Nouvelle Ferrari P80/C

Ferrari P80/C (2019)Créer un tout nouveau prototype de Ferrari sportive est une entreprise à la fois ambitieuse et complexe. Mais c’est dans cet esprit, et en collaboration étroite avec le client, que le nouveau modèle Ferrari unique, la P80/C, a été conçu. Le Centre de style Ferrari, dirigé par Flavio Manzoni, ainsi que l’équipe d’ingénierie et d’aérodynamique ont travaillé de concert avec le client, partageant principes et vision afin de créer une nouvelle « Hero Car » dotée d’une âme absolument unique et authentique. 

Fin connaisseur de l’univers Ferrari, le client vient d’une famille de passionnés et d’admirateurs de longue date du Cheval Cabré. Il est lui-même un collectionneur Ferrari chevronné et averti. Il était donc le partenaire idéal pour élaborer un projet aussi ambitieux qui exigeait une grande interaction et une forte implication émotionnelle. 

L’idée de base du client était de créer un prototype sportif moderne inspiré d’emblématiques modèles de l’histoire de Ferrari : la 330 P3/P4 d’une part et la 206 S Dino 1966 de l’autre. 

Le modèle P80/C représentait donc pour le Centre de style Ferrari un objectif ambitieux : développer un nouveau type de produit qui n’existait tout simplement pas dans la gamme Ferrari actuelle. Un prototype sportif inspiré des voitures qui ont défini leurs propres codes stylistiques et qui sont devenues des icônes célèbres. Bien que conçues comme des voitures de piste, elles ont également su influencer par la suite toute une série d’élégantes voitures de route. C’est le cas, par exemple, de la relation très étroite qui existe entre la voiture de course Dino 206 S et la Dino 206/246 GT de série. Les deux versions partagent un ADN commun malgré un style différent : si des éléments de course Ferrari apparaissent dans la première, la seconde arbore quant à elle les lignes plus sobres et raffinées des voitures de route. 

L’objectif du Centre de style Ferrari était de créer une voiture résolument moderne qui ne regarderait pas vers le passé, si ce n’est pour retrouver des formes sensuelles grâce à des ailes plus généreuses, construites avec l’intersection de surfaces concaves et convexes. 

Démarré en 2015, le projet P80/C a connu le développement le plus long de tous les modèles Ferrari uniques jamais réalisés. Cette période de gestation très intense est le fruit d’une recherche de style approfondie, d’une analyse méticuleuse des performances et d’essais aérodynamiques scrupuleux, le tout dans un cadre différent de celui adopté dans le passé par Ferrari pour ses voitures uniques. 

En général, ce type de voiture constitue une réinterprétation stylistique des modèles de la gamme en cours : un nouveau concept ou une idée inédite est associé à une base mécanique déjà existante. La glorieuse histoire de la carrosserie italienne regorge de voitures exceptionnelles fondées sur le même châssis, mais arborant des carrosseries distinctes. 

La P80/C est toutefois radicalement différente. Cette voiture de piste (où la performance est un facteur majeur) a non seulement orienté l’équipe de conception vers un design absolument unique, mais l’a également contrainte à apporter des changements radicaux à la mécanique de départ. Il s’agissait d’introduire des caractéristiques spécifiques afin de garantir un dosage captivant de style et de prouesses techniques et aérodynamiques. 

Il fut décidé d’utiliser le châssis de la 488 GT3 comme base, non seulement en raison de ses performances, mais également pour son empattement plus long (+ 50 mm par rapport à la 488 GTB) : cela a offert une plus grande liberté créative. Par rapport à l’agencement classique de la Ferrari 488, où l’habitacle est généralement centré, le châssis GT a permis de mettre l’accent sur un effet « cab forward » où l’arrière est allongé, conférant à la voiture une ligne plus agressive et compacte. Ce fut l’une des pierres angulaires du style de la P80/C dès les premières étapes de sa conception. 

Une audacieuse forme biseautée domine la vue latérale à l’avant de la voiture. Les formes musclées des ailes avant et arrière, avec le cockpit entre les deux, sont soulignées par de très larges montants qui s’étendent vers les prises d’air latérales. Cette impression que l’habitacle est entièrement intégré à la carrosserie est accentuée par le pare-brise enveloppant qui évoque le look emblématique des prototypes sportifs du passé. Les montants convergent vers le toit, soulignant l’effet visière. Toutes ces caractéristiques rappellent non seulement la 330 P3/P4, mais rendent également hommage à la Dino et aux berlinettas 250 LM. 

