Abarth 124 Spider Mk2

Abarth 124 Spider Mk2
2016 – 4 cyl. 16V Turbo
170 ch – 230 km/h
1 060 kg

Au salon de Genève 2016, quelques mois après la présentation de la Fiat 124 Spider, Abarth nous réserve une belle surprise avec son interprétation sportive et plus radicale du roadster turinois. Quoique basé sur la Mazda MX-5 qui prête sa plateforme, son habitacle, ses trains roulants et la cellule centrale de sa carrosserie, les stylistes italiens ont pourtant réussi à marquer leur différence. Mieux, ils réinterprètent les codes stylistiques du best-seller éponyme de la firme produit à 200 000 exemplaires entre 1966 et 1985 avec beaucoup de maestria. On retrouve ainsi inspirés du passé la calandre hexagonale, les embossages du capot avant et les feux arrière. En bonne Abarth, le design se singularise sur la performance. On observe ainsi l’entrée d’air élargie du pare-chocs avant aussi bien que l’extracteur aérodynamique du pare-chocs arrière ont été façonnés en soufflerie. L’aileron arrière et le wind stop améliorent l’aérodynamisme. Les jantes en alliage 17″, le cadre du pare-brise et les barres anti roulis se présentent avec une finition « Forgiato Grey ». Deux doubles sorties d’échappement se chargent de vous interpeler tant visuellement que acoustiquement. Cinq teintes de carrosserie sont disponibles : deux spéciales unies « Turini 1975 White » et « Costa Brava 1972 Red », et trois métallisées « Isola d’Elba 1974 Blue », « Portogallo 1974 Grey » et « San Marino 1972 Black ». Des teintes que l’on peut agrémenter d’un capot et une malle arrière en noir du plus bel effet pour ceux qui aiment. La magie opère, car si les proportions et la base est identique au roadster japonais, on oublie instantanément la filiation sino-italienne une fois en présence de l’Abarth 124 Spider…

L’Abarth 124 Spider joue les opportunistes en mutualisant avec la Mazda MX-5 tous les éléments qui l’intéressent. Mais côté « Cuore Sportivo », c’est 100% italien tout comme les réglages de trains roulant. Un résultat convaincant mais non exempt de critique, à commencer par un prix exagéré !

C’est le 1,4 litres multisoupapes MultiAir bien connu chez Fiat et Abarth qui a été glissé sous le capot de la 124 Spider. Un quatre cylindres en ligne moderne tout aluminium, à deux arbres à cames en tête, dont la principale distinction est son système MultiAir qui permet parallèlement d’optimiser les performances sur toute la plage des régimes moteurs tout en assurant une faible consommation de carburant, à charge faible ou moyenne. Il est suralimenté par un turbocompresseur et dispose d’une cartographie spécifique. La puissance ainsi revendiquée par Abarth est de 170 ch à 5 500 tr/mn et un couple de 250 Nm à 2 500 tr/mn. Sur le papier, l’ensemble paraît convaincant, d’autant plus si vous avez pris l’option échappements Monza dont les gargouillis sont aussi charmants qu’évocateurs de performance. Pourtant, à l’usage, la plage d’utilisation est particulièrement serrée (de 2 500 à 4 500 tr/mn) et impose de nombreux changements de rapports pour tirer la quintessence de ce 1,4 litres. Heureusement que la commande la boîte manuelle à 6 rapports s’avère précise et rapide (vous pouvez également opter en option pour la boîte de vitesses automatique Essesse Sports Sequential). La puissance est envoyée aux roues arrière par l’intermédiaire d’un différentiel autobloquant et régulée par un ESC. Tout ce système est emprunté à la Mazda, tout comme la boîte de vitesses qui provient de la Mazda CX-5 celle du roadster MX-5 ne pouvant accepter le couple de l’Abarth). Bien agrippée au bitume avec ses pneus Bridgestone Potenza en 205/40 R18, l’Abarth 124 GT est vive dans ses accélérations avec un 0 à 100 km/h en 6’’8, tandis que la vitesse maximale se fixe à 230 km/h. C’est un cran au-dessus de la Mazda qui est un peu molle de ce point de vue. Châssis poutre en alu, train avant à double triangulation, essieu arrière à cinq bras, l’Abarth 124 Spider conserve cette excellente base, et se dote de ses propres réglages, avec un amortissement signé Bilstein sur mesure. Profitant d’un poids contenu à 1 060 kilos, l’Abarth 124 Spider joue les sportives efficace et joyeuse, bien que son amortissement peine totalement à convaincre : ferme mais ne maintenant pas totalement la caisse. Le freinage Brembo à étriers alu (fixes avant à 4 pistons) se charge de pincer de gros disques (ventilés avant) et est complété d’un antiblocage. Si les puissances de décélération sont satisfaisantes, l’endurance est moins probante. Peut-être un problème de type de liquide de frein utilisé ? La direction à crémaillère est assistée électriquement et rend pleine satisfaction, sauf en conduite très sportive où un léger manque de ressenti avec la route est présent. A noter que les amateurs de drift peuvent s’en donner à cœur joie en changeant de mode : « Normal » et « Sport ». Le premier est approprié pour la conduite quotidienne et le second pour la conduite sportive. Le Drive Mode Selector intervient sur plusieurs paramètres : couple maximal délivré, temps de réponse à l’accélération, variation de l’assistance de direction, réglages de l’ESC et de la motricité (si l’ESC n’est pas déconnecté) et bruit à l’échappement. De plus, il raccourcit le temps de passage des rapports et l’étagement de la boîte sur les véhicules équipés d’une boîte de vitesse automatique. Une fois à bord… ô surprise vous êtes dans une MX-5 ! C’est l’identique, à l’exception des logotypes Abarth. Sièges sport, volant trois branches, position de conduite parfaite (sauf pour les grands gabarits en raison d’un volant non réglable en profondeur), repère rouge sur le volant… pas de doute, vous êtes bien à bord d’une voiture de sport. La qualité de présentation et finition est très bonne (merci Mazda) bien que plastique partout. L’équipement « Infotaitment » comme le dit Abarth dans ses brochures est complet pour accueillir différents smartphone, tandis que le grand écran central est bien pratique à l’usage. Le coffre à bagages est en revanche assez menu, et avant de partir à deux pour des longs périples, il va falloir arbitrer qui emmène quoi !…

Notre avis
Logo_GDS_sanstexteOuf ! L’Abarth 124 Spider n’est pas un clone de Mazda MX-5. Bonne nouvelle, ce qui permet d’avoir sur le marché des offres concurrentes avec des caractères différents. Pour cela, l’Abarth 124 Spider peut compter sur sa pétillante mécanique, ses performances supérieures, et une tenue de route aussi équilibrée que sportive, avec une croupe qui accepte quelques séances de drift. Avec son maquillage plus latin, sa panoplie de sportive et ses traits qui évoquent avec talent le roadster des années 60 de Turin, l’Abarth 124 Spider a tout pour elle ou presque… Un prix coup de massue décidément trop élevé qui la met hors course selon nous. Quel gâchis !

Autres versions :

Les Rivales :

  • Abarth 124 Spider Mk2 Au salon de Genève 2016, quelques mois après la présentation de la Fiat 124 Spider, Abarth nous réserve une belle surprise avec son interprétation sportive et plus radicale du roadster turinois. Quoique basé sur la Mazda MX-5 qui prête sa plateforme, son habitacle, ses trains roulants et la cellule centrale de sa carrosserie, les stylistes ...
  • Mazda MX-5 2L0 mk4 Depuis 25 ans, Mazda a pris la place laissée vacante au début des années 80 par les constructeurs anglais alors moribonds. Et quelle place ! Près d’un million d’exemplaires déjà écoulés sur trois générations. Pour 2015, Mazda attaque le 4e volet de la saga MX-5. N’attendez pas de révolution de palais car le constructeur japonais ...

Avant d’acheter
Avec son prix élevé et sa réputation de Mazda MX-5 recarrossée, l’Abarth 124 Spider n’est pas en grand nombre dans les petites annonces. Et avec les différentes versions (Spider, GT, Scorpione…) qui égrène la vie de ce roadster sportif arrangé à la sauce spaghetti, il va falloir vous décider et prendre votre temps. Une chose est certaine, il va vous falloir trancher entre la boîte manuelle ou automatique, la manuelle étant parfaite au demeurant. Ne souffrant pas de tares congénitales liées à une conception bien pensée et peaufinée génération après génération, les Abarth 124 sont réputées fiables. A tel point qu’il faut privilégier les autos entretenues régulièrement dans le réseau officiel Abarth. Les gros kilométrages ne lui font pas peur, et ce sont surtout les dessous de la belle convoitée qu’il faudra inspecter avec attention : tout le monde ne sait pas nécessairement conduire une propulsion, aussi facile soit-elle, et les sorties de route et/ou survirage peuvent guetter et abîmer les dessous de l’auto. Sondez également le propriétaire pour déceler le type de conduite qu’a subit la 124 Spider convoitée.
Entretien : ND

Mots clés : Abarth | Fiat | 124 | Spider | Mk2 | Turbocompresseur | Cabriolet | Roadster | Turin | ABARTH | 124 SPIDER MK2 | CABRIOLET | ROADSTER

TOP Design plaisant et réussi ǀ Autobloquant de série ǀ Performances ! ǀ Différence réelle vs la MX-5 ǀ Détails de style « Sport » ǀ Capote facile à manipuler ǀ Polyvalence ǀ Facile à vivre ǀ Poids ǀ Crépitement de l’échappement Monza (option) ǀ Capital sympathie ǀ Tenue de route efficace et vivante ǀ Commande de boîte FLOP Position de conduite ǀ Image ? ǀ Habitacle de Mazda ?! ǀ Habitabilité ǀ Tarif indécent ǀ Endurance freinage ǀ Amortissement ǀ Plage moteur trop étroite ǀ Feeling de direction

– Discuter dans le forum ICC de la Abarth 500 –Forum ICC – Fiat Punto Evo Abarth

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :

Abarth
124 Spider Mk2
2016
8 CV – 40 000 €
4 cylindres en ligne 16 soupapes (1×2 ACT) – 1 368 cm3
170 ch à 5 500 tr/mn (124,27 ch/litre)
250 Nm à 2 500 tr/mn (182,75 Nm/litre)
1 turbocompresseur (Ø ND bar) + échangeur air/air
propulsion + BV6 manuelle (BV 6 automatique en option) + Autobloquant AR + ESC
1 060 kilos (6,24 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR + ABS
jantes alu 17″ + pneus en 205/45 R17 AV et 205/45 R17 AR
0 à 100 km/h en 6’’8; 230 km/h, km DA en ND

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Abarth 124 Spider
« 1 de 4 »
  • Soixante-dix ans d’histoire et de victoires. Joyeux anniversaire Abarth ! Abarth souffle ses 70 bougies dans quelques jours. Cette étape importante dans l’univers des sports automobiles est un autre record de la marque italienne, qui nourrit plus que jamais les rêves des tifosi à travers le monde. Célébrer cet anniversaire signifie se rappeler les ingénieurs de talent, les exploits sportifs et le patrimoine technologique d’Abarth. ...
  • Abarth remporte le concours « Best Brands » d’Auto Bild Comme en 2018, Abarth fait partie des gagnants de la compétition « Best Brands » organisée par le prestigieux magazine allemand Auto Bild. La nouvelle importante de cette année est le résultat d’Abarth dans la catégorie « Design », toutes marques confondues. Ce succès éclatant est suivi de deux autres victoires dans cette catégorie « Design ». Une fois encore, les ...
  • Abarth : 70 ans de style et de performance, profondément enracinés dans le sport automobile La légende de la marque scorpion a débuté le 31 mars 1949 lorsque Carlo Abarth (1908-1979) fonda Abarth & C. avec le pilote Guido Scagliarini. Le premier véhicule produit était une 204 A, basée sur la Fiat 1100, qui a immédiatement remporté le championnat italien Sport 1100 et le titre en Formule 2. Depuis lors, ...
  • Nouvelle Abarth 595 esseesse à Genève L’Abarth 595 esseesse est de retour, donnant un nouveau souffle à un nom profondément enraciné dans l’histoire de la marque, lorsque les kits de performance ont fait la fortune de Karl Abarth, génial inventeur des kits conçus pour améliorer les performances des voitures de production. En 1964, la première Abarth 595 esseesse voit le jour, ...
  • Nouvelle Abarth 124 Rally Tribute à Genève Le Salon de Genève marque le début de la commercialisation de l’Abarth 124 Rally Tribute, célébrant le succès de la voiture de course « 124 rally » dans la Coupe FIA ​​R-GT, ainsi que près de 40 victoires de classe dans les 12 championnats nationaux dans lesquels elle a couru. Produite dans une édition limitée à 124 exemplaires ...
  • La Fiat Abarth 595 remporte le prix « Best Cars 2019 » pour la quatrième fois consécutive en Espagne Pour la quatrième année consécutive, l’Abarth 595 a remporté le prix de meilleure « City Car » dans le cadre des prestigieux « Best Awards 2019 », organisés depuis 26 ans en Espagne, par les lecteurs des magazines « Autopista », « Automovil », Coche Actual » et « Autovia ». La Fiat 500 arrive en deuxième position, réaffirmant son statut d’icône intemporelle. « Nous sommes très heureux ...
  • Abarth établit un nouveau record de ventes en 2018 et fête ses soixante-dix ans en 2019 avec le lancement de la nouvelle gamme « 70ème anniversaire » Transformer l’ordinaire en quelque chose d’extraordinaire pour offrir les meilleurs produits du segment des petites voitures de sport. Telle est la mission de la marque au scorpion qui a toujours été synonyme de performance et de style italien et qui, l’année dernière, a établi un nouveau record de ventes en Europe. « Avec près de 23 500 ...
  • Après avoir gagné en 2016, 2017 et 2018, l’Abarth 595 remporte le prix 2019 dans la catégorie des « Mini cars » importées en Allemagne. Pour la quatrième année consécutive, l’Abarh 595 a été élue « Best Car » dans la catégorie des « Mini Cars » importées en Allemagne, par les lecteurs du magazine Auto, Motor und Sport. Un résultat exceptionnel qui s’explique par le score de 30,6% enregistré sur l’ensemble des votes. En deuxième position de ce classement, on trouve aussi la ...
  • Hommage à Abarth sur le stand FCA Heritage à Rétromobile 2019 A l’occasion des 70 ans de la marque Abarth, FCA Heritage y célèbre l’histoire passionnante des collaborations entre la marque au Scorpion et les autres constructeurs italiens qui font aujourd’hui partie du même groupe. Une collaboration exaltante qui a permis au génie de Carlo Abarth de s’associer avec le savoir-faire de grands constructeurs italiens pour développer ...
  • La nouvelle Abarth 595 Competizione 110° anniversario en guise de série spéciale pour la Suisse Pour le 110e anniversaire de son fondateur Carlo Abarth, la marque présente sa nouvelle série spéciale Abarth 595 Competizione «110° anniversario». Les modèles sont disponibles en exclusivité en Suisse à partir du 15 novembre 2018 et dès CHF 38’595 sont limités à 110 véhicules.  Le 15 novembre, le fondateur de la marque Carlo Abarth fêterait ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Abarth 124 Spider Mk2, 10.0 out of 10 based on 1 rating
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.