distributeurs européens à partir d’octobre. Le prix de détail pour les modèles configurables individuellement du coupé démarre à 88 620 € en France (en Allemagne : 86 900 €) et du cabriolet à partir de 95 170 € en France (en Allemagne : 93 400 €). Pour la première fois de l’histoire de la Corvette, les versions européennes entièrement homologuées de la nouvelle Stingray seront proposées, non seulement avec le volant à gauche, mais aussi à droite.

Chevrolet Corvette C8 Stingray
« 1 de 9 »
  • Nouvelle Chevrolet Corvette C8 Z06 Le prochain chapitre du voyage de la Corvette à moteur central commence aujourd’hui avec l’introduction de la Chevrolet Corvette Z06 2023, une nouvelle supercar américaine qui attire l’attention du monde entier. Deux ans après le lancement de la première Corvette Stingray à moteur central de série, qui a captivé le public du monde entier, la ...
  • Nouvelle Corvette Stingray C8 en détails Le moment tant attendu est enfin arrivé : les versions européennes de lanouvelle Corvette Stingray, le tout-premier modèle à moteur central jamais commercialisé par la marque, arrivent en ce moment chez nos distributeurs européens. Les versions coupé et cabriolet de la nouvelle génération de Stingray intègrent la quintessence de toutes leurs aînées tout en offrant aux ...
  • Chevrolet Camaro Mk4 FL Cabriolet V6 3L8 L36 A l’instar de sa variante coupé, la Chevrolet Camaro Mk4 fait su mue pour 1998 ! Fini le regard aiguisé, c’est une proue plus lisse (qui a dit molle ?!) et plus européenne qui orne la Chevrolet Camaro Mk4 FL Cabriolet. Le reste conserve les attributs et proportions dessinées par John Cafaro et Charles Jordan ...
  • Chevrolet Camaro Mk4 FL V6 3L8 L36 Depuis 1993, Chevrolet avait passé la 4e dans sa généalogie Camaro. Avec toujours John Cafaro et Charles Jordan responsables du design, les traits de la Camaro se sont aiguisés. Très moderne, la filiation avec la Camaro précédente est évidente. Pour 1998, Chevrolet modernise son coupé pour lui permettre de terminer sa carrière en beauté. L’essentiel ...
  • Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet Si le coupé Corvette a désormais pris le dessus en matière d’exemplaires vendus, il ne faut pas négliger que c’est en variante cabriolet que la Corvette est apparue en 1953. Depuis, chaque génération de Corvette a toujours eu sa variante découvrable, avec toujours un trait commun : une ligne à tomber par terre. La Chevrolet ...
  • Chevrolet Corvette C6 LS3 Depuis 2004, la Chevrolet Corvette C6 a poursuit le travail de fond initié avec la C5. Plus rigoureuse, plus aboutie, plus efficace, et toujours autant performante, ses rivales européennes désignées (Porsche 911, Ferrari F430, Aston-Martin V8 Vantage, Maserati Gran Turismo) peuvent commencer à s’inquiéter. Et comme toujours, sa plastique (dans tous les sens du terme ...
  • La toute nouvelle Chevrolet Corvette Stingray a été sélectionnée comme voiture nord-américaine de l’année 2020 par un jury de 50 membres formé de journalistes indépendants La toute nouvelle Chevrolet Corvette Stingray a été sélectionnée comme voiture nord-américaine de l’année 2020 par un jury de 50 membres formé de journalistes indépendants. La Stingray a été choisie non seulement pour sa configuration révolutionnaire à moteur central, mais aussi pour son niveau de raffinement et ses performances impressionnantes. La Corvette a déjà été récompensée par ce ...
  • La nouvelle Chevrolet Corvette C8 Stingray démarre sa production à Bowling Green La production régulière du coupé Chevrolet Corvette Stingray 2020 commence le 3 février 2020 à l’assemblée de General Motors Bowling Green à Bowling Green, Kentucky. Les premières livraisons de véhicules aux concessionnaires devraient commencer fin février ou début mars. (Photo par Miranda Pederson pour General Motors)
  • Nouveau V8 Chevrolet SP383 EFI small block dévoilé au SEMA Show de Los Angeles Au salon SEMA, Chevrolet Performance célèbre 65 ans d’innovation Small Block avec son tout nouveau SP383 EFI. Le SP383 EFI associe le couple élevé de la 383 à longue course à la maniabilité de l’injection électronique de carburant, ce qui donne une touche contemporaine à la combinaison classique 383 Small Block « stroker ». « Le tout nouveau moteur ...
  • Nouvelle Chevrolet Corvette C8.R Plus de 60 années de course automobile ont rendu possible l’évènement le plus important de l’histoire liant les Corvette au sport automobile : l’apparition surprise de la première voiture de catégorie GTLM à moteur central de Chevrolet – la Corvette C8.R – aux côtés du nouveau cabriolet Corvette Stingray au Kennedy Space Center. La C8.R et ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Nouvelle Corvette Stingray C8 en détails, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.