Nouvelles Mercedes-Benz SLC R172

Mercedes-Benz SLC 300, designo cerrusitgrau magno, AMG Line Mercedes-Benz SLC 300, designo cerrusit grey magno, AMG LineEn mars 2016, soit 20 ans après l’apparition de son segment, l’exemple parfait du roadster compact va renaître sous un nouveau nom – le SLC –, avec une technologie optimisée et un look amélioré. La nouvelle dénomination fait référence au lien étroit qui unit généralement ce coupé-cabriolet à la Classe C, puisque la plupart des technologies qui l’équipent en sont dérivées. De nouvelles variantes viennent en outre compléter la gamme : le fleuron sportif Mercedes-AMG SLC 43 et le modèle d’entrée SLC 180. Visuellement, le SLC se démarque par une grille de calandre en finition diamant (de série) et par un système d’optiques LED intelligentes (en option). Les prix seront annoncés lors de l’ouverture des commandes, à la mi-janvier 2016.

Mercedes-Benz SLC 300, designo cerrusitgrau magno, AMG Line Mercedes-Benz SLC 300, designo cerrusit grey magno, AMG Line

Le nouveau Mercedes-Benz SLC doit assumer un héritage impressionnant : son prédécesseur, le SLK lancé en 1996, a conquis les cœurs du monde entier et s’est vendu à près de 670.000 exemplaires. Exemple de raffinement, décliné du SLC 250d, qui marie couple et sobriété, au talentueux et sportif Mercedes-AMG SLC 43, le nouveau modèle a tout ce qu’il faut pour surfer sur la vague de cette réussite. Les SLC 250d, SLC 300 et SLC 43 proposent tous de série la transmission automatique 9G-TRONIC, qui combine approche sportive et confort – une boîte qui sera disponible en option sur le nouveau SLC 180 de 115 kW (156 ch) ainsi que sur le SLC 200.

Pour cette refonte esthétique, les designers de Mercedes-Benz ont affûté le look sportif du roadster. La nouvelle calandre avant, où la grille de radiateur inclinée allonge visuellement le capot effilé en flèche, frappe particulièrement les regards. Tous les modèles SLC arborent de série une grille de calandre en design diamant.

Grâce au système DYNAMIC SELECT, les propriétés du véhicule peuvent être ajustées instantanément par la simple pression d’un bouton qui modifie les paramètres du moteur, de la transmission, de la direction et de la suspension selon les souhaits du conducteur.

La nouvelle gamme en bref :

SLC 180 SLC 200 SLC 300 SLC 250 d SLC 43
Nombre et disposition des cylindres 4/en ligne 4/en ligne 4/en ligne 4/en ligne 6/en V
Cylindrée (cc) 1595 1991 1991 2143 2996
Puissance nominale
(kW/ch à x tpm)
115/156 à 5300 135/184 à 5500 180/245 à 5500 150/204
à 3800
270/367 à 5500-6000
Couple nominal
(Nm à x tpm)
250 à 1200-4000 300 à 1200-4000 370 à 1300-4000 500 à 1600-1800 520 à
2000-4200
Consommation de carburant – cycle mixte – à partir de (l/100 km) 5,6 (5,6) 6,1 (5,7) (5,8) (4,4) (7,8)
Émissions combinées de CO2 – à partir de (g/km) 127 (128) 142 (133) (134) (114) (178)
Classe de performance B (B) C (B) (B) (A) (D)
Accélération
0-100 km/h (s)
7,9 (8,1) 7,0 (6,9) (5,8) (6,6) (4,7)
Vitesse maximale (km/h) 226 (223) 240 (237) (250) (245) (250)

Entre parenthèses : chiffres se rapportant aux versions équipées de la boîte 9G-TRONIC.

Mercedes-Benz SLC 300, designo cerrusitgrau magno, AMG Line Mercedes-Benz SLC 300, designo cerrusit grey magno, AMG Line

La motorisation : un comportement individualisé grâce au système DYNAMIC SELECT
Le nouveau modèle d’entrée de gamme est le SLC 180 (115 kW – 156 ch) qui affiche une consommation NEDC frisant les 5,6 l/100 km pour des émissions de CO2 de 127 g/km. Un cran au-dessus trônent le SLC 200 (135 kW – 184 ch) et le SLC 300 (180 kW – 245 ch), tous deux dotés d’un bloc quatre cylindres 1991 cc. Mais le champion de l’efficacité reste le moteur diesel de 150 kW (204 ch) qui équipe le SLC 250d et ne rejette que 114 g de CO2 au kilomètre.

