Toyota remporte les 24 Heures du Mans 2021

Toute l’équipe a fait preuve d’une détermination exceptionnelle, notamment lorsqu’il a fallu surmonter un problème sur le système d’alimentation en carburant qui menaçait les deux voitures dans la seconde moitié de la course. Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López, au volant de la GR010 HYBRID n°7, ont finalement remporté Le Mans pour la première fois après plusieurs échecs. Les Champions du Monde sont partis en pole position et ont ensuite mené la majorité de la course, bouclant 371 tours.


    Pour leurs débuts au Mans au volant de la nouvelle GR010 HYBRID, les vainqueurs de l’année dernière, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley, ont réalisé une excellente performance en terminant sur la deuxième marche du podium. L’ensemble constitue un excellent résultat pour l’équipe, qui a désormais remporté les quatre courses du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) 2021 et mène donc le classement des constructeurs.

    Cette édition 2021 des 24 heures du Mans a débuté sur une piste humide et Sébastien a été relégué à l’arrière du peloton dès le premier tour de course, lorsque la GR010 HYBRID n°8 a été percutée par la Glickenhaus n°708.

    Parti en pole position, Mike a mené le peloton dans la GR010 HYBRID n°7 et, malgré deux crevaisons, a donné le rythme à l’avant tandis que Sébastien a ramené la voiture n°8 dans la course malgré plusieurs problèmes, dont une jante endommagée suite au contact avec une voiture doublée et une crevaison.

    La pluie, dans la sixième heure, a été la cause de plusieurs incidents, et la course a été neutralisée derrière la safety car durant 20 minutes. José a cependant gardé la tête au volant de la n°7 et Brendon a maintenu la pression depuis la deuxième place.

    L’écart entre les deux voitures n’a cessé de varier, notamment par la multiplication des drapeaux jaunes et des sorties de la safety car. Cependant, les GR010 HYBRID ont conservé une nette avance sur le peloton de chasse, mené par l’Alpine n°36 qui n’était pas dans le même tour.

    Alors que la course entrait dans ses 12 dernières heures, Kamui avait porté l’avance de la voiture n°7 à un peu plus d’une demi-minute, avec Brendon à sa poursuite dans l’autre Toyota. Lorsque Kazuki a pris le volant de la n°8 après 14 heures, l’équipe a changé le train avant pour corriger une baisse de performance aérodynamique causée par un dommage mineur.

    A l’approche du dernier quart de la course, les nerfs ont été mis à rude épreuve dans les stands TOYOTA GAZOO Racing. Un problème sur le système d’alimentation en carburant de la voiture n°8 l’a empêchée de réaliser des relais complets. Alors qu’elle effectuait des ravitaillements plus rapprochés, l’équipe travaillait intensément pour régler le problème.

    Avec quatre tours d’avance sur l’Alpine, troisième, et aucune perspective de réparation rapide, un remarquable effort de l’équipe a permis de tester plusieurs options jusqu’à ce qu’une contre-mesure efficace soit effectuée. Les pilotes ont dû activer un réglage spécifique à des points définis du circuit pour que la voiture n°8 retrouve une longueur de relais normale.

    Cela s’est avéré encore plus crucial lorsque la n°7 a développé un problème similaire. Kamui et ensuite José ont pu rapidement gérer la situation et maintenir une avance confortable. Une communication étroite entre les pilotes et les ingénieurs de course sur les deux voitures a permis de conserver la situation sous contrôle.

    Kamui et Kazuki ont pris en charge leurs voitures respectives pour le dernier relais et ont franchi la ligne ensemble pour entrer dans l’histoire des Hypercars au Mans.

    DECLARATIONS

    Akio Toyoda, Fondateur de l’équipe :

    « A Kamui, Mike et Jose, vous avez enfin conquis « l’épreuve qui vous manquait, Le Mans ». Félicitations. Cela fait plaisir à voir !

    Même si Toyota avait remporté trois victoires consécutives au Mans, même si vous aviez gagné le Championnat du Monde, je ne pouvais pas me réjouir complètement. Car vous n’aviez ressenti que de la frustration au Mans. Ce n’était pas votre faute en tant que pilotes, notre équipe et nos voitures n’étaient pas assez performantes. Alors quand je vous parlais, j’étais toujours plein de regrets. Mais vous n’avez jamais blâmé personne : comment pouvions-nous tous devenir plus forts ? Vous ne pensiez qu’à ça et vous battiez pour gagner.

