Nouvelle Ferrari 12Cylindri Spider

Très peu d’associations sont aussi exaltantes et réjouissantes que l’union entre un moteur V12 atmosphérique Ferrari et une conduite à ciel ouvert : la Spider 12 cylindres Ferrari, dévoilée aujourd’hui lors d’un événement exclusif organisé à Miami Beach, fusionne ces deux sensations très spéciales dans une berlinette spider deux places propulsée par le moteur douze cylindres emblématique de Ferrari. Cette version du V12 délivre 830 ch et continue de tourner jusqu’à 9500 tr/min, offrant au conducteur et au passager une expérience de conduite à ciel ouvert totalement exclusive.

Le concept donnant forme à la Ferrari 12Cilindri Spider s’inspire des modèles Ferrari Gran Turismo à toit ouvert des années 1950 et 60, qui combinaient les performances inégalées d’une machine de course sur route avec l’opportunité unique de profiter du son du moteur 12 cylindres toit abaissé, et d’un confort de conduite extraordinaire sur de longues distances. Le design de la voiture marque une rupture avec les canons récents de la berlinette spider deux places de Ferrari, évitant la musculature et la sensualité au profit d’un langage plus futuriste fondé sur la pureté avec une touche minimale de sophistication typiquement automobile.

La Ferrari 12Cilindri Spider est destinée à la fois aux connaisseurs de la marque avec une vision claire de ce que Ferrari représente dans le monde automobile depuis 1947, et aux nouveaux passionnés qui rêvent d’une voiture qui leur permet de combiner une émotion de conduite inégalée avec le confort et le design italien – et la possibilité de profiter du vent dans leurs cheveux. Il s’agit vraiment d’une voiture exclusive.

GROUPE MOTOPROPULSEUR

Le moteur F140HD équipant la Ferrari 12Cilindri Spider est la nouvelle version de l’emblématique V12 Ferrari atmosphérique, expression la plus pure de l’âme de Ferrari : ses performances inégalées, sa sonorité puissante et son exclusivité en font l’héritière digne des légendaires berlinettes sportives qui ont écrit certains des chapitres les plus étincelants de l’histoire de la marque. Le moteur peut libérer jusqu’à 830 ch tandis que son régime max a été augmenté à 9500 tr/min grâce à la sélection rigoureuse de solutions innovantes.

Certaines modifications du moteur étaient déjà présentes sur la série spéciale 812 Competizione A, ce qui la place au sommet de sa catégorie en termes de performances. Pour permettre au V12 de tourner aussi haut, les ingénieurs ont travaillé à réduire le poids et l’inertie des composants du moteur, en adoptant des bielles en titane, qui garantissent un gain de 40 % en masse par rapport à l’acier avec la même résistance mécanique. L’alliage d’aluminium utilisé pour les pistons les rendent plus légers que sur les applications précédentes, tandis que d’autres solutions, telles que l’introduction de poussoirs coulissants, assurent une meilleure résistance à la fatigue. L’adoption d’un vilebrequin rééquilibré plus léger de 3 % de réduire davantage encore le poids.

Comme mentionné précédemment, les vannes sont maintenant ouvertes et fermées par des poussoirs coulissants. Issus de l’expérience inégalée de Ferrari en Formule 1, ces composants ont été développés pour cette application afin de réduire la masse à mouvement alternatif et de permettre un profil de levée des soupapes encore plus performant. Le linguet coulissant, qui est en acier avec un revêtement Diamond-Like-Carbon (DLC), transmet l’action de la came à la soupape en utilisant un poussoir hydraulique comme pivot pour son mouvement. L’utilisation du DLC réduit le coefficient de frottement aux points critiques, améliorant de manière significative l’efficacité mécanique du moteur.

La plupart des modifications ont porté sur l’optimisation de la délivrance du couple dans toutes les conditions de fonctionnement. Le résultat est un moteur à la réponse fluide et exaltante, qui délivre une puissance maximale à la ligne rouge.

La disposition du collecteur et du plénum est désormais plus compacte : raccourcir la longueur des voies et optimiser les profils de came permet de libérer de la puissance à haut régime. La courbe de couple est optimisée à tous les régimes moteur par un système de voies d’admission à géométrie variable qui permet de faire varier en permanence la longueur de la tubulure d’admission par rapport aux intervalles d’allumage du moteur pour maximiser la charge dynamique dans le cylindre.

Pour la toute première fois sur un moteur atmosphérique, une stratégie logicielle a été développée qui permet de modifier le couple maximum disponible en fonction du rapport sélectionné. Cela donne au conducteur une sensation de reprises fluides et progressives à mesure que le rapport de transmission augmente, un autre facteur essentiel pour rendre l’exaltation de conduite de la Ferrari 12Cilindri Spider vraiment unique.