La marque AMG produit traditionnellement des performances de conduite exceptionnelle, et le Mercedes-AMG SLC 43 ne déroge pas à la règle. Ce nouveau modèle combine un moteur biturbo 3,0 litres V6 de 270 kW (367 ch) développant un couple de 520 Nm et une version modifiée de la suspension sportive AMG déjà rencontrée sur le Mercedes-AMG SLK 55. Cette alliance se traduit par des performances plutôt sportives, le SLC 43 passant de 0 à 100 km/h en 4,7 secondes.

Le SLC 180 et le SLC 200 sont équipés d’une boîte manuelle à 6 rapports. La transmission automatique 9G-TRONIC, à vocation mixte sport/confort, est proposée en option sur ces modèles, mais disponible de série sur les SLC 250d, SLC 300 et SLC 43.

Mercedes-Benz SLC 300, designo cerrusitgrau magno, AMG Line Mercedes-Benz SLC 300, designo cerrusit grey magno, AMG Line

Grâce au système DYNAMIC SELECT, les propriétés du véhicule peuvent être ajustées instantanément par la simple pression d’un bouton qui modifie les paramètres du moteur, de la transmission, de la direction et de la suspension selon les souhaits du conducteur. Les cinq modes “Comfort”, “Sport”, “Sport+”, “Eco” et “Individual” sont très faciles à sélectionner via la commande DYNAMIC SELECT sur le panneau supérieur de la console du tableau de bord. Le mode choisi s’affiche sur l’écran couleurs multifonctions et ouvre en parallèle une fenêtre instantanée sur l’écran principal. Le module DYNAMIC SELECT équipe de série les SLC 300 et SLC 250d. Sur les modèles SLC 180 et SLC 200 avec boîte 9G-TRONIC, le sélecteur de mode de transmission est disponible en option. Quant au SLC 43, il propose de série un système d’échappement sport AMG et utilise les deux volets d’échappement réglables pour moduler le vrombissement suivant le mode sélectionné en DYNAMIC SELECT.

Les conducteurs qui optent pour le package Dynamic Handling (option supplémentaire), composé d’un châssis surbaissé de 10 mm, d’amortisseurs adaptatifs, d’une direction directe et de l’ESP® Dynamic Cornering Assist, peuvent aussi utiliser le système DYNAMIC SELECT pour régler la puissance de suspension suivant le mode Comfort, Sport ou Sport+. La force d’amortissement exercée sur chaque roue est alors adaptée automatiquement et en permanence aux conditions de conduite du moment.

L’échappement sportif permet d’intensifier l’expérience sonore en modulant l’acoustique via un volet d’échappement intégré, ajustable suivant les modes de transmission DYNAMIC SELECT. Le SLC 300 est doté de série de ce système, lequel est aussi disponible sur le SLC 200 à condition qu’il soit équipé de la boîte 9G-TRONIC et du package AMG Line/Sports.

Systèmes d’assistance et de sécurité : une gamme complète
Autre nouveauté, le SLC est équipé de série de l’assistance active au freinage, un système connu sur d’autres séries sous l’appellation COLLISION PREVENTION ASSIST PLUS. Outre un radar d’avertissement de proximité et une assistance adaptative au freinage, ce système Active Brake Assist gère un mode de freinage autonome qui réduit le danger de collision par l’arrière. Si, malgré le voyant affiché au tableau de bord et l’alarme sonore intermittente, le conducteur ne réagit pas lorsqu’un tel risque est détecté, le système déclenche automatiquement le freinage de façon à ralentir fortement le véhicule. À vitesse relativement basse, cette intervention suffit généralement à éviter de heurter par l’arrière un véhicule plus lent ou à l’arrêt sur la chaussée. L’avertisseur d’angle mort et l’assistance active de maintien de la trajectoire restent bien sûr disponibles.

Mercedes-Benz SLC 300, designo cerrusitgrau magno, AMG Line Mercedes-Benz SLC 300, designo cerrusit grey magno, AMG Line

Pour garantir une visibilité optimale lors des dépassements et en virage sur routes de campagne et autoroutes, le système d’optiques LED intelligentes (en option) s’adapte automatiquement à toutes les conditions de luminosité et de conduite. La technologie LED permet de minimiser la consommation et garantit une excellente longévité des diodes. Celles-ci génèrent en outre une lumière blanche agréable, très proche de la luminosité diurne. Les cinq fonctions du système d’optiques LED intelligentes comprennent le mode autoroute, la fonction d’éclairage en courbe, une fonction d’optiques activées par caméra, un éclairage à faisceau large et une fonction antibrouillard avancée.

