Nouvelles Mercedes-Benz C63e AMG BR206 en détails

La nouvelle Mercedes-AMG C 63 S E PERFORMANCE (consommation de carburant combinée, pondérée : 6,9 l/100 km ; émissions combinées de CO2, pondérées : 156 g/km ; consommation d’énergie électrique combinée, pondérée : 11,7 kWh/100 km)1 est une véritable révolution dans les 55 ans d’histoire d’AMG. Grâce à un savoir-faire issu de la Formule 1™, il transpose sur la route les technologies de pointe du sport automobile. Un moteur électrique à deux vitesses positionné sur l’essieu arrière soutient le moteur turbo de 2,0 litres qui est monté longitudinalement à l’avant. Il s’agit du quatre cylindres de série le plus puissant au monde. La délivrance de la puissance et la montée du couple se font très spontanément et sans délai : comme en Formule 1™, le soutien électrique du turbocompresseur à gaz d’échappement élimine le turbo-lag du moteur à combustion, tandis que dans le même temps, la propulsion électrique pousse puissamment à partir de l’arrêt. La chaîne cinématique électrique et la batterie haute performance de 400 volts sont des développements internes exclusifs à AMG. Ils soulignent la compétence d’ingénierie haut de gamme des développeurs d’Affalterbach. Tout comme en Formule 1™, la batterie est spécifiquement conçue pour une puissance de sortie et de tirage rapide avec un refroidissement direct innovant des cellules. La puissance système combinée est de 500 kW (680 ch), le couple système maximal combiné de 1020 Nm. Il s’agit de nouvelles valeurs de pointe pour la Classe C.

Autres points forts de la nouvelle série de modèles, qui est lancée simultanément en tant que berline et break : pour la première fois sur une C 63, le système de transmission intégrale AMG Performance 4MATIC+ entièrement variable est utilisé pour transférer la puissance motrice à la route, et comprend un mode Drift pour un plaisir de conduite encore plus grand. À cela s’ajoute la direction active de l’essieu arrière de série, une autre caractéristique unique dans ce segment.

« Avec la C 63 S E PERFORMANCE, nous ouvrons un nouveau chapitre dans l’histoire de notre marque. Même 55 ans après la création de notre entreprise, nous continuons, chez AMG, à faire preuve d’audace et de volonté pour réaliser la créativité, pour offrir quelque chose de spécial. La nouvelle C 63, en particulier, change véritablement la donne. Avec son concept révolutionnaire, elle apporte une approche totalement nouvelle au segment qui, jusqu’à présent, se caractérisait essentiellement par la promesse de performances pures. Avec une puissance maximale de 680 ch, nous tenons effectivement cette promesse. Mais le concept hybride intelligent P3 offre bien plus. Je suis certain qu’avec cette technologie, qui intègre un grand savoir-faire issu de la Formule 1, nous allons également séduire un nouveau groupe de clients », déclare Philipp Schiemer, président du conseil d’administration de Mercedes-AMG GmbH.

 » Avec son entraînement hybride Performance et son turbocompresseur d’échappement à assistance électrique, la nouvelle C 63 S E PERFORMANCE est un chef-d’œuvre technologique qui adopte une nouvelle approche. Le groupe motopropulseur électrifié offre une toute nouvelle expérience de conduite. La réponse immédiate de l’entraînement électrique au niveau de l’essieu arrière, la montée rapide du couple ainsi que la puissance rapide et également le prélèvement de notre batterie sont des caractéristiques très particulières. Si l’on ajoute à cela la direction de l’essieu arrière de série et la transmission intégrale entièrement variable avec mode Drift, la nouvelle C 63 illustre une fois de plus le haut niveau de savoir-faire technique dont dispose AMG », déclare Jochen Hermann, Chief Technical Officer de Mercedes-AMG GmbH.

Comme en Formule 1, la batterie est spécialement conçue pour délivrer et absorber rapidement la puissance. L’autonomie électrique de 13 kilomètres permet un rayon d’action pratique, par exemple en ville ou dans les zones résidentielles.

Un design expressif avec un tablier avant remarquable
La forme suit la fonction : le design de la nouvelle C 63 S se distingue de celui de la Mercedes-Benz Classe C par ses proportions plus musclées. La berline et le break reposent tous deux sur une carrosserie AMG largement modifiée. La partie avant est plus longue de 50 millimètres et les ailes avant sont plus larges. Dans l’ensemble, les dimensions extérieures globales diffèrent considérablement de celles de la Mercedes-Benz Classe C. En termes de longueur, la berline et le break mesurent 83 millimètres de plus. L’élargissement de la voie au niveau de l’essieu avant se traduit par une largeur totale supérieure de 76 millimètres à l’avant. Et l’empattement a augmenté de 10 millimètres. Au total, cela donne une silhouette qui confère au nouveau C 63 S une allure puissante, étirée et musclée.

Un nouveau signe distinctif, exclusif à la C 63 S, est la fine sortie d’air au centre du capot qui se transforme élégamment en deux coupoles de puissance. Un petit détail particulièrement raffiné : pour la première fois sur un modèle de série Mercedes-AMG, un badge rond avec un emblème AMG noir remplace l’étoile Mercedes avec couronne de laurier sur le capot. Parmi les autres éléments typiques, citons la calandre spécifique à AMG avec ses montants verticaux et la jupe avant AMG en forme d’aile d’avion. Des lamelles, de grandes entrées d’air et des rideaux d’air dirigent le flux d’air de manière ciblée vers ses différentes fonctions. Deux PANNEAUX D’AIR à commande électronique (derrière la calandre et dans la jupe avant) permettent de réguler l’air selon les besoins.

Les jupes latérales assorties, la jupe arrière avec grand diffuseur ainsi que les deux doubles sorties d’échappement trapézoïdales à nervures extérieures complètent le design. Parmi les détails exclusifs à l’arrière, citons le bord spécial de rupture du flux d’air sur le couvercle du coffre (spoiler de toit sur le break), la trappe de recharge et la désignation du modèle sur fond rouge. Le badge « E PERFORMANCE » sur les ailes indique la motorisation hybride. La C 63 S est équipée de série de jantes AMG en alliage léger de 19 pouces et de pneus mixtes. Des combinaisons roues/pneus sont disponibles en option en 20 pouces, également avec des pneus mixtes, dont une nouvelle roue forgée.

De nombreuses finitions de peinture et d’équipements sont également disponibles pour une plus grande personnalisation. La peinture mate AMG gris graphite magno est disponible en exclusivité sur la C 63 S. Le design extérieur peut être encore accentué avec les Packs Extérieurs Fibre de Carbone AMG I et II, les Packs Nuit AMG I et II ou le Pack Aérodynamique AMG.

Intérieur élégant, nouvelle génération du siège Performance AMG
Dans l’habitacle, les sièges sport AMG avec une disposition spéciale du revêtement et un motif de surpiqûres distinctif ajoutent à l’impression de raffinement. De nombreux choix individuels sont également disponibles pour l’intérieur. Des couleurs exclusives et différentes selleries en cuir Nappa avec un emblème AMG en relief dans les appuis-tête avant permettent de souligner le côté sportif ou luxueux de la C 63 S.

Le siège Performance AMG de deuxième génération, entièrement redessiné, est disponible en option. Sa particularité réside dans ses renforts latéraux dotés d’ouvertures permettant de gagner du poids et d’améliorer la ventilation. Si l’on opte pour une sellerie en cuir Nappa, ces derniers sont également dotés d’une couleur contrastante pour une mise en valeur supplémentaire. La forme du dossier se rétrécit vers le bas. Le logo AMG est désormais positionné entre les ouvertures en chrome mat sous l’appuie-tête intégré.

Système multimédia MBUX avec écrans spécifiques aux véhicules hybrides
Le système d’infodivertissement MBUX comprend divers affichages et fonctions spécifiques aux véhicules AMG et hybrides. Il s’agit notamment d’affichages spéciaux dans le combiné d’instruments, sur l’écran central multimédia à orientation portrait dans la console centrale et sur l’affichage tête haute en option.

L’apparence du combiné d’instruments peut être personnalisée grâce à différents styles d’affichage et à des vues principales sélectionnables individuellement. Le style Supersport spécifique à AMG offre la possibilité d’afficher différents contenus via une structure de menu verticale. Il s’agit notamment d’un menu avec des températures spécifiques aux véhicules hybrides ou d’un menu de configuration qui affiche les réglages actuels de la suspension ou de la transmission. En outre, le conducteur peut également faire afficher une carte de navigation ou des données de consommation dans le style Supersport.

L’affichage tête haute propose également des styles d’affichage spécifiques à AMG tels que Race et Supersport. Ils sont accessibles via le menu principal du combiné d’instruments. Les graphiques de haute qualité de l’affichage multimédia visualisent également de manière spécifique à AMG des détails tels que le flux de puissance de l’ensemble du système d’entraînement, le régime moteur, la puissance, le couple et la température du moteur électrique, ainsi que la température de la batterie.

A cela s’ajoute le bouton de raccourci pour les programmes de conduite AMG DYNAMIC SELECT. AMG TRACK PACE, l’enregistreur de données destiné à être utilisé sur les circuits de course, est également intégré. Le logiciel enregistre plus de 80 données spécifiques au véhicule, telles que la vitesse, l’accélération, l’angle de braquage et l’actionnement de la pédale de frein, dix fois par seconde, pendant la conduite sur un circuit de course. En outre, les temps au tour et par secteur sont affichés.

Volant Performance AMG à branches doubles
Le volant Performance AMG de série, avec son design distinctif à deux branches et ses boutons de commande parfaitement intégrés, offre également une valeur ajoutée tangible et visible. Les boutons ronds du volant AMG impressionnent par leurs affichages brillants et leur logique de fonctionnement parfaite de type  » tourner et appuyer « . Ainsi, les fonctions de conduite importantes et tous les modes de conduite peuvent être commandés sans que le conducteur ait à lâcher le volant. Nouveauté, il est possible de sélectionner les niveaux de régénération de la propulsion hybride via les boutons du volant.

La propulsion hybride E PERFORMANCE spécifique à AMG : moteur à combustion à l’avant, moteur électrique à l’arrière.
Sur la nouvelle Mercedes-AMG C 63 S E PERFORMANCE, le moteur turbo 4 cylindres de 2,0 litres est associé à un moteur électrique synchrone à excitation permanente, à une batterie haute performance développée à Affalterbach et à la transmission intégrale AMG Performance 4MATIC+ à variation continue. La puissance du système de 500 kW (680 ch) et le couple maximal du système de 1 020 Nm permettent d’obtenir des performances de conduite impressionnantes : la berline et le break accélèrent de l’arrêt à 100 km/h en 3,4 secondes. L’accélération ne s’arrête qu’à 280 km/h (270 km/h pour le break, dans les deux cas avec le Driver’s Package AMG en option).

Le moteur électrique de 150 kW (204 ch) est placé sur l’essieu arrière, où il est intégré à une boîte de vitesses à deux rapports à commande électrique et au différentiel arrière à glissement limité contrôlé électroniquement dans une unité d’entraînement électrique (EDU) compacte. Les experts qualifient cette disposition d’hybride P3. La batterie légère et performante est également située à l’arrière, au-dessus de l’essieu arrière. Cette conception compacte présente de nombreux avantages :

