Subaru Impreza WRX STI 2014

subaru-impreza-wrx-sti-2014-12

Subaru Impreza WRX STI 2014
2014 – 4 cyl. à plat 16V Turbo
300 ch – 255 km/h
1 507 kg

Pas facile de maintenir une légende en marche… Subaru l’expérimente depuis plusieurs générations d’Impreza. Coincé entre son histoire en rallye, ses choix technique qui ont forgé sa réputation (4 roues motrices et moteur boxer), Subaru peine à imposer les Impreza WRX STI en Europe et dans l’hexagone. En cause, un tarif plus réellement accessible… Pour son opus 2014, la nouvelle Subaru Impreza WRX STI conserve une carrosserie berline 4 portes avec malle AR. Ouf ! Celle de 2007 avait fâché les puristes avant de recevoir une malle AR en 2010. Une chose est certaine, Subaru a réussi à nous refaire le coup du design général assez passe-partout mais avec des artifices sportifs affirmés : entrées d’air y compris sur le capot, grosses roues de 18 pouces à voile peint en noir, gros aileron AR, et ailes renflées. Pas de doute, surtout de derrière, la Subaru en impose avec ses quadruples sorties d’échappement…

Le boxer développe (toujours) 300 ch bien servis par un comportement routier toujours aussi aiguisé, faisant honneur à la réputation des Subaru Impreza WRX STI…

Sous le capot de l’Impreza WRX STI cru 2014, le boxer est toujours là et inchangé au détail près du papillon d’ouverture des gaz optimisé. C’est tout ? En effet, on retrouve le même moteur, qui, s’il étalait ses qualités il y a des années, commence à marquer le pas en matière d’innovations techniques (pas d’injection directe d’essence) qui paie le prix fort en émissions de CO2 (242 gr/km). Heureusement, le turbocompresseur IHI lui souffle toujours sa force dans les bronches pour tirer 300 ch à 6 000 tr/mn et 407 Nm à 4 000 tr/mn. Des valeurs certes déjà respectables mais inchangées depuis la précédente génération. A noter le système SI-Drive qui permet de choisir 3 modes différents de gestion moteur en fonction de l’usage souhaité. La boîte 6 rapports manuelle est toujours de la partie. Il est donc logique de retrouver des valeurs de performances pures très comparables avec 255 km/h en vitesse maxi et un 0 à 100 km/h abattu en 5ʺ2. Si on peut rester sur sa faim sur l’absence d’évolutions mécaniques de la Subaru Impreza WRX STI, il n’en est pas de même pour ses dessous qui ont été une fois encore optimisé avec brio. Trois domaines en particulier ont recueilli une attention particulière : la précision de la direction, l’adhérence du train arrière et le roulis. Les modifications sont nombreuses avec notamment un durcissement des réglages ou des résistances de différentes pièces vitales à la tenue de route : silentblocs, ressorts, barre de torsion AV (+125% de rigidité), barres stabilisatrices plus grosses, traverse en acier plus résistante… Les paliers de suspensions ont été positionnés plus bas et vers l’extérieur. Dans les grosses modifications on note également une coque plus rigide et un empattement accru de 2,5 cm pour améliorer la stabilité mais aussi l’habitabilité (oui, c’est aussi une berline familiale). L’autre atout maître de l’Impreza WRX STI est sa transmission intégrale pilotée par le Mutimode DCCD. Il commande l’embrayage de transfert multidisques électromagnétique du différentiel central à glissement limité pour répartir le couple entre les roues avant et arrière. Le mode Auto détermine la répartition de puissance idéale selon les conditions tandis que le mode Auto [+] transfère davantage de puissance aux roues avant afin de bénéficier d’une meilleure motricité. Le mode Auto [-] privilégie le transfert de puissance vers les roues arrière pour une plus grande maniabilité en virage, et le mode manuel à 6 niveaux vous permet de sélectionner les caractéristiques de comportement de votre choix. Les roues alu chaussées en 245/40 R18 sont donc en contact permanent avec la route pour passer la puissance au sol. Le freinage à disques ventilés et pincés par des étriers fixes (4 pistons AV et 2 AR) est complété de l’ABS et l’EBD. Le poids reste figé autour des 1,5 tonnes. On s’en doutait une fois dans l’habitacle tant la qualité de la finition et présentation sont datées et déçoivent. Les sièges manquent cruellement de maintien, surtout avec l’adhérence imposée par la transmission intégrale et les réglages châssis. L’équipement de série est déjà complet, mais il faut encore passer par les options ou la version « Club » pour avoir certains équipements désormais incontournables comme le toit ouvrant, le GPS, la caméra de recul… D’autant plus dur à accepter à ce tarif de 45 000 €…

Notre avis
emoticonBilan mitigé pour cette énième génération de Subaru Impreza WRX STI. Certes, le comportement routier fait encore un bond en avant, et cela sans artifices ou filtres électroniques. Mais le tarif toujours trop copieux, et surtout en contrepartie l’absence d’évolution moteur, l’Impreza WRX STI semble se décrocher du reste de la production des supersportives. Et si on acceptait la finition moyenne des Impreza GT, c’est que leur prix était alors ultra-compétitif. Ce n’est plus le cas aujourd’hui pour les tarifs alors que la finition reste désespérément médiocre. Il faut réagir et vite, la seule efficacité d’adhérence et de passage en courbe n’est plus suffisante…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Audi RS6 Depuis les années 90, Audi n’oublie pas les amoureux du compromis, qui ne peuvent se résoudre à éliminer un élément de leur équation première : performance, look, efficacité, pratique, polyvalence. Pour 2013, l’Audi RS6 Avant revient avec de nouveaux arguments sur le devant de la scène. Immédiatement reconnaissable parmi ses sœurs plus placides, l’Audi RS6 Avant profite non seulement des derniers tics stylistiques maisons communs à ses contemporaines (optiques avant plus acérées, calandre Space Frame béante aux angles plus marqués, ...
  • Lexus GS F Pour le salon de Detroit 2015, Lexus poursuit son offensive chez les sportives très haut de gamme. Après le coupé RC F, c’est désormais la grosse berline GS, rivale des Mercedes Classe E, Audi A6 et BMW Série 5 qui se pare des attributs du label « F » la branche sportive du constructeur japonais. Inauguré avec la LFA puis « démocratisé » sur la très réussie Lexus IS F, de véritables passionnés travaillent dans l’ombre chez Toyota pour créer ...
  • Lexus IS-F C’est par 2 ingénieurs, Yaguchi-san et Sakamoto-san que la Lexus IS-F a pu fouler nos routes. Après des recherches sur l’IS 300, ils reçurent en 2004 le feu vert pour le projet «F». En 2008, la Lexus IS-F apporte sa réponse aux Mercedes C63 AMG et BMW M3 berline E92. Ses atouts pour bousculer la hiérarchie ? Un V8 de 423 ch raffiné qui tonne fort, une boîte 8 vitesses, des dessous évolués et des chronos affolants… Avec la LFA, ...
  • Mercedes-Benz E63 AMG W212 Depuis la 500E W124, Mercedes-Benz dispose d’une Classe E endiablée dans sa gamme. Avec la nouvelle Classe E W212 apparue en avril 2009, elle offre des arêtes plus tendues et saillantes comparées aux rondeurs de la Classe E W211. Exit les phares ronds pour des phares aux découpes inédites. Et derrière, AMG a logé le toujours étonnant et séduisant V8 maison de 6,2 litres. Un look subtilement revu côté sport, des grosses jantes et 2 doubles sorties d’échappement octogonales, il ...
  • Subaru Impreza WRX STI 2014 Pas facile de maintenir une légende en marche… Subaru l’expérimente depuis plusieurs générations d’Impreza. Coincé entre son histoire en rallye, ses choix technique qui ont forgé sa réputation (4 roues motrices et moteur boxer), Subaru peine à imposer les Impreza WRX STI en Europe et dans l’hexagone. En cause, un tarif plus réellement accessible… Pour son opus 2014, la nouvelle Subaru Impreza WRX STI conserve une carrosserie berline 4 portes avec malle AR. Ouf ! Celle de 2007 avait fâché ...
  • Subaru Impreza WRX STi S Depuis avril 2007, la Subaru Impreza a perdu sa ligne ! Souhaitant miser sur plus de confort et d’habitabilité, Subaru a opté pour une variante bicorps avec hayon et a même développé un boxer diesel unique au monde ! Mais heureusement, la raison semble revenir et Subaru a redynamisé mi- 2010 sa gamme Impreza en lui rendant le coffre qui lui manquait aux yeux de ses aficionados. Désormais la WRX STi profite d’un châssis revu, d’une aérodynamique soignée et d’un ...

Avant d’acheter
Avec un tarif en augmentation, les Subaru Impreza « sportives » ne sont plus devenues des sportives bon marché. Alors que les Impreza GT affichaient un incroyable rapport prix/performances, depuis c’est l’escalade. Certes, les WRX STi offrent nettement plus d’efficacité et des performances améliorées, mais elles le font cher payer. Pas étonnant du coup qu’elles soient plus rares sur nos routes et dans les annonces. Et leur tarif n’est plus aussi doux qu’avant. Une fois l’auto achetée, il faudra composer avec un réseau Subaru peu dense sur l’hexagone, des tarifs de certaines pièces hors de prix. Et désormais, avec la hausse des performances et attributs, remplacer des pneus de 18 pouces, des gros freins et embrayage régulièrement ne se fera pas sans opérer un trou dans votre portefeuille… Il est souvent difficile de trouver une Impreza 100% d’origine (la Fast &Furious « touch » peut passer par là), et beaucoup d’entre-elles font du circuit. Il faut donc choisir et faire le tri avant de se décider et être disposé ensuite à devenir le client fidèle du pompiste…

Mots clés : Subaru | Impreza | WRX | STI-S | Boxer 4 | Japon | Integrale | SUBARU | IMPREZA WRX STI-S | Berline de sport

TOP Comportement routier sportif ǀ Efficacité tout temps ǀ Image/Réputation ǀ Esprit WRC conservé ǀ Direction précise et communicante ǀ Performances ǀ Evolutions apportées FLOP Poids ǀ Tarif ! ǀ Rapport prix/prestations ǀ Sièges sans maintien ǀ Présentation intérieure ǀ Caractère moteur

Pour en savoir plus…
Subaru – Subaru du Guide des SportivesPhotos Subaru

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :

Subaru
Impreza WRX STI S
2014
21 CV –44 950 €
4 cylindres à plat (Boxer) 16 soupapes (2×2 ACT) – 2 457 cm3
300 ch à 6 000 tr/mn (122,10 ch/litre)
407 Nm à 4 000 tr/mn (165,65 Nm/litre)
Turbocompresseur IHI (Ø 1,0 bars) + échangeur air/air
intégrale + BV6 manuelle + différentiel central piloté + différentiel AV hélicoïdal et AR Torsen + ESP + ASR
1 507 kilos (5,02 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR + ABS + EBD
jantes alu 18″ + pneus en 245/40 R 18 AV et 245/40 R 18 AR
0 à 100 km/h en 5″2 ; 255 km/h, km DA en ND

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Subaru Impreza WRX STI 2014
  • Subaru Impreza WRX STi S207 Subaru Tecnica International (STI), la branche sportive de Subaru, lance une série limitée à 400 exemplaires basée sur la Subaru Impreza WRX STI. Elle est commercialisée le 1 décembre 2015. Son nom de code : “S207“. En partant de l’Impreza WRX STI, les spécialistes japonais ont tout revu de fond en comble, tant dans les ...
  • Subaru Impreza WRX STI 2014 Pas facile de maintenir une légende en marche… Subaru l’expérimente depuis plusieurs générations d’Impreza. Coincé entre son histoire en rallye, ses choix technique qui ont forgé sa réputation (4 roues motrices et moteur boxer), Subaru peine à imposer les Impreza WRX STI en Europe et dans l’hexagone. En cause, un tarif plus réellement accessible… Pour ...
  • Subaru Impreza WRX STi S Depuis avril 2007, la Subaru Impreza a perdu sa ligne ! Souhaitant miser sur plus de confort et d’habitabilité, Subaru a opté pour une variante bicorps avec hayon et a même développé un boxer diesel unique au monde ! Mais heureusement, la raison semble revenir et Subaru a redynamisé mi- 2010 sa gamme Impreza en ...
  • Subaru BRZ Pas de doute, Subaru et Toyota ont tapé dans le mille avec leurs coupés gémellaires ! Ramassé et sportif, le Subaru BRZ s’est entiché de tout l’attirail de la parfaite sportive accomplie : double (grosses !) sorties d’échappement rondes, grosses roues alu de 17 pouces, becquet sur la malle arrière, regard aux sourcils froncés et ...
  • Subaru Impreza GT Turbo Qui connaissait Subaru hormis quelques fans de rallyes ou les amateurs éclairés de japonaises aux solutions techniques originales ? La Subaru Impreza GT Turbo vient jeter un pavé dans la marre pour cette année 1994. Pour moins de 200 000 FF, l’Impreza GT Turbo se fait fort de tomber sous les 28’’ au km DA, ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)
Subaru Impreza WRX STI 2014, 10.0 out of 10 based on 4 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *