GP F1 Azerbaidjan 2017 – 25 juin

M71138

GP F1 Azerbaïdjian (2017)
1. RICCIARDO (Red Bull)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. STROLL (Williams)

Chaud bouillant à Bakou ! Voilà un rendez-vous peu commun pour les écuries de Formule 1. Rues étroites mais grosses vitesses de pointe avec de sacrées liges droites. Et surtout des gommes Pirelli qui peinent à chauffer et monter en température. Résultat, tout le talent des pilotes est mis à profit de la gestion des températures des pneus et des freins. D’emblée, les qualifications sont jouées pour certains pilotes qui devront partir de la fond de grille à l’instar d’Alonso pénalisé de 40 places (!) pour avoir eu tout de modifié sur sa monoplace… Dans les malheureux des Q1 & Q2, on note les Haas dont Romain Grosjean qui ne trouvera pas de réponse à sa confiance dans ses freins, les Toro Rosso, Sauber (Wehrlein a réussi une belle performance en Q2), Plamer… En Q1 restent les ténors, et c’est Hamilton qui une fois de plus met tout le monde d’accord. Dans un élan de d’orgeuil, Bottas vient se placer également sur la première ligne, les deux Ferrari étant en embuscade. Derrière Verstappen se place 5e, tandis que Williams et Force India précèdent un Ricciardo qui va se planter dans les murs avant la fin de Q3. Drapeau rouge et séance qui reprendra ensuite pour 3 minutes encore…

M71728La Course
Le départ est donné et rapidement les esprits s’échauffent dans le tracé serré tandis que les monoplaces glissent avec leurs pneumatiques froids. Dès le deuxième virage, Bottas se loupe et pousse Raikkonen dans le mur. Bottas crève sa roue arrière, tandis que Raikkonen perd morceaux par morceaux. Dans l’excitation générale, d’autres monoplaces se touchent. Pour Bottas et Raikkonen la course semble terminée ou tout du moins les points semblent désormais oubliés. Après quelques tours enflammés, Hamilton est en tête, Vettel derrière en 2e position tandis que Verstappen et les Force India et Williams sont dans le train de la gagne. Au fil des tours, les débris sur la piste sont trop nombreux et des crevaisons à répétition sont enregistrées, sans compter les gros morceaux qui traînent sur la piste et les abords. Le pace car entre en piste. Puis une fois rentré, c’est la Toro Rosso qui reste sur le bas côté en pleine ligne droite. Pace Car à nouveau ! Une fois la reprise, c’est l’effervescence tout le monde se lâche avec des touchettes partout dont les deux Force India. C’est certain ils ne vont pas partir en vacances ensemble Ocon et Perez. Mais juste avant, ce sont Hamilton et Vettel qui se sont accrochés alors que le safety car était encore en piste ! Hamilton freine très fort pour ralentir la cadence alors que Vettel ne peut s’en rendre compte, du coup il le percute légèrement. Vettel furieux se met à la hauteur de Hamilton et le touche (certainement involontairement) sur la roue avant. Y’a de l’eau dans le gaz… Avec ce nouveau départ, et des touchettes à foison, Alonso qui se retrouve dans un bon classement dans le top 10 parle à la radio s’inquiétant de la quantité de débris de carbone sur la piste qui est dangereux pour les pilotes et facteur d’accidents inutiles. La direction de course a entendu le message et sort le drapeau rouge ! Course interrompue. Pendant ce temps chez Force India et Ferrari on travaille d’arrache-pied à remettre les deux monoplaces en route et en bon état. A la reprise de la course, les deux monoplaces repartent avec des tours de retard. Incroyable Grand-Prix à rebondissements… Hamilton est premier avec Vettel toujours second. Mais l’accident de course va imposer à Vettel 10 secondes de stop and go dans les stands de pénalité. Auparavant, Hamilton a des problèmes de fixation avec son système Hans et doit rentrer aux stands pour le fixer. Toutefois, Vettel arrive à repartir devant Hamilton mais laissent un trio inédit en tête : Ricciardo, Stroll et Magnussen. Mais Bottas poursuit sa remontée folle, et parviendra à reprendre la 2e place sur la ligne à Stroll in extrémis. Le jeune canadien prend la 3e place. Verstappen avait du abandonner bien plus tôt dans la course. Vettel sauve une 4e place et Hamilton est 5e. A noter Alonso qui marque des points tout comme Magnussen sur la Haas. Un Grand Prix fou !…

TOP Williams rétives mais performantes ǀ Ricciardo opportuniste © Performances Force India ǀ Ocon performant mais impatient !! ǀ Magnussen ǀ Remontée de Bottas ǀ Stroll à son zénith ǀ Alonso !! FLOP Bottas au début de course ǀ Verstappen malheureux ǀ Raikkonen malchanceux ǀ Massa idem ǀ Toro Rosso (pilotage et fiabilité)

