Nouvelle Lotus Emira First Edition

Lotus a confirmé tous les détails sur le prix et les spécifications de la très attendue Emira First Edition. Le configurateur de la voiture quatre cylindres à deux places est désormais disponible sur le site www.lotuscars.com. Elle est équipée d’une multitude d’équipements technologiques, d’infodivertissement et de confort, ainsi que d’un badge unique.

L’Emira est la dernière voiture à essence de Lotus avant le début d’une nouvelle ère passionnante entièrement électrique le 29 mars, lorsque la Type 132 fera ses débuts mondiaux. Encensées par les médias, les commandes de l’Emira V6 First Edition ont largement dépassé les attentes et continuent d’affluer du monde entier. La semaine dernière, le trafic sur le site Web a augmenté de 50 % et les demandes de renseignements sur l’Emira de 175 %, suite à la couverture médiatique mondiale extrêmement positive des « premiers essais » des prototypes.

La nouvelle Emira à quatre cylindres est propulsée par une version sur mesure du moteur à injection directe M139 d’AMG. Il est fabriqué spécifiquement pour la Lotus Emira, et comprend des modifications matérielles pour faciliter l’intégration en position centrale et un nouveau logiciel pour lui donner un véritable caractère Lotus. Il s’agit du moteur quatre cylindres le plus puissant au monde homologué pour un usage routier (jusqu’à 208 ch/litre), largement considéré comme la meilleure unité i4 au monde et jouissant d’une réputation enviable en matière de fiabilité.

Utilisant une technologie de pointe, il offre des performances exceptionnelles pour des émissions comparativement faibles. Le turbocompresseur à double spirale avec roulements à rouleaux est optimisé pour un démarrage rapide et un décalage minimal. Le système d’échappement a été conçu par Lotus et est unique à l’Emira.

La transmission à double embrayage (DCT) à huit vitesses avec changement de vitesse au volant, une première pour Lotus, est un élément clé de son attrait. Gavan Kershaw, Directeur, Attributs des véhicules, Lotus, a déclaré : « Il s’agit d’une variante sur mesure de la transmission pour les roues arrière, développée par Lotus en collaboration avec AMG. De plus, la stratégie de changement de vitesse a été définie par l’équipe Hethel comme faisant partie des attributs de performance de la voiture. Elle est unique à l’Emira et optimisée pour obtenir la meilleure combinaison possible d’engagement et de performances de conduite exceptionnelles, de consommation de carburant et d’émissions ».

Avec une puissance de 360 ch, la voiture est dotée d’un couvercle de compartiment moteur et d’un badge de pilier C uniques. Comme pour l’Emira V6 First Edition, la version i4 offre un haut niveau d’équipement de série et est disponible avec une variété de finitions et de matériaux en option « sans frais » pour permettre aux clients de personnaliser la voiture selon leur propre style. Un certain nombre d’options payantes ajoutent une touche supplémentaire de personnalisation.

La voiture est équipée de jantes en alliage forgé ultra-légères de 20 pouces à rayons en V. Ces jantes sont taillées au diamant pour créer un effet de relief. Elles sont taillées au diamant pour créer une finition bicolore haut de gamme, mais des versions argentées ou noires brillantes sont disponibles en option sans frais supplémentaires. Des disques de frein en deux parties – avec des étriers de marque en rouge, noir, jaune ou argent – font partie des spécifications de la First Edition, ainsi qu’un système de contrôle de la pression des pneus (TPMS). La voiture est proposée dans l’une des six couleurs vives de la peinture : Bleu Seneca, Rouge Magma, Jaune Hethel, Verdant foncé, Gris Ombre et Gris Nimbus.

Les détails extérieurs comprennent des feux à LED tout autour, un embout d’échappement en titane, des rétroviseurs chauffants à rabattement électrique et des capteurs de stationnement arrière. Le Lower Black Pack est monté de série, ce qui signifie que les lames d’air du pare-chocs avant, le splitter avant, les seuils latéraux et le diffuseur arrière sont tous finis en noir brillant.

Il existe sept choix de couleurs intérieures, toutes disponibles sans frais supplémentaires. Il s’agit de cuir Nappa rouge, noir, gris et beige, ainsi que d’Alcantara noir avec des surpiqûres rouges, jaunes ou grises. Des garnitures en chrome satiné, un éclairage d’ambiance intérieur blanc et des plaques de seuil à l’effigie de Lotus complètent le look haut de gamme.

Les sièges chauffants sont réglables en 12 directions et disposent de deux présélections de mémoire liées aux rétroviseurs extérieurs (siège du conducteur uniquement). La climatisation, le régulateur de vitesse, le démarrage sans clé, la commande vocale et les modes de conduite sélectionnables sont tous inclus.

Apple CarPlay et Android Auto font partie des spécifications, avec Bluetooth et prises USB/12V. La navigation par satellite intégrée est disponible sur certains marchés. Le système audio premium 10 canaux/340W a été développé en partenariat avec la marque britannique respectée KEF et comprend la radio numérique DAB. Toutes les fonctions sont accessibles par le biais d’un écran tactile central de 10,25 pouces. Le conducteur est informé par le biais d’un combiné d’instruments TFT de 12,3 pouces situé devant le volant multifonction.

Trois autres packs d’options sont montés de série sur la voiture, soit quatre au total. Le Lotus Drivers Pack permet aux clients de choisir la suspension Tour ou Sport, ainsi que les pneus Goodyear Eagle F1 Supersport ou Michelin Pilot Sport Cup 2. Il comprend également l’ESP Track Mode, avec un nouveau mode Track mis en évidence sur l’écran d’affichage des instruments TFT qui donne la priorité aux informations nécessaires à la conduite haute performance.

Le Pack Design ajoute des vitres teintées, des pédales sport, une garniture de toit en Alcantara noir et des tapis de sol à l’effigie de l’Emira. Le Pack Commodité ajoute des capteurs de stationnement avant, une caméra de recul, des essuie-glaces à détection de pluie avec des lames aérodynamiques, des rétroviseurs à atténuation automatique et un filet de rangement pour les bagages à l’arrière.

L’Emira First Edition coûte 71 995 £ (87 995 € en Allemagne, 85 900 $ aux États-Unis) et est désormais disponible sur le configurateur du site www.lotuscars.com. Les clients du Royaume-Uni pourront réserver la voiture de leur choix via le site Web à partir du 8 avril et les livraisons commenceront vers la fin de l’année.

L’Emira quatre cylindres d’entrée de gamme coûtera, comme nous l’avons déjà révélé, 59 995 £. Les spécifications complètes seront annoncées plus tard dans l’année, et les voitures seront disponibles au printemps prochain. L’Emira V6 d’entrée de gamme sera lancée en janvier 2023 et coûtera 64 995 £ (81 995 € en Allemagne, 82 900 $ aux États-Unis). Plus de détails sur les deux modèles, y compris les spécifications complètes et les prix des options, seront disponibles cet été. Les réservations en ligne commenceront au même moment.

En outre, Lotus a confirmé qu’une palette étendue de nouvelles peintures sera disponible exclusivement sur les versions d’entrée de gamme de l’Emira et de l’Emira V6. Sept nouvelles teintes vibrantes seront disponibles au début de l’année 2023, et de plus amples détails seront révélés cet été.

Lotus Emira First Edition
  • Lotus Europa Special Twin Cam Type 74 Partis d’un projet initialement proposé à Ford pour contrer Ferrari, c’est finalement Lotus qui va reprendre à son compte à 100% l’Europe en 1966. Un coupé sportif très radical et sans concession, inspiré techniquement de la Lotus Elan mais dont la principale différence réside dans l’emplacement en position centrale arrière du groupe motopropulseur, comme les ...
  • Lotus Omega Force est de constater que depuis 1986 l’Opel Omega n’enflamme pas les foules malgré d’indéniables qualités et des six cylindres en ligne multisoupapes modernes. Mais General Motors dispose d’une botte secrète située à Hethel, puisque Lotus lui appartient. Et Lotus sait comment améliorer des autos plutôt placides départ à l’instar des Ford Cortina et Talbot ...
  • Lotus Elise S2 111 Mk2 La Lotus Elise a posé un pavé dans la mare en 1996 chez les supersportives ! Légère, agile, se jouant des lois de la physique et avec sa mécanique issue de la grande série et ses 120 ch seulement, elle se paie le luxe de s’offrir un joli minois néo-rétro très réussi. Résultat, plus de ...
  • Lotus Esprit Turbo Mk1 Type 82 Chez Lotus, l’idée de donner plus de puissance à sa GT phare est déjà ancienne. Mais faute de moyens, le turbocompresseur qui semble la solution idéale (envisagé dès 1978 – Projet M72), et plus réaliste qu’un V8, ne sera finalement une réalité sur la route que depuis février 1980 avec la série spéciale limitée à ...
  • Lotus Elise 111S Mk2 Quoique dans une situation financière toujours délicate, Lotus peut compter sur le soutien de son actionnaire principal Proton. La preuve, deux ans après les premières Lotus Elise S2, c’est un variante plus performante proposée en deux finitions : Elise 111 et Elise 111S. Cette dernière étant mieux équipée de série et rencontre les faveurs des ...
  • Lotus Esprit GT3 Depuis le 3e restyling opéré par les designers qui se sont chargés de dessiner la Lotus Elise, la Lotus Esprit s’est inscrite définitivement dans les annales des GT marquantes et durables du paysage des voitures de sport. Depuis 1976 elle promène sa ligne à nulle autre pareille tracée par un Giorgietto Giugiaro particulièrement inspiré. La ...
  • Lotus Esprit S4 Depuis 1976, la Lotus Esprit ne cesse d’évoluer et de se bonifier. Toujours fidèle à son quatre cylindres maison, il est gavé de chevaux supplémentaires par un turbocompresseur depuis 1980. Présenté au salon de Genève 1994, la Lotus Esprit S4 fait de la résistance et évolue une énième fois pour tenter un baroud d’honneur avec ...
  • Lotus Elan Coupé S2 Type 36 En 1962, Colin Chapman décide avec son cabriolet Elan de tirer les enseignements de la Lotus Elite au succès réel auprès des amateurs de voitures de sport et des clients, mais dont le bilan économique a été désastreux pour la firme. Ron Hickman est chargé de tracer des lignes du nouveau cabriolet Elan avec un ...
  • Lotus Esprit S2 Depuis 1976, Colin Chapman a pris la balle au bond en lançant la Lotus Esprit. D’abord présentée comme une étude de style par Giorgetto Giugiaro, le succès d’estime auprès du public a incité Colin Chapman à pousser plus loin le concept. Si pour la Lotus Esprit, le dessin originel a été émoussé, il n’en demeure ...
  • Lotus Excel En 1975, Colin Chapman déploie une gamme de GT 2+2 en deux modèles distincts avec la Lotus Elite, sorte de break de chasse à l’esthétique pour le moins particulière, et la Lotus Eclat son clone en coupé fastback plus heureux dans ses traits. Pour 1982 Peter Stevens reprend ses crayons pour s’attaquer à moderniser la ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Nouvelle Lotus Emira First Edition, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.