    L’équipage de la n°7 est finalement arrivé au bout des 24 Heures et a pris le drapeau à damier sur la plus haute marche du podium, et a arrosé cela au Champagne avec un grand sourire.

    J’ai enfin pu le voir, j’étais tellement heureux et soulagé que j’en aurais presque pleuré. Félicitations ! Merci beaucoup !

    Je regardais Kamui quand il a fait sauter le bouchon de Champagne sans aucun problème – juste un peu trop vite ! Peut-être avait-il peur d’oublier. Je suis vraiment heureux d’avoir été capable de lui offrir une voiture gagnante.

    A Kazuki, Seb, Brendon.

    Je pense que la deuxième place est un résultat décevant pour vous, mais je vous remercie pour le doublé. J’ai entendu que Seb a aidé à résoudre le problème de la voiture 8, puis a rejoint le pilote de la voiture 8 pour aider la voiture 7. Merci à tous les pilotes de la voiture 8 !

    Le problème rencontré fut le même que celui de la course précédente, à Monza. Je suis vraiment désolé de vous avoir laisser participer à la course du Mans sans l’avoir réglé.

    Nous devrions donner aux pilotes une voiture qui leur garantisse plus de tranquillité d’esprit et puisse être conduite confortablement. Nous devons continuer à nous améliorer et à créer des voitures toujours plus performantes.

    J’ai entendu qu’il a été annoncé que le carburant 100% renouvelable serait introduit dans le WEC la saison prochaine. J’apprécie que ceux qui s’engagent dans le développement de nouveaux carburants prennent cette décision, je voudrais donc leur rendre hommage.

    Nous nous dirigeons vers la neutralité carbone grâce au sport automobile et nous pouvons faire un effort pour élargir les options afin d’y parvenir. Nous pensons que nous pouvons accélérer le développement technologique grâce au sport automobile, car c’est un lieu de compétition majeur.

    Une voiture facile à conduire pour le pilote.

    Une course fascinante qui suscite l’enthousiasme des fans.

    Nous poursuivrons nos efforts en matière de développements technologiques dans le sport automobile.

    Aux fans, merci pour votre soutien, cette fois encore.

    Je vous serais reconnaissant si vous pouviez continuer à nous soutenir à l’avenir.

    Merci. »

    Hisatake Murata, Président de l’équipe : « Ce fut une course très dure et une vraie victoire d’équipe, dans des circonstances difficiles. Nous avons demandé beaucoup à nos pilotes et je suis étonné par leurs compétences pour mettre en œuvre notre solution sans aucune perte de temps. Ce fut un véritable travail collectif ; nous n’avons jamais abandonné et toute l’équipe a tout essayé pour remporter la victoire. Merci à tous ceux qui ont participé à cette réussite : les membres de l’équipe, nos partenaires et nos collègues de Toyota Motor Corporation qui nous apportent un soutien sans faille. Félicitations à tous les vainqueurs et à nos concurrents Hypercar, Alpine et Glickenhaus, qui se sont battus jusqu’au bout et ont montré le véritable esprit de cette course. »

    Mike Conway (GR010 HYBRID n°7) : « Ce fut une course difficile. Nous savions que nous avions un problème sur la voiture pendant les six dernières heures et cela aurait pu être un très gros problème, mais l’équipe a trouvé une solution pour nous permettre de continuer. Tout le mérite leur revient d’avoir fait un doublé. C’est vraiment spécial dans ces circonstances. Cette course n’est jamais facile. Même si vous êtes seul à l’avant, tout peut arriver. Je veux remercier mes coéquipiers pour leurs super relais et leur travail acharné tout le temps, ainsi que l’équipe de Cologne et du Japon pour leur soutien et leur travail acharné qui ont rendu cela possible. Nous pouvons en profiter maintenant car un poids nous a été enlevé. »

