GP F1 Azerbaijan 2019 – 28 avril

GP F1 Azerbaijan 2019

GP F1 Azerbaijan Bakou 2019
1. BOTTAS (Mercedes)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. VETTEL (Ferrari)

Le GP de Bakou est l’un des rares tracés urbain. Une curiosité qui permet aux monoplaces de filer à près de 360 km/h dans les lignes droites, et se faufiler entre les murailles historiques. Une particularité qui coûte cher à plusieurs pilotes qui touchent les glissières et échouent dans les échappatoires. Pour cette séance de qualification, c’est l’hécatombe avant même de démarrer puisque Kubica, Gasly, Giovinazzi et Raikkonen sont pénalisés pour différentes raisons et sont déclassés de 10 places ou partent en fond de grille ou des stands. Le plus infortuné étant Gasly qui ne voit pas l’appel pour la pesée, et est donc pénalisé alors même qu’il est enfin plus à l’aise avec sa Red Bull. Les séances de qualifications sont émaillées de deux drapeaux rouges en raison de monoplaces qui s’encastrent dans le goulot d’étranglement. Le premier est Kubica en Q1 et le deuxième… Charles Leclerc (Ferrari) en Q2. Dommage car il était particulièrement véloce. Comme souvent, les Mercedes restent en retrait pendant tous les essais libres, puis en qualification elles jouent les premières places. Bottas devance Hamilton, tandis que Vettel et Verstappen doivent se contenter de la 2e ligne. Derrière c’est la grosse performance de Perez particulièrement à l’aise à Bakou, tandis que Kvyatt et les McLaren sont bien placées. Les Alfa Romeo sont également bien en qualification mais seront en difficulté en course…

GP F1 Azerbaijan 2019

Les McLaren se sont montrées à leur aise ce WE au GP F1 Azerbaijan 2019, au contraire des Alfa Romeo bien à la peine en course…

La Course
Bottas manque son départ et est attaqué d’entrée par Hamilton. Les premiers enchaînements impose au pilote finlandais de Mercedes une sacrée défense sur son illustre coéquipier. Mais finalement il se maintient en tête et prend même le large. Vettel ne tire pas parti de ce départ, et il ne sera jamais en mesure de se rapprocher des leaders. C’est plutôt derrière que cela s’anime avec de sacrées remontées : Pierre Gasly parti des stands qui remonte un à un les monoplaces devant lui, tandis que Leclerc est chaud bouillant et veut se rattraper. Rapidement Leclerc est en position d’être derrière Vettel. Raikkonen lance le bal des ravitaillements. Leclerc reste en piste et remonte sur les leaders. Reste que les deux hommes de tête tout comme Vettel (qui évite de se faire dépasser par Leclerc à la régulière) rentrent aux stands dans des moments similaires. Leclerc reste ainsi seul en tête. Gasly derrière a continué sa remontée. Il est devant Verstappen pour un temps (ce dernier est passé aux stands), mais il va finalement le laisser passer, et après sera contraint à l’abandon pour problème moteur. Les abandons s’enchaînent avec des situations cocasses à l’image de Ricciardo qui entraîne Kvyatt dans l’échappatoire et qui recule alors que le pilote russe est toujours là. Résultat, accrochage et abandon. Bottas conserve sa première place, même si Hamilton lui conteste ce sacre dans les derniers tours en vain. Vettel prend les points de la 3e place mais reste pour l’instant spectateur de ce championnat. A noter les beaux points de Perez et des McLaren.

GP F1 Azerbaijan 2019

Charles Leclerc a gâché ses chances en qualifications avec son crash en Q2. Dommage car il a effectué une très belle course !…

TOP Mercedes au top et efficace ǀ Verstappen solide avec des points ǀ Très belle course de Leclerc ǀ Bottas imprenable ǀ Hamilton bloqué à la 2e place ǀ McLaren aux avant-postes ǀ Perez dans les points ǀ Raikkonen solide en course malgré une auto rétive ǀ Vettel sauve (encore) les meubles FLOP Haas pas dans le coup en course… ǀ Kubica ?! ǀ Qualification de Leclerc ǀ Williams… ǀ Renault ǀ Gasly pas chanceux ǀ Giovinazzi ? ǀ Ricciardo et sa bourde sur l’infortuné Kvyatt
GP F1 Azerbaijan 2019

Un WE à oublier pour Renault F1 qui ne marque pas de point et avec une seule voiture de à l’arrivée…

CLASSEMENT DU GP F1 D’AZERBAIJAN 2019
51 tours de 6,003 km = 306,049 km

Pos. no Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 51 1 h 31 min 52 s 942 (198,727 km/h) 1 25
2 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 51 + 1 s 524 2 18
3 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 51 + 11 s 739 3 15
4 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 51 + 17 s 493 4 12
5 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 51 + 1 min 09 s 107 8 10 + 1
6 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-Mercedes 51 + 1 min 16 s 416 5 8
7 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 51 + 1 min 23 s 826 9 6
8 4 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Renault 51 + 1 min 40 s 268 7 4
9 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-Mercedes 51 + 1 min 43 s 816 13 2
10 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo Racing-Ferrari 50 + 1 tour Pitlane 1
11 23 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Toro Rosso-Honda 50 + 1 tour 11
12 99 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Racing-Ferrari 50 + 1 tour 17
13 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 50 + 1 tour 12
14 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 50 + 1 tour 15
15 63 Drapeau du Royaume-Uni George Russell Williams-Mercedes 49 + 2 tours 16
16 88 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Williams-Mercedes 49 + 2 tours Pitlane
Abd. 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 38 Freins 14
Abd. 10 Drapeau de la France Pierre Gasly Red Bull-Honda 38 Demi-arbre de transmission Pitlane
Abd. 26 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Honda 33 Accrochage 6
Abd. 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 31 Accrochage 10

Meilleur Tour
Charles Leclerc – Ferrari – 1 min 43 s 009 (vitesse moyenne : 209,795 km/h)

En savoir plus :
Formule 1 – Photos Formule 1

2019 04 28 GP F1 Azerbaidjan 2019
« 1 de 5 »
  • Volvo 480 Turbo Au salon de Genève en mars 1986, Volvo a surpris son monde avec sa nouvelle et inédite Volvo 480 ES. Perdue au milieu des « parpaings tracés à la règles » (comprenez les berlines classiques de la firme de Göteborg série 200, 800), cette compacte marie subtilement une esthétique de break et de coupé. Le ...
  • Maserati Ghibli II 2L0 Après la tonitruante mais élitiste Shamal, Maserati poursuit le développement de sa gamme Biturbo en dévoilant au salon de Turin 1992 sa nouvelle Maserati Ghibli II. Reprenant l’illustre patronyme de la GT des années 60-70, c’est néanmoins sur la base des carrosseries des Biturbo qu’est basée la nouvelle Ghibli. C’est comme de coutume dans la ...
  • Peugeot 309 GTI16 Mal aimée la Peugeot 309 ? Force est de constater que cette intégration forcée dans une gamme Peugeot, elle qui devait être commercialisée sous le badge Talbot avec le patronyme Arizona, la Peugeot 309 peine à trouver sa place dans une gamme Peugeot dont le design est bien plus attrayant pour ne pas dire sexy ...
  • Maserati Shamal Maserati sous l’égide d’Alejandro de Tomaso connait des hauts et des bas depuis sa reprise. Toute la stratégie initiale a été misée sur la Maserati Biturbo dont la vocation initiale était de concurrencer notamment BMW. Mais le sémillant argentin a de la suite dans les idées et affiche des ambitions d’expansion. Ainsi, coup sur coup, ...
  • Opel Corsa A GSI En 1982, Opel élargit sa gamme vers le bas avec sa Corsa. Petite et compacte, elle vient s’insérer avec succès sur un segment déjà très disputé des petites citadines polyvalentes. Mais de GTI ou version sportive, il faudra se contenter de la Corsa SR et ses maigres 70 ch. Bien pâles face aux 112 ch ...
  • Fiat Dino – Guide Achat Enzo Ferrari ne manque pas d’aplomb lorsqu’il s’agit de forcer la main des instances sportives. La précédente Ferrari 250 GTO avait été déjà un cas d’école dont le « Commendatore » avait alors le secret. Pour sa Formule 2 en gestation, la règlementation prévoit que le V6 doit être produit et mis sous le capot de 500 ...
  • Peugeot 404 Cabriolet Injection Depuis 1960, Peugeot se donne des airs américains avec sa berline 404 avec le traitement de sa poupe. Et, à l’instar de la Peugeot 403, le constructeur de Sochaux décline sa traditionnelle berline en variante cabriolet qu’il a présentée au salon de Paris en septembre 1961. Quoique très classique de ligne, et avec un air ...
  • Volkswagen Polo G40 Coupé Type 3 Depuis 1985, la fourmi s’est fâchée ! Volkswagen avait alors doté d’un compresseur G40 sa petite Polo GT Coupé type 2. D’abord commercialisée sous la forme de séries limitées la Polo G40 va intégrer la gamme Volkswagen en France. Le constructeur de Wolfsburg opère un restyling de la Polo en octobre 1990. En septembre 1991, ...
  • Fiat Dino Coupé V6 2000 Entre le rusé Enzo Ferrari et les appétits insatiables de Fiat présidée par Giovanni Agnelli, ce sont les clients amateurs de voitures de sport qui vont en profiter ! Afin de pouvoir homologuer son nouveau V6 Dino de 2 litres de cylindrée en Formule 2, Ferrari doit commercialiser 500 exemplaires minimum de véhicules de série ...
  • Fiat 130 Coupé V6 3200 Depuis 1969, après une genèse difficile et complexe, la Fiat 130 berline et son V6 de 2,9 litres et ses 140 ch puis 160 ch (1970) tente de s’imposer face à Mercedes-Benz. Impossible pari ? Le moins que l’on puisse dire est que le résultat n’est pas à la hauteur des ambitions de Fiat. Mais ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
GP F1 Azerbaijan 2019 - 28 avril, 10.0 out of 10 based on 1 rating
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.