L’assistance adaptative aux feux de route permet aussi une utilisation continue des grands phares sans éblouir les autres usagers. Lorsque les feux de route sont allumés, le système optimise en permanence la plage d’éclairage disponible. Le conducteur peut donc se concentrer sur la circulation et ne doit pas alterner continuellement feux de route et de croisement. Grâce à une caméra située derrière le pare-brise, le système d’assistance adaptative aux feux de route détecte la présence d’autres usagers entrant dans le faisceau, par exemple un véhicule arrivant en sens inverse ou circulant plus loin dans le même sens, et adapte automatiquement les phares en fonction de ces nouvelles conditions.

En présence d’autres véhicules, un mécanisme intégré au bloc optique occulte la portion du cône de lumière des phares LED susceptible d’éblouir les autres conducteurs. Vous pouvez donc laisser les feux de route activés à tout moment et profiter pleinement de leur puissance sans gêner ni mettre en danger les autres usagers. Cette fonction s’active lorsque la vitesse dépasse 30 km/h, pour autant que l’on circule dans le noir sur une route dépourvue d’éclairage public.

L’assistance à la reconnaissance des panneaux de signalisation est disponible avec le module COMAND Online. Capable de reconnaître les panneaux de limitation de vitesse, les sens interdits et les interdictions de dépasser, le système indique au conducteur où ces restrictions débutent et prennent fin. Si celui-ci entame une manœuvre contraire au sens de circulation prescrit et si les signaux ad hoc sont détectés, le système produit un avertissement sonore et visuel.

Désormais, lorsque le siège passager avant est inoccupé ou qu’un siège enfant est détecté, l’airbag correspondant est automatiquement désactivé. Cela permet d’éviter que de jeunes enfants soient blessés par son déploiement. Très fiable, cette fonction de détection de présence utilise un capteur de pression.

La sécurité et la rapidité des manœuvres et des marches arrière peuvent être significativement améliorées grâce à la caméra de recul disponible en option. Le dispositif est activé automatiquement lorsque la marche arrière est enclenchée et utilise l’écran principal pour permettre au conducteur de visualiser la zone à l’arrière du véhicule tout en le guidant de façon dynamique. L’assistance au stationnement PARKTRONIC (en option) comprend un guide de stationnement qui aide le conducteur à trouver une place appropriée et facilite les créneaux.

Mercedes-Benz SLC 300, Interieur, bengalrot/schwarz Mercedes-Benz SLC 300, interior, bengal red/black

Dispositifs de confort : un toit escamotable Vario-roof encore plus facile à manipuler
Le toit repliable du SLC conjugue le plaisir d’une conduite en plein air aux joies d’un confort sans concessions lorsque le temps vire à l’orage. La commande de ce toit électrohydraulique a encore gagné en simplicité.
Si le conducteur roule alors que le toit est en cours de manœuvre, le mouvement (déploiement ou fermeture) débuté à l’arrêt peut se poursuivre jusque 40 km/h environ. Autre nouveauté : le séparateur de coffre automatique (proposé avec l’option confort KEYLESS-GO). Si le séparateur est relevé pour augmenter la capacité du coffre, il se rabat automatiquement lorsque le toit est ouvert.

S’il n’y a pas suffisamment d’espace pour ce faire à cause de la présence de bagages, le toit ne s’ouvre pas et un message demandant la fermeture du séparateur s’affiche sur le tableau de bord.

Même lorsque le toit est ouvert, certaines fonctions en option garantissent une atmosphère parfaite à bord du SLC. C’est le cas des sièges chauffants et du dispositif AIRSCARF, un système de chauffage de la nuque du conducteur et du passager avant, que l’on combinera idéalement avec l’un des deux systèmes anti-courant d’air disponibles. La petite vitre latérale située à l’arrière de la portière peut désormais se refermer séparément lorsque le toit est ouvert, ce qui permet de réduire les bruits aérodynamiques.

Le SLC conserve une autre propriété qui le rend unique : le MAGIC SKY CONTROL qui équipe le toit panoramique Vario-roof – ce toit vitré s’éclaircit ou s’obscurcit à la demande. Il suffit au conducteur d’appuyer sur un bouton. Il est donc possible d’avoir à tout moment la sensation de rouler à l’air libre tout en restant à l’ombre quand le soleil devient brûlant.

Les atouts classiques du SLC englobent également un coffre particulièrement bien conçu, dont les 335 litres garantissent – et de loin – la contenance la plus volumineuse du segment.

