Jaguar XJ-S V12 Coupé

Jaguar XJ-S V12 Coupé

Jaguar XJ-S V12 Coupé
1975 – 12 cyl. en V 24V
285 ch – 240 km/h
1 700 kg

Ce 10 septembre 1975 fut un véritable coup de tonnerre à Coventry : la remplaçante de la mythique Type E est dévoilée. Le moins que l’on puisse dire est que l’accueil est mitigé. La Jaguar XJ-S arbore une ligne certes originale dont les premières esquisses sont l’œuvre de Malcom Sayer et terminée par Doug Thorpe suite au décès en 1970 de Sayer. Mais face aux lignes si harmonieuses des premières Type E, la Jaguar XJ-S marque le pas et avoue finalement changer de registre. Le ton est donné, et si le long capot maintient une certaine tradition, le gabarit général (plus long qu’une Peugeot 604 mais plus bas qu’une Ferrari 365 GT4) la confine dans le genre Grand Tourisme. La face avant accueille des optiques oblongues Cibie conçues spécifiquement pour la Jaguar XJ-S. Les porte-à-faux sont prononcés, et en bonne Grand Tourisme avant tout prévue pour être vendue aux USA, marché prioritaire pour Jaguar, des gros pare-chocs en plastique à absorbeurs de chocs sont de série, quitte à alourdir un peu l’allure générale. Avec des lignes tendues et des angles marqués, la lunette arrière est au contraire arrondie tranchant avec le reste. Enfin, la poupe est plus fine qu’il n’y paraît en raison des grosses optiques proéminentes, tandis qu’un bandeau noir les relie. Finalement la Jaguar XJ-S posée, sur ses jantes alu de 15 pouces et ses pneus à flancs haut, est élancée de profile, originale et ne manque pas d’allure. Tout est affaire de goût après tout et la mettre en opposition avec les premières Type E est certainement l’erreur à ne pas commettre pour bien apprécier la Jaguar XJ-S à sa juste mesure…

Terminé le sport à Coventry ! La Jaguar XJ-S ne parviendra pas à faire oublier les fans de la Type E, notamment en matière de design et de sportivité. Jaguar change de registre et assume un concept Grand Tourisme dans lequel la XJ-S excelle. Chacun son genre…

Jaguar XJ-S V12 Coupé (1975)

Il y a les V12 italiens… et l’anglais de chez Jaguar ! La Jaguar XJ-S V12 Coupé est donc l’un des rares coupés dans le monde à être propulsé par un V12.

Ironie du sort ? C’est la Type E à laquelle elle succède (et non remplace !) qui a inauguré le V12 Jaguar, avant de le partager avec la berline XJ12. La plus noble mécanique trouve ainsi sa place sous le long capot de la Jaguar XJ-S. Une architecture (V12 à 60°) que l’on ne trouve que chez Ferrari et Lamborghini, excusez du peu ! Prévu au départ pour la compétition, il a été sérieusement civilisé à tel point que nous sommes désormais à l’opposé des mécaniques de course. Ici, la V12 ronronne gentiment avec une force tranquille et un souffle inépuisable. Pour preuve, son rapport de 53,34 ch/litre. Jaguar a donc privilégié une grosse cylindrée de 5 343 cm3 et un bloc et des culasses tout aluminium. Malgré cet effort louable, le V12 pèse tout de même 310 kilos, essentiellement sur le train avant. Le vilebrequin tourne sur sept paliers, tandis que le principe des culasses plates (chambres de combustion formées dans la tête des pistons) est reconduit. La distribution est assurée par un arbre à cames en tête par rangée de cylindres dont les soupapes sont en ligne sont commandées par poussoirs. Une injection électronique Lucas remplace les carburateurs pour un fonctionnement encore plus soyeux. La puissance a progressé pour se fixer à 285 ch à 5 500 tr/mn et le couple à 399 Nm à 3 500 tr/mn. Une fois démarré… rien ou presque puisque le V12 tourne en silence. En évolution, le V12 émet un souffle noble et discret emprunt de classe absolue. Côté transmission c’est au choix boîte manuelle à 4 rapports ou automatique Borg Warner à 3 rapports. C’est cette dernière qui est la plus appropriée à la Jaguar XJ-S. Un différentiel autobloquant est de série pour améliorer la motricité et la mobilité du train arrière. Malgré un poids de 1,7 tonnes, la Jaguar XJ-S atteint 240 km/h en vitesse maxi et se permet de franchir le 0 à 100 km/h en 8’’0 et le kilomètre départ arrêté en 28’’0. De bien belles performances pour une Grand Tourisme de cet acabit. Basée sur la plateforme de la Jaguar XJ, elle a néanmoins été raccourcie (pour l’empattement) pour permettre un comportement routier plus vif que la berline. L’essieu avant est composé de triangles superposés et barre antiroulis. L’essieu arrière reprend le principe original des berlines avec des triangles obliques inférieurs alors que les demi-arbres de transmission forment les triangles supérieurs. Barre antiroulis, mais surtout deux paires de combinés ressorts-amortisseurs. Côté freinage, des disques (ventilés avant) aux quatre roues, dont ceux arrière sont suspendues en sortie de pont. La direction à crémaillère est assistée et plus précise que sur la berline dont la XJ-S dérive. Les roues en alliage de 15 pouces sont

Jaguar XJ-S V12 Coupé (1975)

La Jaguar XJ-S V12 Coupé est tout sauf une voiture de sport. Une Grand Tourisme de luxe rapide, et dans ce domaine elle excelle !

montées en Pirelli P6 de 205/70 VR 15. Un profil à flanc haut qui privilégie le confort. Une fois lancée sur la route, la Jaguar XJ-S reprend à son compte les qualités routières des berlines : elle glisse sur le bitume, fait fi des irrégularités de la chaussée et surtout affiche un comportement finalement agile au regard de la masse et du gabarit, et équilibré. Les grandes séquences sont son lot favori… Pénétrer dans l’habitacle n’est pas si aisé ce coupé Jaguar étant (très) bas. Une fois à bord, du bon et du moins bon. Le bon d’abord avec une position de conduite réglable (sièges et direction), un équipement de série très complet (climatisation, vitres électriques, fermeture centralisée, vitres teintées, sellerie cuir…) et une instrumentation très complète et pratique bien regroupée sous les yeux du conducteur. En revanche, on ne peut que pester par le manque de maintien latéral des sièges avant, et une qualité de présentation et finition bien éloignée des Jaguar d’antan : fini le bois précieux et le cuir de qualité, c’est plastique partout. Le coffre est d’une contenance suffisante pour voyager à deux, car les places arrière sont avant tout symboliques…

Notre avis
emoticonUne fois digéré la pilule de changement de registre et accepter que la Jaguar XJ-S n’est pas une sportive digne héritière des Jaguar Type C, D et E, il est grand temps de s’intéresser à la Jaguar XJ-S pour ce qu’elle est : une Grand Tourisme talentueuse avec un sacré charisme et un V12 au souffle inépuisable et noble. Polyvalente, élégante, Jaguar écrit de nouvelles pages de son histoire et dans la lignée des berlines XJ, le coupé XJ-S ajoute sa contribution à cette évolution. Un choix que d’aucun trouvent discutable, mais qui ne peut être que salué tant le résultat est de très haut niveau. Dommage que la finition et présentation intérieur ait tourné le dos à la tradition…

Autres versions :
Jaguar XJS

Les Rivales :
GT Luxe Sport 1970, 1975

  • Citroën SM Automatique 3L0 Depuis octobre 71, Citroën a monté une boîte automatique Borg Warner dans sa SM. Avec ses trois rapports, cette boîte déjà vue sous le capot des DS, conserve les mêmes caractéristiques. Performances en baisse, consommation en hausse et un V6 de 2,7 litres qui semble manquer de souffle pour digérer ce type de transmission sans ...
  • Citroën SM Injection Depuis deux ans la Citroën SM apporte sa « touch of class » dans le monde très fermé des Grand Tourisme de prestige. Une entrée remarquée par sa ligne à nulle autre pareille et une technique très évoluée reprise à la Citroën DS mais avec un cran au-dessus en matière de raffinement et de performances. ...
  • Jaguar Type E V12 Série 3 Depuis 1961, la Jaguar Type E dessinée par Malcom Sayer, promène son allure féline, élégante et sportive sur les routes. Pour cette année 71, c’est le grand chambardement dans la gamme Type E avec la série 3 : V12, carrosserie 2+2 pour le coupé, et dimensions revues. Scandale ?! Un peu oui, car ce qui ...
  • Jaguar XJ-S V12 Coupé Jaguar XJ-S v12 coupéCe 10 septembre 1975 fut un véritable coup de tonnerre à Coventry : la remplaçante de la mythique Type E est dévoilée. Le moins que l’on puisse dire est que l’accueil est mitigé. La Jaguar XJ-S arbore une ligne certes originale dont les premières esquisses sont l’œuvre de Malcom Sayer et terminée par Doug Thorpe ...

Avant d’acheter
La Jaguar XJ-S puis qui deviendra XJS a été produite de 1975 à 1996, soit une longue carrière de 21 ans avec plus de 115 000 exemplaires produits. Qui se décomposent en 79 454 coupés, 5 013 targa-convertibles et 30 946 cabriolets. Le modèle traité ici est de la génération pré-HE comme disent nos amis anglais, dont 14 800 exemplaires ont été diffusés de 1975 à 1981. Cette première série a connu quelques sérieuses remises à niveau qui ont d’ailleurs conduit à la version « HE » (pour High Efficiency) pour optimiser le fonctionnement du V12 notamment dans sa consommation très élevée en carburant dans cette première série. Largement présente dans les petites annonces, il faut faire le tri, car le plus important est d’opter pour le bon exemplaire qui est sain et entretenu. Faute de quoi, les exemplaires aux prix alléchants mais dans un état moyen vous coûteront beaucoup plus cher par la suite. Evitez également les versions anglaises avec le volant à droite, car si le prix est attractif la revente est difficile. Dans les points classiques à surveiller au moment de l’achat, il faut démarrer par scruter la carrosserie dans les moindres détails, car la corrosion peut faire des ravages : joues d’ailes, bas de caisse, malle arrière et entourages de la lunette arrière et du pare-brise. Côté moteur, le V12 est très résistant et fiable mais doit être entretenu régulièrement, et surtout il faut s’assurer que le système de refroidissement est en bon état de fonctionnement car la place est compté et sous le capot c’est la fournaise. Du coup les périphériques souffrent vite, de même que les durites et circuits électriques. Des points à surveiller avant achat donc. Généralement équipées de la boîte automatique Borg Warner, la boîte doit passer les rapports sans à-coup et le pont arrière ne doit pas siffler. Les trains roulants, notamment barres stabilisatrices et leurs silent-blocs, rotules et tous les éléments en caoutchouc qui jouent pleinement leur rôle de confort de roulement peuvent faire du bruit une fois qu’ils sont à remplacer. Acquérir un coupé Jaguar XJ-S première série est une belle opportunité mais invite à une certaine connaissance du sujet, notamment au niveau budget d’entretien, pas à la portée de toutes les bourses.

Mots clés : Jaguar | XJ-S | Coupé | V12 | GT | Grand Tourisme | Coventry | JAGUAR | XJ-S COUPE | GRAND TOURISME | COUPE LUXE

TOP Ligne élancée ǀ V12 ouaté ǀ Sacré souffle ǀ Tenue de route efficace ǀ Equilibre de comportement ǀ Freinage ǀ Confort ǀ Equipement de série ǀ Polyvalence d’usage ǀ sacré pedigree historique ǀ Instrumentation complète ǀ Position de conduite ǀ Véritable Grand Tourisme FLOP Détails de style déroutants ? ǀ Habitabilité ǀ Finition intérieure en retrait ǀ Places arrières symboliques ǀ Le sport c’est fini ! ǀ Maintient latéral des sièges ǀ Boîte à 3 & 4 rapports ? ǀ Poids !! ǀ Consommation

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :

Jaguar
XJ-S
ND CV – 110 000 FF
12 cylindres en V 24 soupapes (2×1 ACT) – 5 343 cm3
285 ch à 5 500 tr/mn (53,34 ch/litre)
399 Nm à 3 500 tr/mn (74,68 Nm/litre)
non
propulsion + BV4 manuelle ou BV3 automatique (Borg Warner) + différentiel autobloquant AR
1 700 kilos (5,96 kg/ch SAE)
2 disques ventilés AV et 2 ventilés pleins AR
jantes alu 15″ + pneus en 205/70 VR 15 AV et 205/70 VR 15 AR
0 à 100 km/h en 8’’0; 240 km/h, km DA en 28’’0

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Jaguar XJ-S
Jaguar
  • Jaguar Classic refabrique le bloc XK 3L8 litres six en ligne Jaguar Classic a réintroduit le bloc moteur XK de 3,8 litres, tel qu’il équipe de nombreuses berlines et voitures de sport Jaguar des années 1950 et 1960, y compris le légendaire type E. Non disponibles à l’état neuf depuis plus de 50 ans, ce sont les seuls blocs moteurs XK neufs disponibles. Recréé selon les spécifications ...
  • Jaguar XJ-S V12 Coupé Ce 10 septembre 1975 fut un véritable coup de tonnerre à Coventry : la remplaçante de la mythique Type E est dévoilée. Le moins que l’on puisse dire est que l’accueil est mitigé. La Jaguar XJ-S arbore une ligne certes originale dont les premières esquisses sont l’œuvre de Malcom Sayer et terminée par Doug Thorpe ...
  • Nouvelle Jaguar XE Reims Edition La légende Jaguar a été construite sur des voitures aux performances extrêmes et des victoires héroïques sur circuit. La dernière édition spéciale de la Jaguar XE Reims Edition rend hommage aux deux, avec un nom inspiré peut-être de la voiture de course Jaguar la plus emblématique de tous les temps, et une apparence qui imite ...
  • Nouvelle Jaguar F-Type et F-Type R Mk2 21MY La nouvelle Jaguar F-TYPE apparaît, plus belle que jamais, et porte à son plus haut point l’ADN Jaguar. La pure sportive biplace offre un parfait équilibre entre la performance et l’agrément de conduite avec un design encore plus musclé et plus affirmé, un habitacle rehaussé de riches matières et de détails soignés. La gamme de moteurs, ...
  • La Jaguar Vision Gran Turismo Coupé a été conçue et développée à partir d’une feuille blanche, comme une voiture de course radicale 100 % électrique, à transmission intégrale, pour le jeu vidéo mondialement connu Jaguar a présenté aujourd’hui sa première sportive électrique et virtuelle – la Jaguar Vision Gran Turismo Coupé. Cette voiture électrique virtuelle rejoint la grille de départ de Gran Turismo en tant que toute dernière nouveauté. La Jaguar Vision GT Coupé, 100 % électrique, a été conçue et développée à partir d’une feuille blanche en s’inspirant ...
  • Jaguar célèbre le 60e anniversaire de l’inimitable Mk 2 avec un ensemble de photographies très spéciales Jaguar célèbre le 60e anniversaire de l’inimitable Mk 2 avec un ensemble de photographies très spéciales qui rendent hommage au style, à la créativité et à l’individualité d’une des berlines les plus appréciées au monde. Rooms by Rankin’ est un partenariat unique entre Jaguar et le photographe de mode et de style de renommée internationale Rankin, ...
  • Ian Callum le directeur du design Jaguar annonce son départ Jaguar a annoncé le 5 juin le départ de son Director of Design, Ian Callum, après deux décennies à la tête de Jaguar Design. Julian Thomson, actuel Creative Design Director, a été choisi pour lui succéder à partir du 1er juillet. Depuis qu’il a rejoint Jaguar en 1999, Ian a monté une équipe de design du ...
  • Jaguar fête les 50 ans de la Jaguar XJ au Mondial de Paris Les huit générations de XJ produites depuis 1968 seront représentées. La procession sera menée par la voiture à l’origine de la lignée, la Série 1, et se terminera avec la toute récente XJ50 dévoilée cette année. Le convoi inclura aussi des modèles d’importance tels que la Série II Coupé et la X350 XJR. Partant de Castle ...
  • Jaguar Classic va produire la Jaguar Type E Zero Emission Le concept original de « la plus belle voiture électrique du monde » ayant généré des réactions extrêmement positives, Jaguar a décidé de proposer la Type-E électrique à la vente. Cette annonce découle du succès rencontré par le concept électrique de la sportive emblématique présenté au Jaguar Land Rover Tech Fest en 2017. En associant son expertise en ...
  • Nouvelle Jaguar XE Project 8 L’assemblage à la main de la nouvelle Jaguar XE SV Project 8, la Jaguar de route la plus puissante, la plus agile et la plus extrême de tous les temps, débutera en juin 2018. Les premières Project 8, berline sportive en édition limitée, seront livrées cet été.  La Project 8 à transmission intégrale et dotée d’un ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Jaguar XJ-S V12 Coupé, 10.0 out of 10 based on 1 rating
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.