Un crescendo d’accélération et de puissance sans fin a été la signature de tous les V12 de Ferrari. L’innovant système Aspirated Torque Shaping (ATS) a permis aux ingénieurs de Maranello de sculpter la courbe de couple dans les troisième et quatrième rapports à l’aide d’un contrôle électronique sophistiqué qui améliore la perception du couple sans affecter l’accélération, au bénéfice du plaisir de conduite. L’introduction de nouveaux rapports de vitesse maintient en outre des niveaux d’accélération élevés et a permis aux ingénieurs de définir une nouvelle forme de courbe de couple pour un moteur atmosphérique.

L’optimisation de l’efficacité mécanique du moteur et de celle du circuit de lubrification est essentielle pour réduire les émissions et la consommation. Le calibrage de la pompe à huile à cylindrée variable permet à l’huile de circuler dans tout le moteur puis d’être récupérée avec les vapeurs du carter d’huile. Une électrovanne, commandée par l’ECU du moteur, permet de contrôler la cylindrée de la pompe en fonction du régime et de la pression du moteur, en délivrant uniquement la quantité d’huile nécessaire et en économisant ainsi une importante quantité d’énergie. La nouvelle configuration du circuit hydraulique du réservoir d’huile et de la pompe minimise les pertes et optimise les performances dans toutes les conditions de fonctionnement.

Le système d’injection directe d’essence (GDI à 350 bars) comprend deux pompes à essence et quatre rails avec des capteurs de pression qui fournissent un retour au système de contrôle de pression. Les injecteurs électroniques peuvent également commander jusqu’à trois injections par cycle moteur. Le système d’allumage est surveillé en permanence par une unité de commande ION qui possède une fonction unique et une fonction multi-étincelles. Cette unité assure également une fonction de contrôle et de contrôle du cliquetis, utilisant une stratégie sophistiquée de reconnaissance de la qualité (indice RON) du carburant dans le réservoir afin de maximiser l’efficacité thermodynamique du moteur.

Le nouveau système d’échappement, développé pour permettre à la voiture de se conformer aux dernières exigences en matière d’émissions (EU6E, China6B et BIN50), introduit un catalyseur en céramique couplé à un filtre à particules. Il s’agit de la technologie de réduction des émissions la plus avancée disponible et elle a nécessité une longue calibration des stratégies logicielles.

Le son est essentiel pour marier le confort, le luxe et les émotions de conduite exaltantes typiques d’un V12 Ferrari : à cette fin, chaque élément des lignes d’admission et d’échappement a été optimisé. Les conduites d’échappement de longueur égale, le collecteur 6 en 1 pour chaque rangée de cylindres et le design innovant des sections centrales ont donné naissance à un V12 typique de Ferrari qui comprend tous les ordres de combustion nobles. L’intégration et le calibrage parfaits des hautes et basses fréquences provenant respectivement des systèmes d’admission et d’échappement influencent également le timbre du moteur. La forme des conduits et la dynamique des fluides interne des déflecteurs de silencieux ont été conçus pour réduire au minimum la contre-pression, améliorant ainsi la puissance délivrée. La géométrie des formes et des courbes du système d’échappement a également été perfectionnée pour garantir les notes les plus pures du son signature de Ferrari jusqu’au limiteur.

Pour garantir un équilibre parfait de la sonorité dans l’habitacle, la tubulure d’admission a été modifiée. La modification de la position des résonateurs a également modifié les ondes de pression entraînant une plage plus riche, notamment en termes de fréquences moyennes. Le résultat est un son plus propre et plus complet dans toutes les conditions de conduite, et surtout dans les situations plus sportives.

La Ferrari 12Cilindri Spider arbore la boîte DCT à 8 rapports (Dual Clutch Transmission) qui a reçu un accueil aussi unanimement réjouissant sur les autres voitures de la gamme, à commencer par la SF90 Stradale. Grâce en partie à des pneus plus grands sur des jantes 21”, cette solution offre des rapports de boîte de vitesses plus courts de 5 % sur les rapports inférieurs et une augmentation de 12 % du couple aux roues par rapport aux applications V12 précédentes, tout cela au bénéfice des performances longitudinales en accélération et lors des passages de vitesses (30 % plus rapides que les applications V12 précédentes).

Les performances à l’accélération dans les rapports ont été nettement améliorées et l’introduction de la 8e vitesse améliore l’autonomie sur autoroute. La boîte DCT à huit rapports améliore ainsi l’efficacité tout en étant plus engagée dans tous les rapports.

DESIGN

EXTÉRIEUR

Avec la Ferrari 12Cilindri Spider, Flavio Manzoni et l’équipe de design du Ferrari Styling Centre ont entrepris de transformer radicalement les codes stylistiques des précédents V12 à moteur central avant de Ferrari. La voiture marque à vrai dire une nette rupture par rapport au langage sculptural qui caractérisait la 812Competizione, par exemple, en privilégiant un langage plus sophistiqué qui conserve la rigueur de conception formelle nécessaire pour obtenir un sentiment d’unité stylistique.

Les lignes épurées dominent la géométrie de la voiture, soulignant les volumes qui composent un ensemble parfaitement interconnecté. Les flancs ultra-épurés balaient l’ensemble de la voiture à partir d’une section dièdre. Tout en conservant une sensualité caractéristique de Ferrari, les ailes ont été sculptées avec une précision géométrique extrême : toutes les lignes sont le résultat d’intersections entre les volumes et une approche plus fonctionnelle de la forme a été adoptée qui éclipse la nostalgie. L’aile arrière musclée est imposante, mais également parfaitement maîtrisée sur le plan géométrique. Sur l’aile avant, cette tension musculaire s’étend légèrement, venant se poser le long du flanc et accentuant encore plus l’esthétique monolithique de la voiture.

Le capot sculpté est extrêmement élégant et intègre les ailes avant. Le retrait des lignes coupées des ailes confère une surface ininterrompue à la musculature du design, conférant à l’ensemble du capot une sensation de fluidité ultra-nette, interrompue uniquement par deux ouïes pour refroidir le compartiment moteur. L’un des objectifs de la Ferrari 12Cilindri Spider était d’explorer les langages du design qui n’étaient qu’indirectement liés au monde automobile. L’avant a perdu certains éléments de signature, tels que la forme allongée des phares et la forme traditionnelle de la calandre, au profit de

géométries et d’intersections innées au design de la voiture. Les phares sont intégrés dans une seule bande enveloppante à partir de laquelle les DRL émergent comme des lames.

Cette voiture se distingue de la Ferrari 12Cilindri Spider par le caractère audacieux et expressif créé par les deux ailettes à l’arrière, derrière lesquelles se trouve un élément à effet écran noir. Les deux lignes parallèles présentes sur ces ailettes font clairement écho au motif du flanc, accentuant l’expressivité du design de ces éléments. Un custode en polycarbonate peint en noir est intégré au flanc.

La même approche a été suivie pour l’architecture de l’arrière, dont le style est également dicté par la rigueur formelle. À l’arrière de la Ferrari 12Cilindri Spider, la rigueur est au rendez-vous avec la forme obtenue par la soustraction de volume. En cohérence avec l’avant de la voiture, les feux arrière sont intégrés à une lame qui traverse l’ensemble de la partie arrière et fournit également ce qui est peut- être le véritable thème de signature de la Ferrari 12Cilindri Spider, démontrant une fois de plus à quel point les designers du Ferrari Styling Centre sont capables de combiner les exigences techniques et fonctionnelles avec la beauté.

Au lieu d’adopter un becquet arrière, les designers ont utilisé deux volets actifs intégrés à la lunette arrière, créant un thème delta signature. La perception globale est celle d’un ensemble ininterrompu, créant l’idée d’une forme très high-tech. Le développement de ce concept a permis aux designers de traiter l’habitacle de la Ferrari 12Cilindri Spider d’une nouvelle manière, en traçant le cadre de la surface dans la couleur de la carrosserie pour faire écho au thème de la lunette arrière et s’intégrer organiquement au reste de l’habitacle qui se caractérise lui-même par un effet écran noir.

La partie arrière se termine dans un volume monolithique très net dans la couleur de la carrosserie. La partie inférieure de l’arrière – qui est noire ou en fibre de carbone – comprend les ailettes nervurées de l’extracteur. La carrosserie de la voiture semble suspendue au-dessus de cet élément, créant un effet flottant. Cette zone accueille également les capteurs et deux paires de lignes d’échappement. Les quatre lignes d’échappement elles-mêmes présentent également une forme inédite et sont encadrées par un boîtier métallique qui réduit leurs dimensions perçues et crée un look plus compact.

INTÉRIEUR

Le design intérieur de la spider 12 cylindres Ferrari est divisé en trois niveaux différents : le premier, dominé par la partie supérieure du tableau de bord, continue à se fondre dans la garniture des panneaux de porte. Vient ensuite la zone centrale, tandis que la troisième comprend les planchers et les sièges. Chaque niveau est clairement défini, accentuant l’effet double cockpit grâce aux combinaisons de couleurs et de matériaux. Ils sont utilisés pour créer un look élégant ou sportif pour les sièges et d’autres fonctionnalités. Le luxe et les performances emblématiques de Ferrari sont flanqués sur la Ferrari 12Cilindri Spider d’un accent mis sur la durabilité environnementale : des matériaux durables tels que de l’Alcantara© contenant 65 % de polyester recyclé ont été largement utilisés.

Le style intérieur s’inspire de l’architecture à double cockpit du Cheval Cabré. Ces dernières années, cette configuration a été utilisée pour les Ferrari Roma et Roma Spider ainsi que pour la Ferrari Purosangue. L’habitacle de la Ferrari 12Cilindri Spider présente une structure presque symétrique comprenant deux modules pour le conducteur et le passager et offrant un niveau de confort et d’implication étonnant dans l’expérience de conduite.

La planche de bord s’étend horizontalement, ce qui est souligné par une séparation nette entre les volumes habillés en partie haute et les fonctions techniques en partie basse. La partie supérieure comprend deux bandeaux distincts dédiés aux instruments conducteur et passager et aux ouïes de climatisation. Un changement de couleur et de matière habilement élégant attire l’attention sur les deux volumes séparés par le corps du tableau de bord, qui semblent presque flotter, renforçant la sensation de légèreté dans cette zone.

Les panneaux du tunnel central s’étendent vers l’extérieur à partir des géométries de la planche de bord comme s’il s’agissait presque d’une extension de cette dernière. La zone habillée présente une grande bosse sculpturale soulignée par des matériaux contrastés. L’accoudoir se trouve dans la zone garnie du tunnel et s’étend dans la zone du médaillon, révélant un liseré métallique contrasté qui crée une intersection élégante entre les volumes. La partie latérale du tunnel elle-même a été détourée, recréant cette sensation de flottement. La structure du tunnel est garnie d’une sellerie exclusive et comporte un élément métallique en forme de Y dans lequel est logée l’emblématique grille de la boîte de vitesse.

Contrairement à la Ferrari 12Cilindri, il n’y a pas de banquette arrière car la zone arrière de l’habitacle de la Ferrari 12Cilindri Spider permet de ranger le toit rétractable. Cependant, la solution choisie pour le système de toit laisse toujours beaucoup d’espace dans l’habitacle, et la Ferrari 12Cilindri Spider est une voiture polyvalente qui convient également aux longs trajets.

Sur la Ferrari12CilindriSpider, la qualité de vie à bord a été l’un des principaux moteurs du développement des équipements intérieurs sur mesure. Un nouveau toit en verre teinté aux dimensions généreuses a été intégré, ce qui améliore considérablement l’aération de l’habitacle et donc la sensation d’espace à bord, garantissant une efficacité thermique optimale en été comme en hiver. En termes de design, le toit en verre foncé est parfaitement intégré à la partie supérieure de l’habitacle, lui conférant un aspect élégant et raffiné et créant une continuité entre le pare-brise et la lunette arrière.

La Ferrari 12Cilindri Spider présente une nouvelle interface homme-machine (IHM) comprenant trois écrans qui élèvent l’expérience à bord de la berlinette Ferrari V12 vers de nouveaux sommets. Toutes les fonctions principales peuvent être contrôlées à partir de l’écran tactile central 10,25” capacitif à portée de main du conducteur et du passager. Il est flanqué d’un écran conducteur de 15,6” affichant toutes les informations de conduite et de dynamique du véhicule. Enfin, le passager est toujours totalement impliqué dans l’expérience de conduite grâce à un écran 8,8” qui lui permet de se sentir comme un vrai copilote.

La voiture arbore le volant capacitif que l’on retrouve sur tous les derniers modèles de la gamme avec des boutons en retrait pour une utilisation aisée. Cela signifie que les activations de commande sont plus précises, instantanées et intuitives, même dans des conditions de conduite sportive. La Ferrari 12Cilindri Spider est équipée de série de systèmes de connectivité mobile basés sur Apple CarPlay® et Android Auto®, tous deux facilement contrôlés depuis le nouvel écran central. Un tapis de recharge sans fil sur le tunnel central (de série) facilite également la recharge de téléphone.

Disponible en option sur la Ferrari 12Cilindri Spider, le système audio haut de gamme développé en collaboration avec Burmester® comprend 15 haut-parleurs et une puissance de 1600 W pour une expérience embarquée véritablement inédite, quels que soient le volume et la vitesse. Les hautes fréquences sont cristallines et étincelantes, grâce à la technologie Ring Tweeter qui minimise la distorsion. Le puissant caisson de basses à double bobine garantit un son merveilleusement complet et riche qui, grâce aux Ultraflat Headliners, fait partie d’une expérience d’écoute à 360 degrés.

AÉRODYNAMIQUE

L’objectif principal de l’aérodynamique de la Ferrari 12Cilindri Spider était de produire une voiture sobre et élégante sans compromettre les performances. Le nolder de 25 mm de la porte de coffre et l’aérodynamique active sont les deux éléments caractéristiques de la partie arrière. Le premier garantit la recompression nécessaire pour maintenir l’efficacité aérodynamique de la voiture lorsque la traînée est minimale, tandis que les volets permettent deux configurations différentes, respectivement Faible traînée (LD) et Haute déportance (HD).

