Light Cars 2000

« Léger c’est mieux » en français dans le texte pour traduire la devise de Colin Chapman le créateur de Lotus : « Light is Right ». Ingénieur de génie, il était alors convaincu que le poids était l’ennemi des voitures de sport. Un dogme qui va le conduire à concevoir et commercialiser dès 1957 la Lotus Seven après plusieurs premières approches convaincantes. Disponibles en kit ou montées, les Lotus Seven, malgré une motorisation modeste vont offrir un véritable récital et forger la légende de Lotus. Le concept du light is right et des light cars était né pour le plus grand plaisir de pilotage des fans du concept.

Puis dans les années 70, c’est Caterham qui reprend les droits de la Lotus Seven sous l’impulsion de son patron Graham Nears. La Lotus Seven poursuit sa route et inspire bien des dérivés : Donkervoort, Martin, Westfiel, et bien d’autres moins connues. Puis c’est au cours de la décennie 90 que le concept va évoluer et reprendre des couleurs avec Lotus toujours en pointe et son Elise aux très nombreuses variations. Dans l’hexagone Hommell avec sa berlinette Echappement puis sa Barquette va apporter sa réponse de la Light Car à la française tandis que Renault et son Spider Renault Sport fera quelques déçus mais va charmer par son concept.

Depuis, KTM, Alfa Romeo, Ariel sont venus s’ajouter dans la danse tandis que Lotus n’a de cesse de jouer les déclinaisons sur ses Elise et Exige.


LIGHT CARS DECENNIE 2000

  • Caterham Super Seven S3 Sigma 115 Depuis 1957, la Lotus Seven a révolutionné le concept de la voiture de sport. La devise de Colin Chapman, « Light is Right », est toujours d’actualité. Depuis 1972, la Seven est devenue Super Seven sous la bannière de Caterham, mais l’esprit demeure intact. Du coup, pour 2007, la Caterham Super Seven abandonne l’antique Rover série K pour un moteur Ford plus moderne développant 115 ch. Le poids reste sous les 600 kg pour garantir des performances de GT prestigieuses ...
  • Donkervoort D8 GT Après avoir abandonné les moteurs Ford Cosworth (S8) pour des mécaniques Audi (D8), Donkervoort est allé plus loin encore dans les explorations du « thème Seven » en ajoutant un toit en carbone sur sa D8 GT. Tout en restant ultra-light (sous la barre des 700 kilos !), mais avec une rigidité de structure accrue grâce au toit, la Donkervoort D8 GT 270 débarque en 2007 avec en prime une plastique unique qui ne laisse personne indifférent. Avec ses 270 ...
  • KTM X-Bow La X-Bow avait surpris tout le monde et KTM pouvait se féliciter de son effet. Mais le deuxième effet positif, c’est une fois l’auto essayée, tant elle étonnait. Alors que son physique laisse craindre une auto délicate à piloter, la réalité est inverse… jusqu’à une certaine limite bien évidemment. Des trains roulants bien pensés, un poids contenu à 805 kg et un moteur Audi TFSI de 240 ch toujours aussi pêchu offrent des performances de premier plan et des capacités ...
  • Lotus 2-Eleven La Lotus Exige semblait déjà la panacée en matière de voitures de sport radicales et légères. Une digne fille de feu Colin Chapman. Toutefois chez Lotus on ne s’arrête pas en si bon chemin. Résultat, la 2-Eleven est dévoilée en 2007. La recette est simple : prenez une Exige la plus affûtée… décapitez-là et vous obtenez une barquette sans concession avec un rapport poids/puissance qui tombe sous les 3 kilos par ch… ”Light is right ?” La 2 Eleven est ...
  • Lotus Elise 111R En 2002, Lotus avait reconduit le moteur Rover série K VVC remasterisé par ses soins sur la Lotus Elise pour servir de porte-étendard à la firme d’Hethel. Mais le moteur Rover arrivait en bout de développement tant en fiabilité qu’en pollution. Changement de cap en 2004 avec l’adoption du bloc Toyota VVTi 1,8 litres de 192 ch, déjà étrenné dans les Celica et Corolla. Côté esthétique, seuls les connaisseurs avertis savent la différencier par des détails comme l’échappement central dans ...
  • Lotus Elise 111S Mk2 Quoique dans une situation financière toujours délicate, Lotus peut compter sur le soutien de son actionnaire principal Proton. La preuve, deux ans après les premières Lotus Elise S2, c’est un variante plus performante proposée en deux finitions : Elise 111 et Elise 111S. Cette dernière étant mieux équipée de série et rencontre les faveurs des acheteurs. Extérieurement, peu de signes distinctifs permettent de différencier la « petite » Elise 120 ch et la 111S de 158 ch. Les observateurs avertis ...
  • Lotus Elise S1 111 Mk1 Après quelques tâtonnements stratégiques et des changements de mains, Lotus Cars désormais propriété du malais Proton est enfin sur de bons rails. En septembre 1996, la Lotus Elise vient renforcer la présence de Lotus qui devait alors se contenter de l’Esprit après la disparition, pour la 2e fois (!), de la Lotus Elan. Ultra-légère et radicale, l’Elise s’offre une bouille craquante inspirée de célébrités mécaniques des années 60 (Ferrari Dino). Ramassée avec ses 3,70 mètres de long, la Lotus Elise ...
  • Lotus Elise S2 111 Mk2 La Lotus Elise a posé un pavé dans la mare en 1996 chez les supersportives ! Légère, agile, se jouant des lois de la physique et avec sa mécanique issue de la grande série et ses 120 ch seulement, elle se paie le luxe de s’offrir un joli minois néo-rétro très réussi. Résultat, plus de 10 000 exemplaires produits toutes versions confondues malgré un usage pour le moins exclusif et contraignant. Mais il faut bien renouveler la petite Elise et ...
  • Lotus Europa S En 2006, alors que la future Lotus 2+2 est toujours en gestation, le constructeur anglais surprend son monde avec l’Europa S. Une appellation ressortie des anciens catalogues, tandis que la base retenue est celle de l’Opel Speedster Turbo pour garantir plus de polyvalence. Reste son design spécifique qui lui offre un nouveau visage avec ses feux biseautés et sa poupe plus rebondie. Attention, l’Europa S fait pénétrer l’Elise dans un monde plus cossu… pour Lotus ! L’honneur est sauf avec un ...
  • Lotus Exige 2004 La Lotus Exige S1 avait étonné son monde mais était demeurée assez éphémère, en s’éclipsant du catalogue Lotus. Force était de constater que le moteur série K Rover perdait sa fiabilité à mesure que la puissance augmentait. Changement de cap pour 2004 avec l’adoption du bloc Toyota VVTi 1,8 litres de 192 ch, déjà étrenné dans les Celica et Corolla. Côté esthétique, l’Exige reprend les traits tracés par Steve Crijns et son équipe. Un design de berlinette de course râblée ...
  • Lotus Exige Cup 260 La Lotus Exige, tous les passionnés connaissent désormais : prenez une Lotus Elise, greffez-lui un toit en dur, un compresseur avec échangeur air/air (y’a la place pour l’échangeur pas comme sur l’Elise) et des trains roulants revus… et vous obtenez une des « micro » berlinettes les plus efficaces de la planète en tenue de route et plaisir de conduite. Avec la version Exige Cup 260, Lotus va jusqu’au bout de son concept en prenant sa version Cup de course ...
  • Morgan Roadster V6 3L0 A côté de la très moderne (!) Morgan Aero 8 présentée par Charles Morgan, le très conservateur artisan britannique présente en 2004 la Morgan Roadster V6. Le V8 Rover ne passant plus les normes d’homologation, Morgan s’est tourné vers un V6 3 litres d’origine Ford-Jaguar pour donner un nouvel élan à sa classique version de pointe venant remplacer la Plus 8. Côté design, la Morgan conserve intacte sa ligne d’époque à l’exception de l’ablation des pare-chocs qui sont remplacés par ...