Le moteur électrique agit directement sur l’essieu arrière et peut donc convertir sa puissance plus directement en propulsion – pour un coup de pouce supplémentaire lors des démarrages, des accélérations ou des dépassements.
Grâce à la conception même du moteur électrique, sa puissance est immédiatement disponible à plein couple, ce qui permet un démarrage particulièrement agile.
En outre, le conducteur ressent immédiatement une augmentation sensible des performances grâce au différentiel arrière à glissement limité intégré et contrôlé électroniquement : le modèle hybride accélère en sortie de virage avec une grande agilité.
Si un glissement se produit au niveau de l’essieu arrière, la puissance d’entraînement du moteur électrique est également transférée aux roues avant en cas de besoin pour plus de traction. La liaison mécanique de la transmission intégrale entièrement variable rend cela possible au moyen d’un arbre de transmission et des arbres d’entraînement des roues avant.
Le positionnement sur l’essieu arrière améliore la répartition du poids ainsi que la répartition de la charge par essieu dans le véhicule et constitue ainsi la base d’une tenue de route convaincante.
Le concept AMG offre une efficacité de récupération très élevée, car le système ne permet que des pertes mécaniques et hydrauliques minimes du moteur et de la transmission.
La boîte de vitesses automatisée à deux rapports sur l’essieu arrière, dont la démultiplication est spécialement calibrée, permet de passer d’un couple de roue élevé pour un démarrage agile à une puissance continue sûre à des vitesses plus élevées. Un actionneur électrique engage la deuxième vitesse au plus tard à environ 140 km/h, ce qui correspond à la vitesse maximale du moteur électrique d’environ 13 500 tr/min.
Grâce à l’augmentation des performances due au moteur électrique supplémentaire, l’équipe de développement a également pu améliorer en parallèle l’efficacité de l’ensemble du véhicule – et obtenir une réduction des émissions ainsi qu’une baisse de la consommation.
Inspirée de la Formule 1, développée à Affalterbach : la batterie haute performance AMG
Lors de la définition de la stratégie d’électrification, il était clair dès le départ que tous les composants essentiels seraient développés à Affalterbach. Parmi ceux-ci figure la batterie haute performance AMG (HPB). Le développement du système de stockage d’énergie lithium-ion s’inspire de technologies qui ont déjà fait leurs preuves dans les voitures de course hybrides de Formule 1 du Mercedes-AMG Petronas F1 Team. Au cours du développement, un vif échange de connaissances spécialisées a eu lieu entre l’atelier de moteurs de Formule 1 de High Performance Powertrains (HPP) à Brixworth et Mercedes-AMG à Affalterbach. La batterie haute performance AMG combine une puissance élevée pouvant être sollicitée fréquemment et successivement avec un poids réduit pour augmenter la performance globale du véhicule. À cela s’ajoutent un prélèvement d’énergie rapide et une densité de puissance élevée. Ainsi, lors d’une conduite rapide en terrain vallonné, par exemple, le conducteur peut immédiatement faire appel à tout le potentiel de puissance dans les montées, tandis que la récupération est forte dans les descentes.

Puissance continue de 70 kW et puissance de pointe de 150 kW
La batterie haute performance de la C 63 S E PERFORMANCE offre une capacité de 6,1 kWh, une puissance continue de 70 kW et une puissance de pointe de 150 kW pendant dix secondes. Le faible poids de 89 kilogrammes seulement permet une densité de puissance très élevée de 1,7 kW/kg. À titre de comparaison, les batteries conventionnelles sans refroidissement direct des cellules atteignent environ la moitié de ce chiffre. La charge s’effectue via le chargeur CA embarqué de 3,7 kW, sur une station de charge, une wallbox ou une prise domestique. La batterie est conçue pour fournir et tirer rapidement de l’énergie, et non pour obtenir la plus grande autonomie possible. Néanmoins, l’autonomie électrique de 13 kilomètres permet un rayon d’action pratique, par exemple pour une conduite silencieuse et sans émissions d’un quartier résidentiel vers la périphérie de la ville ou vers l’autoroute.

L’innovation permanente : refroidissement direct des cellules de la batterie
La base de la haute performance de la batterie AMG 400 volts est son système de refroidissement direct innovant : pour la première fois, un liquide de refroidissement de haute technologie à base de liquide non conducteur d’électricité circule autour des 560 cellules et les refroidit individuellement. Chaque batterie a besoin d’une température définie pour fournir une puissance optimale. Si la batterie devient trop froide ou trop chaude, elle perd sensiblement de la puissance par moments, ou doit être régulée pour éviter les dommages si la chaleur devient excessive. La température constante de la batterie a donc une influence décisive sur ses performances, sa durée de vie et sa sécurité. Les systèmes de refroidissement conventionnels, qui ne refroidissent qu’avec de l’air ou l’ensemble du pack de batteries indirectement avec de l’eau, atteignent rapidement leurs limites – d’autant plus que les exigences ne cessent d’augmenter en raison des cellules dont la densité énergétique ne cesse de croître. Si la gestion thermique ne remplit pas sa fonction de manière optimale, la batterie risque de vieillir prématurément.

Pour le refroidissement direct, les spécialistes AMG ont dû développer de nouveaux modules de refroidissement d’une épaisseur de quelques millimètres seulement. Environ 14 litres de liquide de refroidissement circulent de haut en bas à travers toute la batterie, en passant par chaque cellule, à l’aide d’une pompe électrique haute performance spécialement conçue à cet effet, et traversent également un échangeur thermique huile/eau fixé directement sur la batterie. La chaleur est ensuite acheminée vers l’un des deux circuits basse température (LT) du véhicule, puis vers le radiateur LT situé à l’avant de la voiture, où elle est libérée dans l’air extérieur. Le système est conçu pour assurer une répartition uniforme de la chaleur dans la batterie.

Le résultat est que la batterie se trouve toujours dans une fenêtre de température de fonctionnement optimale et constante de 45 degrés Celsius en moyenne, quelle que soit la fréquence à laquelle elle est chargée ou déchargée. Il se peut que la température moyenne soit dépassée lors de la conduite à grande vitesse. Les mécanismes de protection sont donc configurés de manière à obtenir les performances maximales de la batterie, le niveau de température étant ensuite abaissé par un refroidissement direct. Les systèmes de refroidissement traditionnels ne peuvent pas faire face à cette situation et la batterie ne peut plus exploiter pleinement son potentiel. Ce n’est pas le cas de la batterie haute performance AMG : même pendant les tours rapides en mode hybride sur le circuit, où les accélérations (la batterie est déchargée) et les décélérations (la batterie est chargée) sont fréquentes, le système de stockage d’énergie conserve sa capacité de performance élevée.