CLASSEMENT DU GP D’AZERBAIDJAN 2017
51 tours de 6.003 kms = 306.059 kms

Pilote Ecurie/Moteur Temps/Ecarts
1. Daniel Ricciardo – Red Bull/TAG Heuer
2. Valtteri Bottas – Mercedes – 3”904
3. Lance Stroll – Williams/Mercedes – 4”009
4. Sebastian Vettel – Ferrari – 5”976
5. Lewis Hamilton – Mercedes – 6”188
6. Esteban Ocon – Force India/Mercedes – 30”298
7. Kevin Magnussen – Haas/Ferrari – 41”753
8. Carlos Sainz – Toro Rosso/Renault – 49”400
9. Fernando Alonso – McLaren/Honda – 59”551
10. Pascal Wehrlein – Sauber/Ferrari – 1’29”093
11. Marcus Ericsson – Sauber/Ferrari – 1’31”794
12. S”Vandoorne – McLaren/Honda – 1’32”160
13. Romain Grosjean – Haas/Ferrari – 1 tour
14. Kimi Räikkönen – Ferrari – 5 tours

Abandons:

Sergio Pérez – Force India/Mercedes – 39
Felipe Massa – Williams/Mercedes – 25
Nico Hülkenberg – Renault – 24
Max Verstappen – Red Bull/TAG Heuer – 12
Daniil Kvyat – Toro Rosso/Renault – 9
Jolyon Palmer – Renault – 7

Meilleur Tour
S. Vettel – Ferrari 47ème tour 1’43”441

En savoir plus :
Formule 1Photos Formule 1

2017 06 25 GP Azerbaidjan
« 1 de 8 »
  • Maserati 420 Si Biturbo En 1983, de Tomaso et son designer attitré Andreani eurent l’idée de rallonger la Biturbo pour la transformer en berline avec la 425. Basée sur un empattement allongé à 2,6 mètres. Ajoutez-y deux portes arrière, une malle allongée portant la longueur hors tout à 4,4 mètres, et vous obtenez ainsi une berline racée, inspirée par ...
  • Matra Murena 2L2 S Depuis 1980, Matra a renouvelé avec succès son coupé sport 3 places de front à moteur central arrière. Avec succès… techniquement et esthétiquement parlant car en termes de chiffres de vente, c’est l’agonie, surtout comparé au succès de sa devancière la Matra Bagherra. Pourtant des qualités, la Matra Murena n’en manque pas à commencer par ...
  • Maserati 2.24v Biturbo Maintenant que les errements de jeunesse de la saga Biturbo semble de l’histoire ancienne, Maserati sous l’égide d’Alejandro de Tomaso est prêt à aller de l’avant côté sport et performances. Et c’est la 222 avec sa petite cylindrée favorable à la fiscalité italienne dissuasive au-delà de 2 litres qui va évoluer en adoptant 24 soupapes. ...
  • Lotus Esprit GT3 Depuis le 3e restyling opéré par les designers qui se sont chargés de dessiner la Lotus Elise, la Lotus Esprit s’est inscrite définitivement dans les annales des GT marquantes et durables du paysage des voitures de sport. Depuis 1976 elle promène sa ligne à nulle autre pareille tracée par un Giorgietto Giugiaro particulièrement inspiré. La ...
  • Rolls-Royce Phantom – Guide Achat À compter du jour où Sir Henry Royce l’a présentée comme le successeur de la Silver Ghost en 1925, il y a toujours eu une Rolls-Royce Phantom pour prendre part aux moments les plus décisifs de l’Histoire au cours des 92 dernières années, et y conduire certains des hommes et des femmes les plus puissants ...
  • Maserati Karif Biturbo Alejandro de Tomaso, propriétaire de Maserati depuis 1979 n’est pas avare de bonnes idées pour faire parler de ses modèles. Depuis 1981, les Maserati Biturbo n’en finissent pas de se bonifier, et de se décliner : coupé, berline, cabriolet… Pour noël 1988, une tradition désormais à Modène, Alejandro de Tomaso dépose une nouvelle variante au ...
  • Volvo 780 GLE V6 2L8 Après les Volvo 262C au look des plus particuliers, Volvo demande toujours à Bertone de concevoir des lignes plus élégantes et équilibrées que sa devancière mais toujours sur la base de la Volvo 760. Et dans le cahier des charges, les latitudes laissées au carrossier italien sont limitées. Pas étonnant donc de découvrir en mars ...
  • Lotus Esprit Sport 300 Lotus n’a peur de rien et veut prendre sa part du gâteau depuis les changements de règlementation aux 24 Heures du Mans et l’avènement de la catégorie Grand Tourisme (GT). La Lotus Esprit, bien qu’apparue en 1972, va venir défier Ferrari, Venturi, Porsche, McLaren, Corvette et autres rivales huppées et bien établies dans la Sarthe. ...
  • Mercedes-Benz 300 CE W124 Après la nouvelle Classe E W124 en 1986, Mercedes-Benz poursuit le renouvellement de sa gamme pour 1987 avec le coupé CE dérivé de la berline. Ce qui frappe d’emblée est la ligne dont les vitrages latéraux sont dépourvus de montants comme c’était le cas dans la génération précédente (W123). Une ligne quoique massive et assez ...
  • Volkswagen Golf 4 V5 Volkswagen nous a réservé une surprise pour 1998 : la Volkswagen Golf 4 GTI s’est dédoublée d’une autre version à moteur V5. Si la Golf 4 GTI joue la carte sportive (encore que… !), la Volkswagen Golf 4 V5 joue les bourgeoises sportives. Extérieurement, c’est le jeu des sept erreurs, car les deux variantes sont ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. Ferrari, Porsche, Lamborghini, Aston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (Lotus, BMW, Mercedes-Benz, Audi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTI, R8 Gordini, VW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
GP F1 Azerbaidjan 2017 - 25 juin, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *