Alfa-Romeo F1 Racing Orlen lance ses premiers tests de sa monoplace C39 pour la saison 2020

Aujourd’hui, Alfa Romeo Racing ORLEN s’est rendu sur la piste d’essai de Fiorano pour voir la voiture de 2020 en action pour la première fois. La nouvelle C39 a effectué sa première sortie réussie lors du shakedown d’aujourd’hui à Fiorano. La concurrente de l’équipe 2020, conduite par Kimi Räikkönen, a commencé sa vie de compétition à 9h37 en sortant du garage avec une « livrée en peau de serpent » exotique dans des tons de noir et de gris foncé. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Jeu de chaises musicales entre Ferrari et Sauber avec Charles Leclerc et Kimi Raikkonen

L’écurie Alfa Romeo Sauber F1 se félicite de l’incroyable promotion de Charles Leclerc qui va rejoindre la Scuderia Ferrari pour la Saison 2019 et souhaite lui exprimer tous ses vœux de succès. Pendant sa première saison en F1, le Monégasque de 20 ans a donné entière satisfaction à l’équipe suisse. Et nous allons continuer avec lui à progresser encore jusqu’à la fin de cette saison. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Melbourne Australie 2018 – 25 Mars

GP F1 Melbourne Australie (2018)
1. VETTEL (Ferrari)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. VETTEL (Ferrari)

Certes, les essais d’intersaison à Barcelone donnent un premier indice sur la hiérarchie des monoplaces de l’année 2018. Mais rien ne vaut l’épreuve de la course dans la tension d’un championnat naissant… Les nouveautés à Melbourne ne sont pas minces avec le Halo qui fait son apparition avec son lot de polémiques, finalement bien relatives. Pour le reste, on note que dès la séance qualificative il va falloir compter avec un quatuor bien connu : Mercedes et Ferrari. Après les trois séances (Q1, Q2 & Q3), on en retrouve trois aux premières places avec la pole pour Hamilton et les deux Ferrari derrière. Toutefois il manque Bottas sur l’autre Mercedes qui se crache assez violamment en début de Q3 et il partira donc de la 10e place. Voilà qui ne va pas arranger les affaires de son coéquipier. Juste derrière on retrouve les deux Red Bull et, heureuse surprise, les deux Haas avec Grosjean en premier. Voilà qui est de bon augure pour la course de l’écurie américaine ?… Puis les deux Renault et les deux McLaren quelque peu décevantes en essais malgré leur nouveau moteur Renault. Woking a du néanmoins composer très tardivement avec le moteur français. Dans les bonnes surprises de fond de grille, Charles Leclerc et Ericsson sur les deux Sauber Alfa Romeo qui sont en milieu de bas de grille. En revanche Force India et Williams peinent à briller, sans parler de Toro Rosso et son moteur Honda… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Alfa-Romeo de retour en Formule 1 pour 2018 avec Sauber F1 Team

La prestigieuse marque italienne détenue par Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a signé aujourd’hui un accord pluriannuel de partenariat technique et commercial avec l’écurie suisse Sauber F1 Team pour une participation au Championnat du monde de Formule 1 dès la saison 2018. Les monoplaces porteront les couleurs distinctives et le logo d’Alfa Romeo, sponsor titre de l’équipe, et seront équipées des  moteurs Ferrari 2018. Le champ d’application de l’accord prévoit une coopération stratégique, commerciale et technologique dans tous les domaines de développement applicables, incluant l’accès au savoir-faire technique et à l’expertise des équipes d’Alfa Romeo. Ce partenariat offrira aux deux organisations davantage d’opportunités dans le domaine de la Formule 1 et plus généralement dans le secteur automobile. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

GP F1 Azerbaidjan 2017 – 25 juin

M71138

GP F1 Azerbaïdjian (2017)
1. RICCIARDO (Red Bull)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. STROLL (Williams)

Chaud bouillant à Bakou ! Voilà un rendez-vous peu commun pour les écuries de Formule 1. Rues étroites mais grosses vitesses de pointe avec de sacrées liges droites. Et surtout des gommes Pirelli qui peinent à chauffer et monter en température. Résultat, tout le talent des pilotes est mis à profit de la gestion des températures des pneus et des freins. D’emblée, les qualifications sont jouées pour certains pilotes qui devront partir de la fond de grille à l’instar d’Alonso pénalisé de 40 places (!) pour avoir eu tout de modifié sur sa monoplace… Dans les malheureux des Q1 & Q2, on note les Haas dont Romain Grosjean qui ne trouvera pas de réponse à sa confiance dans ses freins, les Toro Rosso, Sauber (Wehrlein a réussi une belle performance en Q2), Plamer… En Q1 restent les ténors, et c’est Hamilton qui une fois de plus met tout le monde d’accord. Dans un élan de d’orgeuil, Bottas vient se placer également sur la première ligne, les deux Ferrari étant en embuscade. Derrière Verstappen se place 5e, tandis que Williams et Force India précèdent un Ricciardo qui va se planter dans les murs avant la fin de Q3. Drapeau rouge et séance qui reprendra ensuite pour 3 minutes encore… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20