Donkervoort D8 GT

donkervoort-d8-gt-6

Donkervoort D8 GT
2007 – 4 cyl. en ligne 16V Turbo
270 ch – 245 km/h
675 kg

Après avoir abandonné les moteurs Ford Cosworth (S8) pour des mécaniques Audi (D8), Donkervoort est allé plus loin encore dans les explorations du « thème Seven » en ajoutant un toit en carbone sur sa D8 GT. Tout en restant ultra-light (sous la barre des 700 kilos !), mais avec une rigidité de structure accrue grâce au toit, la Donkervoort D8 GT 270 débarque en 2007 avec en prime une plastique unique qui ne laisse personne indifférent. Avec ses 270 ch pour 675 kilos, la D8 GT 270 vient chasser sur les terres des supercars, les édulcorants en moins…

La Donkervoort D8 GT 270 ch repousse plus loin encore le concept de la Lotus Seven… sans céder à l’authenticité du pilotage sans filtres !

Que le « classique » moteur VAG 1 781 cm3 (tiens comme les Golf 2 GTI !) sorte 270 ch avec un turbo n’a rien d’étonnant. Mais qu’il soit associé à une boîte mécanique 5 rapports Borg Warner très sportive et que la masse totale soit deux fois moins lourde que d’ordinaire et il se transforme en véritable moteur de fusée ! Une fois enchaîné les 5 rapports, le chrono fait tomber des chiffres stupéfiants : 3″8 pour le 0 à 100 km/h et les 245 km/h en vitesse maxi. Complètement engoncé dans l’habitacle, les sensations pour le conducteur (pilote ?) sont uniques d’autant plus que les fillettes et petits cœurs n’ont rien à faire ici. La conduite est virile et sans pardon, car si les suspensions peuvent être plus souple grâce à la rigidité du châssis accru (merci le toit carbone), il n’existe aucune assistance à la conduite : pas d’ABS, pas d’assistance de direction, pas d’ESP… Seul un autobloquant taré à 40% vous sera votre seul allié pour passer la puissance au sol. Heureusement, les pneumatiques sont généreux de série avec du 215/45 R17 AV et 235/35 R17 AR. Toujours posé par terre (on peut toucher le bitume porte ouverte une fois installé à bord), la Donkervoort D8 GT 270 impose la séance de contorsions pour l’accès à bord. Habitacle soigné et bien fini, mais résolument tourné vers la conduite, la Donkervoort « fermée » fait honneur à sa lignée et de quelle manière !

Notre avis
emoticonLe seul hic généralement sur les Donkervoort c’est leur tarif qui atteint vite des sommets. A la hauteur de leurs performances et leur tempérament. La D8 GT 270 n’échappe pas à cette règle, mais force est de constater qu’avec ses 270 ch elle se permet le luxe de tenir tête à une Ferrari 599 GTB… pour moitié moins cher ! Sauf que la Ferrari peut être utilisée tous les jours, alors que la Donkervoort D8 GT 270 doit être envisagée comme votre muse du week-end… A vous de choisir !

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alfa Romeo 4C Depuis la fin des années 70, Alfa Romeo c’est l’éternel retour authentique annoncé. Las, on repart toujours pour des périodes troubles. Pourtant, les occasions n’ont pas manqué avec les Alfa ES30/SZ, les 156 et 147 GTA ou encore les sublimes Alfa 8C et 8C Spider. Tiens, Alfa serait de retour… (!) Force est de reconnaître que la nouvelle Alfa Romeo 4C d’abord présentée sous la forme d’un concept car étonne et séduit. Look très compact et ramassé sur ses roues ...
  • Alfa Romeo 4C Spider Depuis 2013, Alfa Romeo a fait un retour remarqué dans le segment des voitures plaisir. Et quel retour ! L’Alfa Romeo 4C vient en effet chasser sur le terrain de jeu des Lotus Elise et Exige avec son gabarit menu, posée au ras du bitume, son quatre cylindres turbo dans le dos des occupants et un poids contenu sous la tonne. La recette magique qui fait toujours mouche et confère de sacrée performances et des sensations très sportives. Quoique, car ...
  • Caterham Seven 165 Chez Caterham, la déclinaison de la mythique Seven semble indéfinie. En 2013, surprise de taille pour le public, c’est un retour complet aux sources avec une version totalement dépouillée et pourvue d’une mécanique de « kei car » produite par Suzuki : la Caterham Seven 165. Si la puissance de 81 ch annoncé peut faire sourire, la Seven 165 reste sous la barre des 500 kilos pour le plus grand plaisir du conducteur. Petit châssis, équipement réduit au strict minimum, ...
  • Caterham Seven 275 R Chez Caterham, la gamme des Seven évolue très régulièrement. Depuis 2015, Caterham offre une gamme à 3 modèles homologués pour le marché français. On démarre « gentiment » avec la Caterham Seven 160 et son petit 3 cylindres Suzuki turbo de 81 ch puis on passe ensuite au cœur de la gamme avec la Caterham Seven 275R. Les plus experts adopteront la Seven 485 et son (gros) deux litres turbo de 240 ch. Visuellement, pas de réelles modifications sur cette ...
  • Caterham Seven CSR 175 Chez Caterham, c’est toute une gamme qui a été développée ces dernières années. Et pour passer les normes anti-pollutions européennes, le modèle CSR 200 et son 2,3 litres de 200 ch d’origine Ford a cédé son trône à la « petite » Seven CSR 175 en 2010 sur nos routes. Baisse de puissance, mais des performances toujours au top grâce à un étagement de boîte revue et toujours cet état d’esprit servi par une bouille inimitable… Un nouveau 2 litres de ...
  • Caterham Super Seven S3 Sigma 115 Depuis 1957, la Lotus Seven a révolutionné le concept de la voiture de sport. La devise de Colin Chapman, « Light is Right », est toujours d’actualité. Depuis 1972, la Seven est devenue Super Seven sous la bannière de Caterham, mais l’esprit demeure intact. Du coup, pour 2007, la Caterham Super Seven abandonne l’antique Rover série K pour un moteur Ford plus moderne développant 115 ch. Le poids reste sous les 600 kg pour garantir des performances de GT prestigieuses ...
  • Donkervoort D8 GT Après avoir abandonné les moteurs Ford Cosworth (S8) pour des mécaniques Audi (D8), Donkervoort est allé plus loin encore dans les explorations du « thème Seven » en ajoutant un toit en carbone sur sa D8 GT. Tout en restant ultra-light (sous la barre des 700 kilos !), mais avec une rigidité de structure accrue grâce au toit, la Donkervoort D8 GT 270 débarque en 2007 avec en prime une plastique unique qui ne laisse personne indifférent. Avec ses 270 ...
  • KTM X-Bow La X-Bow avait surpris tout le monde et KTM pouvait se féliciter de son effet. Mais le deuxième effet positif, c’est une fois l’auto essayée, tant elle étonnait. Alors que son physique laisse craindre une auto délicate à piloter, la réalité est inverse… jusqu’à une certaine limite bien évidemment. Des trains roulants bien pensés, un poids contenu à 805 kg et un moteur Audi TFSI de 240 ch toujours aussi pêchu offrent des performances de premier plan et des capacités ...
  • KTM X-Bow R Depuis 2009 KTM a opéré une incursion réussie dans le milieu des « Light Cars ». Look dément d’avion furtif, moteur Audi TFSI de 240 ch et performances uniques caractérisent cette KTM X-Bow, dont la facilité de conduite constituait la cerise sur le gâteau. Pour 2011, la KTM X-Bow R monte d’un cran pour répondre aux attentes des passionnés. Avec 25% de puissance supplémentaire, un boîte raccourcie et un châssis revu, la KTM X-Bow R pourrait devenir la référence ?… Avec ...
