Maserati GranSport V8 MC Victory

Maserati GranSport V8 MC Victory

Maserati GranSport V8 MC Victory
2006 – 8 cyl. en V 32V
400 ch – 290 km/h
1 580 kg

Depuis 2002, la Maserati Coupé 4200 GT rencontre un franc succès et prolonge la réussite et le renouveau de la firme au trident initié par la Maserati 3200 GT. Entretemps, Maserati n’a pas hésité à s’engager en compétition internationale avec la Maserati MC12 qui va remporter le titre de championne du championnat FIA GT 2006. Une belle occasion pour Maserati de célébrer cet événement sous la forme d’une série spéciale et limitée à 180 exemplaires baptisée « MC Victory ». C’est la Maserati GranSport V8 qui sert de base de départ, puisque déjà optimisée (V8 porté à 400 ch, suspension raffermie, jantes Trofeo…) et va être agrémenté de quelques détails aptes à la rapprocher dans l’esprit de la Maserati MC12. On retrouve ainsi quelques éléments de carbone sur la carrosserie comme le becquet arrière ou encore le déflecteur avant. Des menus détails, mais qui jouent leur rôle, à l’instar de la GranSport de série, puisque le Cx est de 0,33 (contre 0,34 à la version coupé 4200 GT). Les jantes Trofeo de 19 pouces sont recouvertes d’un gris satiné appelé Mercury et tranchent encore plus avec les étriers de freins Brembo peints en rouge. Dans les petits détails, les clignotants virent au blanc. Dernière touche finale, un drapeau italien barde les ailes avant comme sur la Maserati MC12 de course…

La Maserati GranSport V8 MC Victory vient souligner la victoire de Maserati en Championnat FIA GT 2006 avec sa MC12. Basée sur la GranSport standard, elle dispose d’une présentation spécifique de et de nombreuses touches de carbone pour rappeler le côté racing. Voilà qui est bien maigre…

Maserati GranSport V8 MC Victory

La Maserati GranSport V8 MC Victory reprend à l’identique le V8 4,2 agrémenté de +10 ch de la GranSport de série.

Repris à la Maserati Spyder, le V8 à 90° de 4,2 litres (4,244 cm3 exactement) placé longitudinalement à l’avant est conçu à Maranello. Il se veut compact et léger avec ses 184 kilos et sa structure tout alu (bloc et culasse). Histoire de résister aux fortes contraintes de rotations (régime maxi fixé à 7 500 tr/mn) et aux montées en températures de la matière, les culasses sont en aluminium et silicium, tandis que le vilebrequin est traité en acier forgé avec un équilibrage individuel des coudes. Si les cinq paliers sont de grands diamètres, les coussinets voient leur encombrement réduit. La distribution entraînée par chaîne (voilà qui change des habitudes de la firme au trident cf. les V6 & V8 biturbo) se compose de deux doubles arbres à cames en tête (une paire par rangée de cylindres) et de quatre soupapes par cylindres actionnées par poussoirs hydrauliques. A noter que les arbres à cames d’admission dispose d’un déphaseur continu à haute pression avec des temps de cycle inférieurs à 0,15 secondes. Comme sur les moteurs de compétition, la lubrification se fait par carter sec. L’alimentation et l’injection est gérée par une centrale Bosch ME7.3.2. La puissance maxi s’établit à 400 ch à 7 000 tr/mn et et 451 Nm à 4 500 tr/mn. Comparé au V8 Biturbo 3,2 litres de sa devancière, c’est +20 ch et -40 Nm. Un constat plutôt logique en raison des choix techniques différents. D’ailleurs, les performances pures sont du même acabit : 290 km/h en vitesse maxi. Les accélérations sont en revanche un cran meilleures avec un 0 à 100 km/h qui passe sous la barre des 5 secondes, et un kilomètre départ arrêté en 23’’0. La transmission passe par une boîte Cambiocorsa 6 rapports positionnée sur l’essieu arrière pour optimiser l’équilibre, reprenant ainsi à son compte l’architecture transaxle (comme sur les Porsche 928 & 944). Avec cet équipement, le levier de vitesses traditionnel disparaît et des palettes derrière le volant le remplace. La Cambiocorsa permet une utilisation manuelle ou automatique. Les passages de vitesses sont très rapides et seuls quelques à-coups de transmission sont à relever dans certaines conditions. Le pont arrière reçoit également un différentiel autobloquant asymétrique ZF qui bloque à 25% en traction et 45% en relâchement. Les trains roulants sont constitués par des quadrilatères avec des bras et porte-moyeux et aluminium forgé pour réduire le poids des masses non suspendues. De série, la suspension pilotée Skyhook, développée en partenariat avec Mannesmann-Sachs, vient apporter une touche supplémentaire et variable dans l’amortissement de la Maserati GranSport MC Victory. Comme la GranSport

