BMW 320i Cabriolet E30

BMW 320i Cabriolet E30

BMW 320i Cabriolet E30
1987 – 6 cyl. en ligne 12V
129 ch – 195 km/h
1 280 kg

Depuis une année déjà, BMW s’est posé en leader des cabriolets 4 places luxueux et sportif, seul Saab pour l’instant ayant emboîté le pas du constructeur à l’hélice. Néanmoins, si le cabriolet suédois peut s’appuyer sur un style marqué et singulier, et un véritable attrait et une qualité de fabrication indéniable, il lui manque un moteur noble. C’est bien là la force de la BMW Série 3 Cabriolet E30. Et le constructeur de Münich enfonce le clou avec une déclinaison, toujours en 6 cylindres en ligne, 320i qui permet de baisser le ticket d’entrée au cabriolet série 3, sans pour autant sacrifier la noblesse d’âme mécanique. Ainsi dès juillet 1987, la BMW 320i Cabriolet E30 complète l’offre BMW en conservant à l’identique les recettes de la 325i Cabriolet E30 à l’exception de sa mécanique. La ligne toujours aussi réussie et intemporelle est conservée pour le plus grand bonheur de nos rétines. Capoté ou non, la BMW 320i Cabriolet E30 est une réussite sous tous les angles. Preuve que le dessin originel de la série E30 pouvait servir de base à une déclinaison de carrosserie, malgré un format compact. Une fois le couvre-chef en toile ôté et bien caché discrètement sous le cache capote métallique (voilà qui aurait pu inspirer Saab), le profil s’étire et s’affine en conservant une ligne de caisse rectiligne et horizontale. Du grand art. Tous les gimmicks BMW sont bien là avec la calandre fardée de son double haricot au centre et des quatre optiques rondes. La poupe est un modèle de simplicité et de finesse, ponctuant ainsi avec maestria un design qui est la force première de la BMW 320i Cabriolet E30. Les jantes alu de 14 pouces sont de série.

Pour les budgets (un peu !) plus serrés, la BMW 320i Cabriolet E30 conserve la noblesse du 6 en ligne et une esthétique remarquable en tout point de vue. Reste à accepter des performances en retrait qui la limite au rôle de balade rapide. A vous de voir…

BMW 320i Cabriolet E30

La BMW 320i Cabriolet E30 est motorisée par le 6 en ligne M20 de 2 litres. Mélodieux, il manque de nerfs par rapport à la masse à déplacer.

Le 6 cylindres en ligne M20B20 est toujours autant agréable à écouter et faire fonctionner. Souple, élastique et onctueux, il n’affole pourtant pas les chronos ni les foules une fois volant en main. Avec 129 ch à 6 000 tr/mn et un couple de 164 Nm à 4 000 tr/mn, il manque de coffre pour faire face à une aérodynamique médiocre (Cx de 0,38), un poids élevé qui frise les 1,3 tonnes en boîte mécanique et un étagement de boîte pour le moins critiquable (5e longue, trou entre la 4e et 5e), même si l’étagement est raccourci par rapport au coach. Pourtant, cette mécanique dispose de ce qui se fait de mieux en ce moment à Münich et reprend les bonnes pratiques du 2,5 litres : injection Bosch Motronic avec gestion électronique intégrale (allumage & alimentation), un arbre à cames en tête pour les 12 soupapes. Que peut-on reprocher à cette mécanique finalement ? D’avoir une cylindrée trop timide par rapport à ce qui lui est demandé. La boîte de vitesse mécanique à 5 rapports peut être échangée en option par une boîte automatique à 4 rapports qui allonge encore les performances d’origine. En boîte manuelle, la vitesse maxi plafonne à 195 km/h, tandis que les accélérations sont correctes sans être foudroyantes : 0 à 100 km/h en 11‘‘5; km DA en 32‘‘5. La consommation peut devenir coquette car pour une conduite dynamique, il faut tirer dans les rapports de boîte. Une conduite qui ne sied pas particulièrement à la BMW 320i Cabriolet E30. Une fois les renforts de carrosserie, on retrouve l’architecture des trains roulants des coachs et berlines : pseudo McPherson triangulés avant et triangles arrière obliques. L’ensemble est complété de combinés ressorts hélicoïdaux-amortisseurs hydrauliques et barre antiroulis. Les jantes alu de 14 pouces sont montées en pneumatiques de 195/65 VR14. La direction à crémaillère peut recevoir en option une assistance de direction. Une option à recommander fortement car elle réduit très nettement un diamètre de braquage bien trop important de série qui nuit à la précision de conduite. Le système de freinage à quatre disques (ventilés avant) peut être complété en option d’un ABS. C’est bien là le paradoxe de cette BMW 320i Cabriolet E30. En fonction des options (onéreuses), vous avez affaire à une auto au visage et caractère de conduite totalement différent. Certes, en version cabriolet, la notion de voiture de sport est moins prédominante et perd de son intérêt, pour privilégier la promenade. Toutefois, si on peut se passer du pont autobloquant, la boîte sport et la direction assistée semblent en revanche tout indiquées pour une conduite plus précise et exaltante. Quitte à en payer le prix fort… La tenue de route reste très équilibrée et la BMW 320i Cabriolet E30 reste une propulsion classique, avec une certaine prudence sur l’accélérateur et les trajectoires lorsque la chaussée devient humide ou grasse. Surtout si, avec la dotation strictement de série, vous voulez jouer du volant pour contrebraquer. Pas simple avec une

