GP F1 Monza Italie 2022 – 11 septembre

GP F1 Monza Italie 2022

GP F1 Monza Italie 2022
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. LECLERC (Ferrari)
3. RUSSEL (Mercedes)

Temple de la vitesse, Monza en Italie, avec son ancien autodrome qui est découpé par le passage de la piste moderne, au milieu de la forêt et des arbres, est un temps fort de l’année. Les vitesses dépassent les 350 km/h dans la ligne droite donnant toujours le frisson de la foule. La Scuderia est soutenue par des milliers de tifosi, qui profitent en outre de la livrée tachée de jaune, couleur historique, pour fêter les 75 ans de Ferrari. La grille des départs et les qualifications sont assez chamboulées par le nombre de pénalités qui ont été distribuées en raison de tous les changements de moteurs ou organes diverses. Pas moins de 9 pilotes pénalisés, dont non des moindres comme Hamilton, Verstappen, Perez ou encore Carlos Sainz Jr.. Malgré cela, Charles Leclerc a arraché la pole position seul et sans aides, à la régulière. Chapeau ! Le revoilà aux avant-postes, ce qui est une bonne chose pour le championnat, la course et le suspense. Verstappen termine 2e avant de partir 7e finalement le samedi. Les Alpine ne sont pas à la fête en Italie, tandis que Pierre Gasly se hisse jusqu’en Q3 ce qui est assez rare cette saison. Avec les pénalités, il partira 5e. Les McLaren se débrouillent pas si mal et partiront en 2e ligne dimanche…

    GP F1 Monza Italie 2022

    Chez Ferrari on joue à domicile et on célèbre les 75 ans du constructeur de Maranello. Pour l’occasion, mécaniciens, pilotes et ingénieurs ont revêtu la tenue jaune… Un résultat contrasté, avec la 2e place de Charles Leclerc et la 4e de Carlos Sainz Jr. (parti en fond de grille).

    La Course
    Au départ, Charles Leclerc garde le cap et tient la tête de course avec autorité, malgré quelques velléités de Russel au premier virage. Derrière, Verstappen est déjà en train de remonter rapidement le classement, tout comme Sainz jr. mais parti de plus loin. Perez ou Hamilton peinent eux de leur côté à revenir rapidement. Sebastian Vettel va lancer le premier rebondissement puisqu’il va abandonner le long de la piste sur problème moteur, déclenchant une virtual safety car. Chez Ferrari, on tente le pari de faire rentrer Leclerc et changer de pneumatiques. Bien joué, car si Verstappen reste en tête, Leclerc prend un avantage à venir de -10 secondes sur le pilote Red Bull. Mais il devra changer de pneus une nouvelle fois, laissant Verstappen avec des pneus neufs en tête. Il attaque pour remonter mais rien n’y fait. Entre-temps, Pierre Gasly est désespérément coincé derrière Daniel Ricciardo et ne parvient pas à trouver l’ouverture. D’autant que derrière lui, l’étonnant et étincelant Nick de Vries, le remplaçant au pied levé de Alex Albon chez Williams se montre menaçant. Alonso qui se maintenait dans les points, doit abandonner dans les stands. L’air de rien, Perez dont les freins étaient en flammes, ou Hamilton remontent progressivement au fil des tours, alors que Sainz Jr. est déjà aux avant-postes. Celui qui s’est fait totalement oublié est Russel avec sa Mercedes qui est dans le top 3 en permanence. Le tournant est l’abandon de Daniel Ricciardo au 45e des 53 tours qui impose la sortie de la Safety Car. Mais la gestion hasardeuse et lente des opérations, fait que finalement le GP va se terminer sous safety car gâchant un final potentiel avec une lutte Leclerc-Verstappen. Le classement est donc figé avec Verstappen – Leclerc – Russel…

    GP F1 Monza Italie 2022

    Temple de la vitesse, Monza a sacré Max Verstappen et Red Bull. Décidément trop forts, et malgré les ailerons braqués, la Red Bull s’est montrée intraitable…

    TOP Verstappen intraitable ǀ Stratégie de Red Bull ǀ Course de Russel ǀ Norris en 2e partie de course ǀ Leclerc de retour enfin ! ǀ Hamilton rapide en course ǀ Pierre Gasly dans les points ǀ Débuts tonitruants de Nick De Vries ǀ Course de Zhou ǀ Quelle remontée de Carlos Sainz Jr. ǀ Williams FLOP Tsunoda… ǀ Aston-Martin dans la tourmente ǀ Vettel et Stroll malheureux ǀ Ricciardo pas chanceux ǀ Où est Bottas ? ǀ Latifi ǀ Alpine pas dans le coup ǀ Haas ǀ Perez a eu chaud aux freins ! ǀ Gestion de la direction de course à la fin du GP catastrophique (arrivée sous safety car…)
    GP F1 Monza Italie 2022

    Pierre Gasly a réalisé une très belle course sur le tracé italien qui lui a déjà offert dans le passé sa première victoire. Ces points précieux apportent un peu de réconfort dans une saison ratée.