Mercedes-Benz SLC 300, designo cerrusitgrau magno, AMG Line Mercedes-Benz SLC 300, designo cerrusit grey magno, AMG Line

Infotainment : de nouvelles fonctions pour COMAND Online
Module de commande et d’affichage multi-usages (navigation, téléphone, audio, vidéo, internet), le système d’infotainment COMAND Online propose une foule de nouvelles caractéristiques inédites :

  • Un écran multimédia couleurs haute résolution (diagonale 17,8 cm/7″)
  • Une navigation dynamique rapide grâce à l’affichage de vues topographiques réalistes stockées sur disque dur – mise à jour gratuite des cartes de navigation pendant trois ans
  • Accès à internet quand le véhicule est à l’arrêt et usage illimité des apps Mercedes-Benz, y compris en circulation (moyennant l’utilisation d’un mobile adapté)
  • Lecteur DVD
  • Radio par internet
  • Connectivité Bluetooth® avec fonction mains libres, fonction de lecture de SMS et musique en streaming audio
  • Système de commande vocale LINGUATRONIC pour les fonctions audio, téléphone, navigation, recherche musicale et apps Mercedes-Benz
  • 2 ports USB dans l’accoudoir central et un lecteur de carte SD dans l’unité centrale COMAND
  • Connexion intégrée d’interface média pour iPod® ou iPhone®
  • Importation du répertoire téléphonique du mobile vers l’unité centrale
  • Cover Art : couvertures d’albums affichées dans le menu audio
  • Appel d’urgence Mercedes-Benz
  • Services standard Mercedes me connect (prise en charge en cas d’accident, gestion des pannes, gestion de la maintenance, télédiagnostic), identification à distance du statut du véhicule par connexion en ligne à distance

Le système d’infotainment Audio 20 CD a également été étoffé. Il propose désormais un écran plus large (17,8 cm/7″) et peut être combiné avec le système de navigation Garmin® MAP PILOT. Les données de navigation sont encodées via une carte SD. Un radioguidage optimisé est également disponible via la fonction RDS.

Design extérieur : une grille de calandre diamantée et un système d’éclairage LED intelligent
Pour la refonte esthétique, les designers de Mercedes-Benz ont affûté le look sportif du roadster. La nouvelle calandre avant, où la grille de radiateur inclinée allonge visuellement le capot effilé en flèche, frappe particulièrement les regards. Tous les modèles SLC arborent de série une grille de calandre en design diamant. Sur la version d’entrée de gamme, sa finition est noire et la grille en iridium argenté est bordée d’une moulure chromée. Une variante personnalisée est disponible avec AMG Line ou le package Night : la calandre de radiateur en diamant bénéficie ici d’une finition chromée, la teinte de la grille restant en iridium argenté (AMG Line) ou passant au noir brillant (package Night).

L’avant sportif et viril du roadster propose par ailleurs un pare-chocs aux contours aérodynamiques, souligné d’une moulure chromée haut de gamme et orné de prises d’air prééminentes et de phares distinctifs. Les feux de jour LED sont intégrés aux blocs optiques principaux. Les lentilles sont fabriquées en polycarbonate transparent revêtu d’un enduit anti-griffes. Sur les modèles dotés du système d’optiques LED intelligentes (en option), les contours et autres pièces du logement sont proposés en finition noire, induisant ainsi un niveau élevé de qualité perçue et une véritable sensation de profondeur.

La ligne latérale du SLC dévoile la silhouette typique du roadster : capot allongé, habitacle reculé et arrière trapu. Ses courbes sont mises en valeur par une ligne de ceinture s’élevant progressivement et par la cambrure majestueuse du toit, les passages de roue puissamment profilés, les jantes sportives en alliage de 16 à 18″ et les grilles de ventilation intégrées aux ailes avant, ces dernières arborant des ailettes chromées ultra-brillantes qui ne sont pas sans rappeler la légendaire Mercedes-Benz 300 SL.

L’arrière est caractérisé par des ailes musclées aux proportions tout en puissance. Affichant fièrement son diffuseur noir, ses touches chromées et sa garniture de pot d’échappement intégrée, le pare-chocs arrière souligne le potentiel dynamique du SLC. Les blocs optiques arrière, désormais plus effilés, embarquent la technologie LED et sont divisés horizontalement : les feux stop et de position arrière occupent les espaces supérieur et intermédiaire, la partie basse étant réservée aux indicateurs de direction et au feu de recul. La porte du coffre revêt aussi une forme en flèche prononcée et le troisième feu stop est intégré dans la lèvre du becquet.

Intérieur : écran large et tableau de commande traité par électroplastie
L’habitacle du SLC facelifté arbore toujours un look de très haute qualité, souligné entre autres par de nouvelles garnitures aluminisées claires (de série) ou sombres, en finition fibre de carbone. Le design de la planche de bord a également été revu. Les deux porte-instruments tubulaires abritent désormais des cadrans noirs, tandis que les aiguilles rouges renforcent le design sportif et contemporain de l’ensemble.

Un grand écran TFT couleurs et multifonctions de 4,5″ (11,4 cm) est intégré de série entre les deux cadrans instrumentaux. Une horloge analogique sur fond noir est disponible en option. L’affichage incorporé à la console centrale, entre les deux ouïes de ventilation, a été sensiblement agrandi : combiné au système Audio 20, il propose désormais une diagonale de 7″ (17,8 cm) au lieu de 5,8″ (14,7 cm). Le contour d’écran est de couleur noir poli. Par ailleurs, l’affichage des paramètres du véhicule en souligne encore le caractère sportif – tout comme les cadrans indiquant les données du moteur.

Les commandes électroplaquées des sièges à réglage électrique (disponibles avec le package Memory) et les palettes de changement de rapports au volant, elles aussi traitées par galvanoplastie et proposées dans les package AMG Line et Sports, démontrent le souci minutieux accordé au moindre détail.

Le volant sport nouvelle génération, perforé dans la zone de préhension sur les modèles de série, et le levier de sélection directe portant l’empreinte SLC (avec la boîte 9G-TRONIC) évoquent eux aussi un esprit sportif et raffiné. Un nouveau volant multifonctions à 3 branches en cuir nappa/microfibres DINAMICA est également disponible en option. La partie basse du volant est aplatie, et la zone de préhension centrale est habillée de microfibre DINAMICA rehaussée d’une surpiqûre rouge que viennent contraster la garniture en chrome argenté et les palettes de changement de vitesse.

Les garnitures en cuir ont également été revisitées. Désormais habillées d’un cuir “réfléchissant”, les épaulières des sièges affichent un nouveau design perforé tandis que les sièges revêtus d’un cuir nappa favorisant aussi le miroitement proposent désormais des cannelures transversales dans les diverses teintes choisies. Les galons passepoilés et les surpiqûres sont proposés dans une teinte contrastée. Deux nouvelles couleurs ont aussi été ajoutées à la gamme – le brun selle (associé au cuir nappa et à sa variante Exclusive) et le blanc platine (également proposé avec le cuir nappa, sa variante Exclusive, le nappa Designo et le nappa Designo Exclusive).

L’éclairage d’ambiance (en option) a été prolongé jusqu’aux seuils de portière, générant ainsi une perception spatiale plus généreuse. Outre le rouge solaire, on note désormais deux tons supplémentaires – bleu polaire et blanc polaire.

Héritage : le 20e anniversaire du premier lancement
En 1996, les débuts du SLK n’ont pas manqué de faire sensation. Il s’agissait non seulement d’un roadster compact siglé Mercedes-Benz, mais celui-ci était en outre proposé dans une livrée de carrosserie jaune pimpante et arborait un toit repliable rigide, de type Vario-roof, au lieu de la capote souple traditionnelle. Le SLK a donc marqué le début d’une nouvelle ère pour la marque Mercedes-Benz et le concept retenu pour son toit a depuis inspiré de nombreux autres cabriolets.

Sous ses habits de lumière, le SLK empruntait une bonne dose de technologie à la Classe C. C’est toujours le cas aujourd’hui, ce qui explique pourquoi, dans la lignée des changements de nomenclature instaurés par le groupe, il a été jugé opportun que le roadster poursuivre sa fructueuse carrière sous le nouvel acronyme SLC.

La seconde génération du SLK a été lancée en mars 2004. Un avant inspiré du nez conique des Formule 1 soulignait ses aspirations sportives, à l’instar du nouveau modèle haut de gamme, le SLK 55 AMG.

Au printemps 2005, le Salon de Genève a dévoilé le SLK 320 CDI, un prototype proposant un moteur diesel triburbo inédit de 286 ch. La production de série n’a jamais vu le jour, mais la combinaison roadster + diesel a été conservée sur la troisième génération, lancée en mars 2011 avec le SLK 250 CDI. Ce troisième SLK présentait en nouveauté un ingénieux toit Vario-roof doté du dispositif MAGIC SKY CONTROL qui permettait, par la simple activation d’un bouton, de passer d’un toit en verre transparent à un vitrage assombri.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Nouvelles Mercedes-Benz SLC R172, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *