Aston Martin DB11 V12

Aston Martin DB11 V12
2016 – V12 48V
608 ch – 322 km/h
1 917 kg

L’Aston-Martin DB11 V12, c’est le tocsin qui sonne le renouveau de la firme de Gaydon. Après de nombreuses années en attente de décision, c’est à coup de séries spéciales qu’Aston-Martin a su prolonger une gamme vieillissante qui pouvait s’appuyer sur une esthétique intemporelle et une image de marque inébranlable. Vous nous ferez remarquer à juste titre que cela n’a-t-il pas été toujours l’histoire de la firme ? Certes, mais avec l’accélération des mœurs et des attentes qui changent, le marché est bien là pour les Grand Tourisme de prestige et en croissance grâce aux marchés en forte croissance comme la Chine, mais il faut adapter son offre. Et la DB11 apporte la plus belle des réponses. Si l’on avait pu craindre dans cette révolution de palais une perte d’âme, que l’on soit rassurés : l’Aston-Martin DB11 V12 est non seulement belle, mais d’une beauté inédite chez Aston avec des nouveaux codes stylistiques pensés par l’équipe de Marek Reichman. Nouveau regard (repris de l’unique DB10 du dernier opus de James Bond incarné par Daniel Craig) mais calandre au dessin historique préservé, et une poupe qui sort réellement des sentiers battus. Les restes de la période Ian Callum sont bel et bien abolis. Le profil est toujours tendu avec un pavillon qui apporte une touche supplémentaire d’originalité, à fortiori, lorsque le client opte pour une combinaison à deux couleurs. Flancs travaillés, découpe des portes subtiles et roues de 20 pouces à bâtons, toute la DB11 transpire l’inédit et fait souffler un vent nouveau à Gaydon. Et si le partenariat avec Daimler a apporté son lot de techniques empruntées, contrairement à une (mauvaise) légende avant lancement, la DB11 V12 possède une mécanique 100% Aston-Martin. Seule la télématique est issue du géant allemand. Alors pour la crainte du clone d’AMG GT, vous repasserez… D’ailleurs, c’est bien simple, elles ne jouent pas du tout dans la même cour, visant avant tout les Bentley Continental GT et Mercedes-Benz SL 65 AMG.

Inédite et faisant confiance au savoir-faire maison, ce n’est que sur une poignée de détails que l’Aston-Martin DB11 V12 fait appel au catalogue technique de Mercedes-Benz. Pour le reste, c’est 100% anglais avec charme, charisme et style typiquement britannique. « God save the Queen » !

Bye-bye le gros V12 atmo maison ? Pas réellement car la base reste la même, dont les racines remontent à l’ère Ford alors propriétaire de la firme britannique. La cylindrée diminue de 5 935 cm3 à 5 204 cm3 par la réduction de la course qui passe de 79,5 mm à 69,7 mm. Caché sous ses croisillons jouent les barres antirapprochements, ce V12 conserve tous les raffinements techniques de son prédécesseur : deux double arbres à cames en tête, 48 soupapes (4 par cylindres), calage variable de la distribution, et même l’« Economy Run » qui coupe une rangée de cylindres pour baisser la consommation en conduite relax. La surprise du chef, ce sont les deux turbocompresseurs qui par leur souffle compensent la réduction de cylindrée au point d’afficher une puissance comparable à l’ancien V12 atmosphérique : 608 ch à 6 500 tr/mn (116,83 ch/litre) et un coule coquet de 699 Nm à 1 500 tr/mn (134,32 Nm/litre). Evidemment, avec de telles valeurs, l’Aston-Martin DB11 V12 pousse très fort bien qu’handicapée par son poids « massif » de près de 2 tonnes (!) et revendique un 0 à 100 km/h en 3’’9. Mais surtout, le V12 biturbo lui confère une allonge incroyable avec un 1000 mètres départ arrêté expédié en 21’’5 tandis que la vitesse maxi dépasse les 320 km/h. La transmission est toujours confié à une boîte automatique ZF à 8 rapports mais dont la gestion est nettement améliorée et accordée au somptueux V12. Les rapports passent avec une belle célérité faite de douceur. Certes, pour les amateurs des boîtes à double embrayages qui mitraillent leurs rapports les uns après les autres, la déception sera de mise, mais ce n’est pas la vocation de la DB11. Son truc à elle c’est le Grand Tourisme main de fer dans un gant de velours. Un domaine dans lequel elle excelle avec une pointe d’élégance dans la démarche qu’une Bentley Continental GT peine à obtenir En fonction des humeurs du pilote, trois modes permettent de modifier la réponse à la pédale des gaz, la gestion de la boîte ZF ainsi que les paramètres de la direction. L’Aston Martin DB11 V12 étrenne une toute nouvelle structure tout alu, qui est modulable et sera déclinée sur le reste de la gamme Aston. Pour les trains roulants, rien n’a été laissé au hasard avec des triangles superposés forgés à l’avant et un essieu arrière multibras permettant une meilleure précision de conduite. Ça c’est sur le papier, car dans la réalité, la DB11 V12 peine à masquer totalement sa surcharge pondérale, notamment sur l’essieu avant. Pourtant, à Gaydon, on a mis les petits plats dans les grands avec un V12 placé en position longitudinale centrale avant (très près du parebrise), avec la boîte ZF dans le prolongement permettant d’affirmer un ratio entre les deux essieux de 51% AV/49% AR. Autre détail qui a son importance, les pneumatiques Bridgestone S007 (255/40 ZR20 AV et 295/35 ZR20 AR) ont été développés spécifiquement pour elle, et un amortissement piloté est de la partie avec trois modes : « GT », « Sport » et « Sport+ ». Ce dernier mode désactive également toutes les béquilles électroniques (ESP, ASR) mais qui finalement semble quelque peu incongru sur une Grand Tourisme de ce pedigree et ayant la vocation du voyage au long cours rapide et serein. L’amortissement est d’ailleurs le talon d’Achille de la DB11 puisqu’il ne parvient pas à lutter efficacement contre le poids élevé sur l’avant et laisse l’essieu arrière souffrir des coups de force du V12 dont seules les roues arrière doivent digérer le couple conséquent. Résultat, en conduite très sportive, l’Aston-Martin DB11 V12 offre un train avant paresseux et un arrière train vif à la limite du nerveux. Et le freinage à quatre gros disques acier complété d’un ABS est suffisant mais souffrira vite en échauffement. Doit-on s’en offusquer finalement puisque le rôle de supersportive est relégué à la plus « démocratique » Vantage ? Rien n’est moins certain, car l’Aston Martin DB11 V12 joue avant tout une partition dans le Grand Tourisme et dans ce domaine-là, elle dispose de toutes les cartes pour réussir. L’habitacle étonne et séduit. Etonnement car les lignes intérieures restent finalement assez banales pour ne pas dire anonymes. Certes, la qualité des matériaux et de la finition sont de très haut niveau, mais on attendrait quelque chose de plus exclusif ou singulier dans le dessin à l’image de ce que propose Lexus avec sa LC500 par exemple ou McLaren dans un autre genre. L’équipement de série est pléthorique et la position de conduite irréprochable. Les places arrière semblent plus anecdotiques ou dévolues à des bagages additionnels qu’à des occupants de la race humaine. Enfin, la touche (c’est le mot !) Mercedes-Benz est bien visible avec une télématique reprise à l’identique, tandis que le combiné d’instruments est maintenant totalement digital comme cela se pratique de plus en plus à la concurrence. Aston-Martin a repris le train en marche de l’infotaitment comme le disent les marketeurs, et tant pis s’il fallait faire son marché à Stuttgart…

Notre avis
emoticonRemplacer la somptueuse et célèbre DB9 était un sacré pari qu’Aston-Martin a réussi avec brio et panache. Non seulement la DB11 V12 est aussi belle et élancée que sa devancière, mais elle ajoute le piment d’un parti-pris stylistique inédit qui replace Aston-Martin dans la route du futur. Et dans les bonnes nouvelles, la boîte, certes toujours automatique, est nettement améliorée et au-dessus de toute critique, le V12 reste maison même si gavé par deux turbocompresseurs, et la télématique embarquée replace l’Aston-Martin DB11 V12 au sommet de la hiérarchie. C’est peut être un détail pour vous, mais pour les clients potentiels, désireux d’acquérir une Grand Tourisme à la griffe pesant 223 490 €, un GPS moderne et une connectivité à la page sont également importants…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Aston Martin DB11 V12 L’Aston-Martin DB11 V12, c’est le tocsin qui sonne le renouveau de la firme de Gaydon. Après de nombreuses années en attente de décision, c’est à coup de séries spéciales qu’Aston-Martin a su prolonger une gamme vieillissante qui pouvait s’appuyer sur une esthétique intemporelle et une image de marque inébranlable. Vous nous ferez remarquer à juste ...
  • Aston-Martin DB11 V12 AMR Après un retour réussi l’année dernière, l’Aston Martin DB11 V12 passe par l’atelier AMR (Aston Martin Racing) qui travaille en parallèle du département Q. Le premier s’occupe d’améliorer les performances des Aston Martin de route en tirant notamment les enseignements de la course tandis que le deuxième se charge des personnalisations et versions spéciales. Un ...
  • Aston-Martin DB11 V8 Aston-Martin s’est réveillé et de fort belle manière ! A la traine de ses rivaux directs (Ferrari, Porsche, Lamborghini, Bentley, AMG, Maserati,…), c’est en longueur que le design si plaisant des années 2000 ainsi que ses V8 et V12 maison atmosphériques et gutturaux ont été conservés par la noble firme de Gaydon. Seuls son charme, ...
  • Aston-Martin DB9 On pouvait reprocher à l’Aston Martin DB7 un patchwork technique puisé dans le catalogue Jaguar. En 2004, c’est une nouvelle GT 100% Newport Pagnell qui est présentée sous la forme de l’Aston Martin DB9. Sous le crayon de Henrik Finsker, l’Aston Martin DB9 étire une ligne faite d’élégance teintée de sport, le tout en incorporant ...
  • Aston-Martin Vanquish 2012 Aston Martin poursuit sa politique de gamme avec le retour de la Vanquish pour 2012. Pas de révolution de palais pour cette génération, mais avant tout des évolutions techniques héritées de ses sœurs, à commencer par la rare One-77 ! On retrouve donc la ligne dont la silhouette est commune aux Virage, DB9, V8 et ...
  • Aston-Martin Virage Coupé Dans les allées du salon de Genève 2011, c’est la surprise ! Aston Martin dévoile un nouveau modèle reprenant une appellation des années 90 : l’Aston Martin Virage Coupé. Venant s’intercaler entre la DB9 et la DBS, elle joue dans l’art du compromis, à tous niveaux. Si le V12 est plus puissant de 20 ch ...
  • Bentley Continental GT V8 Depuis 2003, Bentley a rencontré un succès réel avec son coupé Continental GT qui a été commercialisé à 50 000 exemplaires. Après sa deuxième génération présentée l’année dernière, Bentley n’est pas resté les bras ballants et a dévoilé au salon de New York 2012 une version plus « démocratique ». Enfin façon de parler, car ...
  • Bentley Continental GT V8 S La Continental GT avait remis Bentley sur les rails d’une plus grande diffusion et d’une aura renforcée et clarifiée auprès du public depuis le divorce avec Rolls-Royce. Depuis la deuxième génération, Bentley poursuit l’élargissement de la gamme avec le modèle le plus performant dans l’accessit au « B ailé » : la Bentley Continental GT ...
  • BMW 640i Coupé D’abord présenté en cabriolet, BMW dévoile en juillet 2011 son nouveau coupé série 6. Basé sur la plateforme de la série 7 contemporaine, la Série 6 Coupé étire donc son élégant profil sur près de 5 mètres de long. Chris Bangle parti, les crayons ont allégé le trait pour une ligne plus consensuelle certes, mais ...
  • Cadillac CTS-V Propriété de General Motors, Cadillac a connu la tourmente de la crise financière et économique de 2008. Et c’est souvent dans la tempête que le talent ressort… Après un beau chrono de 7’59’’32 sur le ring’ avec la berline CTS-V en 2008, Cadillac dévoile la version CTS-V Coupé… Une ligne taillée à la serpe avec ...
  • Ferrari FF – Ferrari Four La Ferrari 612 Scaglietti n’a pas convaincu. Lourde, massive de ligne, elle a peiné à séduire les européens. Ferrari a donc revu intégralement sa copie en prenant un risque calculé et très technique. La nouvelle Ferrari FF (Ferrari Four) présentée fin 2010 bouleverse les codes du Cheval Cabré : ligne coupé break (un peu façon ...
  • Lexus LC 500 A Detroit en 2012, Lexus dévoile alors au public un concept car LF-LC qui marque autant les esprits que les rétines par un design époustouflant. Quatre ans plus tard, Lexus va au bout de la démarche et présente la version définitive de son concept car : la Lexus LC 500. Toujours présenté à Detroit en ...
  • Mercedes-Benz CL63 AMG 5.5 Biturbo W216 Depuis 2007, le CL avait été revisité en profondeur par Mercedes-Benz et avait opté pour un retour à un style plus cossu, certainement en phase avec la majorité de ses clients, essentiellement américains et asiatiques. Les versions 63 AMG et 65 AMG se chargeaient de la partie « sport ». A l’automne 2010 c’est l’occasion ...
  • Porsche 911 Turbo S 991 Les Porsche Turbo s’imposent progressivement au sommet de la gamme 911. Pour preuve 30% des ventes de 911 sont des versions Turbo. Et plus précisément, la version 911 Turbo S est particulièrement appréciée des clients. Logique d’avoir une 911 Turbo S encore au catalogue de la 991. Train arrière directionnel, empattement allongé et porte-à-faux réduits, ...
  • Porsche 911 Turbo S 997 Avec la Porsche 911 Turbo, Porsche porte sa mythique sportive toujours plus haut à chaque génération. Dernières nouveautés en date, le constructeur de Zuffenhausen a doté son égérie de l’injection directe et de sa boîte à double embrayage PDK. Et comme si cela ne suffisait pas, une version Turbo S plus ultime encore voit le ...

Avant d’acheter
L’Aston-Martin DB11, en version V8 ou V12, est avant tout réservée à une élite. Son tarif d’emblée est le péage d’entrée qui sélectionne, mais pas uniquement, car il faut également « oser » assumer l’achat et l’usage d’une Aston-Martin. Résultat, les véhicules à vendre sur le marché de la voiture de sport, notamment dans l’hexagone, est relativement marginal, vous imposant soit une certaine patience, soit vous obligera à vous tourner vers les marchés étrangers. Passer par un professionnel reconnu est assurément un plus et vous protégera contre un mauvais achat, ou, à défaut, vous permettra de vous retourner contre une officine qui a pignon sur rue dans l’hexagone. Logiquement, les Aston-Martin DB11 ne foulent pas les circuits pour les track days, ce qui permet de les préserver encore mieux et vous garantit de tomber sur un bel exemplaire lors de l’achat. L’essentiel est de ne retenir que des autos dont l’entretien a été prouvé et confirmé dans le réseau officiel Aston-Martin. Conservez à l’esprit que les coûts d’entretien sont exorbitants pour les modèles de la firme de Gaydon, à commencer par les consommables qui souffrent autant du poids élevé que du couple à digérer. Vérifiez également le style de conduite pour éviter toute mauvaise surprise sur la boîte de vitesses ZF et de l’état de son convertisseur de couple qui a fort à faire. Enfin, sachez que la remise en état de la carrosserie ne peut être que l’affaire de professionnels (très) avertis. Vous voilà prévenu, n’est pas James Bond qui veut !…
Entretien : ND

Mots clés : Aston-Martin |AM | DB11 | V12 | GT | Grand Tourisme | AMG | Gaydon | ASTON-MARTIN | DB11 V12 | COUPE SPORT | GRAND TOURISME

TOPDesign typique Aston et inédit ǀ Comportement routier efficace ǀ Performances ǀ Confort de roulement ǀ Présentation moderne chic et moderne ǀ Télématique (enfin) à jour ǀ Position de conduite ǀ Détails extérieurs de styles charmants et nombreux ǀ Equilibre de comportement (répartition des masses idéale) ǀ Equipement de série ǀ Image ǀ V12 « maison » au caractère toujours présent ǀ Prestige total !! FLOP Endurance freinage ǀ Poids très (trop !) élevé ǀ Tarif (in)conséquent ! ǀ Places arrières symboliques ǀ Amortissement ǀ Réseau SAV éparse ǀ Course de la pédale de frein ǀ Boîte auto imposée ǀ Style intérieur trop anonyme ? ǀ Sous-virage trop marqué

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :

Aston-Martin
DB11 V12
2016
53 CV – 223 940 €
12 cylindres en V 48 soupapes (2×2 ACT) – 5 204 cm3
608 ch à 6 500 tr/mn (116,83 ch/litre)
699 Nm à 1 500 tr/mn (134,32 Nm/litre)
2 turbocompresseurs (Ø ND bar) + échangeur air/eau
propulsion + BV8 automatique + différentiel autobloquant AR piloté + ESP + ASR
1 917 kilos (3,15 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR + ABS
jantes alu 20″ + pneus en 255/40 ZR20 AV et 295/35 ZR20 AR
0 à 100 km/h en 3’’9; 322 km/h, km en 21‘‘5

Textes : Benjamin de la Renardière (Alis Webzine) – Photos : D.R

Aston-Martin DB11 V12 Coupé
« 1 de 2 »
  • GP F1 Montreal Canada 2022 – 19 juin Retour sur le circuit Gilles Villeneuve de Montreal après deux ans d’absence suite aux vagues Covid 19. Et si le soleil est au beau fixe, surprise pour les qualifications puisque c’est la pluie et une piste détrempée qui s’offre aux monoplaces. Voilà de quoi niveler les performances et permettre à des pilotes aguerris mais au ...
  • GP F1 Monaco 2022 – 29 mai Monaco est l’un des rendez-vous phare et « people » du calendrier de la formule 1. Le Grand Prix de Monaco qui se déroule depuis 1929, est devenu une institution, et chaque pilote rêve d’accrocher à son palmarès une victoire ici. Il y en a un en ce moment qui l’espère peut être plus que d’autres encore ...
  • GP F1 Barcelone Espagne 2022 – 22 mai Le circuit catalan est le juge de paix pour juger le niveau des monoplaces. Et pas de surprises dès les essais libres. Ou plutôt si ! Une bonne surprise, puisque Mercedes est venu sur le circuit avec des modifications qui marchent… fort. D’ailleurs, elles ont désormais une sacrée vitesse de pointe et permet enfin à ...
  • GP F1 Miami Florida USA 2022 – 8 mai Premier Grand Prix moderne de F1 à Miami en Floride, et côté show off on a pas été déçu ! Des peuples et VIP par dizaine, avec du connu et pas du pique assiette (Michael Douglas, David Beckham, des joueurs de foot, les soeurs Williams, Pharrel Williams…), un sacré soleil, des jupes courtes, des peau ...
  • GP F1 Emilie Romagne Imola – San Marino 2022 – 24 avril Le GP de F1 d’Emilie Romagne à San Marino (sur le tracé d’Imola), reprend à son compte le principe de la course Sprint pour déterminer la grille de départ. C’est donc qualifications classiques pour la course Sprint le vendredi, et le samedi la course Sprint qui définira le départ de la course dimanche. Le vendredi ...
  • GP F1 Melbourne Australie 2022 – 10 avril le tracé de Melbourne en Australie est modifié et retrouve enfin la F1 après une longue absence due au Covid. Plus rapide, les pilotes doivent passer encore plus vite entre les murets, n’autorisant pas les erreurs d’appréciation. Lors des qualifications, Lance Stroll se démarque avec ses frasques sur la piste entraînant le drapeau rouge et ...
  • Aston-Martin Works revient sur son Aston-Martin Virage 6.3 litres conversion de 1992 Aston Martin Works, la maison d’origine du grand constructeur britannique de voitures de luxe, célèbre les 30 ans du lancement spectaculaire de l’un des modèles de niche les plus mémorables et les plus appréciés de la marque : l’Aston Martin Virage et la Virage Volante 6,3 litres. Créée comme un ensemble complet d’améliorations pour la Virage ...
  • GP F1 Djeddah Arabie Saudite 2022 – 27 mars Ferrari et Red Bull se sont positionnés d’ores et déjà comme les deux écuries à battre en 2022. C’est en tout cas l’enseignement du premier Grand Prix. Dans les très bonnes surprises notons la puissance remarquable du moteur Ferrari, la bonne forme du Honda et du Renault. En revanche, chez Mercedes c’est la soupe à ...
  • Nouvelle Aston-Martin V12 Vantage MY22 Pendant quinze ans, la V12 Vantage a représenté avec audace la passion d’Aston Martin pour les performances. Rapides et féroces dans la même mesure, les itérations successives de ces grandes voitures ont formé une lignée iconique. Cette lignée s’est construite autour du principe d’équiper le modèle le plus compact et le plus axé sur le ...
  • GP F1 Bahrein Sakhir 2022 – 20 mars Voilà une saison de F1 attendue avec impatience !! Après une année de gel du règlement et la complexité du Covid, voilà donc ces nouvelles monoplaces à l’aérodynamique revue, générant une traînée aéro plus propre, logiquement plus propice aux attaques et suivis des monoplaces, et également ces nouveaux pneus à profils tailles basses. Voilà des ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Aston Martin DB11 V12, 10.0 out of 10 based on 3 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.