Les vitres latérales se fondent graphiquement avec une large poche créée par les prises d’air, engendrant un mouvement descendant vers l’arrière. Cette ligne disruptive équilibre les flancs avant biseautés et sépare visuellement la partie arrière du reste de la voiture. 

Vue du dessus, la carrosserie semble clairement plus large sur l’essieu avant. Elle se rétrécit brusquement, pour créer une ligne cintrée au niveau de la porte arrière, avant de s’élargir de nouveau avec force à l’arrière. Ce type d’architecture particulièrement emblématique est également mis en valeur par des montants à arc-boutant qui se détachent physiquement de l’habitacle. D’une part les montants à arc-boutant entourent les prises d’air du refroidisseur, tandis que de l’autre, ils accompagnent la grande différence de hauteur entre le toit et la surface du capot-moteur arrière. Par rapport à un prolongement normal de la ligne de toit sur le capot-moteur, les concepteurs ont opté pour une solution créant un grand vide à l’arrière du cockpit, avec une lunette arrière verticale. 

Basé sur l’expérience acquise avec la 488 GT3, le développement aérodynamique a toutefois pu s’affranchir des contraintes imposées par la réglementation internationale. Ainsi, le déflecteur avant est unique et, bien que la courbe d’expansion et les générateurs de vortex du diffuseur arrière soient les mêmes que ceux utilisés sur la GT3, les surfaces externes sont toutes spécifiques à la P80/C. Il en résulte une amélioration de l’efficacité globale d’environ 5 %, nécessaire pour exploiter totalement le moteur sans restriction. 

L’objectif était d’équilibrer uniformément l’appui de la partie supérieure de la carrosserie sur les deux essieux, tirant pleinement parti du dessous de caisse de la 488 GT3. La configuration de la carrosserie arrière a nécessité l’adoption d’un profil aérodynamique situé immédiatement à l’arrière du bord de fuite du toit : cela a permis une forte recompression de l’écoulement vers l’arrière, renforçant la déportance générée par la queue et l’aile. Ce profil aérodynamique s’inspire de l’aile en T adoptée en Formule 1 en 2017 et vise à réduire la longueur du flux à l’arrière, créant l’effet d’une lunette arrière « virtuelle » très courte et d’une bulle de séparation extrêmement limitée. 

L’avant de la voiture arbore un design évoquant les catamarans. L’effet de surplomb du nez est souligné par sa ligne en forme d’aile, que le jeu de vides met en valeur très efficacement. Les grandes bouches d’aération du radiateur sont situées juste derrière cette structure ailée et ces sorties sur le capot avant soulignent les ailes puissamment musclées. 

La P80/C n’est homologuée que pour la piste : elle peut donc se passer de composants considérés comme cruciaux sur une voiture de route et qui influencent grandement le style. Les phares classiques ont pratiquement disparu. Ils ont été réduits à de simples fentes placées dans des niches à l’avant de la voiture qui rappellent les carters des prises d’air de la calandre de la 330 P3/P4. Contrairement à la 330, dans la P80/C, ces boîtiers ne sont pas placés dans une calandre ovale : ils ressemblent plutôt à deux poches creusées à l’avant de la voiture. 

Les mêmes éléments de style sont repris à l’arrière de la voiture. L’aileron est très large, pour répondre aux exigences aérodynamiques, et intègre les deux feux emblématiques afin qu’ils ressemblent à des fentes d’aération, en cohérence parfaite avec l’avant. 

Même le bouclier arrière, qui laisse apparaître les parties mécaniques, arbore une architecture de type catamaran. Cela a permis de vider entièrement l’intérieur. Son seul occupant est une calandre pour aider à évacuer la chaleur du compartiment moteur. L’espace libre est occupé par un énorme diffuseur arrière qui semble presque séparé du reste de la voiture. 

L’adoption d’une lunette arrière concave et de grilles en aluminium sur le capot-moteur, en référence à la 330 P3/P4, confère à la queue de la P80/C un look unique et immédiatement reconnaissable. 

À la demande du client, la voiture a été conçue avec une double configuration : d’une part, une configuration de course comprenant une aile en fibre de carbone assez voyante et des roues 18 pouces à un écrou. D’autre part, un modèle d’exposition doté de roues de 21 pouces, mais privé d’appendices aérodynamiques pour souligner la pureté de ses formes. 

La P80/C a été pensée pour être extrêmement lisible. Bien qu’entièrement en fibre de carbone, seules les pièces strictement techniques ont été laissées à nu, tandis que la carrosserie principale de la voiture a été peinte d’un Rosso Vero brillant. Le nom a été choisi par le client, prouvant que sa fidélité à la tradition des prototypes sportifs Ferrari s’étend même à la couleur. 

L’intérieur ressemble beaucoup à celui de la voiture de départ, avec un arceau de sécurité intégré à la carrosserie. Par rapport à la 488 GT3, les parties latérales du tableau de bord ont été redessinées, de même que la sellerie et les panneaux de portes. Ces derniers sont désormais en fibre de carbone et n’ont aucun impact sur le poids de la voiture. 

Ferrari P80/C
  • GP F1 Singapour 2022 – 2 Octobre Retour à Singapour après une absence prolonge due au Covid 19. Circuit urbain par excellence, exigeant et avec sa météo humide et chaude elle met à rude épreuve les hommes et les machines. Et la pluie joue les invitées avec de sacrées trombes d’eau et un circuit détrempé, voire totalement trempé. Voilà qui peut rebattre ...
  • Nouvelle Ferrari SP51 La Ferrari SP51, dernière-née de la série One-Off de la marque au Cheval Cabré, a été dévoilée aujourd’hui. Il rejoint la catégorie la plus exclusive de la gamme : des véhicules uniques, conçus sur mesure selon les spécifications particulières d’un client, qui mettent à l’honneur le savoir-faire légendaire de Ferrari en matière de personnalisation. Véritable oeuvre ...
  • Nouvelle Ferrari Purosangue Après des années d’attente imposée à la communauté automobile internationale, Ferrari a choisi la Toscane – et plus précisément le mythique Teatro del Silenzio de Lajatico, dans la province de Pise – pour dévoiler aujourd’hui son dernier-né, tout juste sorti de ses usines : le Purosangue, premier quatre portes et quatre places jamais créé par ...
  • GP F1 Monza Italie 2022 – 11 septembre Temple de la vitesse, Monza en Italie, avec son ancien autodrome qui est découpé par le passage de la piste moderne, au milieu de la forêt et des arbres, est un temps fort de l’année. Les vitesses dépassent les 350 km/h dans la ligne droite donnant toujours le frisson de la foule. La Scuderia est ...
  • GP F1 Zandvoort Hollande 2022 – 3 septembre Attention ! Nous voilà sur les terres de Max Verstappen. Il faut savoir, que ce dernier outre une chanson à sa gloire qu’entonne le public batave flanqué de leurs tuniques oranges, a été décoré d’une distinction nationale par le gouvernement hollandais. Ajoutez à cela les festivités potaches habituelles de Red Bull (ici une course en ...
  • GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2022 – 28 août Spa Francorchamps démarre la fin de la pause d’une part, mais également son lot d’annonces : Albon est confirmé chez Williams et le GP de France ne sera pas reconduit en 2023 (sic !). Mais plus comique, alors qu’Alpine avait confirmé Piastri chez eux en 2023 pour remplacer Alonso qui ne s’est pas senti désiré ...
  • GP F1 Budapest Hongrie 2022 – 31 juillet Dernier Grand Prix avant la pause estivale, il va être instructif et intéressant de voir su avec le nouveau règlement technique des monoplaces, les dépassements seront plus réalistes sur le Hungaroring de Budapest (Hongrie). Dans les « coups de tonnerre », Sebastian Vettel a annoncé sa fin de carrière pour la fin de la saison 2022. Une ...
  • Nouvelle Ferrari 296 GT3 La Ferrari 296 GT3 représente l’avenir du Cheval Cabré dans les courses GT, un secteur qui a toujours connu la relation la plus étroite avec les clients et le plus grand transfert de technologies et de solutions innovantes vers les voitures de série. La 296 GT3 est issue de la 296 GTB, dernière évolution du ...
  • GP F1 Le Castellet Paul Ricard France 2022 – 23 juillet Voilà encore une belle fête tricolore qui s’annonce sur le circuit du Castellet. Ce circuit créé par Paul Ricard est prêt pour accueillir ses deux pilotes français (Ocon et Gasly) et leur faire la fête. La température est digne de la canicule et va mettre les organismes, les mécaniques et les pneumatiques à rude épreuve. ...
  • GP F1 Spielberg Autriche 2022 – 10 juillet Sur les terres de Red Bull ! Et Verstappen compte bien se tailler la part du lion. Mais cela s’annonce moins facile que prévu car Mercedes remonte la pente et que Ferrari dispose toujours du moteur le plus puissant et sort d’une belle victoire à Silverstone. Reste à voir si la Scuderia sera capable de ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Nouvelle Ferrari P80/C, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.