  • Opel Speedster 2.0 Turbo Opel depuis des années ne parvient pas à se forger une image à la hauteur de ses ambitions. Après un concept car Speedster dévoilé à Genève en 1999, Opel saisit l’occasion de la mettre sur nos routes après un accueil excellent du public. Version Speedster 2.2 en 2001, puis en 2003, c’est le passage au 2 litres Turbo de 200 ch. L’Opel Speedster Turbo change ainsi de dimension avec un rapport poids/puissance qui tombe à 4,65 kg/ch, un châssis amélioré ...
  • Opel Speedster 2.2 16V Profitant de l’histoire entrelacée par le passée de Lotus et de General Motors, Opel, en quête d’image, s’offre une supersportive dans sa gamme en 2001. Résultat, c’est la Lotus Elise qui sert de base à l’Opel Speedster 2.2 16V avec son châssis en alu collé. Mais face aux rondeurs de l’Elise, commercialisée depuis 1996, l’Opel s’offre un design aux traits futuristes et acérés. Légèrement plus longue, le Speedster 2.2 16V se veut également plus civilisé, mais aussi performant. Une gageure ...
  • smart roadster 60 kW 82 ch En 2003, Smart projette une extension de sa gamme de produit pour aller au-delà de la fortwo. Première étape, un roadster ludique à souhait pour élargir sa cible de clients et aussi dynamiser son image. Prenant pour base la Smart fortwo (cellule tridion, 3 cylindres turbo), le roadster smart est plus bas, plus racé, et surtout nettement plus sportif et performant ! Le petit 3 pattes tire 82 ch et améliore les chronos dans une ambiance unique. Attention, qui ...
  • smart Roadster Brabus Depuis 2003, smart a surpris son monde avec son roadster. Fort de 82 ch (seulement ?!) il distillait une joie de vivre exceptionnelle. Avec l’aide de Brabus, le préparateur attitré et officiel de smart, le roadster éponyme dépasse les 100 ch et se part de la panoplie de la sportive accomplie : spoilers, bas de caisse, échappement Brabus, jantes 17 pouces itou… Pas de doute, le roadster Brabus se fâche mais reste fidèle à ses préceptes : léger, gai, sportif ...
  • smart roadster coupé 82 ch 60kW En 2003, Smart projette une extension de sa gamme de produit pour aller au-delà de la fortwo. Première étape, un roadster ludique à souhait pour élargir sa cible de clients et aussi dynamiser son image. Prenant pour base la Smart fortwo (cellule tridion, 3 cylindres turbo), le roadster coupé smart est plus bas, plus racé, et surtout nettement plus sportif et performant ! Le petit 3 pattes tire 82 ch et améliore les chronos dans une ambiance unique. Attention, qui ...
  • smart roadster coupé Brabus Depuis 2003, Smart a surpris son monde avec son roadster coupé. Fort de 82 ch (seulement ?!) il distillait une joie de vivre exceptionnelle. Avec l’aide de Brabus, le préparateur attitré et officiel de Smart, le roadster coupé éponyme dépasse les 100 ch et se part de la panoplie de la sportive accomplie : spoilers, bas de caisse, échappement Brabus, jantes 17 pouces itou… Pas de doute, le roadster coupé Brabus se fâche mais reste fidèle à ses préceptes : ...
  • Tesla Roadster La Tesla Roadster est avant tout la vitrine de son concepteur spécialisé dans les batteries Lithium-ion. C’est d’ailleurs cette spécialité qui a valu à Tesla d’être racheté par Daimler AG pour s’assurer la technologie du futur. Pour combattre la lourdeur des batteries, Tesla est parti de la base des Lotus Elise pour éviter d’avoir une auto trop lourde. Sous son look de roadster sportif, la Tesla a aussi des performances étonnantes et des accélérations que seuls les moteurs électriques savent ...

  • Maserati Ghibli Tipo 115M Au salon de Turin 1966, c’est l’effervescence sur le stand Maserati ! La firme au trident sous les destinées de la famille Orsi, poursuit le développement de sa gamme Tourisme avec sa nouvelle Ghibli. Un patronyme qui reprend le nom d’un vent chaud du désert égyptien qui en dit long sur les prétentions de la ...
  • Opel Calibra – Guide Achat Au salon de Francfort 1989, les visiteurs sont médusés par le coupé Opel Calibra et son design inédit et très moderne. Ce qui frappe avant tout est le profilage qui joue les Cx records avec 0,26. Présenté un an plus tôt, le coupé VW Corrado, au design à forte personnalité, semble déjà daté ! En ...
  • Chevrolet Corvette C2 Sting Ray L84 Depuis 1953, General Motors sous sa bannière Chevrolet crève l’écran avec sa Corvette qui peut se targuer d’être la première véritable voiture de sport américaine. Véritable réussite esthétique, la Corvette et sa carrosserie en « plastique » rivalise avec les meilleures réalisations européennes, tout en conservant néanmoins des tics techniques très yankee (comprenez gros moteurs ...
  • Alfa Romeo Giulia 1600 Ti Type 105 Pour remplacer sa berline Giulietta, Alfa Romeo dévoile à l’autodrome de Monza sa nouvelle Giulietta le 27 juin 1962. Un haut lieu du sport automobile qui en dit long sur les ambitions d’Alfa Romeo. Bonne nouvelle pour les fans de berlines sportives, la firme d’Arese ne renie pas son ADN. Côté style, si la Giulietta ...
  • Ligier JS2 V6 2L9 Phase 2 L’histoire de la Ligier JS2 sent le sapin ! Depuis 1971, Guy Ligier se bat avec opiniâtreté pour imposer sa GT made in Vichy dans le paysage des Grand Tourisme. Seulement voilà, si les succès en compétition ont bien été là (victoire au Mans en GT et au Tour Auto en 1974), et que le ...
  • de Tomaso Mangusta Après un premier exercice convaincant (la Vallelunga), Alejandro de Tomaso qui ne manque pas d’entregent (il est proche de la famille Ford et de Caroll Shelby), voit plus haut et plus loin pour sa nouvelle Grand Tourisme. Car de berlinette on passe à une véritable Grand Tourisme qui joue les Supercar lors de la présentation ...
  • Ligier JS2 V6 2L9 Depuis le salon de Paris 1971, la Ligier JS2 tente l’impossible pari de s’imposer dans le milieu très select des Grand Tourisme sportives. Et malgré l’énergie et le sacré caractère de son géniteur éponyme, Guy Ligier, la Ligier JS2 peine à se faire un nom. Pourtant des qualités, elle n’en manque pas ! Alors profitant ...
  • Honda S800 Coupé La saga de Honda est à l’image de l’ambition et la passion de son créateur Sochoïro. Spécialisé dans la moto depuis 1947, c’est à partir du début des années 60 que Honda se tourne également vers l’automobile, ponctué par un engagement en compétition automobile et notamment en Formule 1 sans connaître pour autant un réel ...
  • Opel Monza – Guide Achat Au salon de Francfort 1977, Opel dévoile un nouveau duo choc avec les berlines Senator et coupés Monza. Basés sur la plateforme des berlines Record & Commodore, ces duettistes remplacent la vénérable Commodore de la génération précédente. Néanmoins, l’Opel Monza affiche une ligne nettement plus sportive avec ses lignes tendues et sa carrosserie à hayon ...
  • Aston-Martin DB11 Volante Comme pour la DB9 en son temps, la DB11 se décline également dès le lancement de la V8 pour 2018 en variante Volante, plus communément appelé cabriolet chez les autres constructeurs. Depuis l’Aston-Martin DB6, la saga des Volante a ponctué chaque nouvelle génération d’Aston-Martin toujours avec élégance et bon goût. De véritables voitures d’esthètes pour ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. Ferrari, Porsche, Lamborghini, Aston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (Lotus, BMW,Mercedes-Benz, Audi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTI, R8 Gordini, VW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Light Cars 2000, 10.0 out of 10 based on 1 rating