Seul un refroidissement direct efficace permet d’utiliser des cellules ayant une densité de puissance très élevée. Grâce à cette solution individuelle, le système de batterie est particulièrement léger et compact. Le faible poids est également dû au concept de barres omnibus économisant les matériaux et à la structure de collision légère mais solide du boîtier en aluminium. Elle garantit le plus haut niveau de sécurité.

Stratégie d’exploitation : l’énergie électrique toujours disponible
La stratégie de fonctionnement de base est dérivée du groupe motopropulseur hybride de la voiture de course Mercedes-AMG Petronas de Formule 1. Comme dans la catégorie reine de la course automobile, la propulsion maximale est toujours disponible lorsque le conducteur l’exige par kickdown – par exemple pour une accélération puissante en sortie de virage ou pour un dépassement. La puissance électrique peut toujours être sollicitée et fréquemment reproduite grâce à des performances de récupération élevées et à une recharge en fonction des besoins. Le concept de batterie spécifique de la voiture permet un compromis optimal entre une dynamique de conduite maximale et une efficacité contemporaine. Tous les composants sont parfaitement coordonnés : le gain de performance est directement perceptible.

Huit programmes de conduite AMG
Les huit modes de conduite AMG DYNAMIC SELECT « Electrique », « Confort », « Battery Hold », « Sport », « Sport+ », « RACE », « Glissant » et « Individual » sont précisément adaptés à la nouvelle technologie d’entraînement et offrent ainsi un large éventail d’expériences de conduite – de l’efficacité au dynamisme. Les modes de conduite permettent de régler des paramètres importants tels que la réponse du système d’entraînement et de la transmission, les caractéristiques de la direction, l’amortissement de la suspension ou le son. La puissance d’appoint du moteur électrique dépend également du programme de conduite sélectionné. Elle peut être sélectionnée via l’écran de la console centrale ou les boutons du volant AMG. Cependant, une chose est identique dans tous les programmes : la puissance maximale du moteur électrique avec un boost de 150 kW peut être appelée à tout moment par la fonction kick-down. La pédale d’accélérateur haptique fournit un point de pression tangible que le pied du conducteur doit surmonter.

En général, la Performance hybrid démarre en silence (« Silent Mode ») dans le programme de conduite « Comfort » lorsque le moteur électrique est activé. Dans le combiné d’instruments, l’icône « Ready » signale que le véhicule est prêt à rouler. En outre, les haut-parleurs du véhicule émettent dans l’habitacle un son de démarrage puissant, typique de la marque AMG, comme un retour acoustique indiquant que le véhicule est prêt à démarrer. Il suffit d’une légère pression sur la pédale d’accélérateur pour que l’AMG Performance hybrid se mette en mouvement.

Programme de conduite « électrique » : l’accent est mis sur l’expérience de conduite électrique. La conduite entièrement électrique est possible de l’arrêt jusqu’à 125 km/h, le moteur à combustion étant toujours coupé. Grâce à la liaison mécanique avec les composants AMG Performance 4MATIC+, la transmission intégrale est toujours disponible : si les roues arrière ont soudainement trop de glissement, la puissance du moteur électrique est également transmise aux roues avant via l’arbre de transmission et les arbres d’entraînement. Si la batterie est déchargée ou si le conducteur demande plus de puissance, le système de commande intelligent passe automatiquement au mode de conduite « Confort » et le moteur à combustion se met en marche pour assurer la propulsion.
Programme de conduite « Confort » : le démarrage s’effectue dans la plupart des cas en mode électrique. Le moteur à combustion et le moteur électrique fonctionnent en fonction de la situation : conduite électrique à faible vitesse, par exemple dans les zones résidentielles ou en centre-ville, et conduite hybride avec moteur à combustion et moteur électrique à la campagne et sur autoroute. La puissance d’appoint du moteur électrique est d’environ 25 % maximum. Dans l’ensemble, le résultat est une impression de conduite harmonieuse et optimisée en termes de consommation, notamment grâce aux passages en vitesse rapides de la transmission SPEEDSHIFT MCT-9G AMG. La suspension et la direction sont réglées pour mettre l’accent sur le confort. La direction met l’accent sur l’efficacité énergétique, afin de réduire la consommation de carburant et les émissions. La sportivité et l’agilité propres à AMG sont conservées.
Programme d’entraînement « Battery Hold » : comme dans le programme d’entraînement « Comfort », le moteur à combustion et le moteur électrique fonctionnent en fonction de la situation avec une poussée maximale d’environ 25 pour cent. La principale différence réside dans le fait que la stratégie de fonctionnement maintient constant l’état de charge de la batterie. Par exemple, si la batterie est chargée à 75 %, elle reste dans cette plage en « Battery Hold ». L’utilisation du moteur électrique est alors limitée et optimisée pour une faible consommation d’énergie, qui est compensée par la récupération, par exemple. Avantage pour le conducteur : il peut décider du moment où il souhaite à nouveau exploiter pleinement la charge de la batterie, en modifiant simplement le programme de conduite.
Programme d’entraînement « Sport » : démarrage avec moteur à combustion et moteur électrique et interaction situationnelle des deux entraînements. La puissance du moteur électrique peut être augmentée jusqu’à environ 65 %. Impression de conduite sportive grâce à une réponse plus agile de l’accélérateur, des temps de changement de vitesse plus courts et des rétrogradations plus précoces. Réglage plus dynamique de la suspension et de la direction.
Programme de conduite « Sport+ » : démarrage du moteur à combustion et du moteur électrique et interaction situationnelle des deux entraînements. Une puissance de suralimentation encore plus élevée, jusqu’à 80 %. Caractère extrêmement sportif grâce à une réponse encore plus agile de l’accélérateur et à une intervention ciblée sur le couple lors des passages aux rapports supérieurs avec désactivation des cylindres pour des temps de passage optimaux. Augmentation du régime de ralenti pour un démarrage plus rapide. Un réglage encore plus dynamique de la suspension, de la direction et du groupe motopropulseur.
Programme de conduite « RACE » : pour une conduite hautement dynamique sur des circuits de course fermés. Dans ce mode, tous les paramètres sont configurés pour une performance maximale. Démarrage du moteur à combustion et du moteur électrique et interaction situationnelle des deux entraînements. Augmentation de la puissance du moteur électrique jusqu’à 80 %. Forte recharge de la batterie à faible demande de puissance pour une disponibilité électrique maximale. En outre, le « Boost Mode » peut être appelé par le bouton gauche du volant. La puissance d’accélération est alors limitée à un maximum de 30 % afin de conserver les réserves d’énergie. Celles-ci peuvent ensuite être utilisées de manière ciblée sur le circuit pour une demande de puissance spontanée par le biais d’un kick-down et d’un boost à 100 % – par exemple pour une manœuvre d’accélération ou une accélération puissante en sortie de virage.
Programme de conduite « glissante » : optimisé pour les routes glissantes, avec une puissance réduite et une courbe de couple plate. La conduite exclusivement électrique et le réglage de la récupération sont désactivés.
Programme d’entraînement  » Individual  » : personnalisation individuelle de l’entraînement, de la transmission, d’AMG DYNAMICS, de la suspension, de la direction et du système d’échappement.
Nouvelle expérience sonore dans toutes les conditions de conduite : électrique, hybride et moteur à combustion interne.
Lors de la conduite en mode tout électrique, le système d’alerte acoustique du véhicule, légalement requis, avertit les alentours de l’approche de la Performance hybride. Un son AMG spécialement composé, à basse fréquence et modulé en fonction de la vitesse, est émis vers l’extérieur via un haut-parleur à l’avant et une barre de son avec deux haut-parleurs à l’arrière. Le son peut également être entendu à un niveau plus faible dans l’habitacle, sous forme de retour acoustique pour les passagers. Dans l’Union européenne, le système est actif jusqu’à 20 km/h, aux États-Unis jusqu’à l’équivalent de 30 km/h environ. Ensuite, le signal de la propulsion électrique s’estompe harmonieusement. Tous ceux qui le souhaitent peuvent également profiter du son de la propulsion électrique à des vitesses plus élevées. Il leur suffit de sélectionner le son via le bouton correspondant sur le volant (identifiable par le symbole de l’onde de fréquence).

