GP F1 Eifel Nürbürgring Allemagne 2020 – 11 Octobre

GP F1 Eifel Nürbürgring Allemagne 2020

GP F1 Eifel Nürbürgring Allemagne 2020
1. HAMILTON (Mercedes GP)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. RICCIARDO (Renault F1)

Le Calendrier 2020 de la Formule 1 est sacrément perturbé par le Covid 19 et c’est peu de l’écrire. Voilà un GP qui fait une apparition au calendrier exceptionnel avec le retour du GP du Nürbürgring qui s’appelle cette saison le GP de l’Eiffel. Comme nous sommes déjà début octobre, et il fait plus froid sur le circuit. Les doudounes sont de sortie, la pluie vient par intermittence et les pneumatiques peuvent avoir du mal à rester en température. Voilà qui promet pour la course… Signalons le retour in-extremis de Hulkenberg chez Force India qui remplace Stroll, malade. en attendant, les qualifications vont faire la part belle aux Mercedes une nouvelle fois particulièrement rapides. Et c’est Valteri Bottas, qui va moucher tout le monde ! Une nouvelle pole position à son palmarès qui lui fait du bien au moral. Hamilton n’a rien plus faire… Derrière, Verstappen est une nouvelle fois le meilleur derrière les deux Mercedes, tandis que Leclerc étonne une nouvelle fois en se glissant sur la 2e ligne avec sa piètre Ferrari. Albon (Red Bull) est 5e, et les deux Renault toujours rapides désormais devançant à la régulière les McLaren et Perez sur sa Force India. Dans les déceptions, signalons Vettel une nouvelle fois effacé en Q2, et les Alpha Tauri pas à la fête en qualifications… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Sotchi Russie 2020 – 27 Septembre

GP F1 Sotchi Russie 2020
1. BOTTASHAMILTON (Mercedes GP)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. HAMILTON (Mercedes GP)

Sotchi (Russie) et son tracé qui serpente l’ancien site Olympique, est un Grand Prix rapide avec des vitesses de passage en courbe costauds et souvent à deux de front. Les qualifications confirment une nouvelle fois les performances absolues des Mercedes GP. Signalons tout de même dans les (bonnes) surprises la prestation de Romain Grosjean en qualification qui le mènera aux portes de la Q2 et le placera sur la 16e place sur la grille. Devant, Hamilton décroche une pole position dans des conditions épiques, car en Q2 il manque de se faire sortir suite à la confusion de la sortie de piste de Vettel amenant un drapeau rouge. Résultat, tout le monde ressort de la piste avec un bouchon à la clé. Hamilton est dans les derniers à ressortir et n’a pas de chrono (le sien ayant été annulé en début de Q2). Verstappen s’infiltre entre les deux Mercedes et se place sur la première ligne. Perez est 4e, tandis que les moteurs Renault (McLaren et Renault F1) font bonne figurent derrière les deux premières lignes. Ricciardo notamment semble particulièrement à l’aise. A noter Pierre Gasly qui se positionne 9e, devant… Alex Albon sur la Red Bull. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Mugello Toscane 2020 – 13 septembre

GP F1 Mugello Toscane 2020
1. HAMILTON (Mercedes GP)
2. BOTTAS (Mercedes GP)
3. ALBON (Red Bull)

Les Grands Prix ont beau s’enchaîner à un rythme effréné, cela n’empêche pas les annonces et surprises entre deux courses. Cette semaine c’est la non reconduction de Sergio Perez pour 2021 chez Racing Point qui deviendra Aston-Martin et la confirmation de Sebastian Vettel à sa place qui a fait couler beaucoup d’encre. Retour ce WE de course au Mugello après des années 15 ans d’absence. Un circuit ancien qui autorise de sacrées vitesses de passage en courbe avec son tracé vallonné et ses murs rapprochés. Les touchettes sont fréquentes en course… Les qualifications sont sans appel et confirment la domination sans partage de Mercedes GP avec Hamilton qui prend la pole position devant Bottas. Une nouvelle fois Bottas échoue d’un cheveu derrière son illustre coéquipier ! Derrière, les Red Bull sont bien placées avec peu d’écart laissant un espoir de contestation en course face aux Mercedes. Plus surprenant, la très belle 5e place de Charles Leclerc en qualification qui a tiré tout ce qu’il pouvait de sa Ferrari. Tout le contraire de Vettel qui est confiné en fond de grille échouant en Q2. Les deux Racing Point toujours très véloces sont 6e et 7e sur la grille tandis que les McLaren et Renault se partagent les restes de la Q3. A noter dans les déceptions la contre-performance de Pierre Gasly qui reste en Q1… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Mercedes GP Petronas remporte son 6e titre constructeur consécutif en Formule 1 !

Mercedes-AMG Petronas Motorsport remporte le championnat des constructeurs de Formule 1 de la FIA pour la sixième fois consécutive. Lewis et Valtteri sont les deux seuls pilotes qui peuvent encore remporter le Championnat des Pilotes, remportant ainsi le sixième titre consécutif pour l’équipe – faisant de Mercedes-AMG Petronas Motorsport la première équipe de Formule 1 à avoir remporté les deux titres six fois de suite.

Mercedes-AMG Petronas Motorsport (612 points) mène Ferrari (435 points) de 177 points – une avance inattaquable dans le Championnat des constructeurs. Eric Blandin, chef aérodynamicien, a accepté le trophée des Constructeurs au nom de l’équipe.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Barcelona 2017 – 14 Mai

Großer Preis von Spanien 2017, Sonntag - Wolfgang Wilhelm

GP F1 Barcelone (2017)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. RICCIARDO (Red Bull)

Toute le petit monde de la Formule 1 attend avec impatience le grand prix de Barcelone jugé par tous les spécialistes comme le circuit étalon. Si on est bon et performant à Barcelone et que la monoplace fonctionne bien, on sera bien partout ailleurs. Les qualifications apportent ainsi quelques réponses à cette maxime avec des confirmations d’abord puisque les deux Mercedes GP et les deux Ferrari sont particulièrement véloces et efficaces. On notera que selon les secteurs, les deux écuries prennent le pas l’une sur l’autre démontrant les choix techniques. Derrière, les Red Bull jouent les embusquées avec Ricciardo et Verstappen. Dans les grosses surprises, on note un regain de forme des Haas avec Magnussen et Grosjean qui se hissent dans Q2. Autre méga suprise, c’est un Fernando Alonso survolté sur sa McLaren qui arrive à placer sa monoplace en Q3 sur la 7e position. Incroyable, surtout quand Vandoorne échoue en Q1. Les Williams sont également très décevantes restant dans la 2e partie de la grille. De mauvaise augure pour la suite du championnat. Les deux Force India sont en Q1 dans le top 10. Au sommet de la hiérarchie, Lewis Hamilton parvient à prendre la pole position, Sebastian Vettel et sa Ferrari s’intercalant sur la 2e position devant Bottas et Raikkonen. A noter que la séance a été perturbée par de grosses rafales de vent perturbant beaucoup les pilotes dans leurs trajectoires. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Please follow and like us:
20

GP F1 Russie 2016 – 2 Mai

GP RUSSIA F1/2016

GP F1 Russie (2016)
1. ROSBERG (Mercedes)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. RAIKKONEN (Ferrari)

C’est seulement quelques mois après l’opus 2015 que le manège de la Formule 1 revient à Sotchi en Russie pour le 4e Grand Prix F1 de la saison 2016. Le tracé est situé sur l’ancien site des Jeux Olympiques d’hiver. Un tracé particulier puisqu’il ne possède pas de dégagements en herbe ou de rails proches, permettant ainsi avec ses dégagements en bitumes aux pilotes d’être plus larges que prévu et de laisser le pied soudé sur la pédale des gaz. Avec Q1 le samedi les premiers à faire les frais sont les Sauber et les Manor. Sur ce tracé peu abrasif et rapide, qui peine à faire monter les gommes en température, les monoplaces qui manquent d’ordinaire de gril sont encore plus à la peine. Les Renault ne sont également pas à la fête formant ainsi avec les premières nommées les 3 dernières lignes de la grille de départ. Pendant Q2, coup de tonnerre puisque Hamilton doit rester dans les stands, avec un problème mécanique sur son moteur, identique au GP précédent, mais toujours pas identifié. Il partira donc de la 5e ligne en 10e place. Quant à Vettel et sa Ferrari, un changement de boîte de vitesses le pénalise de 5 place, et il sait déjà que quelque soit son chrono, il sera plus loin dans la grille. Les Haas F1 sont passées de justesse en Q2, mais vont rester en fond de grille, tout comme Alonso et les Toro Rosso peu à la fête. Les Williams font bonne impression, puisque même en Q1, sans Vettel et Hamilton aux avant-postes, elles trustent la 2e (Bottas) et 3e places (Massa). Dommage pour Vettel qui avait réalisé le 2e temps derrière l’intouchable Rosberg sur sa Mercedes. Raikkonen est en 2e ligne aux côtés de Massa. Kvyat (Red Bull) est placé aux côtés de Vettel, eux qui s’étaient déjà chiffonnés en Chine. Ca promet !… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Shanghai 2016 – 17 avril

GP-F1-Chine-2016-avril-17-96

GP F1 Shanghai (2016)
1. ROSBERG (Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. KVYAT (Red Bull)

Le Grand Prix de F1 de Chine (Shanghai) dispose d’un tracé intéressant qui réserve toujours de belles surprises en course, notamment en raison de son virage qui se resserre tout en se refermant (appelé aussi l’escargot) permettant des dépassements pour les plus courageux, certes, mais surtout qui étant moins large en sortie fait souvent des dégâts dans le peloton… Les qualifications sont revenues à un format originel (qui a dit orignal ?) pour la plus grande satisfaction de tous. Cependant, les essais libres réalisés sous la pluie ont bien pénalisé nombre d’écuries pour trouver le bon set-up, d’autant plus qu’une fois la Q1 ouverte la piste s’assèche à la vitesse grand V, avec des flaques éparses ça et là. Feu vert clignotant et tous ou presque s’élancent sur la piste. Tous… sauf Lewis Hamilton qui doit retourner aux stands avant même de faire un tour chrono. Il ne pourra pas en sortir pour problème mécanique. Résultat, il partira en fond de grille ! Déjà qu’il avait des places de pénalités (-5 places sur la grille)… Voilà qui fait les affaires de  son co-équipier Rosberg qui va pouvoir faire ses qualifications sans la pression de son illustre coéquipier. Au cours de la Q1, Pascal Wehrlein sur sa Manor qui faisait un sans faute depuis ses débuts sort violemment de la piste dans la ligne droite des stands entre une bosse et des flaques d’eau prenant en défaut la Manor à la réaccélération DRS ouvert. Interruption de la séance (drapeau rouge) avec les commissaires de piste qui tentent de sécher la piste. Ridicule ! Q1 et Q2 font des dégâts dans le peloton notamment chez Haas qui peine à se hisser dans la hiérarchie de la grille, tout comme les Renault F1 qui marquent le pas s’intercalant entre les Sauber. Chez Force India seul Perez fait illusion, tandis que les McLaren semblent moins fringantes que sur les deux premiers GP en qualification. Dans le Top 6, on retrouve les Ferrari très véloces qui peuvent espérer pourquoi pas une pole, Rosberg (Mercedes) et les deux Red Bull, tandis que les Williams sont rapides mais pas suffisamment pour se jeter dans la lutte. En Q1, les Ferrari tentent de la jouer run de fin de session pour avoir la piste la plus adhérente possible. Las, non seulement Rosberg reste impérial et prend la pole, mais ce diable de Ricciardo se hisse en première ligne. Bottas (Williams) et Kvyat (Red Bull) sont en embuscade en 3e ligne… Le premier virage sera chaud dimanche !… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Bahrain 2016 – 3 avril

gp-bahrain-2016-3-avril-59

GP F1 Barhain (2016)
1. ROSBERG (Mercedes)
2. RAIKKONEN (Ferrari)
3. HAMILTON (Mercedes)

Pour ce deuxième Grand Prix de F1 2016, on avait espéré l’abandon du nouveau systèmes de qualifications. Las, pour de sombres raisons règlementaires et de fonctionnement interne nécessitant que tous les acteurs et décideurs soient réunis et adoptent à l’unanimité les changements nécessaires, le mode des qualifications dites « chaises musicales » est reconduit. Grrr…. C’est certain le spectacle en pâtit car une fois le chrono de « sortie » enclenché, les pilotes et écuries n’ont parfois pas la possibilité de refaire un tour de plus en guise de baroud d’honneur. Cette fois-ci, les écuries ont mieux appréhendé le systèmes et toutes (ou presque) se sont précipitées en piste en Q1. Pneus supersoft chaussés, c’est déjà l’attaque. Un exercice dans lequel les Mercedes GP et les Ferrari se placent logiquement en tête de la hiérarchie. Dans les surprises, on note Pascal Wehrlein qui échoue de peu à la porte de Q2 avec sa modeste Manor, tandis que Kvyatt reste bloqué en Q3 tout comme Perez et les deux Renault GP. Les McLaren Honda sont en formes avec une surprise dans le baquet d’Alonso laissé sur la touche pour raisons médicales suite à son accident de Melbourne ; le jeune pilote belge Vandoorne, réserviste de l’écurie de Woking, qualifie sa McLaren en Q2 et devant son équipier Button. Chapeau  ! Les rookies sont en forme… En Q2, il reste plus de 2 minutes de séances, mais aucune voiture ne va prendre la piste avec ce nouveau format. Ce que confirme Romain Grosjean qui préfère se contenter de la 9e place sur la grille et économiser un train de pneus pour la course. Après quelques hésitations en Q1, la deuxième tentative fut la bonne avec Hamilton qui place sa Mercedes GP devant celle de son coéquipier allemand, avec les deux Ferrari de Vettel (3e) et Raikkonen (4e) en embuscade. A noter les très belles performances de Hulkenberg et sa Force India postée en 4e ligne et Ricciardo sur sa Redbull en 3e ligne. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

GP F1 Melbourne 2016 – 20 mars

gp-f1-melbourne-australie-2016-03-21-93

GP F1 Australie (2016)
1. ROSBERG (Mercedes)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. VETTEL (Ferrari)

On prend les mêmes et on recommence ? Départ en fanfare pour la Formule 1 avec ce Grand Prix d’Australie (à Melbourne) qui inaugure la saison 2016. Une saison qui est lancée sous le signe de nouveautés techniques, mais aussi de nouveautés de règlementation comme le nouveau format des qualifications. Une règle qui élimine dans Q1, Q2 et Q3 les candidats potentiels à un placement idéal sur la grille de départ, non pas en fonction uniquement de leurs performances sur un tour, mais également en fonction du temps restant de chaque séance. Le dernier au classement durant la séance est éliminé dès que le décompte des 1 minute 30 secondes est passé, puis c’est au suivant…etc. Une méthode mal appropriée par les écuries et les pilotes qui a fait quelques dégâts comme les deux pilotes Haas F1 qui se retrouvent éliminés en Q1 faute d’être allé à temps sur la piste. Egalement concerné : Kvyatt (Red Bull). Finalement on arrive à une situation ubuesque en Q3 où seules les deux Mercedes roulent encore pour se disputer une pole position qui ne peut échapper à un Lewis Hamilton impérial tandis que Rosberg, sous pression, commet par deux fois des erreurs de pilotage. Les Ferrari restent au garage faute d’avoir des pneus qui peuvent faire mieux… A souligner la performance en qualification des Toro Rosso « boys » Cette procédure de Qualifications devrait être abandonnée pour la prochaine course après concertation avec les Ecuries. Dans les statistiques on appréciera la 50e pole position de Lewis Hamilton qui a jugé son pilotage et l’efficacité de sa monoplace de « Sexy »… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

GP F1 Austin 2015

gp-f1-austin-2015-25-octobre-80

GP F1 USA (2015)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. ROSBERG (Mercedes)
3. VETTEL (Ferrari)

Ce Grand Prix de F1 des USA, dont le théâtre se joue à Austin (Texas) ne manque pas d’attiser tous les pronostics et les passions. En effet, dès ce WE Lewis Hamilton peut être sacré champion du Monde de Formule 1 pour la 3e fois de sa carrière. Une pression supplémentaire sur les épaules de son coéquipier Nico Rosberg qui semble marquer le pas depuis plusieurs grand-prix, malgré une très belle vitesse de pointe. L’ouragan qui sévit sur l’Amérique du Nord joue également des tours au petit monde de la Formule 1 puisque les essais se déroulent sous des déluges d’eau, et que les séances de qualifications vont être reportées au matin de la course et même s’interrompent définitivement à la fin de Q2. Trop d’eau, une piste qui glisse et devient impraticable. Les erreurs du passé semblent porter leurs fruits. Tant mieux. Résultat, la première ligne est trustée par les Mercedes GP avec Rosberg en pole position, tandis que les Red Bull se montrent particulièrement à leur aise en réglages pluie. Les Ferrari son reléguées en fond de grille pénalisées par des changements mécanique, tout comme Bottas et sa Williams. Les McLaren semblent remonter progressivement la grille au fil des Grand-Prix, Alonso étrennant même une nouvelle évolution du moteur Honda. Qui sait ?… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20