    Kamui Kobayashi (GR010 HYBRID n°7) : « C’est un sentiment incroyable d’être ici en tant que vainqueur du Mans. Nous avons dû traverser tant d’expériences au fil des ans, dont certaines très difficiles, pour en arriver là. J’ai toujours su qu’il fallait de la chance pour gagner au Mans et nous en avons eu besoin aujourd’hui aussi. Nous avons dû appliquer une procédure spéciale juste pour rester dans la course. Nous avons fait le maximum pour survivre pendant les sept dernières heures ; c’était un travail presque impossible. Normalement, la course aurait dû s’arrêter là pour nous, mais nous avons survécu parce que l’équipe a travaillé très dur et a pris la bonne décision. Mes coéquipiers, l’équipe de la voiture et les ingénieurs ont fait un excellent travail pendant la semaine. Merci à tous. »

    José María López (GR010 HYBRID n°7) : « Les dernières courses du Mans ont été assez difficiles pour nous en tant qu’équipage et gagner enfin cette compétition est un rêve devenu réalité. C’est tout simplement incroyable. Nous sommes allés si loin pendant tant d’années mais, jusqu’à présent, nous ne parvenions pas à gagner Le Mans. Toutes ces expériences rendent cette victoire encore plus spéciale. Mike et Kamui sont comme des frères pour moi et je les ai vus faire des choses dans la voiture qui sont tout simplement incroyables. Bien sûr, il y a une équipe forte derrière nous au Japon et à Cologne. Nous prenons la gloire mais nous ne pourrions pas le faire sans cette équipe. Merci à vous tous. »

    Sébastien Buemi (GR010 HYBRID n°8) : « Je suis heureux de terminer deuxième après ce qui s’est passé au premier tour. Évidemment, nous aurions voulu gagner, mais c’est un grand jour pour Toyota. Pour notre première course ici avec l’Hypercar, nous terminons premier et deuxième ; c’était l’objectif et nous l’avons atteint. Je suis heureux pour la voiture n°7 car elle le méritait bien. Nous avons eu quelques problèmes techniques, mais l’équipe a fait un excellent travail pour les contourner. Nous n’avions pas de marge et nous devions tout effectuer parfaitement, alors chapeau à toute l’équipe. Je suis content pour mes amis coéquipiers, qui avaient été très proches de l’emporter à plusieurs reprises. »

    Kazuki Nakajima (GR010 HYBRID n°8) : « Tout d’abord, grandes félicitations à l’équipage de la voiture n°7 et à toute l’équipe. C’est une victoire pour toute l’équipe et la voiture n°8 fait partie de l’équipe, donc nous sommes heureux. La voiture n°7 a été malchanceuse pendant des années et finalement elle a gagné. Ils le méritent totalement. Pour notre voiture, c’était un défi mais nous avons réussi à la ramener à la maison malgré quelques problèmes. L’équipe a trouvé un moyen de les gérer, donc un grand merci aux ingénieurs, aux mécaniciens et aussi à mes coéquipiers. Ce fut une belle course. »

    Brendon Hartley (GR010 HYBRID n°8) : « Le Mans apporte toujours quelque chose de fou et cette année n’a pas été différente. Dès le premier tour, nous avons été confrontés à des problèmes. La façon dont l’équipe s’est serrée les coudes pour obtenir ce doublé a été phénoménale, nous avons dû gérer les problèmes et à un moment donné, nous n’étions même pas sûrs d’arriver au bout. Je suis incroyablement heureux pour la voiture n°7, qui a eu plus que sa part de malchance. Nous sommes tous de très bons amis et je suis tellement heureux de les voir vivre toutes ces émotions. C’est une grande victoire pour l’équipe. »

    Classement final des 24 Heures du Mans :

    1ère TOYOTA GAZOO Racing n°7 371 tours

    2e TOYOTA GAZOO Racing n°8 +2 tours

    3e Alpine n°36 (Negrao/Lapierre/Vaxiviere) +4 tours

    4e Glickenhaus n°708 (Derani/Mailleux/Pla) +4 tours

    5e Glickenhaus n°709 (Briscoe/Westbrook/Dumas) +7 tours

    6e WRT n°41 (Frijns/Habsburg/Milesi) +8 tours

      • Skoda célèbre 25 ans de participations en rallyes depuis la création du championnat WRC
        Škoda célèbre un quart de siècle de compétition dans le Championnat du monde des rallyes de la FIA (WRC). La nouvelle saison débute ce week-end avec le Rallye Monte-Carlo (25-28 janvier), qui couvre 17 étapes et 324 kilomètres de routes alpines au nord de la Principauté. Le Suédois Oliver Solberg et le copilote britannique Elliott ...
      • Fin de la collaboration entre Brabham Group Limited (Royaume-Uni) et Brabham Automotive Holdings Pty Ltd (Adélaïde, Australie)
        Brabham Group Limited (BGL) et Fusion Capital, l’actionnaire majoritaire, l’unique bailleur de fonds et l’opérateur de la société automobile qui porte le célèbre nom de Brabham, annoncent qu’après six ans de collaboration, l’accord a pris fin. La décision de mettre fin à la relation a été prise après mûre réflexion et dans le meilleur intérêt ...
      • Audi remporte le Rallye Dakar avec son prototype à faibles émissions
        Audi entre dans l’histoire : pour la première fois, un prototype à faibles émissions doté d’une propulsion électrique, d’une batterie haute tension et d’un convertisseur d’énergie remporte le rallye dans le désert le plus difficile au monde avec l’Audi RS Q e-tron. Les Espagnols Carlos Sainz / Lucas Cruz ont remporté la première victoire d’Audi ...
      • La voiture électrique la plus rapide de Zuffenhausen
        Lars Kern, pilote de développement chez Porsche, s’est surpassé sur le Nürburgring : il a parcouru la Boucle Nord en 7:07,55 minutes au volant d’un Taycan de présérie. Il améliore ainsi de 26 secondes le record qu’il avait établi en août 2022 au volant d’un Taycan Turbo S équipé d’un pack performance. « En sport automobile, ...
      • Porsche fait ses adieux à l’une des figures de la course automobile française : René Metge
        Porsche France, pleure la disparition du pilote René Metge décédé en région Parisienne le 3 janvier 2024, à l’âge de 82 ans. Né à Montrouge le 23 octobre 1941, pilote chevronné et spécialiste de rallye-raid, René aimait la mécanique et la nature. Il a toujours eu à coeur de partager sa passion avec le grand ...
      • Nouvelle Ferrari 296 Challenge CS
        La veille des Finali Mondiali, qui se dérouleront sur le circuit du Mugello entre le 24 et le 30 octobre, Ferrari présentera la 296 Challenge, le neuvième modèle de l’histoire du Ferrari Challenge Trofeo Pirelli. Devant faire ses débuts dans les séries Europe et Amérique du Nord lors de la saison 2024, la 296 Challenge présente ...
      • GP F1 Singapour 2023 – 17 septembre
        La petite nouveauté à Singapour est l’annonce par la FIA d’un contrôle renforcé et désormais possible sur la flexibilité des éléments aérodynamique semble changer la donne. Le paddock savait que Red Bull usait (et abusait ?) de cet artifice. La méforme des Red Bull à Singapour alors qu’elles dominent outrageusement la saison laisse à penser ...
      • Nouvelle Ford Mustang GTD soigne son aérodynamique
        Lorsque la toute première Mustang GTD s’attaquera aux 73 courbes du Nürburgring, elle visera un temps inférieur à 7 minutes grâce à une technologie aérodynamique active jamais utilisée sur une voiture Ford homologuée pour la route et illégale dans les voitures de course de la catégorie GT3. Le cœur des performances aérodynamiques de la Mustang GTD ...
      • Il y a 70 ans Juan Manuel Fangio remportait une victoire à Monza sur sa Maserati A6GCM
        Soixante-dix ans se sont écoulés depuis le Grand Prix d’Italie du 13 septembre 1953, où Juan Manuel Fangio a remporté sa première et unique victoire de la saison lors de la dernière course à Monza, au volant de sa Maserati A6GCM. L’as argentin, l’un des plus grands de tous les temps avec des collègues du calibre ...
      • GP F1 Monza Italie 2023 – 3 septembre
        Le réveil de la deuxième partie de saison a été brutal : oui Verstappen est toujours intouchable. Alors à Monza, là où les surprises ont été nombreuses (Vettel, Gasly, Leclerc…), on avait de sérieux espoirs. Les Tifosi encore plus avec des Ferrari particulièrement véloces en qualifications. Ailerons fins, fuselage affûté, les monoplaces de la Scuderia ...

      Guide des Sportives
      Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
      La rédaction

      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: +1 (from 1 vote)
      Toyota remporte les 24 Heures du Mans 2021, 10.0 out of 10 based on 1 rating

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.