Nouvelle Prodrive P25 fait ses débuts au Goodwood Festival of Speed

Cela fait 25 ans que Prodrive a lancé l’Impreza World Rally Car (WRC) à deux portes, qui a inspiré la Subaru Impreza 22B. Seules 424 de ces voitures de route en édition spéciale ont été fabriquées et, au fil du temps, elles ont acquis un statut culte en tant que voiture à quatre roues motrices turbo ultime de leur époque.

25 ans plus tard, en utilisant les dernières technologies et les derniers matériaux, Prodrive a réimaginé ce que cette voiture aurait été aujourd’hui. Seulement 25 voitures seront produites, chacune avec un châssis Impreza WRX deux portes d’origine au cœur. Il s’agit du même châssis que celui utilisé dans la première Impreza WRC, mais avec un poids réduit, un moteur plus puissant et une dynamique de véhicule améliorée.

L’utilisation intensive du carbone composite permet à la voiture de peser moins de 1200 kg. L’utilisation du tout dernier moteur « boxer » 2,5 litres à quatre cylindres à plat produisant plus de 400 ch et 600 Nm de couple, associé à une boîte de vitesses semi-automatique à six rapports, un contrôle de lancement dérivé du WRC et un anti-lag turbo, permet à la P25 d’atteindre 100 km/h depuis l’arrêt en moins de 3,5 secondes.

Le poids du châssis a été réduit grâce à la fabrication du coffre, du capot, du toit, des seuils, des rétroviseurs extérieurs, des quartiers avant et arrière, de l’aileron arrière de style WRC et des pare-chocs en composite carbone.

Le moteur est basé sur le dernier bloc-cylindres de 2,5 litres de Subaru, mais il a été entièrement repensé par l’équipe de Prodrive avec des composants internes sur mesure, notamment de nouvelles chemises de cylindres, des pistons, des bielles et un système de distribution à calage variable. Le moteur est équipé d’un turbo Garrett motorsport, d’un refroidisseur intermédiaire haute performance, d’une boîte à air et d’un système d’échappement de course Akrapovic en titane et acier inoxydable.

Le moteur est accouplé à une boîte de vitesses séquentielle à six rapports avec des engrenages à coupe hélicoïdale et un changement de vitesse semi-automatique via une palette sur la colonne de direction, permettant des changements de vitesse précis en 80 millisecondes. La voiture est équipée d’un système de contrôle du lancement de type WRC, qui combine l’accélérateur et l’embrayage à commande électrique dans le pédalier au plancher pour faire passer automatiquement la voiture en première, deuxième et troisième vitesse afin d’obtenir une accélération optimale à partir de l’arrêt sans aucune intervention du conducteur.

La puissance est transmise aux quatre roues par l’intermédiaire d’une chaîne cinématique comprenant un différentiel central actif réglable et des différentiels à glissement limité à l’avant et à l’arrière. La suspension à jambes McPherson a été conservée, mais avec des montants en aluminium usiné qui peuvent être réglés pour le carrossage et la géométrie optimisée pour la voie plus large de 1770 mm. Les amortisseurs Bilstein sont réglables en compression et en rebond, tandis que les ressorts et les barres antiroulis optimisent la tenue de route sur le tarmac.

La puissance de freinage est assurée par des freins AP Racing avec des disques ventilés de 380 mm et des étriers à six pistons à l’avant et des disques ventilés de 350 mm et des étriers à quatre pistons à l’arrière avec cloches flottantes et plusieurs options de plaquettes. Les jantes Prodrive 8,5 x 19 sont équipées de pneus Bridgestone Potenza 235/35/19, assortis aux amortisseurs.

Le tableau de bord du conducteur est un écran multi-pages pleine largeur à haute définition comprenant un enregistreur de données. Pour ceux qui souhaitent utiliser la voiture sur circuit, le conducteur peut choisir parmi différentes cartes de réponse de l’accélérateur et de performance du moteur, y compris un réglage anti-lag. Il existe également un frein à main hydraulique « fly-off » de type WRC, qui désengage automatiquement le différentiel central pour supprimer l’entraînement des roues arrière. Ce dispositif s’ajoute au frein de stationnement électrique standard.

Alors que Prodrive s’est concentré sur l’expérience de conduite, l’intérieur a également été amélioré, recréant un intérieur authentique d’Impreza de la fin des années 1990 en utilisant une combinaison de cuir, d’alcantara et de carbone. La P25 peut transporter quatre passagers, mais il est également possible de retirer les sièges arrière et d’installer une cage de sécurité partielle.

Peter Stevens, qui a dessiné l’Impreza WRC originale en 1997, ainsi que les éditions limitées Prodrive suivantes, a redessiné un certain nombre de caractéristiques de la P25. Peter a travaillé aux côtés de l’équipe d’ingénieurs de Prodrive, supervisée par le directeur technique David Lapworth, qui était responsable du développement de la première Impreza WRC il y a 25 ans.

David Richards, président de Prodrive, a déclaré : « Les Subarus bleues emblématiques rappellent une époque extraordinaire du WRC et c’est l’Impreza 22B qui a apporté cette performance de voiture de rallye sur la route. En réimaginant cette voiture à l’aide des dernières technologies et des derniers matériaux, la Prodrive P25 rend hommage à ses racines et il y aura peu d’autres voitures capables d’égaler ses performances sur la route. Je pense donc que nous avons atteint notre objectif de créer notre propre interprétation moderne de la Subaru Impreza la plus emblématique de tous les temps ».

La première voiture de développement P25 fera plusieurs tours de piste au Festival de la vitesse de Goodwood, avant de se lancer dans un vaste programme d’essais et de développement.

Les 25 voitures de série seront construites au siège de Prodrive à Banbury, au Royaume-Uni, et les premières seront livrées aux clients dans le courant de l’année.

La P25 sera immatriculée au Royaume-Uni et son prix sera de 460 000 £ + TVA.

SPÉCIFICATION

Moteur
2.5 litres 4 cylindres opposés horizontalement ‘boxer’.
Distribution variable des cames
Turbo Garrett motorsport avec système anti-lag.
Echappement Akrapovic racing avec soupape de dérivation
Puissance >400 bhp
Couple >600 Nm

Châssis et carrosserie
Monocoque en acier Subaru Impreza WRX
Fibre de carbone : capot, coffre, ailes avant et arrière, toit, pare-chocs avant et arrière.
Aile arrière de l’Impreza WRC
Voie large – 1770 mm

Transmission
4 roues motrices
Boîte de vitesse séquentielle X-shift à six vitesses avec engrenages hélicoïdaux
Changement de vitesse semi-automatique à palettes
Embrayage à double plateau AP Racing
Différentiel central électronique actif et réglable
Différentiels à glissement limité plaqués avant et arrière

Suspension
Jambe de force MacPherson avant et arrière
Amortisseurs Bilstein réglables dans les deux sens
Réglables en hauteur pour le pincement et le carrossage
Ressorts et barres antiroulis réglables

Roues et freins
AP Racing
avant : disques ventilés de 380 mm, étriers à six pistons
arrière : disques ventilés de 350 mm, étriers à quatre pistons
Jantes Bridgestone 8,5 x 19
Pneus Bridgestone Potenza 235/35/19

Intérieur
Écran large Motec haute définition multi-pages pour le conducteur
Fonction d’enregistrement des données
Système électronique complet de gestion de la puissance
Frein à main hydraulique de type WRC
Siège de course léger en option
Cage de sécurité partielle en option
Batterie légère au lithium-ion

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.