    CLASSEMENT DU GP F1 MONZA ITALIE 2022
    53 tours de 5,793 km = 306,720 km

    Pos. no Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
    1 1 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull 53 1 h 20 min 27 s 511 (228,729 km/h) 7 25
    2 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 53 + 2 s 446 1 18
    3 63 Drapeau du Royaume-Uni George Russell Mercedes 53 + 3 s 405 2 15
    4 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Ferrari 53 + 5 s 061 18 12
    5 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 53 + 5 s 380 19 10
    6 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Red Bull 53 + 6 s 091 13 8 + 1
    7 4 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Mercedes 53 + 6 s 207 3 6
    8 10 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Red Bull 53 + 6 s 396 5 4
    9 45 Drapeau des Pays-Bas Nyck de Vries Williams-Mercedes 53 + 7 s 122 8 2
    10 24 Drapeau de la République populaire de Chine Guanyu Zhou Alfa Romeo-Ferrari 53 + 7 s 910 9 1
    11 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Alpine-Renault 53 + 8 s 323 14
    12 47 Drapeau de l'Allemagne Mick Schumacher Haas-Ferrari 53 + 8 s 549 17
    13 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Alfa Romeo-Ferrari 52 + 1 tour 15
    14 22 Drapeau du Japon Yuki Tsunoda AlphaTauri-Red Bull 52 + 1 tour 20
    15 6 Drapeau du Canada Nicholas Latifi Williams-Mercedes 52 + 1 tour 10
    16 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 52 + 1 tour 16
    Abd. 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo McLaren-Mercedes 45 Fuite d’huile 4
    Abd. 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Aston Martin-Mercedes 29 Freins 12
    Abd. 14 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Alpine-Renault 31 Pression d’eau 6
    Abd. 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Aston Martin-Mercedes 10 Moteur 11

    Meilleur Tour
    Sergio Pérez (Red Bull) en 1 min 24 s 030 (248,183 km/h) au 46e tour

    En savoir plus :
    Formule 1 – Photos Formule 1

    2022 09 11 GP F1 Monza Italie 2022
    « de 4 »
    • Peugeot 206 GT
      Peugeot veut engager sa 206 en championnat du monde des rallyes (WRC). Voilà qui confirme la volonté de refaire le coup de la Peugeot 205 Turbo 16. Seulement voilà, pour courir en WRC, la voiture de retenue doit alors mesurer minimum 4 mètres de long, alors que la Peugeot 206 n’en mesure que… 3,83 mètres. ...
    • BMW 325ti Compact E46
      La BMW Série 3 Compact E36, malgré un joyeux patchwork technique, a connu un franc succès. Seulement voilà, la concurrence n’est pas restée inactive, et Audi (A3) et Mercedes-Benz (Classe C Coupé Sport) sont venu contester le rôle de la compacte allemande premium. En juillet 2001, BMW dévoile ainsi sa nouvelle Série 3 Compact E46. ...
    • Porsche 911 Carrera RS 2L7 série E/F
      Porsche est vexé ! Il faut dire que BMW et Ford lui font vivre un enfer en course de tourisme catégories Groupe 2 et Groupe 4. Alors, bien que le nouveau PDG de Porsche, Ernst Fuhrmann vise à amener la Porsche 911 vers la fin qu’il juge trop datée dans son architecture, en compétition elle ...
    • ASA 1000 GT
      L’ASA 1000 GT a été officiellement dévoilée au salon de Turin en novembre 1963, mais en réalité il faut remonter dans le temps pour décrypter son histoire complexe. Au départ, c’est à Maranello qu’une « Ferrarina », comprenez une petite Ferrari, est étudiée. Le rusé Enzo pense à contrer des modèles sportifs mais plus populaires. ...
    • Peugeot 206 S16
      Depuis l’arrêt de la Peugeot 205 GTI, le constructeur français n’a pas osé la remplacer directement, et c’est une descendance à deux têtes, ou plutôt deux gammes qui a repris le flambeau avec les Peugeot 106 XSI puis S16 et 306 S16. En septembre 1998, Peugeot démarre son retour sur le segment de la Peugeot ...
    • Porsche 911 2 litres
      Au salon IAA de Francfort 1963, Porsche frappe un grand coup en présentant sa toute nouvelle Porsche 901. Un patronyme qui va être de courte durée, puisque Peugeot va lui contester cette nomenclature avec le « 0 » au centre lors du salon de Paris 1964. Voilà donc la Porsche 911 (changement en novembre 64) ...
    • Renault 19 16S
      Surnommée l’arlésienne, la Renault 19 16S va finalement arriver dans les salons et les show-rooms des concessions en mai 1990, soit deux ans après le lancement de la gamme 19. La faute à une mécanique multisoupapes qui a dû patienter pour des raisons de difficultés d’industrialisation. En effet, le quatre cylindres 12 soupapes des Renault ...
    • Porsche 911 2L4 S série E/F
      Depuis 1968, Porsche n’a de cesse d’améliorer sa voiture de sport : la Porsche 911. Empattement allongé pour une meilleure tenue de route en 1968, passage au Flat 6 de 2,2 litres en 1969 pour la série C, c’est en 1971 pour le millésime 72 que Porsche change de nouveau le Flat 6 de sa ...
    • Seat Ibiza SXI
      Fiat largue Seat ! Pas grave, le constructeur espagnol va voler de ses propres ailes et finalement se faire racheter par Volkswagen. Une aubaine. Entretemps, Seat va mettre les petits plats dans les grands pour sa première Ibiza qui doit définitivement propulser le constructeur espagnol dans le marché occidental avec crédibilité. Alors les clients découvrent ...
    • Dino 246 GT
      Depuis 1965, Enzo Ferrari sous sa marque Dino a cédé à la pression des anglais avec l’étude d’un V6 compact d’une part, et de l’implantation en position central arrière. Après plusieurs expérimentations tant en compétition, que dans le développement d’une berlinette de route, c’est finalement en 1967 que la Dino 206 GT est dévoilée pour ...

    Guide des Sportives
    Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
    La rédaction

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
    GP F1 Monza Italie 2022 - 11 septembre, 10.0 out of 10 based on 1 rating

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.