GP F1 Abu Dhabi Yas Marina 2020 – 13 Décembre

GP F1 Abu Dhabi Yas Marina 2020
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. BOTTAS (Mercedes GP)
3. HAMILTON (Mercedes GP)

Et voilà le dernier Grand Prix d’une saison un peu folle : Covid 19, pas de spectateurs, un calendrier chamboulé, des (anciens) nouveaux tracés au calendrier, l’accident de Grosjean, Ferrari totalement hors du coup, les premières victoires de Pierre Gasly (Alpha Tauri) et Sergio Perez (Racing Point)… il n’en fallait pas moins pour nous captiver Grand Prix après Grand Prix ! Et la saison 2021 s’annonce excellente avec le retour du bouillant Fernando Alonso chez Renault, Vettel chez Aston-Martin, la doublet Sainz Jr.-Leclerc chez Ferrari, Ricciardo à Woking (McLaren) aux côtés de Lando Norris et un Verstappen certainement toujours affûté chez Red Bull. Mais n’allons pas trop vite en besogne, car, bien que le championnat soit déjà plié (Hamilton et Mercedes GP champions F1 2020), il reste encore quelques points ouverts à clore : qui est le 3e constructeur derrière Mercedes GP et Red Bull qui sont irrattrapables désormais ; qui sera vice champion de F1 2020 entre Bottas et Verstappen ? Et ce dernier Grand Prix à Abu Dhabi sur le tracé de Yas Marina indique comme un retour à la norme, puisque ce circuit clôt la saison depuis plusieurs années déjà. Les qualifications offrent une très belle pole position à Verstappen sur sa Red Bull. Bottas, que l’on voyait un temps le plus rapide, alors qu’Hamilton semble encore diminué de son Covid19, échoue finalement sur la 2e place sur la grille. Hamilton est 3e, avec Albon 5e qui complète ces trois premières lignes 100% Red Bull et Mercedes GP. Comme un signe du destin sur les dominateurs de la saison 2020 ?… Lando Norris s’est glissé entre Hamilton et Albon, au 4e rang, et Sainz Jr. confirmant la belle progression de McLaren tout au long de la saison. Derrière, des déceptions pour les deux Renault qui n’ont pas montré en qualifications le beau potentiel en essais libres. Ferrari est toujours autant à la rue, même si Leclerc, à l’image d’un Gilles Villeneuve en son temps, surpilote pour compenser… Les AlphaTauri sont également très véloces au fil de la saison, avec un Kvyatt qui en guise de baroud d’honneur se qualifie à la 7e place, loin devant Pierre Gasly (10e).

La Photo de fin d’année de la saison avec tous les pilotes. Il manque Romain Grosjean, tandis que le Covid-19 et la distanciation sociale impose un nouveau format de posture bien espacée…

La Course
Pas de problème au départ, avec toutes les voitures qui s’élancent. Verstappen conserve son avantage, et les positions sont figées telles que sur la grille dans les premiers enchaînements, à quelques détails près dans la 2e moitié du peloton. Comme d’habitude, si le tracé de Yas Marina est un régal pour le pilotage pur, le spectacle offert aux spectateurs est assez figé et monotone. Heureusement que les caméras particulièrement bien placées permettent de mettre en avant la vitesse de passage des monoplaces. Les déplacements sont récurrents dans les zones de DRS, mais plus chaud dans les freinages et les enchainements. Les phases de freinage servent plus aux pilotes à protéger leur position… Ce qui va changer le placement des pilotes, outre leur performance personnelle, c’est la valse des arrêts aux stands et la stratégie des pneumatiques. Les réels animateurs de début de course sont Charles Leclerc qui fait des étincelles, et l’infortuné Sergio Perez qui pour sa dernière course en F1 et après son tourbillon de victoire la semaine passée, est parti dernier (remplacement du moteur avant la course, donc pénalisé) et remonte les concurrents les uns après les autres. Dans les opportunistes côté stratégie, soulignons Daniel Ricciardo et Pierre Gasly, qui astucieusement et en préservant leurs pneumatiques gagnent de sacrées places. Ils termineront respectivement 7e et 8e. Devant, le classement ne bouge pas d’un poil, avec Albon qui vient prendre la 4e place, laissant ainsi son leader engranger une nouvelle victoire en Grand Prix, partageant le podium avec Bottas (2e) et Hamilton (3e). Les deux McLaren sont 5e et 6e, tandis que Lance Stroll est 10e avec une course bien terne. Et notre pauvre Perez qui a du abandonner au 8e tour sur casse moteur déclenchant une safety car virtuelle puis réelle qui n’aura pas bouleversé réellement la course en tête. Enfin, les Ferrari terminent à des places indignes du prestige, des moyens et de l’histoire de la Scuderia. Vivement 2021 ! Ricciardo accroche le meilleur tour en course, laissant à Verstappen la pole et la victoire…

Sebastian Vettel a le sourire ! Il quitte la Scuderia avec de nombreux messages de sympathie à commencer par Charles Leclerc. Une belle image qui masque en réalité une fin triste et une saison décevante. Vivement 2021 !

TOP Verstappen impérial ǀ Red Bull termine en beauté ǀ McLaren incisifs et 3e écurie du plateau ǀ Belle course de Ricciardo ǀ Pierre Gasly solide en course ǀ Norris & Sainz ǀ AlphaTauri performant ǀ Racing Point toujours rapide ǀ Albon véloce et dans les points ǀ Ocon en course ǀ Bottas devant Hamilton FLOP Fin de saison à l’agonie pour Haas ǀ Hamilton pas au meilleur de sa forme ǀ Stroll peu convaincant ǀ Ferrari out… ǀ Leclerc vaillant mais qui ne peut rien faire ǀ Ferrari voit rouge ǀ Williams ǀ Alfa-Romeo ǀ Infortuné Perez !

Daniel Ricciardo réalise une très belle course pour sa dernière pige chez Renault.

CLASSEMENT DU GP F1 ABU DHABI YAS MARINA 2020
55 tours de 5,554 km = 305,355 km

Pos. no Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 55 1 h 36 min 28 s 645 (189,902 km/h) 1 25
2 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 55 + 15 s 976 2 18
3 44 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 55 + 18 s 415 3 15
4 23 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Red Bull-Honda 55 + 19 s 987 5 12
5 4 Drapeau de la Grande-Bretagne Lando Norris McLaren-Renault 55 + 1 min 0 s 729 4 10
6 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 55 + 1 min 5 s 662 6 8
7 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 55 + 1 min 13 s 748 11 6 + 1
8 10 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 55 + 1 min 29 s 718 9 4
9 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Renault 55 + 1 min 41 s 069 10 2
10 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 55 + 1 min 42 s 738 8 1
11 26 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat AlphaTauri-Honda 54 + 1 tour 7
12 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 54 + 1 tour 15
13 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 54 + 1 tour 12
14 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 54 + 1 tour 13
15 63 Drapeau de la Grande-Bretagne George Russell Williams-Mercedes 54 + 1 tour 16
16 99 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 54 + 1 tour 14
17 6 Drapeau du Canada Nicholas Latifi Williams-Mercedes 54 + 1 tour 18
18 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 54 + 1 tour 20
19 51 Drapeau du Brésil Pietro Fittipaldi Haas-Ferrari 53 + 2 tours 17
Abd. 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 8 Moteur 19

Meilleur Tour
Daniel Ricciardo (Renault) en 1 min 40 s 926 (198,109 km/h)

En savoir plus :
Formule 1 – Photos Formule 1

2020 12 13 GP F1 Abu Dhabi 2020
« 1 de 7 »
  • Opel Speedster – Guide Achat General Motors est toujours à la quête d’une image pour ses marques jumelles Opel et Vauxhall (Angleterre). De son côté, Lotus doit pouvoir passer le cap des nouvelles normes de crash tests pour son Elise, et le châssis actuel ne le permet pas. Opel dans la foulée dévoile un concept car Opel Speedster dévoilé au ...
  • Matra 530 – M530 Jean-Luc Lagardère le PDG de Matra (fabricant de missiles) a de la suite dans les idées. Une fois René Bonnet tombé dans son escarcelle en 1964 avec son modèle la René Bonnet Djet devenant Matra Jet, il va missionner Philippe Guédon pour la conception d’une première voiture de sport 100% Matra. Le cahier des charges ...
  • Maserati Quattroporte Mk4 Evoluzione V8 3L2 Biturbo Pas toujours facile de suivre la généalogie des Biturbo au sein de la firme au trident. Alejandro de Tomaso, propriétaire et aux commandes de la firme depuis 1975, cultive l’art des poupées russes avec sa saga Biturbo initiée en 1983. Il n’a eu de cesse de brouiller les cartes en multipliant les déclinaisons sur la ...
  • Opel Vectra A 2000i 16V 4×4 Opel depuis la sortie de sa compacte Kadett joue la carte de l’aérodynamique et de belles mécaniques pour dynamiser une image qui peine à éclore spontanément dans l’esprit des clients. Trop classiques et vieillottes les Opel ? A voir… Mais avec sa berline Vectra (A) qui remplace en 1988 avantageusement (c’est peu de l’écrire) l’Ascona, ...
  • Volvo C70 – Guide Achat P1800, puis C262 et 780, voilà des patronymes qui rappellent au grand public que Volvo n’a pas produit que des berlines et breaks indestructibles, mais également des coupés élégants et teintés de sport, tout en conservant les qualités intrinsèques de la marque. En partant de la plateforme de la Volvo 850, Volvo avec son centre ...
  • Maserati Spyder 4200 V8 La Maserati 3200 GT, conçue sous l’égide de Ferrari, a remis la firme au trident en 1998 sur le chemin de la réussite et de la prospérité. Design étincelant de Giorgietto Giugiaro (Ital Design), finition intérieure soignée et haut de gamme, performances élevées avec des manières civilisées, tout a été remis en question pour faire ...
  • Chevrolet Camaro Mk4 FL V6 3L8 L36 Depuis 1993, Chevrolet avait passé la 4e dans sa généalogie Camaro. Avec toujours John Cafaro et Charles Jordan responsables du design, les traits de la Camaro se sont aiguisés. Très moderne, la filiation avec la Camaro précédente est évidente. Pour 1998, Chevrolet modernise son coupé pour lui permettre de terminer sa carrière en beauté. L’essentiel ...
  • Subaru Impreza Mk2 WRX STi (GD) En août 2000, Subaru a revu sa copie et attaque la 2e génération d’Impreza. Elle arrive déjà auréolée des succès en rallyes de la première génération. Les attentes des fans sont fortes et les premières photos déroutent, notamment par la proue et ses drôles de phares ronds alors que la carrosserie en générale est plutôt ...
  • Mercedes-Benz CL 500 C216 Depuis 1952 avec le coupé 300 S, la tradition du coupé Grand Tourisme luxe chez Mercedes-Benz a fait un sacré chemin avec 178 000 coupés produits. Et la génération CL C215 termine sa carrière avec 46 800 exemplaires vendus. Pour sa remplaçante, c’est désormais le duo Gorden Wagener and Peter Pfeiffer qui remplace Bruno Sacco ...
  • Maserati GranTurismo – Guide Achat La Maserati Coupé avait redonné des couleurs au Trident. En réalité, c’est la Maserati 3200 GT, dessinée par Giugiaro qui dès 1998 avait soufflé un vent nouveau apportant rigueur, modernité et glamour élégant. Depuis, Ferrari a pris le pouvoir pleinement partageant son savoir-faire technologique (moteur V8 et boîte Cambiocorsa appelée F1 à Maranello) pour que ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
GP F1 Abu Dhabi Yas Marina 2020 - 13 Décembre, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.