Aston-Martin DB11 V8

Aston Martin DB11 V8
2017 – V8 32V Biturbo
510 ch – 300 km/h
1 705 kg

Aston-Martin s’est réveillé et de fort belle manière ! A la traine de ses rivaux directs (Ferrari, Porsche, Lamborghini, Bentley, AMG, Maserati,…), c’est en longueur que le design si plaisant des années 2000 ainsi que ses V8 et V12 maison atmosphériques et gutturaux ont été conservés par la noble firme de Gaydon. Seuls son charme, son style et son image de marque exceptionnelle l’ont porté tout ce temps, ponctué de (très) nombreuses séries spéciales et limitées pour créer le buzz. Heureusement, la Vantage avec son format compact a permis d’accroître les volumes de manière significative et même de faire des étincelles aux 24 Heures du Mans dans sa catégorie. Mais il était temps d’écrire un nouveau chapitre de l’histoire de la firme aux ailes déployées. Nouveau patron, nouvelle équipe de design et partenariats techniques avec Red Bull Racing et Daimler (qui s’ajoute d’une prise de participation de 5% du géant allemand dans le capital d’Aston-Martin). Initialement commercialisée en 2016 avec une motorisation V12, l’Aston-Martin DB11, dont la vocation est de remplacer la somptueuse DB9, se pare d’une variante supplémentaire avec un « petit » V8 à double suralimentation. Il est le fruit du partenariat technique avec Daimler, mais nous verrons cela après. En premier lieu, l’Aston-Martin DB11 V8 séduit d’emblée à l’arrêt et captive les regards des badauds. L’équipe dirigée par Marek Reichman a réalisé un véritable chef d’œuvre composant avec un héritage lourd à porter mais en projetant la DB11 dans le futur avec de nouveaux codes stylistiques. Si les lignes tendues et le long capot perdurent, on note désormais une proue totalement inédite reprenant les optiques de l’unique DB10 (celle de James Bond, non commercialisée). Un soin particulier a été porté sur les flancs de cette noble GT tant pour les ailes avant ajourées que pour les bas de caisse évidés. La DB11 semble même plus équilibrée de profil encore que sa devancière pourtant particulièrement bien gâtée. La poupe est peut-être la partie la plus réussie car elle marie subtilement modernité et élégance tout en apportant de nouvelles références de style à Gaydon. Cette allure digne et sportive arrive même à faire oublier son gabarit qui est presque, à 10 cm près, le même en longueur que la Bentley Continental GT. Tiens, justement, c’est une de ses principales rivales avouées à Gaydon…

Comment renouveler sans se dénaturer ? L’Aston-Martin DB11 répond à cette équation avec maestria et style. Et sous le capot, un V8 inédit fruit de la collaboration avec AMG vient apporter une nouvelle corde à son arc…