BMW 320i Cabriolet E30

Equilibrée, la BMW 320i Cabriolet E30 affiche une belle polyvalence d’usage…

si grande démultiplication ! En bon cabriolet, si la rigidité est déjà très aboutie, les vibrations dans les montants de parebrise sur chaussée dégradée sont encore marquées. L’habitacle est prévu pour quatre personnes, même si, à l’instar de la version coach, l’habitabilité arrière, notamment l’espace aux jambes n’est pas idéale, et à réserver à des enfants de petites tailles. La position de conduite est parfaite avec de multiples réglages, tandis que la planche de bord tournée légèrement vers le conducteur profite d’une ergonomie soignée. L’instrumentation est encore incomplète, tandis qu’un ordinateur de bord vous donne des informations additionnelles. L’équipement de série est encore chiche et impose une nouvelle fois pas le passage « options » pour profiter du minimum syndical. Si la présentation est (trop) sérieuse, la qualité de fabrication et d’assemblage est à louer. Enfin, pour voyager, le coffre, quoi qu’amputé pour loger la capote une fois repliée, conserve une capacité de 310 dm3.

Notre avis
Logo_GDS_sanstexteLa BMW 320i Cabriolet E30 apporte une touche plus apaisée dans la gamme cabriolet série 3, sans pour autant vendre son âme au diable… Le 6 cylindres en ligne maison est toujours de la partie. Ouf ! Mélodieux et agréable, il manque néanmoins de nerfs pour dynamiser la conduite d’un cabriolet assez lourd. D’autant que l’étagement de la transmission n’arrange pas les choses. Après tout, si vous êtes intéressés par la balade cheveux au vent dans un cabriolet polyvalent, esthétique et bien fini, la BMW 320i Cabriolet E30 suffira largement à votre bonheur d’esthète. Quitte à accepter de payer le prix fort, et de devoir améliorer l’ordinaire à coup d’options onéreuses et trop nombreuses…

Autres versions :

Les Rivales :

  • BMW 320i Cabriolet E30 Depuis une année déjà, BMW s’est posé en leader des cabriolets 4 places luxueux et sportif, seul Saab pour l’instant ayant emboîté le pas du constructeur à l’hélice. Néanmoins, si le cabriolet suédois peut s’appuyer sur un style marqué et singulier, et un véritable attrait et une qualité de fabrication indéniable, il lui manque un ...
  • BMW 325i Cabriolet E30 Depuis trois générations de Série 02 et Série 3, BMW décline un ersatz de cabriolet sur la base de sa compacte à succès. Alors conçu et fabriqué par le carrossier Baur, on doit plus parler de découvrable que de cabriolet puisque les montants de portes et de vitres latérales sont fixes. Bien mais peut mieux ...

Avant d’acheter
Véritable succès commercial de BMW, la Série 3 génération E30 est très présente dans les petites annonces. Le cabriolet connait de son côté un sacré succès de 1986 à 1991 avec 143 424 exemplaires produits, le marché américain ayant été fan du cabriolet BMW. Comptez pas moins de 85 246 exemplaires en motorisation 325i Cabriolet E30 qui se répartissent entre deux générations : 1986-88 (Phase 1) et 1988-93 (Phase 2). Le reste étant composée essentiellement de 320i, et sur la fin de carrière de 318i à 4 cylindres. Mais un passé trouble en occasion a éliminé beaucoup d’exemplaires : entre les fatigués, les pas entretenus, les modifiés… Du coup il faut faire le tri et bien choisir. Premier acte donc, sélectionner une auto au passé clair et prouvé avec un entretien à jour, à savoir révision tous les ans ou tous les 20 000 km, vidange moteur tous les 10 000 km. A contrôler que la courroie de distribution est bien remplacée selon les préconisations BMW (tous les 60 000 km ou tous les 4 ans).Tous les 50 000 km, boîte et pont sont à vidanger, tandis que le filtre à carburant doit être remplacé. Le liquide de freins est à changer tous les 2 ans. Autre point crucial, traquer la corrosion qui fait des ravages. Les points à ausculter sont connus : bas de caisse, encadrement des vitres, ouvrants, plancher et fond de coffre. Les BMW 320i (E30) étant dans l’absolu très fiables et endurantes, il faut ainsi se méfier des versions officiellement peu kilométrées, la descente de compteur malintentionnée étant possible sans le voir au premier coup d’œil. Dans les (rares) faiblesses de la BMW 320i E30 notons le refroidissement du 6 en ligne sous-dimensionné qui oblige parfois à remplacer le joint de culasse, tandis que les échappements sont assez fragiles. La sellerie se déchire avec le temps et peut donner des indices précieux sur la précaution prise par les différents propriétaires. Autres points de vigilance, notons les triangles et rotules de suspensions qui peuvent montrer des signes de fatigue vers 100 000 km. L’habitacle vieillit plutôt bien, même si on note des traces de fatigue sur les selleries tissu tandis qu’il n’est pas rare que l’indicateur de maintenance se déclare HS (acide contenu dedans). Enfin, comme pour tout cabriolet, l’état de la capote est primordial car onéreuse à remplacer.
Entretien : Tous les 20 000 km ou tous les ans + vidange tous les 10 000 km

Mots clés : BMW | Série 3 | 320i | Cabriolet | E30 | 4 places | 6 en ligne | M20 | Münich | Allemagne | BMW | 320I CABRIOLET E30 | CABRIOLET 4 PLACES

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS

TOP Ligne superbement simple et élégante ǀ 6 en ligne onctueux et mélodieux ǀ Performances correctes ǀ Qualité de finition ǀ Position de conduite ǀ Ergonomie à bord ǀ Qualité de la capote ǀ Tenue de route ǀ Véritable cabriolet ǀ Choix dans la transmission (BVA ou BV5) ǀ 4 places ǀ Confort ǀ Polyvalence d’usage ǀ Commande de boîte parfaite FLOP Prix ǀ Rigidité encore imparfaite ǀ Consommation ǀ Motricité sur sol gras ou humide ǀ Equipement de série (options nombreuses) ǀ Démultiplication de direction ǀ Ambiance sérieuse à bord (noir c’est noir) ǀ Poids ǀ Etagement de boîte ǀ Performances en BV Auto ǀ Lunette AR souple

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
BMW
320i Cabriolet E30
1987
8 CV –ND FF
6 cylindres en ligne 12 soupapes (1×1 ACT) – 1 990 cm3
129 ch à 6 000 tr/mn (64,82 ch/litre)
164 Nm à 4 000 tr/mn (82,41 Nm/litre)
non
propulsion + BV5 manuelle (BV4 automatique en option)
1 280 kilos (9,92 kg/ch) (1 300 kilos – 10,08 kg/ch en BV4 Auto)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR + ABS (option)
jantes tôle 14″ + pneus en 195/65 VR14 AV et 195/65 VR14 AR
0 à 100 km/h en 11‘‘5; 195 km/h, km DA en 32‘‘5 (0 à 100 km/h en 13‘‘3; 194 km/h, km DA en 34’’5
en BV4 Auto)

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

BMW 320i Cabriolet E30
« 1 de 2 »
  • Nouvelle BMW M2 CS Pour la première fois, BMW M GmbH dévoile une édition spéciale exclusive en production limitée dans le segment compact premium. Caractérisée par son design élégant tout en sportivité et ses performances élevées, la nouvelle BMW M2 CS (consommation de carburant en cycle mixte : 10,4 – 9,4 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle ...
  • BMW 320i Cabriolet E30 Depuis une année déjà, BMW s’est posé en leader des cabriolets 4 places luxueux et sportif, seul Saab pour l’instant ayant emboîté le pas du constructeur à l’hélice. Néanmoins, si le cabriolet suédois peut s’appuyer sur un style marqué et singulier, et un véritable attrait et une qualité de fabrication indéniable, il lui manque un ...
  • Alpine célèbre les 30 ans de son modèle emblématique : l’Alpina B10 Biturbo E34 Ce n’est pas un hasard si la BMW ALPINA B10 Bi-Turbo a été présentée sous le CONCORDE, l’avion le plus rapide de l’aviation civile. En 1989, le CONCORDE a établi la norme dans les airs et la BMW ALPINA B10 Bi-Turbo a défini la norme sur la route. Ensemble, ils constituent l’image emblématique de la ...
  • BMW 325i Cabriolet E30 Depuis trois générations de Série 02 et Série 3, BMW décline un ersatz de cabriolet sur la base de sa compacte à succès. Alors conçu et fabriqué par le carrossier Baur, on doit plus parler de découvrable que de cabriolet puisque les montants de portes et de vitres latérales sont fixes. Bien mais peut mieux ...
  • Nouvelle BMW M8 Compétition Gran Coupe L’introduction de la BMW M8 Competition Gran Coupé marque le prochain chapitre de l’offensive modèle de la marque dans le segment du luxe. Combinant la performance, l’agilité et la précision de la BMW M GmbH avec quatre sièges pleine grandeur, le dernier modèle M8 est directement dérivé de la nouvelle BMW M8 Competition Coupé et ...
  • Nouvelle BMW M4 Edition M Heritage Avec les courses à venir sur le Nürburgring, la saison actuelle des Touring Car Masters allemands (DTM) va enfin atteindre sa phase décisive. Pendant le week-end DTM qui se tiendra du 13 au 15 septembre 2019, les visiteurs pourront s’attendre à une autre attraction. La BMW M4 Edition ///M Heritage (consommation combinée : 10,0 – ...
  • Nouvelle BMW Vision M Next Dans le futur, les conducteurs pourront choisir s’ils souhaitent être conduits ou s’ils souhaitent conduire eux-mêmes. Avec la BMW Vision M NEXT, BMW Group dévoile sa vision de l’avenir du plaisir de conduire. Elle offre un aperçu de l’avenir électrifié de la marque BMW M en mettant l’accent sur le conducteur. Les technologies intelligentes fournissent ...
  • 24 Heures du Mans 2019 – Victoire de Toyota avec Alonso-Buemi-Nakajima au volant TOYOTA GAZOO Racing a remporté la 87e édition des 24 Heures du Mans avec un doublé sur le circuit de la Sarthe, finale palpitante de la Super-Saison 2018-2019 du Championnat du Monde FIA d’Endurance (WEC). Au volant de la TS050 Hybrid #8, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Fernando Alonso ont défendu leur trophée, s’assurant par ...
  • BMW France inaugure au Circuit de Nevers Magny-Cours son école de pilotage officielle BMW Driving Expérience Partenaire officiel du Circuit de Nevers Magny-Cours depuis 2017, BMW France inaugure sur la Piste Club son école de pilotage officielle : la BMW Driving Experience. La marque à l’hélice propose des stages sur piste avec les derniers modèles de la gamme BMW M, ainsi que la possibilité de tester la technologie BMW xDrive sur ...
  • Nouvelle BMW M5 Edition 35 Jahre Il y a 35 ans, BMW Motorsport GmbH a créé une nouvelle catégorie automobile : la première berline haute performance associant la dynamique de conduite d’une voiture de sport, au confort et à la polyvalence d’une berline haut de gamme. Dénommée BMW M5 et propulsée par le moteur 6 cylindres en ligne de la BMW ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
BMW 320i Cabriolet E30, 10.0 out of 10 based on 2 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.