En position LD, les volets sont affleurants avec la carrosserie de sorte que l’air passe au-dessus de celle-ci sans interruption, les rendant invisibles au flux. Cette configuration est conservée jusqu’à une vitesse de 60 km lorsque la déportance n’est pas très pertinente pour les performances de la voiture, ce qui est également le cas au-delà de 300 km/h. Entre ces deux vitesses, cependant, la déportance joue un rôle central et le mouvement des spoilers dépend de l’accélération longitudinale et latérale de la voiture. En configuration de haute déportance, la Ferrari 12Cilindri Spider génère une déportance maximale et garantit un équilibre aérodynamique de la voiture.

Un passage aérodynamique a été créé dans la garniture avant des bosses pour faciliter le flux des fluides vers l’arrière de la voiture, en facilitant la recompression derrière le pare-brise et en réduisant la quantité d’air recirculant dans l’habitacle. En parallèle, le profil vertical à l’extérieur du passage aérodynamique est chargé de diriger correctement l’air vers la partie arrière, le tout favorisant l’efficacité et la stabilisation du flux.

Le soubassement est conçu pour maximiser l’efficacité de la génération de charges verticales, notamment en gérant le flux d’air sortant des radiateurs centraux. La forme en plan et le profil des persiennes dans l’ouverture centrale du soubassement minimisent l’impact de l’air chaud qui n’est pas très énergisé. Deux grilles d’aération ont été créées dans la zone basse pression derrière les roues

avant qui, en réduisant la surpression à l’intérieur du compartiment moteur, augmentent l’efficacité des masses rayonnantes, réduisant la traînée et augmentant la déportance.

Comme pour la 812 Competizione, la déportance sur le soubassement avant est générée par trois paires de générateurs de vortex optimisés en soufflerie. Le soubassement avant contribue également au refroidissement des freins en fournissant un flux d’air à basse température provenant du séparateur avant.

Le soubassement central a été conçu pour canaliser correctement les flux d’air afin de conserver l’énergie disponible jusqu’au diffuseur arrière. À cette fin, l’ouverture du tunnel de transmission a été réduite afin d’équilibrer la quantité d’air qui s’écoulerait à l’intérieur. Une partie surélevée devant la roue arrière protège les pneus et dévie le flux vers l’arrière.

Le soubassement arrière comporte une paire de générateurs de vortex qui sont utilisés pour produire une déportance efficace et canaliser les flux vers l’extracteur. Conformément à la philosophie de Ferrari de transférer les innovations du monde de la course aux voitures de sport de route, les ingénieurs ont conçu une entrée d’air près du bord extérieur de la grille arrière pour fournir une ventilation pour l’électronique du silencieux.

SCHÉMA DE REFROIDISSEMENT

Les exigences de dissipation thermique du moteur et des accessoires ont nécessité une refonte de l’ensemble du système de refroidissement de la voiture, ce qui a permis d’optimiser l’évacuation du soubassement avant, avec pas moins de sept ouvertures dans le pare-chocs avant. En particulier, l’espace entre les éléments longitudinaux du châssis abrite le radiateur de liquide de refroidissement du moteur et le condenseur du circuit de climatisation, qui sont alimentés par l’ouverture centrale, tandis que le radiateur d’huile a été divisé en deux éléments distincts, situés devant les roues avant. Les deux entrées d’air latérales sont divisées en deux : la partie extérieure est conçue pour refroidir le radiateur d’huile moteur tandis que la partie intérieure refroidit les freins.

Un conduit de refroidissement généreux des freins est alimenté par deux ouvertures, l’une entre les entrées du radiateur et l’autre sur la partie inférieure du séparateur avant. L’ensemble du système est intégré à l’entrée du radiateur d’huile pour optimiser le cheminement des entrées de frein avant. Les prises d’air latérales sont encadrées par un élément en forme de L conçu pour maximiser la quantité d’air entrant dans l’ouverture tout en canalisant correctement le flux le long des flancs de la voiture.

L’air dans le compartiment moteur sort par deux ouïes sur le capot qui réduisent la surpression et améliorent l’efficacité du refroidissement. Grâce à ce dernier, il y a moins d’ouvertures sur le soubassement, maximisant ainsi une déportance efficace. Sur l’aile derrière les roues avant, il y a également un évent pour l’air du passage de roue qui minimise la surpression sur le soubassement causée par le conduit de refroidissement des freins et des diffuseurs avant.

DYNAMIQUE DU VÉHICULE ET CHÂSSIS

La Ferrari 12Cilindri Spider se targue du nec plus ultra en matière de commandes dynamiques de berlinette à moteur avant. L’introduction du freinage électronique a permis d’adopter les dernières innovations de la gamme, notamment l’ABS Evo, qui a fait ses débuts sur la 296 GTB, et le capteur 6D, qui garantit une précision optimale aux systèmes d’empattement court virtuel (PCV) 3.0 et de contrôle du patinage latéral (SSC) 8.0, ainsi que des distances de freinage réduites et une répétabilité plus précise du freinage. L’Aspirated Torque Shaping, une toute nouvelle logique de commande, accentue également la fluidité et la linéarité de la puissance du légendaire moteur atmosphérique grâce à la commande électronique.

Le SSC 8.0, une nouvelle évolution de la célèbre unité de commande Ferrari, permet aux systèmes de communiquer entre eux en utilisant un langage partagé qui calcule le mode de fonctionnement optimal pour chacun afin de maximiser les performances globales de la voiture. Le SSC 8.0 intègre les contrôleurs de la Ferrari 12Cilindri Spider et crée une synergie naturelle avec le nouvel ABS Evo.

Le SSC 8.0 est le système propriétaire de Ferrari et a été optimisé pour améliorer la précision d’estimation et la vitesse d’apprentissage (+10 % par rapport aux applications précédentes), ainsi que le contrôle sur les surfaces à très faible adhérence. L’estimation de l’adhérence est soutenue par la contribution de la logique de reconnaissance de l’adhérence : en utilisant les informations du CPU EPS et l’angle de glissement latéral estimé par le SSC 8.0, la Ferrari 12Cilindri Spider peut estimer le niveau d’adhérence pneu-route même en braquage. Grâce à cette approche, l’adhérence peut également être estimée dans des conditions normales d’utilisation et pas seulement à la limite, ce qui permet au système d’apprendre plus rapidement les niveaux d’adhérence réels.

La Ferrari 12Cilindri Spider est équipée d’une direction indépendante aux quatre roues (4WS) qui a fait ses débuts sur la série spéciale 812Competizione et gère le mouvement de chaque roue indépendamment pour améliorer la gestion du lacet dans les virages et la réactivité lors des changements de direction rapides. La direction aux roues arrière possède des caractéristiques mécaniques innovantes qui améliorent considérablement la précision de contrôle de la position de chaque actionneur unique, ce qui permet un temps de réponse de l’essieu plus rapide et par conséquent une meilleure réactivité dans les virages. Une tenue de route optimale est également assurée grâce à une répartition du poids presque idéale, soit 47,8 % à l’avant et 52,2 % à l’arrière, et la réactivité de la voiture bénéficie également de la réduction de 20 mm de l’empattement par rapport à la 812 GTS.

PNEUS

La Ferrari 12Cilindri Spider peut être équipée de pneus Michelin Pilot Sport S5 ou Goodyear Eagle F1 Supersport, tous deux développés dans de nouvelles dimensions pour la société de Maranello : 275/35ZR21 à l’avant et 315/35ZR21 à l’arrière. Le développement a bénéficié de sessions physiques et virtuelles, ces dernières étant réalisées par des tests sur simulateur pour réduire le nombre de prototypes physiques et, par conséquent, les temps et cycles de développement.

Les performances ont été optimisées grâce à l’adoption des dernières technologies en termes de composés, de conceptions de la bande de roulement et de caractéristiques de la carcasse. Des tests approfondis ont permis d’améliorer les performances, les niveaux d’adhérence à sec et l’équilibre, la stabilité aux limites et la stabilité sur sol mouillé, ainsi que des caractéristiques de confort et de bruit améliorées à l’intérieur comme à l’extérieur, y compris une réduction de 10 % de la résistance au roulement par rapport aux précédentes applications de berlinette Ferrari à moteur V12 avant.

CHÂSSIS

Le châssis tout en aluminium de la Ferrari 12Cilindri Spider, avec un empattement réduit de 20 mm par rapport à celui de la 812 GTS, est entièrement nouveau : une attention particulière a été accordée à la géométrie des composants moulés tels que les tours d’amortisseur et les montants A et C, afin d’améliorer la rigidité en torsion tout en réduisant simultanément le poids. Il en résulte une augmentation de 15 % de la rigidité torsionnelle par rapport au passé, ce qui garantit un comportement dynamique plus prévisible, avec les avantages qui en découlent pour la précision de la suspension. Grâce à une utilisation plus importante de pièces moulées, le nombre de composants extrudés devant être assemblés a été considérablement réduit, ce qui rend le processus d’assemblage plus efficace. La légèreté était une condition essentielle tout au long du développement du châssis et de la carrosserie nue de la Ferrari 12Cilindri Spider, qui pèse à peine 60 kg de plus que la Ferrari 12Cilindri – une augmentation de poids remarquablement faible rendue possible par les solutions innovantes développées spécifiquement pour cette voiture.

La carrosserie comprend des connexions de renfort en aluminium entre l’arceau de sécurité derrière les occupants et le pilier B. Cette solution a permis un gain de poids significatif qui, à son tour, a permis un centre de gravité plus bas. Doté d’une double courbure au-dessus de la tête du conducteur et du passager pour plus d’espace à la tête, améliorant à la fois le confort et la polyvalence, le toit rétractable (RHT) s’ouvre ou se ferme en seulement 14 secondes et peut être utilisé à des vitesses allant jusqu’à 45 km/h. Le système cinématique évolue avec une harmonie élégante, tandis que sa simplicité, combinée à l’utilisation de l’aluminium, en fait une option beaucoup plus légère que d’autres solutions. Une lunette arrière réglable électriquement en hauteur complète la zone de toit. Cette fonction offre aux occupants un niveau de confort extraordinaire dans l’habitacle lorsque le toit est abaissé, et permet même d’avoir une conversation normale à des vitesses allant jusqu’à 200 km/h et au-delà.

Pour la première fois sur une voiture de production Ferrari, un alliage secondaire 100 % recyclé a été utilisé pour fabriquer les tours d’amortisseur du sous-cadre de boîte de vitesses : son introduction permet de réduire les émissions de dioxyde de carbone de 146 kg de CO2 pour chaque voiture produite. Grâce à une importante phase de développement, il a été possible de garantir que les caractéristiques mécaniques sont identiques à celles de l’alliage non recyclé, en exploitant les légères différences de composition chimique. Pour la validation de ce nouvel alliage, des tests approfondis ont été entrepris afin d’évaluer le comportement statique et dynamique des composants et de garantir d’excellents résultats dans les essais de fatigue et d’impact.

7 ANS D’ENTRETIEN

Les normes de qualité incomparables de Ferrari et son dévouement en termes de service à la clientèle sont à la base du programme d’entretien étendu de 7 ans offert avec la Ferrari 12Cilindri Spider. Disponible pour l’ensemble de la gamme Ferrari, ce programme couvre tout l’entretien régulier pour les sept premières années de vie du véhicule. Il s’agit d’un service exclusif qui permet aux clients d’avoir la certitude que leur voiture conserve le meilleur de ses performances et de sa sécurité au fil des ans. Ce service très spécial est également proposé aux propriétaires de Ferrari d’occasion.

L’entretien régulier (tous les 20 000 km ou une fois par an sans restriction de kilométrage), les pièces de rechange d’origine et des contrôles méticuleux effectués par du personnel formé directement par le Ferrari Training Centre de Maranello au moyen d’outils de diagnostic de pointe sont quelques-uns des avantages de ce programme appelé Genuine Maintenance. Ce service est disponible pour tous les marchés et chez tous les concessionnaires du réseau officiel.

Le programme Genuine Maintenance s’étend également à la gamme de services après-vente offerte par Ferrari pour satisfaire les besoins des clients souhaitant préserver les performances et l’excellence qui caractérisent tous les véhicules conçus à Maranello.

FERRARI 12CILINDRI SPIDER – CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

GROUPE MOTOPROPULSEUR

Type
Cylindrée totale Alésage et course Puissance maximale* Couple maximal Régime maximal Taux de compression Puissance spécifique

POIDS ET DIMENSIONS

Longueur
Largeur
Hauteur
Empattement
Voie avant
Voie arrière
Poids à sec**
Rapport poids/puissance Répartition du poids Capacité du réservoir Taille de coffre

PNEUS ET JANTES

V12 – 65° – Carter sec 6496 cm3
94 x 78 mm
830 ch à 9250 tr/min 678 Nm à 7250 tr/min 9 500 tr/min

13.5:1 128 ch/L

4733 mm
2176 mm
1292 mm
2700 mm
1686 mm
1645 mm
1620 kg
1,95 kg/ch
47,8 % à l’avant et 52,2 % à l’arrière 92 litres

200 litres

275/35 R21 J10.0 315/35 R21 J11.5

398 x 223 x 38 mm

Avant Arrière

FREINS

Avant Arrière

360 x 233 x 32 mm

TRANSMISSION ET BOÎTE DE VITESSES

Boîte de vitesse F1 à double embrayage et 8 vitesses

COMMANDES ÉLECTRONIQUES

SSC 8.0 : TC, eDiff, SCM, PCV 3.0, FDE2.0, EPS, ABS-Evo dans toutes les positions Manettino, capteur 6D, ABS/ABD de performance

PERFORMANCES

Vitesse maximale de 0 à 100 km/h de 0 à 200 km/h de 100 à 0 km/h de 200 à 0 km/h

> 340 km/h 2,95 s
< 8,2 s
31,4 m 122,0 m

CONSOMMATION DE CARBURANT***

En cours d’homologation

ÉMISSIONS DE CO2***
En cours d’homologation

* Avec essence 98 RON et en incluant 5 ch d’effet bélier dynamique **Avec équipement léger en option
*** WLTC – Cycle mixte

Ferrari 12Cylindri Spider
Ferrari
  • Nouvelle Ferrari 12Cylindri Spider
    Très peu d’associations sont aussi exaltantes et réjouissantes que l’union entre un moteur V12 atmosphérique Ferrari et une conduite à ciel ouvert : la Spider 12 cylindres Ferrari, dévoilée aujourd’hui lors d’un événement exclusif organisé à Miami Beach, fusionne ces deux sensations très spéciales dans une berlinette spider deux places propulsée par le moteur douze ...
  • Nouvelle Ferrari 12Cylindri
    Depuis 1947, un seul leitmotiv attire les amateurs du Cheval Cabré : le V12 atmosphérique central avant, le tout premier moteur Ferrari à franchir les portes de l’usine de Maranello. Dévoilée aujourd’hui au public et aux médias dans le cadre spectaculaire de Miami Beach pour célébrer le 70e anniversaire de l’arrivée de Ferrari sur le ...
  • GP F1 Suzuka Japon 2024 – 7 avril
    Après trois Grand Prix, peu de doute désormais sur le déroulé de la saison. Red Bull et Verstappen sont bien devant, et si son abandon lors de la dernière course a laissé des miettes de victoire aux autres, et à Sainz Jr. en particulier, l’avance de performances pure est incroyable. D’ailleurs, dès les qualifications, Verstappen ...
  • Nouvelle Ferrari SP-8 Spider One-Off
    Ferrari a dévoilé aujourd’hui la dernière née de sa série One-Off, la Ferrari SP-8. Faisant partie du programme Special Projects de la marque et conçue par le Ferrari Styling Centre dirigé par Flavio Manzoni, il s’agit d’un V8 à moteur central arrière basé sur la F8 Spider dont il hérite de la disposition, du châssis ...
  • GP F1 Singapour 2023 – 17 septembre
    La petite nouveauté à Singapour est l’annonce par la FIA d’un contrôle renforcé et désormais possible sur la flexibilité des éléments aérodynamique semble changer la donne. Le paddock savait que Red Bull usait (et abusait ?) de cet artifice. La méforme des Red Bull à Singapour alors qu’elles dominent outrageusement la saison laisse à penser ...
  • GP F1 Monza Italie 2023 – 3 septembre
    Le réveil de la deuxième partie de saison a été brutal : oui Verstappen est toujours intouchable. Alors à Monza, là où les surprises ont été nombreuses (Vettel, Gasly, Leclerc…), on avait de sérieux espoirs. Les Tifosi encore plus avec des Ferrari particulièrement véloces en qualifications. Ailerons fins, fuselage affûté, les monoplaces de la Scuderia ...
  • GP F1 Zandvoort Pays-Bas 2023 – 27 août
    Terminé les vacances estivales pour le petit monde de la F1 ! C’est reparti, et c’est dans le fied de Max Verstappen à Zandvoort que cela se déroule. Solidement campé en tête du championnat, le pilote batave n’a de cesse de remporter course après course et domine la F1 2023 du casque et des bottines. ...
  • Nouvelle Ferrari 812 Competizione Tailor Made 2023
    Lors d’un événement exclusif organisé à la Casa Ferrari pendant la Monterey Car Week et retransmis en direct, la société basée à Maranello a dévoilé une Ferrari 812 Competizione unique en son genre. Sans précédent, cette voiture Tailor Made a été inspirée par le concept de la feuille blanche, qui est le point de départ ...
  • GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2023 – 30 juillet
    Un grand prix de F1 à Spa Francorchamps sans pluie ? Serait-ce réellement le GP de Belgique ?… Un WE avec une course Sprint pour donner des points supplémentaires aux heureux élus. Pour les qualifications, c’est un duel Red Bull et Ferrari qui s’installe pour attraper la pole position, avec en embuscade les Mercedes et ...
  • GP F1 Hungaroring Budapest Hongrie 2023 – 23 juillet
    La coupure estivale s’approche à grand pas, et le circuit Hungarorig de Budapest a été placé avant pour une fois. Comme d’habitude, ce tracé apprécié des pilotes, a besoin d’une qualification excellente et réussie impérative pour pouvoir espérer terminer devant en course, tant il est difficile de dépasser et remonter sur les autres monoplaces. Le ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW, Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.