En outre, les développeurs AMG proposent aux clients une expérience sonore plus poussée. Pour cela, ils enregistrent le son réel du moteur à combustion via un capteur de pression dans le système d’échappement et l’enrichissent encore avant de l’émettre dans l’habitacle via le système audio de divertissement, ce qui permet de ressentir directement le son typique d’AMG. En outre, la signature sonore est modulée par les haut-parleurs extérieurs. Le tout dans le cadre des exigences légales en vigueur sur les marchés respectifs. L’intensité dépend du programme de conduite sélectionné. Cependant, elle peut également être réglée individuellement via l’écran de la console centrale ou le bouton du volant. Dans toutes les situations, une chose reste la même : dans toutes les conditions, le Performance hybrid est immédiatement reconnaissable comme une AMG par sa sonorité.

La propulsion hybride Performance peut contrôler la traction d’une seule roue au lieu de l’ESP
La propulsion hybride apporte également des avantages en termes de contrôle de la tenue de route dynamique. Au lieu de l’intervention du freinage par l’ESP®, le moteur électrique peut également contrôler la traction dès qu’une roue signale un patinage trop important. Pour ce faire, le système de contrôle intelligent réduit le couple d’entraînement du moteur électrique qui est transmis à la roue via le différentiel arrière à glissement limité. Le résultat est que l’ESP® ne doit pas intervenir du tout, ou seulement plus tard.

Avantage : le moteur à combustion peut ainsi être exploité avec un couple plus élevé, ce qui permet à la fois d’améliorer l’agilité a posteriori et d’augmenter le rendement. En outre, l’énergie autrement « détruite » lors du freinage peut être utilisée pour charger la batterie.

Récupération sélectionnable en quatre étapes
Étant donné que la batterie haute performance se trouve toujours dans la fenêtre de température optimale d’environ 45 degrés grâce au refroidissement direct, la régénération peut également être optimisée – normalement, une batterie se réchauffe fortement à une puissance de régénération élevée, de sorte que la récupération d’énergie doit être limitée.

La récupération commence lorsque le conducteur retire son pied de la pédale d’accélérateur, c’est-à-dire en mode dépassement sans toucher la pédale de frein. Cela charge la batterie et crée un fort couple de freinage – les freins des roues sont soumis à une usure moindre ou, selon le niveau de régénération et la situation du trafic, ne doivent pas être utilisés du tout. Autre avantage de la régénération : le véhicule n’accélère pas dans les descentes abruptes. Le système fonctionne donc comme un frein moteur, mais alimente également la batterie en énergie.

Le conducteur peut sélectionner quatre niveaux de régénération différents à l’aide du bouton droit du volant AMG. Cela s’applique à tous les programmes de conduite, à l’exception de « Glissant », et la récupération d’énergie est configurée différemment selon le mode de conduite.

Niveau 0 : le véhicule se comporte comme un modèle à moteur à combustion classique avec boîte de vitesses manuelle, où l’embrayage est débrayé, et roule avec le moins de résistance possible lorsque l’on relâche l’accélérateur. Le niveau de récupération est très faible, et ne sert qu’à maintenir l’alimentation électrique du véhicule. Le moteur à combustion étant éteint, les pertes par frottement dans la chaîne cinématique sont réduites au minimum.
Niveau 1 : Il s’agit du réglage standard, pour lequel la récupération est déjà perceptible par le conducteur et correspond approximativement à la décélération d’un moteur à combustion conventionnel lorsque l’embrayage est engagé.
Niveau 2 : Récupération plus forte, la pédale de frein doit à peine être utilisée dans la circulation.
Niveau 3 : Récupération maximale de l’énergie, rendant possible la conduite dite « à une pédale » comme dans une voiture entièrement électrique. En fonction de la situation de conduite, plus de 100 kW de puissance peuvent être réinjectés dans la batterie.
Particularité du programme de conduite RACE : sur un circuit de course, le conducteur veut tirer le maximum de temps de chaque freinage. Dans le programme de conduite « RACE », la récupération est automatiquement réglée sur le niveau 1 pour permettre un comportement du véhicule le plus reproductible possible aux limites.
Moteur AMG 2,0 litres avec turbocompresseur à gaz d’échappement à assistance électrique
Le moteur quatre cylindres AMG de 2,0 litres a été entièrement développé au siège de l’entreprise à Affalterbach. Des techniciens expérimentés le produisent en qualité artisanale selon le principe « Un homme, un moteur ». Mercedes-AMG associe ainsi le savoir-faire artisanal de ses employés hautement qualifiés aux méthodes de production ultramodernes de l’industrie 4.0 et à un haut degré de numérisation.

Le moteur M139l (l pour installation longitudinale), dont la dénomination interne est M139l, est le premier moteur de série au monde à être équipé d’un turbocompresseur électrique à gaz d’échappement. Ce système innovant est directement issu de la technologie que l’écurie Mercedes-AMG Petronas F1 Team utilise avec succès depuis de nombreuses années dans la catégorie reine du sport automobile. Cette nouvelle forme de turbocompression garantit une réponse particulièrement spontanée sur toute la plage de régime. Cela se traduit par une expérience de conduite encore plus dynamique, tout en augmentant l’efficacité. Par rapport à ses frères et sœurs C 43 4MATIC et SL 43, le turbocompresseur de la C 63 S est toutefois nettement plus grand.

C 63 S est nettement plus grand. Cela permet d’augmenter le débit d’air et donc la puissance. En outre, le moteur électrique intégré est alimenté par le système haute tension de 400 volts (48 volts sur les modèles 43).

Le principe de fonctionnement du turbocompresseur électrique à gaz d’échappement en détail
Un moteur électrique d’environ quatre centimètres d’épaisseur est intégré directement sur l’arbre du turbocompresseur, entre la roue de la turbine du côté de l’échappement et la roue du compresseur du côté de l’admission. Commandé électroniquement, il entraîne directement l’arbre du turbocompresseur et accélère ainsi la roue du compresseur, avant que le flux de gaz d’échappement ne prenne le relais de manière conventionnelle.

Cela améliore sensiblement la réponse dès le ralenti et sur toute la plage de régime. Le moteur à combustion répond encore plus spontanément aux sollicitations de la pédale d’accélérateur, tandis que l’ensemble de la sensation de conduite est nettement plus dynamique. En outre, l’électrification du turbocompresseur permet d’augmenter le couple à bas régime. Cela augmente également l’agilité et optimise l’accélération à partir de l’arrêt. Même lorsque le conducteur lève le pied de l’accélérateur ou des freins, la technologie est capable de maintenir la pression de suralimentation à tout moment. Cela garantit une réponse directe et continue.

Alimenté par le système électrique embarqué de 400 volts, le turbocompresseur électrique à gaz d’échappement fonctionne à des vitesses allant jusqu’à 150 000 tr/min. Le turbocompresseur, le moteur électrique et l’électronique de puissance sont reliés au circuit de refroidissement du moteur à combustion afin de garantir un environnement à température idéale à tout moment.

La conception fermée du M139 – une conception de sport automobile – assure une grande rigidité associée à un faible poids et permet des pressions de combustion de pointe allant jusqu’à 160 bars. Les zones autour des cylindres sont pour la plupart solides, et la plaque de recouvrement n’est traversée que par de petits conduits pour le liquide de refroidissement et l’huile moteur. Une autre caractéristique remarquable est l’injection d’essence en deux étapes. Dans la première étape, des injecteurs piézoélectriques particulièrement rapides et précis délivrent le carburant dans les chambres de combustion à des pressions pouvant atteindre 200 bars. La deuxième étape ajoute l’injection par conduit d’admission avec des électrovannes, ce qui est nécessaire pour atteindre la puissance spécifique élevée du moteur.

Cette puissance élevée nécessite également un système de refroidissement sophistiqué qui peut refroidir la culasse et le carter à différents niveaux de température. Cette mesure permet de maintenir une culasse froide pour une puissance maximale avec un calage d’allumage efficace, ainsi qu’un carter chaud pour réduire la friction interne du moteur. La culasse est refroidie par une pompe à eau mécanique haute performance ; le carter est refroidi par une seconde pompe à eau à entraînement électrique. Après un démarrage à froid, cette pompe reste passive jusqu’à ce que le moteur ait chauffé. En fonctionnement, elle est régulée par l’unité de contrôle du moteur de sorte que le carter soit toujours refroidi en fonction des besoins.

Le quatre cylindres de série le plus puissant au monde
Sur la C 63 S, le quatre cylindres développe 350 kW (476 ch) à 6725 tr/min. Cela en fait le moteur quatre cylindres de série le plus puissant au monde. Le couple maximal de 545 Nm est disponible entre 5250 et 5500 tr/min. Un générateur démarreur entraîné par courroie (RSG) combine un alternateur et un démarreur en un seul composant. Le RSG démarre le moteur à combustion et assure l’alimentation de base des composants auxiliaires tels que la climatisation ou les feux de position. C’est également le cas lorsque le véhicule se trouve à un feu rouge et que le niveau de charge de la batterie haute tension ne suffit plus à alimenter le réseau de bord basse tension. Le RSG est intégré au réseau haute tension de 400 volts.

La puissance est transmise par la transmission SPEEDSHIFT MCT 9G AMG (MCT = Multi-Clutch Transmission), dans laquelle un embrayage de démarrage humide remplace le convertisseur de couple. Il permet de réduire le poids et, grâce à sa faible inertie, d’optimiser la réponse à la sollicitation de la pédale d’accélérateur, notamment lors des poussées et des changements de charge. Le logiciel soigneusement calibré garantit des temps de changement de vitesse extrêmement courts ainsi que des rétrogradations multiples rapides si nécessaire. En outre, la fonction d’accélérateur intermédiaire dans les modes de conduite « Sport » et « Sport+ » offre une expérience de changement de vitesse particulièrement attrayante sur le plan émotionnel. Il y a aussi la fonction RACE START, qui assure une accélération optimale à partir de l’arrêt.

Suspension AMG RIDE CONTROL avec Adaptive Damping System
Le train de roulement AMG RIDE CONTROL à ressorts en acier de série avec système d’amortissement adaptatif combine un comportement dynamique sportif prononcé avec le confort sur les longues distances qui est une marque de fabrique de la marque. La base en est fournie par l’essieu avant, avec des rotules de direction et des articulations de suspension spécialement développées sur le bras de suspension, et par l’essieu arrière, qui dispose également d’une élastokinématique conçue pour la dynamique de conduite. Sur cette base, l’amortissement de chaque roue est adapté en permanence à la demande actuelle, en tenant toujours compte du niveau de suspension présélectionné, du style de conduite et de l’état de la chaussée. En plus d’une amélioration de la qualité de conduite et du confort, cela conduit surtout à une augmentation de la sécurité de conduite. Le système utilisé a déjà fait ses preuves dans le sport client GT3 et dans l’AMG GT Black Series. Les composants clés sont des amortisseurs fabriqués dans des matériaux légers qui peuvent déplacer beaucoup plus de fluide hydraulique que les systèmes conventionnels : au lieu d’un piston mince, un disque nettement plus grand déplace l’huile dans l’amortisseur. Chaque amortisseur est équipé de deux valves électrohydrauliques externes, qui agissent indépendamment l’une de l’autre pour contrôler le tirage et la pression. Le logiciel de contrôle du système surveille en permanence les données de fonctionnement telles que l’angle du volant, la vitesse du véhicule, l’accélération et les mouvements du corps. De cette manière, les amortisseurs sont contrôlés en quelques millisecondes selon la situation. Le résultat est que, même lors de manœuvres extrêmes ou sur des routes en mauvais état, les roues sont toujours fermement ancrées au sol. Vous avez le choix entre trois schémas d’amortissement différents (« Confort », « Sport » et « Sport+ »).

Direction paramétrique AMG à trois niveaux et direction à essieu arrière de série
L’agencement de la direction contribue également à l’augmentation de la dynamique et du confort. Ainsi, la direction paramétrique AMG à trois niveaux dispose d’un rapport de géométrie de direction variable qui s’adapte au programme de conduite sélectionné. À haute vitesse, l’assistance de la direction diminue, tandis qu’à basse vitesse, elle augmente régulièrement. Par conséquent, un effort de direction relativement faible est requis à basse vitesse, ainsi que lors des manœuvres et du stationnement, tandis que le meilleur contrôle possible du véhicule est maintenu lors d’une conduite plus rapide. Avec les réglages de suspension « Sport » et « Sport+ », le conducteur bénéficie également d’un retour d’information beaucoup plus important sur les conditions de conduite via le volant.

La direction de l’essieu arrière de série fonctionne avec un angle de braquage maximal de 2,5 degrés. Jusqu’à ce point, les roues arrière tournent dans le sens inverse des roues avant à des vitesses allant jusqu’à 100 km/h (variable selon le réglage AMG DYNAMICS). Cela entraîne un raccourcissement virtuel de l’empattement, ce qui se traduit par des virages nettement plus agiles, un effort de braquage moindre et une meilleure maniabilité. Par exemple, le rayon de braquage est sensiblement réduit lors des virages ou des manœuvres de stationnement. En revanche, à des vitesses supérieures à 100 km/h (variable selon le réglage AMG DYNAMICS), les roues arrière tournent parallèlement aux roues avant – jusqu’à un maximum de 0,7 degrés. Cet allongement virtuel de l’empattement a un effet positif sur la stabilité de conduite, conduit à une accumulation plus rapide de la force latérale lors des changements de direction et donc à une réaction plus directe du véhicule aux commandes de direction. La réaction de la direction de l’essieu arrière dépend du programme de conduite AMG DYNAMIC SELECT sélectionné.

Le système de contrôle dynamique intégré AMG DYNAMICS fait également partie de la dotation de série. Il influence les stratégies de contrôle de l’ESP® (Electronic Stability Program), de la transmission intégrale et du différentiel arrière à glissement limité contrôlé électroniquement. Cela permet d’accroître l’agilité sans compromettre la stabilité du véhicule. Particulièrement remarquable : AMG DYNAMICS détermine comment le véhicule doit réagir. Le système utilise les capteurs disponibles, entre autres, pour déterminer la vitesse, l’accélération latérale, l’angle de braquage et la vitesse de lacet. Grâce à un principe de pilotage intelligent, il est possible d’anticiper la façon dont le conducteur souhaite que le véhicule se comporte, en se basant sur les actions du conducteur et sur les données des capteurs. La régulation est adaptée à la compétence de conduite dynamique du conducteur, sans que le système n’intervienne de manière perceptible ou perturbatrice. Le conducteur bénéficie d’une sensation de conduite très authentique, avec une dynamique élevée dans les virages et une traction optimale, ainsi qu’une stabilité élevée et un comportement prévisible. Même les conducteurs expérimentés bénéficient d’une assistance optimale sans se sentir pris en charge par le système.

AMG DYNAMICS  » Basic  » est affecté au programme de transmission  » Confort  » et  » Électrique « . Cette conception se traduit par une conduite très stable avec un amortissement élevé du lacet.
« Advanced » est activé dans le programme « Sport ». Le véhicule reste équilibré de manière neutre. L’amortissement réduit du lacet et l’agilité accrue favorisent les manœuvres dynamiques telles que la conduite sur des routes de campagne sinueuses.
« Pro » (abréviation de « Professional ») fait partie du programme « Sport+ ». Avec « Pro », le conducteur reçoit encore plus d’assistance pour les manœuvres de conduite dynamiques, tandis que l’agilité et le retour d’information de la route dans les virages sont encore améliorés.
Le mode « Master » est associé au programme de conduite « RACE ». Le mode « Master » s’adresse aux conducteurs qui veulent faire l’expérience du dynamisme et du plaisir de conduire sur des circuits délimités. « Master » offre un équilibre du véhicule légèrement survireur, une direction plus directe et un comportement plus agile dans les virages. De cette manière, « Master » assure une agilité maximale et exploite de manière optimale le potentiel dynamique de la version « S ». Pour activer le mode  » Master « , le conducteur doit utiliser le bouton séparé de la console centrale pour faire passer l’ESP® en mode de conduite ESP® SPORT ou ESP® OFF.
Dans le programme de conduite « Individual », le conducteur peut régler lui-même les niveaux AMG DYNAMICS « Basic », « Advanced », « Pro » et « Master ».

Bonne maîtrise et résistance à la décoloration : le système de freinage composite hautes performances AMG
Les freins ne font pas non plus l’objet de compromis : compte tenu de la puissance extrême et des performances qui en découlent, le système de freinage composite hautes performances AMG est équipé de série d’étriers fixes à 6 pistons à l’avant et d’étriers flottants à 1 piston à l’arrière. Le système de freinage impressionne par ses distances de freinage très courtes ainsi que par sa stabilité maximale et sa résistance à l’évanouissement en cas d’utilisation intensive. En outre, il se distingue par une longue durée de vie et une réponse particulièrement rapide. En outre, le matériau léger permet d’économiser du poids supplémentaire et de réduire les masses non suspendues. Les caractéristiques de confort comprennent l’aide au démarrage en côte et l’amorçage/le freinage à sec sur sol mouillé. Lorsque le contact est coupé et que le véhicule est à l’arrêt, la transmission sélectionne automatiquement la position de stationnement « P ». Pendant ce temps, le frein de stationnement électrique se desserre automatiquement lorsque vous démarrez. Un système de freinage composite haute performance en céramique est disponible en option.

Mercedes-Benz C63e AMG Estate S206
« 1 de 2 »
Mercedes-Benz
  • Mercedes-Benz CL 500 C216 Depuis 1952 avec le coupé 300 S, la tradition du coupé Grand Tourisme luxe chez Mercedes-Benz a fait un sacré chemin avec 178 000 coupés produits. Et la génération CL C215 termine sa carrière avec 46 800 exemplaires vendus. Pour sa remplaçante, c’est désormais le duo Gorden Wagener and Peter Pfeiffer qui remplace Bruno Sacco ...
  • Mercedes-Benz 500 SEC AMG W126 Chez AMG, dans les locaux d’Affalterbach, la passion des voitures surplombées d’une étoile n’est pas qu’une simple image. Depuis les années 60, messieurs Melcher et Aufrecht s’escriment à transformer les notables Mercedes-Benz en voiture de sport, sans pour autant sacrifier les qualités intrinsèques de la marque allemande de Stuttgart. Les coupés SEC W126 présentés en ...
  • Mercedes-Benz Coupés SEC W126 – Guide Achat La Mercedes-Benz Classe S W126 est introduite en septembre 1979. Elle frappe par sa ligne inédite et beaucoup plus moderne et aérodynamique (Cx de 0,36) quitte à choquer dans un premier temps les adeptes de la marque. Moins gourmande en carburant, plus puissante et performante, la nouvelle Classe S innove et poursuit la quête de ...
  • Mercedes-Benz 500 SEC AMG 32V W126 Fort de ses premières réalisations réussies sur la base des berlines et coupé Classe S W126, AMG persiste et signe avec une évolution supplémentaire pour la Mercedes-Benz 500 SEC W126 qui rappelons-le est équipée d’origine d’un V8 de 5 litres développant 231 ch. AMG pousse le bouchon toujours plus loin, et pour aller chercher toujours ...
  • Mercedes-Benz A35 AMG W177 La Mercedes-Benz Classe A a (enfin) rencontré son public avec la génération W176. Singeant la formule gagnante de l’Audi A3 et la BMW Série 1, le succès a été incontestable, notamment en France devenant le best-seller de la firme à l’étoile. Et en guise de locomotive, la A45 AMG W176 a bataillé tout en haut ...
  • Mercedes-Benz CL 500 C215 Fini la crise financière des années 90, la firme à l’étoile tourne la page… un chapitre même ! Avec une offensive tout azimut, Mercedes-Benz développe un haut de gamme et même plus (Maybach, SLR McLaren) pour séduire une clientèle avide de différences et de luxe. Mais avant cela, c’est le coupé CL dérivé de la ...
  • Mercedes-Benz 300 CE W124 Après la nouvelle Classe E W124 en 1986, Mercedes-Benz poursuit le renouvellement de sa gamme pour 1987 avec le coupé CE dérivé de la berline. Ce qui frappe d’emblée est la ligne dont les vitrages latéraux sont dépourvus de montants comme c’était le cas dans la génération précédente (W123). Une ligne quoique massive et assez ...
  • Mercedes-Benz 300 CE-24 Cabriolet A124 Depuis 1987, Mercedes-Benz gratifie sa série W124 dérivé de la classique mais néanmoins moderne berline E un coupé CE dont le pavillon sublime la ligne originelle, sans encadrement de porte. Il aura fallu attendre 1992 pour qu’un dérivé cabriolet voie le jour. Mais le résultat valait la peine de quelques années de patience ! Pas ...
  • Mercedes-Benz AMG GT-R Depuis 2014, la Mercedes-Benz AMG GT est venue marquer de son empreinte le petit monde des Grand Tourisme. Elle a pour elle une gueule d’enfer, un V8 communicatif et des performances de premier plan. Le tout avec un caractère bien trempé qui tranche avec sa rivale désignée la Porsche 911. Et comme à Stuttgart il ...
  • Mercedes-Benz CLK 55 AMG W208 Depuis la Mercedes-Benz C36 AMG W202, Affalterbach et la firme de Stuttgart ont définitivement leurs destins liés. De « simple » tuner, AMG est passé au statut de constructeur puis de filiale de Mercedes-Benz. Il est donc logique que pour 1999 le très réussi coupé Mercedes-Benz CLK W208 fasse un stage d’amélioration dans les ateliers ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des information s techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.