Cachez ce V8 que je ne saurais voir ? Certes, le partenariat avec Daimler a pu laisser perplexe et faire craindre une perte de caractère typiquement Aston. Néanmoins, ce partage est plus subtil qu’il n’y paraît et ceux qui redoutent d’avoir une AMG GT en guise de DB11 en seront pour leurs frais. Certes, le bloc moteur est repris directement à Affalterbach (fief d’AMG), mais beaucoup de modifications spécifiques ont été apportées au V8 4,0 litres à la double suralimentation (et ses échangeurs air/eau). L’admission, l’échappement, ainsi que la lubrification (terminé le carter sec de l’AMG GT) sont à titre d’exemple spécifiques et développés par Aston-Martin. Tout le haut moteur recèle ce qui se fait de mieux en ce moment avec deux doubles arbres à cames en tête entraînés par chaînes, une injection directe d’essence évoluée, 4 soupapes par cylindres… Placé en position centrale avant longitudinalement, il est secondé par une boîte de vitesses automatique ZF à 8 rapports, tranchant ainsi délibérément avec la boîte à double embrayage de sa cousine germaine, la Mercedes-Benz AMG GT. Moins réactive dans les changements de rapports, cette transmission automatique, dictée par le marché américain qui préfère la douceur de transmission des « vraies » boîtes auto à convertisseur de couple, fait néanmoins une excellente impression. Idéalement mariée à ce V8 goulu et au couple très généreux (675 Nm dès 2 000 tr/mn), elle égrène les rapports dans une douceur en phase avec l’esprit Grand Tourisme qui anime l’Aston Martin DB11 V8. Quoique lourde (1,7 tonnes), mais moins que la V12 (-115 kg), l’Aston-Martin DB11 V8 fait parler les 510 ch à 6 000 tr/mn de son V8 biturbo car les chronos s’affolent : 300 km/h en vitesse maxi et un 0 à 100 km/h en 3’’9 secondes. Et tout cela dans une sonorité, certes différente de l’antique V8 Aston, mais qui flatte les sens et est plus ou moins volubile en fonction des modes retenus : « GT », « Sport » et « Sport+ ». Ces trois modes ont également une influence sur les réglages de direction, l’amortissement et la gestion de la boîte auto ZF. Basé sur la nouvelle plateforme Aston-Martin qui est commune à la plupart des modèles, l’Aston-Martin DB11 V8 reçoit ainsi des trains roulants évolués avec des doubles triangles forgés à l’avant et un train arrière multibras. Voilà qui transforme le comportement routier de la DB11 comparé à sa devancière. Plus efficace, plus sereine, elle marque encore le pas face à la concurrence en raison d’un amortissement pas à la hauteur des évènements. Certes, les différents modes permettent de jouer avec les variations d’amortissement, mais dans tous les cas de figure, c’est trop souple dans les phases d’attaque, conférant un train arrière très nerveux dans les réaccélérations franches. La conduite sur circuit n’est assurément pas sa vocation, même si la DB11 V8 brille par un équilibre de comportement en raison d’une architecture générale qui autorise un 50/50 de répartition de poids entre les deux essieux. Plus généralement, la conduite dynamique type « sport-coulé » semble son domaine de prédilection, et la DB11 fait étalage d’une sportivité et agilité plus affirmée que la Mercedes S63 AMG Coupé ou la Bentley Continental GT V8. Pour plus de verve sportive, il faudra se tourner vers la turbulente Vantage. L’Aston-Martin DB11 V8 peut également compter sur des pneus Bridgestone Potenza S007 (!) spécialement développés pour elle dont les dimensions généreuses (255/40 ZR20 AV et 295/35 ZR20 AR) lui assurent une sérieuse emprise sur le bitume. Le freinage est confié à quatre disques ventilés généreusement dimensionnés et complété d’un ABS. Suffisant en usage courant, même musclé, la prudence est de mise sur un usage intensif type circuit, le poids ayant vite raison d’eux et du liquide de frein. D’ailleurs, il est à noter une course de pédale de frein assez désagréable et déroutante. Les aides à la conduite usuelles sont de série (ESP et ASR) et viennent habilement complétées un différentiel autobloquant piloté. La motricité est ainsi excellente même lorsque les conditions se dégradent, à la condition de conserver à l’esprit que vous avez une propulsion de 510 ch sous le pied droit… L’habitacle change de style que par le passé, mais reste soigné et de très haut niveau. Même si on doit admettre que la présentation reste par trop anonyme alors que Bentley par exemple semble s’envoler vers des sommets de finitions et de style. Après tout, dans le conducteur d’une Grand Tourisme attend aussi beaucoup plus du style intérieur que d’une supersportive. Les plus observateurs remarqueront une télématique déjà vue chez Mercedes-Benz (écran, console tactile de sélection…). Après tout, pourquoi s’en choquer ? Les sièges baquets permettent un compromis confort et position de conduite parfait, tandis que l’équipement de série est complet. Dans l’inédit, on remarque qu’Aston-Martin fait désormais appel à un combiné d’instruments entièrement digital comme c’est déjà le cas chez Audi et Lamborghini. Qu’importe, le résultat est probant et l’ambiance à bord vous rappelle bel et bien que vous roulez dans une Aston-Martin, dont la vocation de Grand Tourisme est bien réelle.