  • Lotus Elise 1.6 En 2010, la Lotus Elise, deuxième du nom, s’offre un nouveau regard qui vient s’harmoniser avec la grande sœur Evora. Mais plus qu’une revue de détails améliorés à l’extérieur et dans l’habitacle, c’est surtout dans ses dessous que la Lotus Elise innove en entrée de gamme : exit le moteur Toyota 1,8 litres qui est conservé par les Elise R et SC, Lotus adoptant le moteur 1,6 litres Toyota. La puissance demeure inchangée, mais l’Elise 1.6 joue les 1ères de ...
  • Lotus Elise S Cup Racer La Lotus Elise multiplie les déclinaisons à l’envie pour mieux correspondre à chaque client généralement très passionné. Pour 2014, Lotus a pensé aux amateurs de track days qui souhaitent une Elise (et pas céder à la tentation inflationniste de la Lotus Exige S) plus affûtée histoire d’aller bousculer les GT très puissantes. En partant de l’Elise S avec son compresseur et ses 220 ch, Lotus a opéré la cure d’amaigrissement qui permet de gagner 19 kilos, et même aller jusqu’à ...
  • Lotus Europa S En 2006, alors que la future Lotus 2+2 est toujours en gestation, le constructeur anglais surprend son monde avec l’Europa S. Une appellation ressortie des anciens catalogues, tandis que la base retenue est celle de l’Opel Speedster Turbo pour garantir plus de polyvalence. Reste son design spécifique qui lui offre un nouveau visage avec ses feux biseautés et sa poupe plus rebondie. Attention, l’Europa S fait pénétrer l’Elise dans un monde plus cossu… pour Lotus ! L’honneur est sauf avec un ...
  • Lotus Exige Cup 260 La Lotus Exige, tous les passionnés connaissent désormais : prenez une Lotus Elise, greffez-lui un toit en dur, un compresseur avec échangeur air/air (y’a la place pour l’échangeur pas comme sur l’Elise) et des trains roulants revus… et vous obtenez une des « micro » berlinettes les plus efficaces de la planète en tenue de route et plaisir de conduite. Avec la version Exige Cup 260, Lotus va jusqu’au bout de son concept en prenant sa version Cup de course ...
  • Lotus Exige S Depuis 2004, la Lotus Exige 2e du nom s’était établie avec autorité dans la catalogue Lotus, se déclinant en moult versions au fil des millésimes, toujours plus affûtées mais aussi plus pointues… Pour 2012, Lotus revisite en profondeur son porte étendard : empattement de +40 mm, moteur V6 350 ch de l’Evora S et surtout un poids de 1 176 kg. On retrouve les tics de la petite sœur Elise contemporaine, avec toutefois une poupe inédite semblant héritée d’un sport ...
  • Lotus Exige Sport 350 Lotus fait preuve d’un beau dynamisme et affiche des chiffres de vente à la hausse. Lorgnant régulièrement vers le Grand Tourisme, Lotus fait évoluer son offre pour essayer de couvrir tous les segments de marché, sans pour autant vendre son âme au diable. La Lotus Elise continue ainsi d’avoir la mission de l’intransigeance du light is right, tandis que depuis 2012 la Lotus Exige S s’est dotée d’un V6 Toyota compressé pour plus de performances et déplacer le light is ...
  • Tesla Roadster La Tesla Roadster est avant tout la vitrine de son concepteur spécialisé dans les batteries Lithium-ion. C’est d’ailleurs cette spécialité qui a valu à Tesla d’être racheté par Daimler AG pour s’assurer la technologie du futur. Pour combattre la lourdeur des batteries, Tesla est parti de la base des Lotus Elise pour éviter d’avoir une auto trop lourde. Sous son look de roadster sportif, la Tesla a aussi des performances étonnantes et des accélérations que seuls les moteurs électriques savent ...
  • Westfield FW 300 C’est en 1983 que Westfield produit ses premières autos. Si des barquettes de courses sont également au catalogue, c’est sur son évocation de Lotus Seven que le petit constructeur anglais s’est forgé une belle réputation. Et, à la faveur de changements d’importateur pour Caterham dans l’hexagone, les Westfield FW 300 sont désormais disponibles en France. Prix accessibles et performances canons sont les tics de cette supersportive… Avec un rapport poids/puissance de 3,3 kg/ch, et un moteur qui souffle très fort dès ...
  • Westfield FW 300 Sport 300 Westfield apporte depuis 1982 sa vision de la Lotus Seven, Caterham s’étant arrogé le droit de reproduire et perpétuer la mythique égérie de Colin Chapman. Et si le fondateur de Westfield, Chris Smith, a revendu depuis longtemps déjà (2006) sa firme à la famille Turner, les propriétaires actuels perpétuent l’aventure de cet artisan anglais avec un réel talent, tout en rencontrant un certain succès. Avec l’apport de la mécanique de l’Opel Corsa OPC, la Westfield FW 300 a posé ses ...

Avant d’acheter
Les amateurs de Lotus Seven et dérivées connaissent bien les productions de Joop Donkervoort. Plus rigides et fiables généralement que les Caterham, les « Donk’ » sont sans histoires tout en procurant des performances hors du commun. Le plus compliqué généralement est de pouvoir s’appuyer sur un réseau SAV qui tient la route et est sérieux. Dans l’hexagone, les spécialistes officiels Donkervoort changent souvent à quelques exceptions près. Du coup, pas simple d’avoir une relation simple pour l’entretien de sa Donkervoort. De surcroît le prix des pièces détachées n’est pas donné ce qui vient vite alourdir la facturer et décourager les « petits » budgets. Heureusement, il est toujours possible, surtout pour un Français d’aller directement à l’usine en Hollande et/ou d’avoir son soutien technique. A noter qu’il existe également un club dédié aux Donkervoort, tandis que le club Lotus de France peut vous accepter également avec cette (r)évolution (!) de Seven hollandaise. Ne pas négliger un usage très exclusif (accès à bord, discrétion) qui doit être pris en considération…

Mots clés : Donkervoort | D8 | GT | 270 | Coupé | Light Car | DONKERVOORT | D8 GT 270 | LIGHT | JOOP | VAG

TOP Look unique ! | Performances !! | Concept Seven magnifié | Qualité de fabrication | Châssis | Freins | Conduite authentique sans filtres FLOP Diamètre de braquage | Tarif salé ! | Peu conciliante au quotidien | Maillage réseau SAV

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Donkervoort
D8 GT 270
2007
ND CV – 118 840 €
4 cylindres en ligne, 16 soupapes (2 ACT) – 1 781 cm3
270 ch à 6 500 tr/mn (151,60 ch/litre)
357 Nm à 4 000 tr/mn (200,45 Nm/litre)
Turbocompresseur (ND bars) + échangeurs air/air
propulsion + BV5 manuelle + autobloquant
675 kilos (2,5 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR
jantes alu 17″ + pneus en 215/45 R17 AV et 235/35 R17 AR
0 à 100 km/h en 3″8 ; 245 km/h, km DA en ND

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

  • Donkervoort S8AT Avec l’arrivée du catalyseur, Joop Donkervoort doit trouver une solution pour que son interprétation de la Lotus Seven ne soit pas pénalisée en performance. C’est donc fort logiquement que la Donkervoort SA8 lancée en 1985 est épaulée dès l’année suivante par une variante équipée d’un turbocompresseur. La Donkervoort S8AT est identique à l’extérieur à la ...
  • Donkervoort S8A Depuis 1978, Joop Donkervoort s’est mis en tête de propose son interprétation de la Lotus Seven. Cet amateur éclairé et exigeant était devenu dans l’incapacité d’homologuer alors les Caterham en Hollande avec les nouvelles normes (trop petites). Il a donc repris le concept à zéro, même si la Donkervoort S7 des débuts restait encore fidèle ...
  • Donkervoort D8 GT Après avoir abandonné les moteurs Ford Cosworth (S8) pour des mécaniques Audi (D8), Donkervoort est allé plus loin encore dans les explorations du « thème Seven » en ajoutant un toit en carbone sur sa D8 GT. Tout en restant ultra-light (sous la barre des 700 kilos !), mais avec une rigidité de structure accrue ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Donkervoort D8 GT, 10.0 out of 10 based on 2 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.