Maserati GranSport V8 MC Victory

La Maserati GranSport V8 MC Victory profite des améliorations apportées sur la GranSport : assiette abaissée de -10 mm, suspension Skyhook raffermie et jantes de 19 pouces Trofeo. Voilà qui permet à la Maserati d’être plus incisive encore…

de base, elle est 10 mm plus basse que le modèle GT. Le calibrage des amortisseurs en aluminium est ainsi continu en fonction de la marche, et peut même être pré-paramétré avec deux programmes : normal ou sport. Histoire d’assister le conducteur dans la maîtrise de la fougue du V8 Maserati, un antipatinage électronique ASR vient en renfort et est mis forte contribution. Le freinage est un des points forts avec un ensemble de disques ventilés et percés de grands diamètres (Ø 330 mm x 32 mm AV et 310 mm x 28 mm AR) pincés par des étriers fixes Brembo en aluminium à quatre pistons. Un ABS est complété d’un EBD mais également du système MSR qui provient le blocage des roues arrière au rétrogradage. Le poids d’ensemble est mesuré à près de 1,6 tonnes ce qui est déjà élevé et marque le caractère plus Grand Tourisme que coupé sportif radical. Les jantes alu de 19 pouces sont chaussées de pneumatiques en 235/35 ZR19 AV et 265/30 ZR19 AR. La Maserati GranSport V8 MC Victory se distingue par un équilibre de comportement exceptionnel (merci l’architecture Transaxle) et une tenue de route très efficace. Néanmoins, eut égard des performances, surtout sur le mouillé, il faut jouer avec la motricité et conserver une certaine prudence. L’habitacle n’est pas en reste avec un habillage Alcantara particulièrement fourni, et des touches de carbone éparses dans l’habitacle (palettes de la boîte Cambiocorsa, coque des baquets, console centrale…). Une plaque numérotée rappelle que vous êtres en présence d’une série limitée.

Notre avis
emoticonMaserati joue de la circonstance pour faire parler de son modèle à succès : la GranSport V8. La MC12 de course remporte le championnat FIA GT 2006 et voilà une série spéciale et limitée commémorative. Voilà qui est louable, d’autant que la présentation se veut spécifique. Pourtant, si l’intention est bonne, l’absence de modifications techniques et de performances, restant ainsi fidèle à 100% à la Maserati GranSport, limite cette version spéciale aux seuls afficionados de la firme au trident…

Autres versions :

Les Rivales :

  • BMW M3 E46 En septembre 1999, BMW dévoile au salon de Francfort celle qui doit confirmer l’essor récent de la saga M3. D’abord pensée avec quatre cylindres 16 soupapes, la BMW M3 E30 avait pour vocation de servir d’homologation en DTM. Mais ensuite, après quelques belles évolutions marquantes (Sport et Sport Evolution), BMW passe au 6 cylindres en ligne maison avec la BMW M3 E36. Un sacré changement de philosophie pour écrire néanmoins de très belles pages marquantes et des volumes de vente ...
  • Maserati Coupé 4200 GT C’est le marché américain qui justifie cette nouvelle Maserati Coupé 4200 GT. Dérivée étroitement de la 3200 GT, cette dernière n’avait pas l’autorisation de l’administration américaine d’être importée en raison de la forme notamment de ses optiques arrière. Impensable pour la firme au trident en plein renouveau de se passer de ce marché juteux. Le Spyder fut le premier acte en 2001, et c’est désormais le coupé qui complète la panoplie et range la 3200 GT au garage. La Maserati ...
  • Maserati GranSport V8 Maserati GranSport V8 (2004)Après son passage au V8 4,2 litres atmo en 2001, Maserati poursuit le développement de sa gamme GT avec la GranSport V8 en 2004. L’idée est d’aller chercher un regain de performances, de sportivité et d’efficacité. Kit carrosserie plus efficace en aéro (Cx de 0,33), plus basse et plus ferme, avec des jantes de 19″ Tropheo, la Maserati GranSport V8 développe 10 ch de plus et est dotée de série de la boîte robotisée Cambiocorsa… 10 ch de plus et des ...
  • Maserati GranSport V8 Contemporary Classic Maserati GT 4200 Transport Contemporary ClassicLa Maserati Coupé 4200 GT arrive en fin de carrière. La seule évolution marquante est la commercialisation d’une version GranSport dès 2004 pour plus de performances et d’efficacité. A l’occasion du salon de Paris 2006, la marque de Modène remet un dernier coup de projecteur sur son modèle fétiche dont les véritables débuts remontent à 1997 avec la Maserati 3200 GT. Ainsi, une série spéciale baptisée « Contemporary Classic » est imaginée et commercialisée. Pas de révolution de palais néanmoins ...
  • Maserati GranSport V8 MC Victory Maserati GranSport MC Victory (2006)Depuis 2002, la Maserati Coupé 4200 GT rencontre un franc succès et prolonge la réussite et le renouveau de la firme au trident initié par la Maserati 3200 GT. Entretemps, Maserati n’a pas hésité à s’engager en compétition internationale avec la Maserati MC12 qui va remporter le titre de championne du championnat FIA GT 2006. Une belle occasion pour Maserati de célébrer cet événement sous la forme d’une série spéciale et limitée à 180 exemplaires baptisée « MC Victory ». ...

Avant d’acheter
Produite de 2002 à 2007, la Maserati Coupé a connu son lot de versions. Ainsi on dénombre 6 449 exemplaires de GT (dont 5 371 exemplaires Cambiocorsa), 2 613 exemplaires de GranSport (2004-2007) dont 181 MC Victory, et 3 889 exemplaires de Spyder (2001-2007) avec en plus 472 GranSport Spyder (2005-2007). Quitte à aller dans ce niveau de détails, notons 181 Spyder 90th Anniversary dans le total des Spyder. Au total, Maserati a ainsi produit 13 423 exemplaires de Coupé & Spyder de 2001 à 2007. Une sacrée saga ! Comme toujours, une Grand Tourisme de ce rang nécessite un entretien coûteux et onéreux. L’exemplaire qui vous intéresse doit donc impérativement avoir un historique limpide et prouvé dans le réseau Maserati ou chez des spécialistes reconnus. Le V8 d’origine Ferrari (il va servir de base à celui de la Ferrari F430) doit être vidangé tous les 10 000 km ou tous les ans. L’huile de synthèse doit être adéquate, et il faut garder à l’esprit que la lubrification à carter sec n’est pas à la portée du premier mécano venu. La distribution par chaîne change la donne par rapport à la saga des V6 & V8 Biturbo frappés du Trident. Vérification régulière de la tension de chaine. Côté transmission, il est à noter que la Cambiocorsa peut user prématurément l’embrayage. Pour améliorer l’ordinaire, repasser au point mort à l’arrêt et démarrages en côtes prudents. Comme souvent, les consommables sont à remplacer régulièrement (pneumatiques, freins) et sont assez onéreux. Vérifier que le précédent propriétaire n’a pas tenter de faire régulièrement des sorties circuits, car l’auto est lourde quelques soient les versions et est à ranger chez les Grand Tourisme. Bien finie, la résistance aux outrages du temps est bonne, à l’exception de quelques détails fragiles dans l’habitacle. Les pièces détachées sont chères et demandent un petit matelas financier pour être serein.
Entretien : tous les 10 000 km ou tous les ans

Mots clés : Maserati | Coupé | V8 | MC | Victory | 4200 | Giorgietto Giugiaro | | Tipo M138 | GT | Grand Tourisme | GranSport | Cambiocorsa | MASERATI | GRANSPORT MC VICTORY | GRAND TOURISME

TOP Caractère moteur ǀ Ligne ! ǀ Polyvalence d’usage ǀ Finition et rigueur de conception/fabrication ǀ Performances ! ǀ Equipement de série | Boîte Cambiocorsa réussie ǀ Tenue de route ǀ le Trident confirme son retour ǀ Concept 2+2 ǀ Confort préservé ǀ Freinage ǀ Equilibre (Transaxle) FLOP Poids ǀ Prix ǀ Esthétique poupe banalisée ǀ Motricité ǀ Amortissement à basse vitesse ǀ Instrumentation | Consommation ǀ Habitabilité et accès aux places AR ǀ Intérêt limité de cette série spéciale…

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :

Roues :
Performances :

Maserati
Coupe GranSport V8 MC Victory Tipo M138
2006
33 CV – ND €
8 cylindres en V à 90° 32 soupapes (2×2 ACT) – 4 244 cm3
400 ch à 7 000 tr/mn (94,25 ch/litre)
451 Nm à 4 500 tr/mn (106,27 Nm/litre)
non
propulsion + BV6 manuelle (Cambiocorsa robotisée 6 rapports en option) + différentiel autobloquant AR ZF + ASR + MSR
1 580 kilos (3,95 kg/ch)
2 disques ventilés et percés AV et 2 disques ventilés et percés AR + ABS + EBD
jantes alu 19″ + pneus en 235/35 ZR19 AV et 265/30 ZR19 AR
0 à 100 km/h en 4“9; 290 km/h, km DA en 23“0

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Maserati GranSport MC Victory
  • Maserati GranSport V8 Contemporary Classic La Maserati Coupé 4200 GT arrive en fin de carrière. La seule évolution marquante est la commercialisation d’une version GranSport dès 2004 pour plus de performances et d’efficacité. A l’occasion du salon de Paris 2006, la marque de Modène remet un dernier coup de projecteur sur son modèle fétiche dont les véritables débuts remontent à ...
  • Maserati GranSport V8 MC Victory Depuis 2002, la Maserati Coupé 4200 GT rencontre un franc succès et prolonge la réussite et le renouveau de la firme au trident initié par la Maserati 3200 GT. Entretemps, Maserati n’a pas hésité à s’engager en compétition internationale avec la Maserati MC12 qui va remporter le titre de championne du championnat FIA GT 2006. ...
  • Maserati fait rouler les premiers prototypes de sa future Maserati MC20 dans les rues de Milan Après les tests « mulets », le premier prototype complet de la nouvelle super voiture de sport Maserati MC20 est sorti du Maserati Innovation Lab de Modène. Maserati a un ADN 100% italien et est en perpétuel mouvement : la marque a identifié et sélectionné une série de lieux emblématiques en Italie qui véhiculent efficacement la déclaration globale ...
  • Maserati revient en compétition avec la future MC20 La super voiture de sport Maserati, très attendue, sera baptisée MC20. La voiture a été développée au Maserati Innovation Lab, sera construite dans l’usine historique de Viale Ciro Menotti et sera présentée en première mondiale à la fin du mois de mai à Modène. La MC20 souligne les qualités sportives du nouveau modèle : MC est ...
  • Nouvelles Maserati Royale Séries pour les Ghibli, Quattroporte et Levante La beauté peut se refléter dans un bijou, un tableau ou un paysage. L’élégance, en revanche, ne se limite pas à un simple regard. L’élégance peut se trouver dans un mouvement, dans une expression ou dans une conversation. En termes simples, l’élégance est la beauté en mouvement, et aucune voiture ne se déplace avec plus ...
  • Maserati Coupé 4200 GT C’est le marché américain qui justifie cette nouvelle Maserati Coupé 4200 GT. Dérivée étroitement de la 3200 GT, cette dernière n’avait pas l’autorisation de l’administration américaine d’être importée en raison de la forme notamment de ses optiques arrière. Impensable pour la firme au trident en plein renouveau de se passer de ce marché juteux. Le ...
  • La Maserati Quattroporte Mk3 fut présentée il y a 40 ans à Sandro Pertini le Président de la République Italienne Maserati a toujours été connue pour ses voitures d’un luxe, d’une élégance et de performances exceptionnels, comme le démontre le choix des modèles Quattroporte comme voitures officielles du Président italien. Le 14 décembre 1979, la Maserati Quattroporte 3ème génération, en boîte de vitesses automatique et manuelle, a été présentée au Président italien Sandro Pertini. La cérémonie, ...
  • Maserati célèbre ses 105 ans d’existence qui coïncident avec un nouveau chapitre qui s’ouvre pour la firme au trident Le début de la nouvelle ère Maserati coïncide avec un anniversaire important. Alors qu’elle entame les travaux de modernisation de l’usine de Modène et qu’elle prévoit un grand événement pour mai 2020, date à laquelle elle sera en vedette sur la scène mondiale, la marque Trident célèbre ses racines et son histoire de plus d’un siècle. ...
  • Maserati Ghibli II 2L8 En parallèle de la version 2 litres réservée au marché intérieur italien, Maserati dédouble son offre Ghibli II au salon de Turin 1992 avec une variante de plus grosse cylindrée (2,8 litres). Maserati poursuit donc le développement vers le haut de sa saga Biturbo après la très exclusive Maserati Shamal. D’ailleurs, si la Maserati Ghibli ...
  • La Maserati 5000 GT fête ses 60 ans Il y a soixante ans, la Maserati 5000 GT coupé 2+2 était présentée au Salon de Turin et était la star incontestée de l’événement. Maserati célèbre maintenant l’anniversaire de cette voiture extraordinaire, construite à la demande spécifique du Shah de Perse, Reza Pahlavi. Seulement 34 voitures de ce modèle ont été construites à l’usine Viale ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Maserati GranSport V8 MC Victory, 10.0 out of 10 based on 2 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.