Notre avis
emoticonPour ceux qui sont amateurs de sport, il faut aller chercher ailleurs. Car sous une allure racée et sportive, l’Aston-Martin DB11 V8 se pose en véritable alternative aux Mercedes-Benz S63 AMG Coupé, Bentley Continental GT V8 ou Lexus LC500. Et dans le registre du Grand Tourisme, la DB11 V8 montre de nombreuses qualités aptes à capter l’attention de l’amateur éclairé, sans désormais devoir se priver des dernières nouveautés du moment en matière de boîte automatique, d’équipements de confort embarqué et de connectivité. Et pour les mauvaises langues, sachez que le V8 biturbo, quoique de conception germanique, a reçu suffisamment de nouveaux réglages et modifications pour apporter une empreinte sonore et une âme mécanique qui sont propres à l’Aston-Martin DB11 V8. Un univers pour lequel le ticket d’entrée est certes abaissé comparé à la V12, mais qui reste néanmoins « Kolossal » avec un prix de 185 246 €…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Aston Martin DB11 V12 L’Aston-Martin DB11 V12, c’est le tocsin qui sonne le renouveau de la firme de Gaydon. Après de nombreuses années en attente de décision, c’est à coup de séries spéciales qu’Aston-Martin a su prolonger une gamme vieillissante qui pouvait s’appuyer sur une esthétique intemporelle et une image de marque inébranlable. Vous nous ferez remarquer à juste ...
  • Aston-Martin DB11 V12 AMR Après un retour réussi l’année dernière, l’Aston Martin DB11 V12 passe par l’atelier AMR (Aston Martin Racing) qui travaille en parallèle du département Q. Le premier s’occupe d’améliorer les performances des Aston Martin de route en tirant notamment les enseignements de la course tandis que le deuxième se charge des personnalisations et versions spéciales. Un ...
  • Aston-Martin DB11 V8 Aston-Martin s’est réveillé et de fort belle manière ! A la traine de ses rivaux directs (Ferrari, Porsche, Lamborghini, Bentley, AMG, Maserati,…), c’est en longueur que le design si plaisant des années 2000 ainsi que ses V8 et V12 maison atmosphériques et gutturaux ont été conservés par la noble firme de Gaydon. Seuls son charme, ...
  • Aston-Martin DB9 On pouvait reprocher à l’Aston Martin DB7 un patchwork technique puisé dans le catalogue Jaguar. En 2004, c’est une nouvelle GT 100% Newport Pagnell qui est présentée sous la forme de l’Aston Martin DB9. Sous le crayon de Henrik Finsker, l’Aston Martin DB9 étire une ligne faite d’élégance teintée de sport, le tout en incorporant ...
  • Aston-Martin Vanquish 2012 Aston Martin poursuit sa politique de gamme avec le retour de la Vanquish pour 2012. Pas de révolution de palais pour cette génération, mais avant tout des évolutions techniques héritées de ses sœurs, à commencer par la rare One-77 ! On retrouve donc la ligne dont la silhouette est commune aux Virage, DB9, V8 et ...
  • Aston-Martin Virage Coupé Dans les allées du salon de Genève 2011, c’est la surprise ! Aston Martin dévoile un nouveau modèle reprenant une appellation des années 90 : l’Aston Martin Virage Coupé. Venant s’intercaler entre la DB9 et la DBS, elle joue dans l’art du compromis, à tous niveaux. Si le V12 est plus puissant de 20 ch ...
  • Bentley Continental GT V8 Depuis 2003, Bentley a rencontré un succès réel avec son coupé Continental GT qui a été commercialisé à 50 000 exemplaires. Après sa deuxième génération présentée l’année dernière, Bentley n’est pas resté les bras ballants et a dévoilé au salon de New York 2012 une version plus « démocratique ». Enfin façon de parler, car ...
  • Bentley Continental GT V8 S La Continental GT avait remis Bentley sur les rails d’une plus grande diffusion et d’une aura renforcée et clarifiée auprès du public depuis le divorce avec Rolls-Royce. Depuis la deuxième génération, Bentley poursuit l’élargissement de la gamme avec le modèle le plus performant dans l’accessit au « B ailé » : la Bentley Continental GT ...
  • BMW 640i Coupé D’abord présenté en cabriolet, BMW dévoile en juillet 2011 son nouveau coupé série 6. Basé sur la plateforme de la série 7 contemporaine, la Série 6 Coupé étire donc son élégant profil sur près de 5 mètres de long. Chris Bangle parti, les crayons ont allégé le trait pour une ligne plus consensuelle certes, mais ...
  • Cadillac CTS-V Propriété de General Motors, Cadillac a connu la tourmente de la crise financière et économique de 2008. Et c’est souvent dans la tempête que le talent ressort… Après un beau chrono de 7’59’’32 sur le ring’ avec la berline CTS-V en 2008, Cadillac dévoile la version CTS-V Coupé… Une ligne taillée à la serpe avec ...
  • Ferrari FF – Ferrari Four La Ferrari 612 Scaglietti n’a pas convaincu. Lourde, massive de ligne, elle a peiné à séduire les européens. Ferrari a donc revu intégralement sa copie en prenant un risque calculé et très technique. La nouvelle Ferrari FF (Ferrari Four) présentée fin 2010 bouleverse les codes du Cheval Cabré : ligne coupé break (un peu façon ...
  • Lexus LC 500 A Detroit en 2012, Lexus dévoile alors au public un concept car LF-LC qui marque autant les esprits que les rétines par un design époustouflant. Quatre ans plus tard, Lexus va au bout de la démarche et présente la version définitive de son concept car : la Lexus LC 500. Toujours présenté à Detroit en ...
  • Mercedes-Benz CL63 AMG 5.5 Biturbo W216 Depuis 2007, le CL avait été revisité en profondeur par Mercedes-Benz et avait opté pour un retour à un style plus cossu, certainement en phase avec la majorité de ses clients, essentiellement américains et asiatiques. Les versions 63 AMG et 65 AMG se chargeaient de la partie « sport ». A l’automne 2010 c’est l’occasion ...
  • Porsche 911 Turbo S 991 Les Porsche Turbo s’imposent progressivement au sommet de la gamme 911. Pour preuve 30% des ventes de 911 sont des versions Turbo. Et plus précisément, la version 911 Turbo S est particulièrement appréciée des clients. Logique d’avoir une 911 Turbo S encore au catalogue de la 991. Train arrière directionnel, empattement allongé et porte-à-faux réduits, ...
  • Porsche 911 Turbo S 997 Avec la Porsche 911 Turbo, Porsche porte sa mythique sportive toujours plus haut à chaque génération. Dernières nouveautés en date, le constructeur de Zuffenhausen a doté son égérie de l’injection directe et de sa boîte à double embrayage PDK. Et comme si cela ne suffisait pas, une version Turbo S plus ultime encore voit le ...

Avant d’acheter
L’Aston-Martin DB11, en version V8 ou V12, est avant tout réservée à une élite. Son tarif d’emblée est le péage d’entrée qui sélectionne, mais pas uniquement, car il faut également « oser » assumer l’achat et l’usage d’une Aston-Martin. Résultat, les véhicules à vendre sur le marché de la voiture de sport, notamment dans l’hexagone, est relativement marginal, vous imposant soit une certaine patience, soit vous obligera à vous tourner vers les marchés étrangers. Passer par un professionnel reconnu est assurément un plus et vous protégera contre un mauvais achat, ou, à défaut, vous permettra de vous retourner contre une officine qui a pignon sur rue dans l’hexagone. Logiquement, les Aston-Martin DB11 ne foulent pas les circuits pour les track days, ce qui permet de les préserver encore mieux et vous garantit de tomber sur un bel exemplaire lors de l’achat. L’essentiel est de ne retenir que des autos dont l’entretien a été prouvé et confirmé dans le réseau officiel Aston-Martin. Conservez à l’esprit que les coûts d’entretien sont exorbitants pour les modèles de la firme de Gaydon, à commencer par les consommables qui souffrent autant du poids élevé que du couple à digérer. Vérifiez également le style de conduite pour éviter toute mauvaise surprise sur la boîte de vitesses ZF et de l’état de son convertisseur de couple qui a fort à faire. Enfin, sachez que la remise en état de la carrosserie ne peut être que l’affaire de professionnels (très) avertis. Vous voilà prévenu, n’est pas James Bond qui veut !…
Entretien : ND

Mots clés : Aston-Martin |AM | DB11 | V8 | GT | Grand Tourisme | AMG | Gaydon | ASTON-MARTIN | DB11 V8 | COUPE SPORT | GRAND TOURISME

TOPDesign typique Aston et inédit ǀ Comportement routier efficace ǀ Performances ǀ Confort de roulement ǀ Présentation moderne chic et moderne ǀ Télématique (enfin) à jour ǀ Position de conduite ǀ Détails extérieurs de styles charmants et nombreux ǀ Equilibre de comportement (répartition des masses idéale) ǀ Equipement de série ǀ Image ǀ Perte de poids vs la V12 FLOP Endurance freinage ǀ Poids élevé ǀ Tarif conséquent ǀ Places arrières symboliques ǀ Amortissement ǀ Réseau SAV éparse ǀ Course de la pédale de frein ǀ Boîte auto imposée ǀ Style intérieur trop anonyme ?

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :

Aston-Martin
DB11 V8
2017
40 CV – 185 546 €
8 cylindres en V 32 soupapes (2×2 ACT) – 3 982 cm3
510 ch à 6 000 tr/mn (128,08 ch/litre)
675 Nm à 2 000 tr/mn (169,51 Nm/litre)
2 turbocompresseurs (Ø 1,6 bar) + échangeur air/eau
propulsion + BV8 automatique + différentiel autobloquant AR piloté + ESP + ASR
1 705 kilos (3,34 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR + ABS
jantes alu 20″ + pneus en 255/40 ZR20 AV et 295/35 ZR20 AR
0 à 100 km/h en 3’’9; 300 km/h, km DA en ND

Textes : Benjamin de la Renardière (Alis Webzine) – Photos : D.R

Aston Martin DB11 V8 Biturbo
« 1 de 7 »
  • GP F1 Austin Texas USA 2019 – 4 novembre Week end très « show » à l’américaine avec son lot de VIP et de « people » dans le paddock et dans les stands. Mais c’est sur la piste que tout se joue véritablement… En Q1, les deux Williams et les deux Alfa Romeo n’iront pas plus loin. Tout comme Perez qui manqué la pesée pendant les essais ...
  • GP F1 Mexico – Mexique 2019 – 27 Octobre Week-End particulier avec une météo changeante, notamment côté températures. Résultat, c’est le casse-tête mexicain (et non chinois !) pour définir la bonne stratégie pneumatiques. A l’entame des qualifications, il semble acquis que les écuries en difficultés sont encore et toujours Williams, mais également Haas et Alfa Romeo. Ces deux dernières écuries, depuis plusieurs Grand Prix, ...
  • GP F1 Suzuka Japon 2019 – 13 Octobre Le passage du typhon Hagibis au dessus de l’île de Honshu le samedi 12 octobre, entraîne la fermeture du circuit et l’annulation totale de cette journée. Résultat, les qualifications sont reportées au dimanche matin. Dans ce contexte particulier, alors que les Mercedes dominaient les essais libres, ce sont les Ferrari qui remportent la mise de ...
  • L’Aston Martin DBS Superleggera est déclarée Voiture de Sport de l’année Dérivée de la Volante de la Super GT phare d’Aston Martin, la DBS Superleggera a été élue « Voiture de sport de l’année » hier soir lors des Motor Awards avec The Sun et Sunday Times. Cette prestigieuse cérémonie annuelle de remise de prix rend hommage aux meilleurs de l’industrie automobile. Les nominés sont sélectionnés par les rédacteurs ...
  • Nouvelle Aston-Martin DBZ Centenaire Collection Véritable classique moderne, la DBS GT Zagato a été dévoilée aujourd’hui à l’occasion du tout nouveau concours Newport d’Audrain aux États-Unis, complétant ainsi la collection DBZ Centenary. Jumelle moderne de la DB4 GT Zagato Continuation précédemment dévoilée, la DBS GT Zagato constitue la moitié contemporaine de ce couple unique et développera 760 ch grâce à son ...
  • GP F1 Singapour 2019 – 22 septembre Singapour est un tracé urbain exigeant avec un climat éprouvant (chaud et humide) pour les pilotes et les machines. Romain Grosjean arrive souriant avec un contrat en poche pour 2020 chez Haas, tandis que Hulkenberg est sans volant pour la saison prochaine… En Q1 et Q2 on retrouve les écuries habituelles qui restent dans l’arrière ...
  • GP F1 Monza Italie 2019 – 8 septembre En arrivant à Monza, le temple de la vitesse, et véritable chaudron dédié à la Scuderia, Charles Leclerc est gonflé à bloc ! Sa première victoire à Spa l’a galvanisé et tous les tifosi sont très confiants sur l’issu de ce week-end. Depuis 2010, seules les Mercedes ont remporté la course italienne dans le jardin ...
  • GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2019 – 1er septembre Premier Grand Prix après la pause estivale, et le lot d’annonces et surprises est déjà bien chargé. Commençons par le plus spectaculaire avec l’infortuné Pierre Gasly qui fait les frais de son début de saison jugé trop timoré par Helmut Marko. Résultat, il doit jouer les échanges de baquet avec Alexander Albon qui est tout ...
  • GP F1 Hungaroring Hongrie 2019 – 4 août Circuit apprécié par les pilotes en matière de pilotage, le Hungaroring est toujours une épreuve pour dépasser ses concurrents. La position sur la grille de départ et la qualification sont donc prédominantes pour espérer un bon résultat en course. Il fait très chaud le jour des qualifications, ce qui ne semble pas avantager les Mercedes ...
  • GP F1 Hockenheim Allemagne 2019 – 28 Juillet Alors que Hockenheim n’est pas encore confirmé pour les saisons suivantes, les pilotes apprécient particulièrement ce tracé qui revient dans une portion lente dans le stadium sous les hourras de la foule toute acquise aux pilotes allemands : Vettel et Hulkenberg. Mercedes GP profite de « son » grand prix national pour célébrer les 125 ans de ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Aston-Martin DB11 V8, 10.0 out of 10 based on 1 rating
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.